Sam

Décès de Steve Jobs

237 messages dans ce sujet

Voila tu as programmé en binaire.

Mais Wbell et Rincevent ont dit plus haut que ce n'est pas possible :blink:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au risque de me répéter, l'avenir c'est Perl 6. C'est trop de la balle ce langage.

Ce que j'aime avec Perl, c'est qu'on peut écrire des programmes très courts. La concision pour moi c'est un critère essentiel. Y'a rien de plus ennuyeux que d'avoir à taper des caractères inutiles.

Pour ça, perl ne cherche pas à singer le langage naturel. Par exemple, si on a un vecteur de nombre tel que [4, 3, 1, 2], pour calculer leur somme un langage banal utilisera le mot sum.

Le langage est un carcan, ne serait-ce que parce qu'il contraint le lecteur à subvocaliser ce qu'il lit.

En perl cette somme se calcule en appliquant '[]', le méta-opérateur de réduction, sur l'opérateur '+':

Au lieu d'un bête: sum(4, 3, 1, 2), en Perl 6 on écrira: [+] 4, 3, 1, 2 pour la somme, [*] 4, 3, 1, 2 pour le produit, etc.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais Wbell et Rincevent ont dit plus haut que ce n'est pas possible :blink:

Au contraire:

Potentiellement, oui.

Ce qui est "hors de la portée de la plupart des programmeur", c'est de faire quelque chose d'utile en binaire.

Mais quelque chose de rigolo, tout le monde peut le faire :)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au lieu d'un bête: sum(4, 3, 1, 2), en Perl 6 on écrira: [+] 4, 3, 1, 2 pour la somme, [*] 4, 3, 1, 2 pour le produit, etc.

Bof c'est laid, même B001 0402 0403 0404 c'est plus lisible

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais Wbell et Rincevent ont dit plus haut que ce n'est pas possible :blink:

Pour être tout à fait exact, tu peux écrire un fichier en binaire, et chercher à le faire exécuter par le processeur. Par contre, la succession des commandes à interpréter par le microprocesseur n'est pas complètement "libre". Lorsque que tu vois un programme qui plante et se referme (avec un message type "segfault" sous linux, ou un message type "error 0x0machin" ou un écran bleu sous Windows) c'est que la suite des instructions n'a pas de sens ou cherche à faire quelque chose d'impossible. Si tu as écris ton fichier en binaire avec un éditeur hexadécimal, par exemple, en rentrant des chiffres au pif, il va y avoir plusieurs cas de figures.

1) le nombre entré ne correspond à aucune instruction du processeur. Suivant l'architecture, ça ne provoque rien, ou ça peut aller jusqu'au freeze général du machin, en passant par un tas d'effets de bord non prévus

2) le nombre entré correspond à une instruction. Le processeur l'exécute, et s'attend à ce que celle qui suit complète cette instruction (par exemple, si tu tapes le chiffre 216, et que pour le processeur ça va dire "addition" en toute logique tu places derrière les 2 chiffres à additionner ou l'adresse des deux chiffres à additionner). Toi, comme tu as tapé 42 au hasard (dans notre exemple imaginaire, 42 veut dire "multiplier"), le processeur ne va pas aimer et va envoyer une info du type "programme impossible".

3) tu es le Chuck Norris du code, et tu as réussi à entrer, sans te tromper une série de plusieurs milliers d'instructions qui se suivent logiquement. Ton programme s'exécute alors, sans planter, et tu vois le résultat à l'écran ;).

Dans le pratique ce dernier cas est vraiment casse-pieds, car pour pouvoir être valide, un programme sur un système d'exploitation donné doit, au préalable de toute instruction utile que tu veux lui faire exécuter, spécifier un tas d'opérations nécessaire à son fonctionnement dans le cadre de ce système précis (taille du programme, taille de la mémoire qu'il va utiliser, si l'utilisateur a le droit de le debugguer, etc…). Ces informations, qui doivent également être présentées dans l'ordre rajoutent un travail de mémorisation pénible.

C'est pour ça qu'il est plus utile de laisser ce travail de mise en place des mnémoniques au compilateur, même lorsqu'on programme en assembleur.

Au risque de me répéter, l'avenir c'est Perl 6. C'est trop de la balle ce langage.

