Jump to content

jlouis

Utilisateur
  • Posts

    697
  • Joined

  • Last visited

Retained

  • Member Title
    Anciennement "Barem"

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Lieu
    Banlieue parisienne
  1. Bonjour, j'ai trouvé sur ce blog une critique de la pensée libérale et de l'évolution de nos sociétés qui me semblent suffisamment originale et intéressante pour vous l'envoyer. Bonne lecture, c'est assez long mais j'aimerais pouvoir en discuter avec vous.
  2. Non mais attends le tourisme c'est une dévastation, et il n'y a rien à redire là dessus. (même si dans les faits dans de nombreuses sociétés les gens cherchent à trouver un équilibre entre apport extérieur et culture locale) Après un tel constat, tu peux repartir flâner à la campagne le cœur léger d'une telle argumentation.
  3. J'adore me lancer à mes risques et périls dans une conversation sur facebook pour dialoguer avec des attardés anti libéraux bardés de leurs lectures altermondialistes et qui me répondent avec condescendance que la mondialisation et l'économie de marché sont des monstruosités qui avilissent le patrimoine, les forêts et tout y passe au final. Le dernier exemple en date c'est la dégradation structurelle et sociale de Venise, avec des photos montrant la juxtaposition certes dommageable en termes d'image entre la ville et un cargo. Apparemment, les locaux y sont malheureux de voir des touristes tout au long de l'année, les bâtiments s'y dégradent à cause de ces mêmes touristes. Sans surprise, politiquement la municipalité en place profite éminemment du tourisme pour s'en foutre plein les poches et n'est du coup pas prêtent d'écouter les doléances des vénitiens. Par contre, quand tu demandes à ces mêmes intervenants qui déplorent ces effets liés à la liberté de circulation leurs solutions, tu restes sur un blanc. Peut être revenir aux belles années où seule la classe bourgeoise et cultivée pouvait se payer le luxe d'aller en villégiature à Venise ? Interdire l'accès à Venise pour les touristes ? L'article en question
  4. A pair of glasses were left on the floor at a museum and everyone mistook it for art Je ne sais pas si ça a déjà été posté mais c'est trop bon
  5. Le gauchiste n'aime pas quand le marché offre des solutions abordables pour que ce qui était réservé à une élite il y a encore 50 60 ans soit de plus en plus accessible à tous.
  6. Le pipo de l'économie de 15 milliards sur le déficit affiché par la cour des comptes.
  7. J'ai mal à la tête et aux nyeux (avec vue qui se brouille) quand je lis. Faut que je consulte un ophtalmo. C'est combien de temps déjà à entendre pour un rendez vous ?
  8. Avec Télérama, il y a toujours un "combat" ou une "lutte" à mener. A l'avenir il faudra prévoir une représentation de toutes les communautés et orientations sexuelles au cours de cérémonies de récompense, sinon c'est waciste, antisémite, sexiste et j'en passe. Les joies de la dictature des bons sentiments. Attendez un peu, l'étape suivant c'est le prix Nobel.
  9. Surtout qu'au vu des circonstances, à 6h20 du mat', une bande de jeunes dans le rer ça sent la défonce du vendredi soir et toutes les dérives que cela peut entrainer. Je rejoins entièrement JIM sur ce point, en attente du rapport d'enquête, tout me laisse à penser que le type s'est légitimement défendu contre une bande de petits cons (étant donné la réputation de la ligne et les villes desservies) après moult provocations voir coups portés au préalable.
  10. Il faut séparer le bon grain de l'ivraie, comme partout. Je ne connais pas suffisamment le personnage pour pouvoir en dire autant. Par contre, lorsque j'évoquais la haine anti flic, et ainsi que Bruckner l'énonce, il s'agit d'une analyse des mobiles des manifestants, pas la population française qui en effet soutient les forces de l'ordre. Pour revenir sur le point du terrorisme, je pars du constat suivant : des évolutions démographiques inquiétantes (départ de plus en plus nombreux des diplômes bac+5 et ressortissant des grandes écoles et arrivé de populations moins diplômées), un chômage de masse qui n'est pas prêt de baisser, un nombre important des jeunes quittant le système scolaire avec pas ou peu de qualification et qui se retrouveront dans la galère et seront dépendant des aides de l’État, État qui lui même gère ses finances d'une façon déplorable. Bref, à l'avenir, il faudra bien remettre les pieds sur terre et couper les dépenses et c'est à ce moment là, avec une jeunesse où 1/10 des 16 25 sont illettrés, (chiffre dispo sur le ministère de l'édu nationale) que ça commencera à sentir le souffre. On sait très bien qu'aujourd'hui la redistribution a pour rôle le maintien de la paix sociale (et parfois j'irais jusqu'à dire la paix ethnique). Lorsque cet appareil ne pourra plus assumer son rôle, surtout dans les quartiers ghetto de banlieue, ça risque de méchamment secouer.
  11. J'ai lu à l'instant un entretien assez intéressant avec Bruckner sur le Figaro à propos des événements dont nous parlons. Tout d'abord, la haine anti flic n'est pas que politique, la police représentant les agents du capitalisme, mais aussi culturel. Dans une société qui depuis 68 a voulu la destruction de toute autorité il n'est pas étonnant pour des jeunes qui ont vécu sans autorité paternelle (figure patriarcale) de se battre contre les derniers symboles d'autorité car plus ceux ci sont faibles, plus ils sont insupportables. Ensuite, il y a l'émergence de l'islamo-gauchisme. L'ultra gauche, après la branlée de la chute du mur, avait trouvé sa voie dans le tiers mondisme. Problème, les pays du tiers monde, pas fous, se sont peu à peu convertis à l'économie de marché. Du coup, à l'extrême gauche, la seule alliance encore possible pour l'ébranlement du capitalisme devra se faire avec les représentants de l'islam radical. Les djihadistes seront, en quelque sorte, les prolétaires du XXIème siècle. Par conséquent, on peut légitimement se poser la question suivante : au vue des évolutions que connaitront notre pays dans les années à venir (nous les déplorons suffisamment ici), pourrait on voir des groupes terroristes d'extrême gauche à l'avenir sur le territoire ? (dans le genre Rote Armee Fraktion)
×
×
  • Create New...