Jump to content
free jazz

"L'argent-dette", la vidéo conspirationniste à la mode

Recommended Posts

je ne vois pas dans quelle mesure l'intérêt provoque une pénurie d'argent, dur dur de trouver l'explication dans leur bidoule de site

l'explication se trouve pourtant dans le mythe fondateur des naufragés d'Even

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un débat intéressant sur le conspirationnisme (même s'il n'est pas fait état de la vidéo de ce topic) :

http://ericzemmour.blogspot.com/2009/03/er…09-dans-le.html

Avec Pierre-André Taguieff, Zemmour, Christophe Bourseiller et Guillaume Dasquié.

Je link également la page de rue89 sur le complot du 11 septembre :

http://www.rue89.com/desintox-11-septembre…du-11-septembre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je link également la page de rue89 sur le complot du 11 septembre :

http://www.rue89.com/desintox-11-septembre…du-11-septembre

Je lis la première phrase :

Il y a bien eu une conspiration, bien réelle, concernant le 11-Septembre : un groupe de comploteurs (George W.B., Dick C., Donald R…) a instrumentalisé des attaques contre le World Trade Center et le Pentagone pour « vendre » à l'opinion l'invasion de l'Irak

Le type qui a rédigé cet article ne sait donc pas ce qu'est un complot. Intérêt nul. Dommage, c'était prometteur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais déja rapidement vu le dossier de rue89. Je l'avais trouvé vraiment mal fait (superficiel et peu convaincant).

Finalement, le reproche que fait Dasquié aux conspirationnistes (partir d'une thèse puis chercher les éléments qui peuvent la soutenir, au lieu de l'inverse) se retrouve entièrement dans le travail mis en ligne sur rue89. Un peu paradoxal…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est qu'un bête résumé réalisé par un groupe d'étudiants. Sa contre-enquête est beaucoup plus complète et précise.

Je lis la première phrase :

Le type qui a rédigé cet article ne sait donc pas ce qu'est un complot. Intérêt nul. Dommage, c'était prometteur.

Comment fais-tu pour être à ce point prévisible dans tes réponses ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'avais déja rapidement vu le dossier de rue89. Je l'avais trouvé vraiment mal fait (superficiel et peu convaincant).

Même chose, ça m'avait rappelé mes travaux estudiantins faits à l'arrache.

Ne peut convaincre que les convaincus et renforcer les doutes, c'est regrettable et ça méritait beaucoup mieux.

Je vois d'ailleurs que reopen 911 y a répondu avec plusieurs articles, notamment :

http://www.reopen911.info/11-septembre/rue…u-11-septembre/

http://reopen911.info/11-septembre/rue89-r…e-11-septembre/

http://www.reopen911.info/11-septembre/reo…-de-rue89-wtc7/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faire payer des intérêts sur de la monnaie tangible, c'est normal, pour financer la dépréciation monétaire (même l'or voit a quantité progresser chaque année) ainsi que le service fourni.

Faire payer des intérêts sur de la monnaie qui relève d'un monopole de création et dont l'utilisation est obligatoire, c'est là le vrai scandale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, le réel reproche que l'on fait au système taux d'intérêts monopolistique et création monétaire privée (type euro), c'est de générer plus de dettes que de monnaie. En zone euro, il y a 15000 milliards de dettes, 9000 milliards de monnaie. Bref, ce système pratique largement trop une sélection financière entre individus.

Alternativement, je serais pour une émission de monnaie complémentaire sans taux afin d'alléger le poids de la dette non remboursable, et donc d'éviter trop de faillites dans l'économie. Le mono-tauxisme de la BCE mène largement à sa nullité, genre japonaise.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je vois plutôt l'écosociétalisme comme un genre néo-keynésien radical

Le monétarisme écosociétaliste se caractérise par la création monétaire lors du travail, la destruction monétaire lors de la consommation.

Il génère différents soucis (intérêt à produire plus que la consommation, surplus de stocks inutiles), ainsi que le fait que rien ne détermine le prix du travail et le prix de la consommation, sauf un gros organisme bureaucratique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le monétarisme écosociétaliste se caractérise par la création monétaire lors du travail, la destruction monétaire lors de la consommation.

Il génère différents soucis (intérêt à produire plus que la consommation, surplus de stocks inutiles), ainsi que le fait que rien ne détermine le prix du travail et le prix de la consommation, sauf un gros organisme bureaucratique.

Donc ça ne peut pas marcher.

pb de calcul économique, cf Mises.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Faire payer des intérêts sur de la monnaie tangible, c'est normal, pour financer la dépréciation monétaire (même l'or voit a quantité progresser chaque année) ainsi que le service fourni.