Marrant ça, quand je voulais punir des étudiants, je les faisais coder en Perl :mrgreen:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mais Wbell et Rincevent ont dit plus haut que ce n'est pas possible :blink:

Tu peux programmer ; mais quant à maîtriser ce que fait ton programme, c'est autre chose…

Au risque de me répéter, l'avenir c'est Perl 6.

L'avenir, c'est le Lisp. Ca fait 50 ans que le Lisp est le langage de l'avenir, ça fait 50 ans que les autres langages tentent de l'imiter, de reprendre une partie de ses possibilités, de faire moitié aussi bien que lui, et le plus souvent sans s'en rendre compte. Le Lisp reste l'asymptote.

Et comme je le disais, y a qu'à voir la gueule du créateur de Parl pour savoir que c'est un branque. Il n'est ni propret et en costard, ni barbu. :mrgreen:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'avenir, c'est le Lisp. Ca fait 50 ans que le Lisp est le langage de l'avenir, ça fait 50 ans que les autres langages tentent de l'imiter, de reprendre une partie de ses possibilités, de faire moitié aussi bien que lui, et le plus souvent sans s'en rendre compte. Le Lisp reste l'asymptote.

Une citation de Philippe Greenspun (lui, rien que si nom me fait sourire. Un pun sur Greenspan, à propos d'un langage libre, c'est drôle pour un libéral… Bon, ok…)

Any sufficiently complicated C or Fortran program contains an ad-hoc, informally-specified, bug-ridden, slow implementation of half of Lisp.
0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une citation de Philippe Greenspun (lui, rien que si nom me fait sourire. Un pun sur Greenspan, à propos d'un langage libre, c'est drôle pour un libéral… Bon, ok…)

Lisp c'est pas un acronyme pour Langage Imbécile Saturé de Parenthèses ?

Blague à part, la seule fois où j'ai fait du Lisp, c'est pour de la programmation génétique et c'est vrai que le formalisme du langage est génial pour ça.

Mais sans clavier US ça fait mal aux mains.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blague à part, la seule fois où j'ai fait du Lisp, c'est pour de la programmation génétique et c'est vrai que le formalisme du langage est génial pour ça.

Mais sans clavier US ça fait mal aux mains.

Nota Bene : forcer Logitech et les autres à ajouter une paire de touches "(" et ")" juste en haut du pavé numérique, au-dessus de "/" et "*"… Après tout, c'est cette position de ces touches est allée de paire avec l'éclosion des syntaxes de commentaires /* comme ci */ ou encore // comme ça.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eva Joly : « nous allons intégrer des propositions de Richard Stallman »

Le port de la barbe sera obligatoire ?

Interrogée par notre confrère du Nouvel Observateur, Eva Joly, la candidate à l’élection présidentielle pour Europe-Ecologie-les Verts, a abordé de nombreux sujets liés à Internet et aux logiciels : Hadopi, ACTA, LOPPSI, le logiciel libre, mais aussi le partage sur Internet. Hier, lors de son QG de campagne, Richard Stallman a même été invité pour présenter son point de vue sur l’actualité numérique.

107100-eva-joly-europe-ecologie-verts.png

Les points de vue d’Eva Joly sur le numérique dans son ensemble sont assez clairs : elle est pro logiciel libre, anti-ACTA (« le rejet est total »), contre la LOPPSI, et Hadopi « est une absurdité ». Une position qui n’est pas nouvelle, puisqu’en juin dernier, la candidate avait déjà affirmé à Rue89 qu’elle abrogera Hadopi et LOPPSI « dès la première semaine » de son entrée à l’élysée.

Néanmoins, concernant Hadopi, la candidate essaie comme bien d’autres de trouver des solutions de remplacement. En effet, Eva Joly affirme être pour son « abrogation pure et simple ». Sans compensation, la députée européenne verrait toutes les majors et de nombreux artistes se retourner contre elle.

