Jump to content

Libérus

Utilisateur
  • Posts

    1366
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Libérus

  1. Vu de Bruxelles, il n'y a pas de voitures brulées. Vu de la rue où habite ma fille, la Polo stationnée juste devant la sienne a cramé. Ca fait un autre effet.
  2. Ségolène Royal a fait preuve d’une grande irresponsabilité en annonçant l’émeute comme inévitable sur RTL devant Jean-Michel Aphatie le 4 mai . En refusant d’admettre qu’une émeute serait illégitime, elle a donné par avance un quitus aux émeutiers : «S.R. C'est cela que la France sera demain si Nicolas Sarkozy est élu. Et ma responsabilité, aujourd'hui, c'est à la fois de lancer une alerte par rapport au risque de cette candidature et par rapport aux violences et aux brutalités qui se déclencheront dans le pays. Tout le monde le sait mais personne ne le dit. Y'a une sorte de tabou sur ce qui se passe… – J-M.A- Il y aura des violences, s'il est élu ? S.R.Il y a une sorte de tabou, vous le savez, sur ce qui… - J-M.A-Il y aura des violences si Nicolas Sarkozy est élu ? S.R. Je le pense. Je le pense. Un candidat qui ne peut pas se rendre dans les quartiers populaires sans susciter des mouvements qui le conduisent et qui le contraignent à être encadré par plusieurs centaines de policiers, je pense, en effet, qu'il a créé dans le pays et en étant uniquement à la tête d'un parti - parce qu'il reste, aujourd'hui, président de l'UMP (ce qui ne s'est jamais vu depuis le début de la Ve république) -, je pense, en effet, qu'il y aura des tensions très fortes dans le pays parce qu'il a multiplié les provocations et les violences verbales, en particulier à l'égard des quartiers populaires. - J-M.A- Mais si Nicolas Sarkozy est élu… S.R…. Je crois, en effet, que cette candidature est dangereuse ; et c'est pourquoi je demande aux électeurs de bien réfléchir pendant ces deux derniers jours de campagne. - J-M.A-Si Nicolas Sarkozy est élu, il le sera démocratiquement. Les violences si elles existaient, elles seraient illégitimes ? Nous en sommes d'accord ? S.R. Mais il faut qu'il se demande pourquoi il en suscite autant. Je crois qu'il en est aussi responsable. » Source : http://www.rtl2007.fr/chroniques/invite/0/…royal-6611.html Depuis, elle n’a pas appelé au calme, que je sache (alors que Fabius a fait un effort méritoire dimanche soir sur TF1). Signe supplémentaire d’irresponsabilité. Et si vous n'êtes pas convaincu, regardez de près quels sont les avocats qui vont défendre les émeutiers, et quelles relations ils entretiennent avec le petit clan Royal.
  3. Vous trouverez des éclaircissements ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_morale
  4. C'est le même public que les réunions d'ATTAC. Quant à Onfray, c'est l'arrogance élevée au rang d'une philosophie.
  5. Grotius, c'est formidable , et plus lisible qu'on ne pense. Cependant la terre s'est bien réchauffée depuis et je conseille plutôt de lire Michael Walzer "Guerres justes, guerres injustes". Malgré l'étiquette "communautarienne" qui lui colle à la peau, Walzer a écrit là un livre dans la grande tradition libérale, et que les thomistes peuvent lire aussi sans rougir.
  6. Je ne peux que vous renvoyer au droit international. Un Etat peut être en état de légitime défense. C'est pour écrire une telle phrase qu'il est bon de conserver la distinction entre "état" et "Etat". Charte des Nations Unies ,Article 51 "Aucune disposition de la présente Charte ne porte atteinte au droit naturel de légitime défense, individuelle ou collective, dans le cas où un Membre des Nations Unies est l'objet d'une agression armée, jusqu'à ce que le Conseil de sécurité ait pris les mesures nécessaires pour maintenir la paix et la sécurité internationales. Les mesures prises par des Membres dans l'exercice de ce droit de légitime défense sont immédiatement portées à la connaissance du Conseil de sécurité et n'affectent en rien le pouvoir et le devoir qu'a le Conseil, en vertu de la présente Charte, d'agir à tout moment de la manière qu'il juge nécessaire pour maintenir ou rétablir la paix et la sécurité internationales."
