Jump to content

Cortalus

Utilisateur
  • Content Count

    607
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    13

About Cortalus

  • Rank
    Jeune Padawan

Previous Fields

  • Tendance
    Minarchiste
  • Ma référence
    Hayek

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    France

Recent Profile Visitors

943 profile views
  1. Un jour le livreur s'est planté et je me suis retrouvé avec une pizza hawaïenne. J'avais faim. J'ai goûté. J'ai été profondément choqué d'aimer ça. Mais honnêtement, sans ton exemple courageux, je n'aurais jamais osé faire mon coming out.
  2. La saison 1 était quand même bien pourrie. Mais ça plaît à ma femme alors on a démarré la 2. Dès le premier épisode, j'ai abandonné tout espoir que ça s'améliore.
  3. Oui, les deux. Après, comme pour beaucoup de groupes, il y a des albums un peu moins progressifs que d'autres.
  4. On a fini l'épisode 3 et on a déjà eu droit à de belles compositions de Shiro Sagisu, qui m'ont instantanément fait penser à la BO d'Evangelion. Ça promet pour la suite.
  5. Il y a de ça. Le pire c'est Dark Crystal : pas moyen de lui faire regarder ça !
  6. Aucun souci, au contraire, j'apprécie l'avertissement ! 😉
  7. Je suis au courant dans les grandes lignes. Ma fille a déjà été confronté à la mort et à la cruauté de l'existence, et je pense qu'elle peut être exposée à des thèmes sombres et complexes. Par contre, l'horreur visuelle peut la choquer, mais de manière très particulière. Par exemple, elle voulait voir Star Wars. Je la préviens qu'il y a des moments qui pourront lui faire peur et que des personnages peuvent mourir. La scène avec les corps calcinés de l'oncle et de la tante de Luke, ça passe. Par contre, elle a bloqué sur la scène de la cantina à cause des extra-terrestres. Ce qui l'effraie le plus, en fait, ce sont les effets visuels mécaniques (marionnettes, costumes et animatroniques). Pour Nadia, je vais déjà voir comment réagit ma fille dans les épisodes difficiles avant la phase robinsonnade. Je suis plutôt partisan d'exposer les enfants relativement jeunes à des histoires tristes ou tragiques. Je ne crois pas qu'on les aide en les protégeant trop, et qu'ils peuvent aussi grandir avec des récits et des thèmes difficiles, d'autant plus si c'est une lecture ou un visionnage fait avec un parent.
  8. Merci du conseil. En attendant de me procurer Erin, on s'est lancé dans Nadia et le secret de l'eau bleue.
  9. Hein ? Quand même, en 2019 on a aussi eu... euh... ...attends, je réfléchis... ... Tchernobyl ! Honnêtement, je ne saurais pas trop quoi mettre sur la troisième marche du podium après Dark Crystal et Tchernobyl.
  10. Avec ma femme et ma fille on a creusé une citrouille, mis un peu de décoration à l'extérieur de la maison, enfilé des déguisements et distribué quelques poignées de bonbons à des enfants bien polis qui avaient l'air contents de trouver une maison où on joue le jeu. On a fini en regardant SOS Fantômes. J'ai mis un peu trop de muscade dans le velouté de citrouille, mais à part c'était une bonne soirée. Bien sûr, ça doit faire un peu pitié comparé à l'Amérique du nord. Dans mon bled, j'ai l'impression que ça ne prend pas et je le regrette un peu. Franchement, j'aime bien Halloween.
  11. Dans les sorties à venir, je guette tout particulièrement le prochain Flower Kings, Waiting for Miracles. Deux pistes sont sorties et elles sont très prometteuses : Rendez-vous le 8 novembre pour l'album. Pour moi, les Flower Kings sont avec Spock's Beard l'un des groupes séminaux du renouveau prog à partir des années 90 (plus Dream Theater du côté metal). Un nouvel album est donc toujours un évènement. Dans les sorties récentes, je recommande également le dernier IQ, Resistance. Voici l'épique qui conclut l'album : Je suis un grand fan du Marillion de l'époque Fish et des premiers Pendragon, mais IQ est définitivement mon groupe de neo-prog préféré. Leur constance dans la qualité est époustouflante. Leurs thèmes sont sombres et la première écoute n'est pas toujours accrocheuse, mais quelle richesse, quelle profondeur. Et puis ce ne sont pas tous les groupes qui vont faire une chanson sur la construction de la route des os par les prisonniers du goulag (cf. The Road of Bones, leur avant-dernier album).
  12. Mais bien sûr que c'est simple. Quand tu as une bonne base de données et les autorisations nécessaires pour l'exploiter. Et quand tu es dans le privé, bien sûr.
  13. Pas pour tout le monde. Tente donc de faire appel si tu es partie civile. Et de toute manière je ne vois pas ce que ça change par rapport à la question du débat sur la politique pénale. Parce que certaines personnes peuvent faire appel, on n'a pas besoin d'améliorer le système de première instance ?
  14. Bien sûr. Et en pratique, tout ce qu'on a c'est des contrats de concession pourris pilotés n'importe comment par les élus locaux.
  15. Parce que "individualisation des peines", c'est la formule magique qui permet d'ignorer toute objection, tout débat, tout questionnement sur les décisions de justice. C'est l'un des fondements du dogme "on ne discute pas les décisions de justice". Chaque cas serait unique et donc toute comparaison, toute approche statistique serait illégitime. Donc, pas d'IA possible.
×
×
  • Create New...