Jump to content

Conférence Débat Serge Schweitzer à Grenoble


(V)

Recommended Posts

Conférence débat avec Serge SCHWEITZER

Economiste, maître de conférence Université Paul Cézanne, Aix Marseille III

Mardi 10 Avril 2007 à 20h

« Le LIBERALISME est-il IMMORAL ? »

Salle de conférence de l’office de tourisme de Grenoble

(entrée escalier extérieur, côté rue de la République)

Entrée libre

organisée par nos amis de Liberté Chérie

contact : comite-grenoble@liberte-cherie.com

Link to comment
Pourquoi un économiste et pas un philosophe pour débattre de ce sujet ? :doigt:

Parce que l'économie est la science morale par excellence, au sens où elle étudie l'action humaine, c'est à dire les moeurs de l'être humain. :icon_up:

Link to comment
Qu'est-ce qu'il a Becker ? :icon_up:

Ben, le Gary Becker, on va dire qu'il a un libéralisme de circonstances:

http://chacun-pour-soi.blogspot.com/2004/0…re-chicago.html

Je te recite les articles exacts du Professeur Becker:

http://www.slate.com/id/2101349/

"Becker suggested the U.S. government impose an additional 50-cent-per-gallon federal gas tax and use the proceeds to expand federal gas reserves. He also suggested that the feds start subsidizing "cleaner and more promising technology.""

Mais décidément, notre cher économiste adore les taxes:

http://www.becker-posner-blog.com/archives…failure_of.html

"So legalization could have a greater effect in reducing drug use than a war on drug without all the large and disturbing system costs. How high the tax rate should be would be determined by social policy. This approach could accommodate a libertarian policy with legalization and low excise taxes, a socially conservative position that wants to greatly reduce drug use with very high tax rates, and most positions in between these two extremes. So if drug consumption was not considered so bad once it became legal, perhaps the tax would be small, as with alcoholic beverages in the US. Or perhaps the pressure would be great for very high taxes, as with cigarettes. But whatever the approach, it could be implemented far more successfully by legalizing drugs than by further efforts to heat up the failing war on illegal drugs."

Il semble se foutre complètement que la taxe soit haute ou basse…

Il semble également croire que le welfare est la solution aux problèmes de la pauvreté aux Etats-Unis:

http://www.businessweek.com/magazine/conte…44052_mz007.htm

"Unfortunately, some states still make it difficult for two-parent families to collect welfare."

Becker apprécie aussi la politique anti-trust:

http://www.businessweek.com/magazine/conte…32/b3744039.htm

"Global antitrust policy would be consistent, and it would also encourage efficiency if business practices were universally judged by their effects on consumers rather than on competitors with political power. "

Il a été "mouché" d'ailleurs par William Anderson:

http://www.mises.org/story/764

Link to comment
Schweitzer ? Je savais que c'était le PDG de Renault, mais de là à en faire un économiste, il y a un pas que je ne franchirais pas, même si ses résultats sont convaincants.

Louis Schweitzer est l'ancien patron de Renault. Serge Schweitzer est économiste à la fac d'Aix. En plus, ils ne se ressemblent pas du tout. :icon_up:

[…] Mais décidément, notre cher économiste adore les taxes:

http://www.becker-posner-blog.com/archives…failure_of.html

"So legalization could have a greater effect in reducing drug use than a war on drug without all the large and disturbing system costs. How high the tax rate should be would be determined by social policy. This approach could accommodate a libertarian policy with legalization and low excise taxes, a socially conservative position that wants to greatly reduce drug use with very high tax rates, and most positions in between these two extremes. So if drug consumption was not considered so bad once it became legal, perhaps the tax would be small, as with alcoholic beverages in the US. Or perhaps the pressure would be great for very high taxes, as with cigarettes. But whatever the approach, it could be implemented far more successfully by legalizing drugs than by further efforts to heat up the failing war on illegal drugs."

Il semble se foutre complètement que la taxe soit haute ou basse… […]

De fait, une taxe est préférable à une interdiction. Et une libéralisation totale est préférable à une taxe.

Link to comment

je confirme, moi qui suis à l'Université Paul Cézanne, il ne se ressemble pas du tout, il est économiste mais je ne l ai jamais eu en cours, il donne surtout je crois des cours à nos amis juristes de la faculté, (son fils etait d'ailleurs dans mon amphi, et perpétue la tradition paternelle). C'est en partie grace à lui et à la grande majorité de nos maitres de conférence, que notre université à cette douce étiquette libérale. Merci à eux.

Link to comment
De fait, une taxe est préférable à une interdiction.

Je n'aime pas trop ce genre de gradations mais je pense que tu as néanmoins raison sur ce point.

Cela dit, un libéral qui défend l'instauration d'une taxe est un drôle de libéral…

C'est en partie grace à lui et à la grande majorité de nos maitres de conférence, que notre université à cette douce étiquette libérale.

Oui, c'est en grande partie grâce à lui que je suis libéral en ce qui me concerne…

Merci à eux.

+ 1

Link to comment
(mince ma blague n'est pas passée…)

:doigt: En somme, Louis Schweitzer est brun et très laid, tandis que Serge Schweitzer est roux et très laid, mais différemment. :icon_up:

Link to comment

La conférence a été un franc succès! On s'est dit au début que si on arrive à ramasser 30 personnes, ça serait pas mal, au fait on a réussi à faire venir 50 personnes dans la salle, dont un certain nombre de gauchos et anti-libéraux… ce qui a permis à Schweizer à dévoiler ses qualités d'orateur libéral!!!! Il est carrément génial!