  7. En cas de guerre d'agression, l'Etat se trouve en légitime défense. Non seulement il a le droit de tuer, mais il en a le devoir.
  8. Mêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêê…. La justice est rendue au nom du peuple français. C'est donc le peuple qui est souverain, pas cette juridiction.
  9. Alors vous ne regardez que des films états-uniens. Il est temps que vous reveniez en France, mon vieux ! Vu de chez Woody (Allen), les Etats européens peuvent apparaître comme de simples agences. La théorie selon laquelle il faudrait dire « Oui à la peine de mort, à condition que le juge accepte d’être lui même exécuté s’il condamne un innocent » est débile, parce que le plus sérieux des juges peut être abusé par des preuves fallacieuses. Enfin non, elle n’est pas débile : c’est simplement une tentative de ménager à la fois les partisans de la chèvre et les partisans du chou. Ne mêlons pas Locke à cette affaire, puisqu’il n’aurait jamais envisagé quelque chose d’aussi saugrenu. Il acceptait pleinement la peine de mort comme tous les gens de son époque, et…….nous avons changé d’époque.
  10. Je souscris à tous les posts que vous avez écrits dans ce fil. J'abandonne la discussion, non par lassitude de discuter avec mélodius - au contraire j'adore - mais parce que je crois que nous avons dévié du sujet initial.
  11. Puisque vous voila plus serein, et que je vais vous quitter jusqu'à l'année prochaine, en vous souhaitant une bon geuleton, j'en profite pour vous dire que le post ci-dessous me convenait tout à fait : "En ce qui me concerne, je ne pense pas qu'il faudrait interdire des modes de vie déviants (dans la mesure évidemment où ils respectent le DN) mais par contre je me permets de faire remarquer qu'ils s'illustrent généralement par un souci très réduit des petites contingences matérielles de la vie. Je ne crois pas qu'il soit intelligent par conséquent d'encourager les gens à choisir des modes de vie qui mènent à l'échec et qui les pousseront à réclamer l'argent des autres au nom du droit à la non-discrimination et la justice sociale. " ( sauf qu'en bon hayékien je remplacerai "le DN" par "les règles de juste conduite", mais dans ce contexte c'est un détail)
  12. Vous savez , il ne faut pas toujours prendre à la lettre ce que les gens disent. Il est souvent plus facile d'exprimer une préoccupation utilitaire, ou même limite cynique, que d'exprimer un sentiment ou une exigence spirituelle. Aujourd'hui beaucoup de couples vivent en concubinage et ne se décident que tardivement à se marier. Lorsqu'ils le font , ils sont devant la tâche délicate d'expliquer à leurs proches pourquoi ils ne l'ont pas fait plus tôt. En ce qui concerne les homosexuels, je pense que ceux qui souhaitent le mariage civil (une minorité en fait) et qui sont par ailleurs religieux souhaiteraient encore plus intensément un mariage religieux. Naturellement, ils savent que ce sera beaucoup plus difficile à obtenir ! (et la question ne me concerne en aucune façon. )
  13. Je lis seulement un encouragement à baiser, à rebaiser et à rebaiser encore la même personne (il faut s'y prendre à plusieurs fois pour être sûr du bon résultat), et tout cela sans demander l'avis de quiconque. Je reconnais que la personne est formellement désignée comme devant être du sexe opposé. C'est la seule concession que je puisse vous faire.