Légalisons le partage

Un projet sera présenté en février prochain assure t-elle. Selon Frédéric Neau*, responsable des activités internet du parti, ce dernier va « proposer une légalisation du partage sur internet et une solution pour la rémunération des artistes. Ce sera un mélange de différentes solutions, dont le mécénat global et la contribution créative. »

Un tel patchwork est-il viable ? Nous en saurons plus en février prochain. En attendant, Eva Joly vante le système de partage et de distribution aux artistes vanté par Richard Stallman il y a quelque temps déjà. C’est-à-dire une sorte de licence globale où les internautes paient une certaine somme mensuelle. Un tiers de cette somme pourrait être attribuée aux artistes et aux oeuvres du choix de l’internaute. Les deux autres tiers seront répartis en fonction de la racine cubique de la popularité de chaque artiste. « Par exemple, un artiste qui sera 1000 fois plus populaire sera payé 10 fois plus. C'est novateur et cela permet d'instaurer une nouveau rapport entre internautes et artistes » explique Eva Joly.

mini-99638-richard-stallman-gnu-linux-rms-april.jpg

Les logiciels libres pour une plus grande liberté des citoyens

Enfin, concernant le logiciel libre, sujet si cher à Richard Stallman, la candidate souhaite en faire la promotion dans son programme, car les LL sont la « seule façon d'assurer la liberté des citoyens, de ne pas être géolocalisable, de ne pas être espionné ».

http://www.pcinpact.com/news/67707-eva-joly-propositions-richard-stallman.htm?vc=1&_page=3#top_commentaire

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens, Stallman est enceinte, apparemment.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'en pense que pour Foxconn, Apple n'est qu'un client minoritaire. Que Sculley était un mauvais patron et a failli planter la boîte, et donc que sa citation sur Apple est certainement fausse. J'en pense aussi que, quelque part, une personne très malade a reçu un rein et a pu retrouver une vie quasiment normale. Et que la Chine est un pays parmi les plus antilibéraux au monde.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que pensez de cela ?

a9GrOGHOc-I

La réponse est là http://www.apple.com…man-rights.html

Audit : "Apple prohibits practices that threaten the rights of workers — even when local laws and customs permit such practices."

"As a result of our expanded audits in 2011, suppliers reimbursed $3.3 million in excess foreign contract worker fees, bringing to $6.7 million the total that has been repaid to workers since 2008."

"The Supplier Code of Conduct prohibits all types of involuntary labor, such as slavery, indentured or bonded labor, child labor, and prison labor."

"and we verify compliance by conducting rigorous audits of their facilities."

"We require suppliers to return underage workers to school and pay educational expenses, living stipends, and lost wages for six months or until the worker reaches the age of 16, whichever is longer."

"We also monitor the treatment of workers who are old enough to work legally but are younger than 18. We don’t allow these workers to perform some types of work, even in cases where local laws allow it."

Apple est la première boîte technologique à faire partie de la Fair Labor Association. La FLA, c'est l'association qui a fourni le travail permettant au monde entier de savoir que Nike employait des enfants pour fabriquer les baskets, ils connaissent leur boulot lorsqu'ils auditent.

Cela fait 6 ans que Apple rend public l'audit, ça a donc commencé avant la vague de suicide de 2009, la politique interne étant de rajouter des règles un peu plus stricte chaque année, pour amener les fournisseurs à de plus hauts standards quand au traitement des salariés. Cette année, le rapport fournit même les noms des fournisseurs, pour que d'autres puissent également les tracer.

Ils ont même arrêté de bosser avec une des factory pour violations répétées des guidelines.

Pour l'histoire du chinois qui vend son rein, il y a une différence entre convaincre et forcer. Le marketing convaint. L'Etat force.

Et la liste des 25 plus gros clients de Foxconn :

Apple Inc. (United States)

ASRock (Taiwan)

Asus (Taiwan)

Barnes & Noble (United States)

Cisco (United States)

Dell (United States)

EVGA Corporation (United States)

Hewlett-Packard (United States)

Intel (United States)

IBM (United States)

Lenovo (China)

Logitech (Switzerland)

Microsoft (United States)

MSI (Taiwan)

Motorola (United States)

Netgear (United States)

Nintendo (Japan)

Nokia (Finland)

Panasonic (Japan)

Philips (Netherlands)

Samsung (South Korea)

Sharp (Japan)

Sony Ericsson (Japan/Sweden)

Toshiba (Japan)

Vizio (United States)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et là liste des 25 plus gros clients de Foxconn :

Apple Inc. (United States)

ASRock (Taiwan)

Asus (Taiwan)

Barnes & Noble (United States)

Cisco (United States)

Dell (United States)

EVGA Corporation (United States)

Hewlett-Packard (United States)

Intel (United States)

IBM (United States)

Lenovo (China)

Logitech (Switzerland)

Microsoft (United States)

MSI (Taiwan)

Motorola (United States)

Netgear (United States)

Nintendo (Japan)

Nokia (Finland)

Panasonic (Japan)

Philips (Netherlands)

Samsung (South Korea)

Sharp (Japan)

Sony Ericsson (Japan/Sweden)

Toshiba (Japan)

Vizio (United States)

0 français.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

0 français.