Par ailleurs, il y a des chances que LC Grenoble recueille de nouveaux adhérents suite à cette réunion, le mouvement libéral est en marche et rien ne saurait l'arrêter, pour citer Zola… :icon_up:

Link to comment
La conférence a été un franc succès! On s'est dit au début que si on arrive à ramasser 30 personnes, ça serait pas mal, au fait on a réussi à faire venir 50 personnes dans la salle, dont un certain nombre de gauchos et anti-libéraux… ce qui a permis à Schweizer à dévoiler ses qualités d'orateur libéral!!!! Il est carrément génial!

Par ailleurs, il y a des chances que LC Grenoble recueille de nouveaux adhérents suite à cette réunion, le mouvement libéral est en marche et rien ne saurait l'arrêter, pour citer Zola… :icon_up:

Bravo !!!!

Super les Grenoblois !!!!!

Link to comment
La conférence a été un franc succès! On s'est dit au début que si on arrive à ramasser 30 personnes, ça serait pas mal, au fait on a réussi à faire venir 50 personnes dans la salle,

Oui, 50 personnes présentes, c'est un succès. (ce qui faisait un peu plus du quart de la salle qui peut recevoir presque 200 personnes, vous avez encore une bonne marge de progression :warez: )

Dommage que tu n'ais pas pu nous accompagner pour aller prendre un pot après.. c'est ce que je préfére dans ce genre de soirée :doigt:

Mais pourquoi se déplacer à Grenoble pour une telle conférence

Pour nous rencontrer :warez:

Schweitzer est vraiment un grand orateur, son exposé était très clair, très enrichissant et souvent très drôle. Son argumentation se révèle parfois particulièrement subtile, j’ai par exemple beaucoup aimé son retournement de la dynamique du self-love – envisagé alors comme condition de l’ouverture aux autres et non en tant que ferment de l’égoïsme – ou encore, en amont, sa distinction plaisir/intérêt pour dépasser les postulats utilitaristes, etc. Je pourrais à l’inverse relever quelques ambiguïtés, comme le fait qu’il utilise indistinctement les termes libéralisme et capitalisme, ou la drôle de parenté qu’il perçoit entre Aristote et Hayek (pour l’opposer à une filiation poppérienne Platon-Staline)… D’une façon générale, j’oserai dire que lorsque j’assiste à une conférence « libérale » j’ai déjà intégré l’essentiel des propos, concepts et arguments qui y seront présentés, je suis donc plus attentif non à ce qui se dit mais à la façon dont s’est dit, et autant dire que Serge Schweitzer est un sacré rhéteur, tant dans son sens de la formule, que sa façon de se mettre en scène, ses variations de voix, de ton, ses mimiques… le personnage vaut le détour :icon_up:

Bravo et merci à Matei, Etienne et Jean-Marc pour avoir organisé cet événement !

Link to comment
Bravo et merci à Matei, Etienne et Jean-Marc pour avoir organisé cet événement !

Merci Valentin, mais je pense que Jean-Marc mérite le plus nos félicitations, il s'est mis en quatre pour le côté organisationnel - c'est d'ailleurs lui qui prendra les rênes du pouvoir le LC Grenoble à partir de l'été, je sens que le mouvement libéral a de très beaux jours devant lui à Grenoble! :doigt: Déjà, nous tablons sur l'arrivée de 4-5 nouveaux membres dans nos rangs… :icon_up:

Link to comment

Très bon exposé de Schweitzer. Comme à chaque fois : dommage qu'il n'ait pas plus de temps.

Je l'ai en revanche trouvé très emprunté lors de la question portant sur le système de santé allant presque à franchir le pas du "droit positif à la santé".

Il a abordé les sujets de l'utilitarisme, l'individu, la différence entre inégalité et injustice, le constructivisme (lorsque qu'un spectateur a déclaré ne pas voir la différence entre les libéraux et anti-libéraux), l'environnement (avec notamment le bilan environnemental du communisme…) ; cité Bastiat, Mandeville, Buchanan, Walter Block, Spooner, Baumol (qui devrait recevoir le Nobel dans les 5 ans d'après lui).

J'ai apprécié qu'il n'y ait pas que des libéraux et notamment un écolo proche de l'EG (d'après sa propore définition).

J'ai beaucoup ri quand on lui a affirmé que la concurrence tendait forcément au monopole. Et lui de répondre :"eh bien puisque vous l'affirmez vous devriez être capable de me citer 3 exemples de marché libre qui sont maintenant des monopoles." Blanc. :icon_up:

Link to comment
  • 9 months later...
Plus que ces remarques, c'est la manière dont il raconte ça qui est géniale et très drôle.

J'avais bien aimé la manière dont il disait que Ségolène faisait du tout avec du rien ou quelque chose comme ça. :icon_up:

Au fait ronibéral, c'est toi le seul étudiant libéral de l'université politique ?

De Sciences-Po, oui je pense.

Ou bien, les libéraux s'y cachaient vraiment très très bien.

Link to comment
Grâce à Pan j'ai découvert cette ancienne conférence de Schweitzer sur le thème des différents courants du libéralisme.

Plus que ces remarques, c'est la manière dont il raconte ça qui est géniale et très drôle. Au fait ronibéral, c'est toi le seul étudiant libéral de l'université politique ?

Le bonhomme a une faconde savoureuse, c'est certain.

Link to comment

Vous savez que ça fait une drôle d'impression pour moi ?

1. j'ignorais qu'on le trouvait en vidéo sur le net, avec des conférences complètes s'il vous plait :icon_up:

2. a ma connaissance il ne sait même pas qu'on trouve ces conférences sur le net

Bref, c'est rigolo :doigt:

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...