Faire payer des intérêts sur de la monnaie qui relève d'un monopole de création et dont l'utilisation est obligatoire, c'est là le vrai scandale.

Tu as tout faux. L'argent est un bien comme un autre. L'intérêt n'est rien d'autre que son loyer. Et ce qui est grave actuellement, ce n'est pas que les intérêts soient là mais au contraire qu'ils sont beaucoup trop bas à la source.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Donc ça ne peut pas marcher.

pb de calcul économique, cf Mises.

Si, ça pourrait marcher, avec un consentement démocratique, avec l'acceptation de chaque individu de limiter le prix de son travail pour le prix de sa juste consommation, via le marché. Inutile d'avoir plus d'argent que de peur, sinon c'est inflationniste.

Les banques pourraient continuer à prélever un intérêt composé dessus, avec un taux défini par la même banque, dans un même esprit de sélection financière.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si, ça pourrait marcher, avec un consentement démocratique, avec l'acceptation de chaque individu de limiter le prix de son travail pour le prix de sa juste consommation, via le marché. Inutile d'avoir plus d'argent que de peur, sinon c'est inflationniste

Belle antinomie, démocratie et chaque individu.

cf Spooner.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci, ô Lucilio, d'exprimer si superbement le consensus libéral quant à ce genre de propos :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

"…ça pourrait marcher, avec un consentement démocratique, avec l'acceptation de chaque individu de limiter le prix de son travail pour le prix de sa juste consommation"

Moi qui croyais que l'éco(logisme)sociéta(socialismus) correspondait à une forme de néo-keynésianisme prophete radical, là je commence à croire que l'éco-bidule-sociétal c'est en fin de compte du syndicalisme radical …

restreindre les prix … juste prix, juste consommation … pas d'inflation si on distribue l'argent suivant ce que le Bureau Central a enregistré comme production, …. bref, CE MONDE VA DE PIRE EN PIRE avec les remèdes de charlatan qu'on "nous" propose

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci, ô Lucilio, d'exprimer si superbement le consensus libéral quant à ce genre de propos :icon_up:

+1 :doigt:

Share this post


Link to post
Share on other sites
"…ça pourrait marcher, avec un consentement démocratique, avec l'acceptation de chaque individu de limiter le prix de son travail pour le prix de sa juste consommation"

Moi qui croyais que l'éco(logisme)sociéta(socialismus) correspondait à une forme de néo-keynésianisme prophete radical, là je commence à croire que l'éco-bidule-sociétal c'est en fin de compte du syndicalisme radical …

restreindre les prix … juste prix, juste consommation … pas d'inflation si on distribue l'argent suivant ce que le Bureau Central a enregistré comme production, …. bref, CE MONDE VA DE PIRE EN PIRE avec les remèdes de charlatan qu'on "nous" propose

Je ne sais pas s'il faut partager cette idée, mais elle est dans les têtes et il va falloir penser avec.

Comme d'hab, certains seront tentés de l'appliquer, d'autres se demandent ce que ça peut donner (de l'emploi, des inconnues économiques, des faiblesses sans aucun doute).

Le capitalisme peut s'adapter, il en a vu d'autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites
En France, depuis début 2003, sous l'impulsion d'André-Jacques Holbecq [1] le Groupe de REcherche pour un Système SOciétal - GRESSO - initie un projet à la fois politique, le Sociétalisme , mais aussi économique et monétaire, l'écosociétalisme.

Les lignes qui suivent synthétisent les grandes idées de ce projet développé dans les pages du site "sociétal" tikisocietal. [2]

Le Sociétalisme expose un projet démocratique réalisable et envisage les modalités de son avènement. Il implique une organisation sociale post-capitaliste et son institutionnalisation par voie démocratique.

L' Écosociétalisme propose une alternative économique post-libérale, implique le déclin des systèmes financiers, boursiers et bancaires actuels.

Il répartit équitablement le pouvoir d'achat individuel, libère la monnaie en fonction des biens et services produits, récupère immédiatement la monnaie lors de son utilisation finale.

[…]

Monnaie

  • La monnaie écosociétale est appelée le "merci" et représente la Rémunération d'Activité perçue pour 6 minutes de travail au Coefficient d'Utilité Sociétale moyen.
  • Les "mercis" sont créés à la production des biens et services
  • Les "mercis" sont détruits du compte des bénéficiaires lors de la consommation des biens et services
  • L'épargne individuelle est la seule propriété financière
  • L'intérêt est aboli

Au niveau de la circulation monétaire, nous aurions donc le schéma suivant:

Quelques indications:

- IEM (IEDM) est l' Institut d'Emission de la Monnaie; il s'agit en fait d'une Banque Centrale qui régule l'émission de la monnaie et sa distribution à la population suivant la Rémunération Sociétale Individuelle (Revenu Social + Revenu d'Activité), et détruit la monnaie électroniquement lors de son utilisation finale. Elle travaille en relation étroite avec les administrations de planification des territoires.