  14. C'est bon. Parce que vous ne prenez pas au sérieux le SYMBOLIQUE ? C'est précisément ce qu'ils souhaitent avant tout (sans exclure les bénéfices secondaires) : une consécration SYMBOLIQUE. C'est bien ce que notre faible humanité venait chercher depuis des temps immémoriaux dans les temples , non? Aujourd'hui, la faible humanité vient la demander aux Hommes de l'Etat , les nouveaux Maîtres du SYMBOLIQUE, seuls habilités à dispenser l'Onction. Ca vous étonne ? D'autre part qui doit attribuer les dénominations ? Vous seul ? Les religions "reconnues" ? Les Hommes de l'Etat ? les Hommes de l'Etat en réponse à une demande émanant de la société civile ? Sous le contrôle de l'Académie française ? Au lieu de dire "on devrait" ou "on ne devrait pas" appeler telle chose ainsi, il serait bon de se poser ces questions. C'est la question, classique depuis Max Weber, des instances de légitimation. Cette motivation n'est pas complètement absente, mais elle est secondaire. Si je comprends bien, vous êtes , comme d'autres participants, prêts à tout leur accorder, y compris des avantages sociaux-fiscaux qui seraient pour vous une désutilité, pourvu que le mot "mariage" ne soit pas prononcé. Si ce diagnostic est juste, c'est que vous êtes, vous même, en plein dans le SYMBOLIQUE. Remarquez, il n'y a aucune honte à celà. Je le souligne simplement pour me donner la satisfaction intellectuelle de valider la pensée de Sun-Tse : "Le point critique de l'adversaire et mon propre point critique."
  15. Très chrétien , comme attitude. Qu'en pense Ronnie Hayek ?
  16. Cela ne nous rassure pas. Il n'est toujours pas question du "sacrement du mariage", ni d' une con-sécration par l'Etat. Cherchez encore.
  17. Je suis d'accord sur ce point. Mais faut-il pour s'y opposer faire appel au Bras Séculier ?
  18. J'adore quand vous vous mettez en colère.
  19. Il y a quand même, heureusement, des fausses couches. Selon le droit naturel ou selon le droit positif ?
  20. C'est drôle, à chaque fois on a l'impression avec vous que le monde va s'effondrer parce qu'on va distribuer un bout de papier recyclé à quelques gays en mal de "reconnaissance". La Belgique a bien reconnu le mariage homosexuel et que je sache le ciel ne s'est pas effondré sur sa tête. La Flandre n'a pas fait sécession . Le Roi n' a pas pris la fuite. Alors il faut arrêter ces hyperboles. Vous accordez une importance excessive à des choses qui ne valent pas tripette. En France les analyses faites par le CEVIPOF au début des années 90 ont montré comment la gauche s'est tournée vers des revendications nouvelles qualifées par ces politologues , un peu improprement , de "libéralisme culturel" (par opposition au "libéralisme économique" ). Ils ont bien compris que la gauche faisait du battage sur ces thèmes pour masquer son impuissance radicale à proposer la moindre alternative économique crédible. Vous ne faites que marcher dans son jeu en vous dressant sur vos ergots. Vous êtes exactement l'adversaire dont elle a besoin pour se donner à bon compte un vernis "révolutionnaire" .
  21. Mais quand le berger lui-même bêle , que reste-t-il aux brebis ?
  22. Je vous signale que Lamarck ne pouvait savoir ce qu'est la mutation d'un gène, parce qu'il ignorait l'existence des gènes . Quarante ans de mariage modifient suffisamment les caractéristiques psychologiques d'un être humain. Non, j'en suis resté, aux Starwars. Celle de Lucas, et celle de Ronald Reagan.
  23. Oui, l'image que j'ai postée vient d'amazon.com . L'ouvrage est sorti en 2005. L'auteur est professeur de psychologie à Havard. Il récapitule très bien les recherches des vingt dernières années qui ont complètement bouleversé les idées traditionnelles sur l'homme. La théorie selon laquelle l'être humain serait à la naissance une "table rase" a pris un sacré coup de vieux. Maintenant, je ne chercherai pas à résumer le livre, parce que dans ce domaine, on peut facilement produire des approximations qui sont ensuite très mal interprétées (j'ai lu le fil sur Dawkins ! ).
×
×
  • Create New...