S'bizarre, n'est-il pas ?

Attend un peu, quand on va produire le Minitel 3.0, assemblé par Bull, ils vont voir ce qu'ils vont voir !

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Apple est la première boîte technologique à faire partie de la Fair

Labor Association. La FLA, c'est l'association qui a fourni le travail

permettant au monde entier de savoir que Nike employait des enfants pour

fabriquer les baskets, ils connaissent leur boulot lorsqu'ils

auditent.

Elle en fait partie… depuis le 13 janvier 2012, mais n'est pas accréditée.

Bref, ça ne veut pas dire grand-chose.

Cela fait 6 ans que Apple rend public l'audit

Non, certainement pas. Ce sont parmi les plus secrets quant à leurs

fournisseurs, et ils n'ont pas dit qui avait été concerné par leurs audits.

Ce n'est certainement pas sur apple.com que tu aura une source fiable —

nombre des affirmations de ce site sont complètement fausses alors qu'elles

sont très facilement vérifiables (par exemple les pages sur l'impact

environnemental).

environmentefficiencymi.jpg

Il est complètement vrai que le monde entier est client de Foxconn, et je ne

pense pas que les autres compagnies soient meilleures sur ce plan, mais elles

ne vont pas non plus mentir à leurs clients sans la moindre honte

ni se faire défendre par une horde de fanboys. Elles ne sont pas non plus la

marque préférée des bobos bien-pensants.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que Sculley était un mauvais patron

Non c'est un exceptionnel patron. Il a juste fait quelques erreurs, tout comme Jobs. Ce qu'il a fait chez Pepsi est remarquable, faisant passer Pepsi devant Coca-Cola, et il a multiplié par 10 le chiffre d'affaire d'Apple.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

incroyable ce type..

le "copyleft" :chichon:

Collectiviser la création. Ils doivent déjà avoir essayé dans l'ex-urss , non ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Collectiviser la création. Ils doivent déjà avoir essayé dans l'ex-urss , non ?

Yep. Ils distribuaient des pioches et des cailloux aux "artistes", qui pouvaient laisser libre cours à leur créativité. On appelait ça le goulag. :)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas si Stallman le réalise, et si ceux qui le suivent le réalisent également, mais pour que son idéal fonctionne, il faut mettre en place une série de licences (GPL, LGPL, MIT, BSD, Apache, machin, truc, chose, WTFL…). Et pour que ces licences soient respectées, il faut pouvoir aller devant un tribunal, pour faire respecter ce contrat (sachant que la plupart des licences du monde libre - à part les dérivées BSD, et encore - imposent quelques contreparties au fait de pouvoir faire ce qu'on veut avec le code). Aller devant un tribunal ou un juge de paix pour faire respecter un contrat, sans que l'Etat ne vienne mettre son groin, on ne peut pas faire plus anarcap.

Cela me ferait bien rire qu'une paire de cocos qui s'agenouillent devant Stallman apprennent qu'en fait ils défendent une vision libérale.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

incroyable ce type..

le "copyleft" :chichon:

Collectiviser la création. Ils doivent déjà avoir essayé dans l'ex-urss , non ?

Je peux savoir où tu as lu ça ?

Le principe de copyleft, c'est d'utiliser le copyright pour faire le contraire de ce qu'il est sensé faire. Bref, pourrir une loi illégitime de l'intérieur. Difficile de faire plus agoriste.

Faut arrêter de croire tout ce que racontent la nouvelle génération d'arrivistes qui veulent juste pomper du code GPL sans bosser et sans contribuer (faut les comprendre, les iPad et les cafés starbucks ça coûte cher !).

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.