Jump to content
vincponcet

Armageddon économique ?

Recommended Posts

La production d'or n'a jamais été aussi forte depuis 1979 et n'arrive pas à répondre à la demande

N'empêche que le prix de l'once stagne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

… Pendant ce temps, en Italie :

Après les suspensions de cours à répétition d'UniCredit ces derniers jours, c'est au tour d'Intesa Sanpaolo de voir sa cotation interrompue à la Bourse de Milan. Là aussi pour excès de baisse. Les banques italiennes ne parviennent pas à rassurer sur leur solvabilité.

http://www.latribune.fr/entreprises/financ…italiennes.html

Ca craque un peu partout. Rassurant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un excellent article, si seulement il pouvait etre entendu…

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est le moment de retirer les sous du Crédit Agricole.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tant qu'on y est personne a des news sur HSBC ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est le moment de retirer les sous du Crédit Agricole.

Je voudrais des infos svp.

Vite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un article qui m'a bien amusé:

"Il y a zéro risque sur le Livret A", assure Augustin de Romanet"

http://www.boursorama.com/international/de…mp;news=5926568

Notamment ce passage:

M. de Romanet a précisé que la collecte du Livret A servait déjà à financer les tramways et transports collectifs ainsi que les hôpitaux.

"Nous avons un surplus de 20 ou 30 milliards que nous plaçons en titres très sécurisés", a-t-il poursuivi. Cette somme est allouée à la banque publique Oséo qui octroie des prêts aux PME.

Les prêts aux PME seraient des "titres très sécurisés"? Quelle bonne blague. Et sinon, que des trucs publics financés par les impôts…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je voudrais des infos svp.

Tu as de l'argent "place" au credit agricole?? :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le Crédit Agricole encore bien noté

Même si les propos du gouvernement se veulent rassurant, ils suscitent une question immédiate: après Dexia, quel sera le prochain établissement en difficulté? Les deux autres enfants "malades" de la finance française sont Calyon et Natexis. Mais les deux ont le soutien de leurs maisons-mère, Crédit Agricole pour le premier, et Caisses d'Epargne et Banques Populaires pour le second.

Preuve de sa bonne crédibilité auprès des investisseurs, le Crédit Agricole a lancé il y a deux jours une émission de titres pour un montant de 500 millions d'euros, bien notée par l'agence Fitch. Etant donné le niveau de solvabilité de Crédit Agricole et sa bonne rentabilité, la probabilité que la banque ne paie pas ses intérêts sur cette dette est très faible. Le Crédit Agricole affiche d' ailleurs une prime de risque, certes plus élevée que celle de BNP Paribas, mais équivalente à celle de Santander.

http://www.challenges.fr/actualites/financ…antie_glob.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis tombé sur ce reportage aujourd'hui.

C'est au sujet de quelque entreprises qui tournent grâce à l'effondrement immobilier :

- Une société qui s'occupe de vider les maisons qui doivent être vendues aux enchères

- Un type qui spray les gazons abandonnés pour donner un meilleur aspect au voisinage

- Des gens qui passent leurs journées à évacuer l'eau stagnant dans des piscines derrière des maisons abandonnées.

Sidérant.

http://kcet.org/socal/2008/09/foreclosure-alley.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si cette crise pouvait faire couler le credit agricole, ca serait un degat collateral positivement surprenant! Le capital de cette banque doit etre financee indirectement a 80% via des subventions a l'agriculture (PAC ou autre)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu as de l'argent "place" au credit agricole?? :icon_up:

Moi non. Ma femme oui. Eeeeeeeeeeh oui.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pour sauver Dexia, que fait l'Etat Fraônçais ?

IL EMPRUNTE, BIEN SÛR !

http://marches.lefigaro.fr/news/societes.h…D_NEWS=85685314

Luc Chatel, porte parole du gouvernement, a déclaré à la presse que la France pourrait recourir à l’emprunt pour le financement d’un milliard d’euros que l’Etat a déboursé dans le cadre du plan de sauvetage de la banque Dexia, qui a été décidé mardi. « Il n’est pas exclu que ce financement, le milliard d’euros, soit un emprunt» a-t-il expliqué.

