Jump to content

Je raconte my life II - Le retour


Mobius

Recommended Posts

je viens de passer 15 mn a tenter de sortir d'une salle de reunion remplie de 200 canadiens.

Les canadiens sont le peuple le plus fucking lent du monde.

Il y a lent, et il y a canadien.

j'ajoute le fucking car je suis tres colere, ca me fout litteralement en rage de voir leur absence totale de

1.trajectoire: ils ne predisent pas, n'ont pas de direction particuliere et feraient face a un mur sans se stresser si l'architecture l'encourageait.

2.interet pour les gens qui viennent derriere.Je suis tout seul, je prends toute la place dans un couloir large pour trois, je marche a deux a l'heure et si quelqu'un me pietine dans le dos, c'est meme pas que j'en ai rien a foutre, je ne remarque pas.

je ne compte plus les gens qui sortent d'un magasin et s'arretent juste en face de moi au moment ou je passe.

Un couple d'amoureux vient vers vous, y a pas la place pour trois et encore moins quatre sur le trottoir.Vous croyez que le mec va passer devant ou derriere pour faire de la place? que nenni.Vous croyez que sa copine qui va bientot se prendre un coup d'epaule se pussera pour laisser passer au moins une personne? que nenni.

ceux qui ont tente de descendre d'un avion rempli de canadiens ont du s'en rendre compte: ca prend des heures, dans la bonne humeur un peu mongole.

Au travail je ne compte plus les 'reunions-couloir' ou on doit litteralement deloger les gens du milieu du couloir ou

1.ils tiennent une petit reu'

2.ils ne se poussent absolument pas quand quelqu'un veut utiliser le couloir pour transiter: il faut couper le groupe au milieu, et bousculer des gens - qui ne s'offusquent pas, bousculer est normal.

Et ne venez pas me dire que j'exagere.

J'ai une fois a la fete du Canada (une grosse sauterie nationaliste mongolienne) observe un vortex de passants, une de ces formations meteorologiques mythiques ou les gens se font face a face les uns les autres au milieu d'une dense foule, sur une etendue d'environ 15 m2, en attendant tranquillement et poliment que ca se decoince.(au pied du chateau Laurier a Ottawa)

Juche sur un muret avec ma blonde, j'ai pu les observer se tenir debout, souriant comme des trisos, dans la plus parfaite immobilite, au milieu de leur vortex de foule immobile qui a du durer plusieurs heures, sans jamais essayer de contourner si se demander pourquoi les gens autour circulent et pas eux.

Une autre fois, l'alarme incendie se declenche, tous les employes se dirigent vers le parking situe a un bloc de la.

Sachant que c'est un exercice, un petit farceur ouvre une fenetre, et crie a quelques gens dans la longue file d'employes qui serpente dans la rue: c'est un exercice, vous pouvez rentrer! puis il ferme la fenetre et observe.

Ceux qui ont entendu le message s'arretent, dubitatifs.ceux qui arrivent derriere pausent patiemment en attendant que ca se decoince.Ceux qui n'ont pas entendu continuent.

sous nos yeux, un gros attroupement indecis se cree au mileu de la rue, les gens tournent en rond, ceux qui s'entassent derriere regardent dans toutes les directions d'un air de merlan frit, on se pisse dessus de rire.

ah je me sens mieux.

bande de losers.

Link to comment
C'est tellement fRaonçais comme réaction, Jim, toujours à râler pour un oui pour un non.

Ouaip, et ça se finit en se foutant de la gueule des autres.

Link to comment

La nuit dernière, suite à un traquenard liborgiaque je suis rentré bourré par le noctambus et me suis endormi comme un loir confit sur mon siège. J'ai été réveillé par une brigade de videurs en civil de la ratp montés sur des rangers, des petites frappes qui avaient tout l'air de repris de justice, qui m'ont viré du bus avec les quelques clodos qui traînaient là pour se réchauffer.

J'ai eu beau leur montrer mon titre de transport et faire valoir que je n'avais rien d'un clodo (habillé en Kenzo et foulard en soie), ils n'ont rien voulu savoir, m'expliquant qu'ils avaient des consignes pour vider toute personne qui pique un somme. J'ai donc obtempéré, en leur disant que c'était illégal de m'expulser vu que j'étais en règle et que la ratp (la peste soit sur eux) a une mission de service public, les menaçant de déposer plainte.

Ils m'ont alors conseillé d'attendre le bus suivant, mais j'en ai profité pour rentrer à pied jusqu'à St Lazare, ballade nocturne dans un Paris désert, pas un chat, l'impression curieuse d'être dans un musée à ciel ouvert.

En tout cas c'est nouveau ces brigades d'intervention, la ratp doit flipper pour son image depuis le buzz de la vidéo d'agression sauvage dans le bus.

Link to comment
(habillé en Kenzo et foulard en soie)
la ratp doit flipper pour son image depuis le buzz de la vidéo d'agression sauvage dans le bus.

Les agressions des gens en écharpes/foulards en dehors des bus, c'est vachement mieux pour l'image de la RATP :icon_up:

Link to comment
Retour a une vie sociale.

Je vais '''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''peut-etre'''''''''''''''''''''''''''''' participer un peu a liberaux.org.

On ne s'excite pas mesdemoiselles.

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! :icon_up:

Citronne, leaving her hat on…

Link to comment
La nuit dernière, suite à un traquenard liborgiaque je suis rentré bourré par le noctambus et me suis endormi comme un loir confit sur mon siège. J'ai été réveillé par une brigade de videurs en civil de la ratp montés sur des rangers, des petites frappes qui avaient tout l'air de repris de justice, qui m'ont viré du bus avec les quelques clodos qui traînaient là pour se réchauffer.