Cool, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien sûr qu'il emprunte!!! l'Etat n'a plus un rond! Donc c'est bien le contribuable qui sauve Dexia, une banque qui n'a comme clients que les collectivités locales! Non mais on croit rêver!

L'etat emprunte afin de sauver la banque qui prête aux collectivités locales, c'est comme si je sauvais Mc do en filant du fric à mc do pour que je puisse toujours m'envoyer des burgers et grossir toujours grossir!

Si le credit Agricole s'effondre quelle nouvelle merveilleuse, le credit lyonnais s'effondre, puis tout un tas d'autres, le grand kiff!

De plus Sarkozy a promis de garantir non seulement les 70 000 euros, mais en fait tous les euros en cash à la banque, cela veur dire que si les banques françaises (ou une partie) s'effondrent l'Etat pourrait s'effondrer.

L'etat pour faire face à cette situation devra emprunter, mais cela dans des proportions malsaines avec beaucoup de gens qui ne seront plus solvables, donc downgrade, augmentation du taux, les emprunts d'état ne trouveront pas toujours preneur, l'Etat sera à l'agonie! Plus des gens en colère de tout avoir perdu, révolution (bon elle sera rouge) mais on aura enfin la vraie bonne raison de partir!

je rêve un peu je pense, non? :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bien sûr qu'il emprunte!!! l'Etat n'a plus un rond! Donc c'est bien le contribuable qui sauve Dexia, une banque qui n'a comme clients que les collectivités locales! Non mais on croit rêver!

L'etat emprunte afin de sauver la banque qui prête aux collectivités locales, c'est comme si je sauvais Mc do en filant du fric à mc do pour que je puisse toujours m'envoyer des burgers et grossir toujours grossir!

Si le credit Agricole s'effondre quelle nouvelle merveilleuse, le credit lyonnais s'effondre, puis tout un tas d'autres, le grand kiff!

De plus Sarkozy a promis de garantir non seulement les 70 000 euros, mais en fait tous les euros en cash à la banque, cela veur dire que si les banques françaises (ou une partie) s'effondrent l'Etat pourrait s'effondrer.

L'etat pour faire face à cette situation devra emprunter, mais cela dans des proportions malsaines avec beaucoup de gens qui ne seront plus solvables, donc downgrade, augmentation du taux, les emprunts d'état ne trouveront pas toujours preneur, l'Etat sera à l'agonie! Plus des gens en colère de tout avoir perdu, révolution (bon elle sera rouge) mais on aura enfin la vraie bonne raison de partir!

je rêve un peu je pense, non? :doigt:

Si une banque française devait carafer et que Sarko devait effectivement tenir ses promesses, la seule façon de procéder consisterait, à vue de nez, à geler les avoirs en banque (bank holiday, en somme). 0 retraits (ça, c'est facile, les DAB sont tous pilotables) , 0 virements extra-territoriaux (plus dur, et provoquerait certainement des problèmes économiques graves). Bref, tout ceci ne me semble pas trop réaliste.

Et ce seront probablement les petits déposants qui trinqueront les premiers.

Commencez doucement à faire des provisions de billets, je ne suis pas sûr qu'il y en ai pour tout le monde :icon_up: .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Paris veut lever 300 mds EUR pour les banques européennes

BERLIN - La France veut proposer à ses partenaires européens un plan de sauvetage d'un montant de 300 milliards d'euros pour venir au secours du secteur bancaire, a-t-on appris jeudi de source gouvernementale européenne.

(©AFP / 01 octobre 2008 18h40)

http://www.romandie.com/ats/news/081001164000.ghqhplvb.asp

Share this post


Link to post
Share on other sites
Commencez doucement à faire des provisions de billets, je ne suis pas sûr qu'il y en ai pour tout le monde :icon_up: .

Le gros problème c'est que les billets sont nationaux et que si les banques françaises font faillites et l'état dans la foulée il faudra possédait des billets non français pour qu'éventuellement il conserve de la valeur.

Donc il reste la solution d'une monnaie refuge "l'or" ou le franc suisse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le gros problème c'est que les billets sont nationaux et que si les banques françaises font faillites et l'état dans la foulée il faudra possédait des billets non français pour qu'éventuellement il conserve de la valeur.

Donc il reste la solution d'une monnaie refuge "l'or" ou le franc suisse.

http://www.ft.com/cms/s/0/bf8246aa-8f13-11…00779fd18c.html

Wealthy investors hoard bullion

By Javier Blas in Kyoto

Published: September 30 2008 19:00 | Last updated: September 30 2008 19:00

Investors in gold are demanding “unprecedented” amounts of bullion bars and coins and moving them into their own vaults as fears about the health of the global financial system deepen.

Industry executives and bankers at the London Bullion Market Association annual meeting said the extent of the move into physical gold was unseen and driven by the very rich.

“There is an enormous pick-up in investment demand. I have never seen a market like this in my 33-year career,” said Jeremy Charles, chairman of the LBMA. “The gold refineries cannot produce enough bars.”

The move comes as fears grow among investors over the losses at investment vehicles previously considered almost risk-free, such as money funds.

Philip Clewes-Garner, associate director of precious metals at HSBC, added that investors were not flying into gold simply because they saw it as a haven amid Wall Street’s woes. “It is a flight into gold because it is a physical asset,” he said.

“Vault staff are also doing overtime,” another banker at the LBMA meeting said, adding that investors in some countries were paying premiums of up to $25 an ounce above the London spot price to secure scarce gold bars.

Spot gold prices in London on Tuesday traded at about $900 an ounce, more than 25 per cent above the level before Lehman Brothers’ collapse. Although some traders said the rush into physical gold could boost prices, others cautioned that prices were depressing jewellery demand, capping any price gain. Industry executives said gold refineries and government mints were working at full throttle to keep up with investor demand, but acknowledged they were suffering from shortages, particularly on coins.

Johan Botha, a spokesman for the Rand Refinery in South Africa, which manufactures the Krugerrand, the world’s most popular gold coin, said the plant was now running at full capacity seven days a week. “Even so, now and then we have shortages,” he said.

The Austrian mint, which manufactures the Vienna Philharmonic, a popular gold coin in Europe, said it had extended work to the weekends to accommodate soaring demand.

Last week, the US mint suspended the sale of its American Buffalo coin after it ran out of stocks.

Copyright The Financial Times Limited 2008

http://www.ft.com/cms/s/0/9ce251de-8f37-11…00779fd18c.html

Investors start fresh gold rush

By Javier Blas

Published: October 1 2008 00:58 | Last updated: October 1 2008 00:58

“Fiat money, in extremis, is accepted by nobody,” Alan Greenspan, the former chairman of the US Federal Reserve, told lawmakers in Washington almost a decade ago. “Gold is always accepted,” he added.

The “in extremis” scenario was for years only a possibility in the mind of die-hard gold bugs, but the financial crisis is leading regular investors – from the ultra-rich to middle-class savers – to believe that the environment in which Mr Greenspan said fiat money would be worthless is now around the corner.

The investors’ response is a rush into physical gold not seen since the second oil crisis in 1979, bankers say. The shift into gold coins and bars is so extreme that it is causing shortages at refineries and mints around the world.

“This is absolutely unprecedented,” says Mark O’Byrne of Gold Investment, a company that sells bullion to retail investors in Dublin and London.

Bankers at the London Bullion Market Association’s annual meeting in Kyoto say their clients are not investing in gold just because of its perceived safe-haven status but also because they were able to take physical possession of it.

Veterans of the precious metals industry, such as Jeremy Charles, the chairman of the LBMA who is also head of precious metals at HSBC, say they have not seen a market like this in their 30-year-plus careers.

Gold prices surged this week to a two-month high above $925 an ounce, up more than 20 per cent since the collapse of Lehman Brothers. But betting that the investors’ rush into physical assets will spur further gains could fail. Current prices are already depressing the key demand for jewellery, and that alone will cap prices.

The gold industry only forecasts a modest rise in prices, with bullion at about $958.6 a troy ounce by November next year, according to the annual LBMA poll.

On top of that, even if the retail investors’ rush into gold coins is dramatic and unprecedented, its impact in gold tonnage terms is relatively small, preventing big price gains. But bankers say the price outlook is not the first consideration among those investors more concerned about “wealth preservation”.