J'ai eu beau leur montrer mon titre de transport et faire valoir que je n'avais rien d'un clodo (habillé en Kenzo et foulard en soie), ils n'ont rien voulu savoir, m'expliquant qu'ils avaient des consignes pour vider toute personne qui pique un somme. J'ai donc obtempéré, en leur disant que c'était illégal de m'expulser vu que j'étais en règle et que la ratp (la peste soit sur eux) a une mission de service public, les menaçant de déposer plainte.

Ils m'ont alors conseillé d'attendre le bus suivant, mais j'en ai profité pour rentrer à pied jusqu'à St Lazare, ballade nocturne dans un Paris désert, pas un chat, l'impression curieuse d'être dans un musée à ciel ouvert.

En tout cas c'est nouveau ces brigades d'intervention, la ratp doit flipper pour son image depuis le buzz de la vidéo d'agression sauvage dans le bus.

Tu fais rien?

Moi j'aurais noté l'heure et l'immatriculation du bus et j'aurais fait une belle lettre recommandée.

Link to comment
ils n'ont rien voulu savoir, m'expliquant qu'ils avaient des consignes pour vider toute personne qui pique un somme.

donc tu as paye ton tiquet et tu t'es fait virer du bus.

quel pay de cons.Quand je pense que je vais gacher mes vacances la bas.

je viens d'avoir ma mairie de naissance au tel: je viens de mesurer en direct la distance interstellaire parcourue pendant ces annees loins du service public.

apparemment la plus grande inquietude pour mon interlocutrice etait de faire passer le message que 'Ca Va Prendre Du Temps'.

Comme elle a lourdement insiste dessus j'ai fini par demander si y avait pas une procedure plus rapide, ben non.

elle avait l'air surprise que je sois si poli et patient: et pour cause, j'y suis pas, a trouducland, no stress pour moi!

WEIRD.

Link to comment

En ce qui concerne Bastiat, il faut que je lise tous les textes qu'on peut lire (les textes dont les titres sont en bleu) ou seulement les textes de l'oeuvre "Harmonies économiques" ? Parce que je lis le chapitre communisme et protection, et je constate que depuis quelque temps ces textes sont très longs. Même si très pertinents et plein de bon sens.

Link to comment

Aujourd’hui, formation sur les dérivés de taux (super…), un des participants demande si les banques centrales conservent toujours des réserves en or pour couvrir la masse monétaire (oui, bon, tout le monde n’est pas au top sur les actualités financières :icon_up:, c’est ouvert a tout les employés ce genre de trucs…)

Après une franche partie de rigolade contenue, le formateur, un ancien trader, dit que non, fait un mini cours d’histoire rapido, et dit que heureusement qu’on n’est plus indexé sur l’or, parce que sinon, on n’aurait pas les outils pour sortir de la crise de liquidité…

Je toussote et demande si par hasard cette crise de liquidité serait seulement possible avec une monnaie indexée… « Ah oui… en effet, j’y avais pas pensé dans ce sens, un bon point ! »

VICTOIRE, UN DE PLUS QUI DOUTE !

PS : par contre, je n’ai encore jamais croisé un trader taux senior qui fasse la moindre confiance dans les agences de notations, jamais !

Link to comment
Aujourd’hui, formation sur les dérivés de taux (super…), un des participants demande si les banques centrales conservent toujours des réserves en or pour couvrir la masse monétaire (oui, bon, tout le monde n’est pas au top sur les actualités financières :icon_up: , c’est ouvert a tout les employés ce genre de trucs…)

Après une franche partie de rigolade contenue, le formateur, un ancien trader, dit que non, fait un mini cours d’histoire rapido, et dit que heureusement qu’on n’est plus indexé sur l’or, parce que sinon, on n’aurait pas les outils pour sortir de la crise de liquidité…

Je toussote et demande si par hasard cette crise de liquidité serait seulement possible avec une monnaie indexée… « Ah oui… en effet, j’y avais pas pensé dans ce sens, un bon point ! »

VICTOIRE, UN DE PLUS QUI DOUTE !

PS : par contre, je n’ai encore jamais croisé un trader taux senior qui fasse la moindre confiance dans les agences de notations, jamais !

Bien ouèj, tu gagnes un point de Force

Link to comment
PS : par contre, je n’ai encore jamais croisé un trader taux senior qui fasse la moindre confiance dans les agences de notations, jamais !

Ce n'est pas cette catégorie qui s'est jetée sur les créances pourries titrisées comme la vérole sur le bas clergé breton, alors, j'en conclue.

Link to comment
[…] Je toussote et demande si par hasard cette crise de liquidité serait seulement possible avec une monnaie indexée… « Ah merde, encore un qui croit encore au libéralisme et à l'étalon-or, bon, ben, je vais m'en débarrasser vite fait en flattant son ego et en espérant que personne ne remarquera rien ! » […]

Corrigé.

Link to comment
Marrant c'est exactement ce que je faisais au moment où tu as écrit ce post. Avec un economist dans les mains. Je me disais d'ailleurs que je tenais là la raison de la texture de papier-glacé dudit magazine.

Ca explique l'apparence gondolée de ma bibliothèque..

Link to comment

:icon_up:

Après avoir passé trois jours en ascète à rédiger un exercice de classification stylistique et grammaticale des pronoms et déterminants indéfinis dans les Fables de La Fontaine, je m'attaque à un travail abscons de lexicologie française. Le tout en n'ayant, bien entendu, eu encore aucun cours en la matière de tout le semestre. A la fin des vacances il ne restera de moi plus qu'une bouillie informe.

Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...