These new “gold bugs” were pushing the physical market for coins and small bars to its limits, with manufacturers unable to meet demand, LBMA delegates say.

Jonathan Potts, managing director at FideliTrade, one of the main US gold dealers in coins and investment bullion bars, says its firm has not been able to cope with the extra demand for physical gold in the past few weeks. “There is a lot of scepticism, or even distrust, about the financial system and people are running into gold,” Mr Potts says. “The US Mint is doubling its gold coins production but there is demand for triple,” he added.

Mr O’Byrne adds that key wholesalers have run out of stocks or are imposing quotas for the most popular one-ounce coins, such as South African Krugerrands, American Eagles and Buffaloes, Canadian Maples, Austrian Philharmonics, Chinese Pandas and Australian Nuggets.

“They cannot supply one or 10-ounce gold bars either,” he said,

Copyright The Financial Times Limited 2008

Aujourd'hui, le napoléon à Paris cote à plus de 30% de son poids d'or.

Même le kruggerand qui est encore fabriqué a une prime de 15%.

http://www.cpror.com/index9.htm

http://www.24hgold.com/francais/cours_or_a…aspx?money=euro

Pendant ce temps-là, le prix de l'or n'augmente pas bcp. Je me demande vraiment si les cours ne sont pas complètement bidonnés par les actions des traders/banquiers qui ont la puissance de feu du crédit fiat.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Donc il reste la solution d'une monnaie refuge "l'or" ou le franc suisse.

J'adore!! Je suis payé en francs suisse hihihi

En plus change redevient sympa!

Mais plus sérieusement, il est vrai que ceux qui vivent aux frontières de pays dans l'eurozone, je pense qu'il est temps d'aller en chercher au cas où. ou alors acheter des titres, tout ce qui est sûr et internationalement transférables. Ca peut être une possibilité aussi, mettre tout son cas dans des obligations par exemple, ça peut fluctuer, mais bon on perd pas grand chose et c'est transférable sur un compte à l'étranger.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pendant ce temps-là, le prix de l'or n'augmente pas bcp. Je me demande vraiment si les cours ne sont pas complètement bidonnés par les actions des traders/banquiers qui ont la puissance de feu du crédit fiat.

Mon Dieu, mais quelle paranoïa. Il faudrait arrêter la suspiscion et la mentalité d'assiegé parfois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mon Dieu, mais quelle paranoïa. Il faudrait arrêter la suspiscion et la mentalité d'assiegé parfois.

Quel intérêt trouves-tu à défendre les traders, tu bidonnes les cours toi aussi ? Et en plus tu es aux USA, raison de plus pour se méfier de tout le monde  :doigt:

( :icon_up:  au cas où)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'avais pas noté cette information, mais ça donne une ampleur de la vigueur de l'économie… :icon_up:

« De pire en pire. » Les banques ne peuvent se refinancer, au mieux, qu'à la semaine. « Toutes les opérations se font en interne dans le groupe et avec les clients existants, résume le directeur financier d'un établissement français. S'il n'y a plus d'échange interbancaire depuis longtemps, même les gestionnaires de fonds, qui investissaient dans les papiers bancaires, préfèrent désormais la rémunération quasi nulle des emprunts d'Etat. Tous les nouveaux apports de fonds proviennent des banques centrales. »

http://www.lesechos.fr/info/finance/477788…ered-bonds-.htm

Timur, un avis ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Lugaxker
      On y est je pense.
       
      Baril de Brent : - 20 % aujourd'hui
      CAC 40 : - 6 % à l'ouverture
      Le S&P 500 va probablement aussi plonger cet après-midi.
       
      Indépendamment du contexte (le coronavirus qui a déclenché le mouvement), ça sent la nouvelle récession.
       
      Vous en pensez quoi ?
    • By Alchimi
      http://www.lefigaro.fr/medias/2018/05/24/20004-20180524ARTFIG00294-netflix-pese-desormais-plus-lourd-que-disney.php
       
      L'article:
       
      +2300% le titre netflix entre 2012 et 2017. Pas moche. Je crois que je vais aller leur proposer mon scénario de court-métrage de SF.
×
×
  • Create New...