- La "population passive" est l'ensemble de la population. Tous les individus reçoivent au moins le Revenu Social

- La "population active " est l'ensemble des producteurs du pays. Le montant global est l'ensemble des Revenus d'Activités

- RA1, RA2, RA3, RAnm représentent les Revenus d'Activités qui se cumulent à partir d'une production amont)

- La C.E.S (SOCIETAXE), plus les loyers qui n'ont pas été isolés dans ce schéma de principe, est estimée à 40% en moyenne.

C'est ça l'écologismus socialismus

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et la monnaie écosociétaliste à intérêts composés, ça ne s'écrit pas sans doute ?

Bref, en monnaie, on peut avoir des tas d'idées de concept, il n'empêche que d'un point de vue compatibilité des différentes philosophies monétaires, c'est difficilement fongible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
<H3 id=CHAPITRE_5_La_Consommation class=showhide_heading>CHAPITRE 5: La Consommation</H3>

5.1. Les prix

Les prix, dans l'écosociétalisme, se calculent à partir du temps de travail humain utilisé pour fabriquer un bien ou apporter un service. L'idéal théorique, que nous avons vu dans ce qui précède, est de sommer les Rémunérations d'Activité amonts à une fabrication. Néanmoins une forte simplification est possible en prenant la moyenne nationale des Rémunérations d'Activité.

Donc pour la détermination d'un prix, le temps de travail est multiplié par l'indice moyen de Rémunération d'Activité de la population nationale. Par ce biais, le prix brut de production est immédiatement dérivé du temps de travail nécessaire pour assurer la production, et la valeur de production des produits et services consommables est égale au nombre de monnaies/heure émises pour assurer cette même production.

Les Prix de Vente au Public (PVP) sont cependant supérieurs aux Prix de Production (PP), du fait de la ventilation sur les prix de production de la masse monétaire émise ( la Contribution Eco Sociétale / C.E.S.) pour assurer les Revenus Sociaux (R.S.) et les Rémunérations d'Activité non_marchands (RA.nm).

On a donc: PVP= PP + C.E.S..

Le taux de base de la C.E.S. est égal au complément à 100 du facteur d'impact de la production (donc base %= 100 - facteur d'impact).

Cependant, l'équilibre monétaire implique que la masse monétaire détruite par la C.E.S. soit égale à la somme des RS (Revenus Sociaux) et RAnm (Rémunération d'Activité non_marchand).

Pour atteindre cet équilibre, la base de la C.E.S. sur chaque produit vendu est multipliée par un facteur d'équilibrage, défini nationalement sur la base des statistiques de la période précédente, et après projection des tendances passées sur l'avenir.

Ce travail incombe par exemple à un Bureau des Statistiques Economiques

Ainsi, le Prix de Vente au Public d'un bien ou service est calculé comme suit:

PVP= Temps de travail * RA horaire moyen * (1 + (1-facteur d'impact/100) * facteur d'équilibrage)

5.2. Les Revenus

Nous avons vu que tout citoyen touchait un Revenu Social permettant de vivre correctement auquel s'ajoute, s'il a une activité, sa Rémunération d'Activité. Nous avons pris, pour des facilités de calcul, la base de la Rémunération d'Activité équivalente à celle du Revenu Social, mais nous le répétons, les deux ne doivent pas être liés.

Prenons quelques exemples:

  • Famille de deux enfants de 5 et 8 ans:

Cas d'une famille de deux enfants de 5 et 8 ans dont l'un des parents reste au foyer afin de participer à l'éducation.

L'autre parent travaille dans un secteur de la justice et touche son Revenu Social de 1000 euros par mois, plus une Rémunération d'Activité de base 2,1 relative à son activité de 2100 euros, soit un total de 3100 euros par mois

Le conjoint qui ne travaille pas touche une rémunération de 1, soit 1000 euros par mois

Pour l'enfant de 5 ans , la répartition donnerait 1000 *5/18, soit 278 euros par mois sur l'année en cours. Pour l'enfant de 8 ans, la répartition donnerait 1000*8/18, soit 444 euros par mois sur l'année en cours. Ceci fait un total d'environ 4800 euros par mois pour cette famille.

  • Famille sans enfant:

Cas d'une famille sans enfant dont les deux conjoints travaillent dans le spectacle en bénéficiant d'une rémunération de base 1,4 et 1,7 respectivement.

Le premier conjoint qui travaille touche son "Revenu Social" de 1000 euros par mois, plus une Rémunération d'Activité de base 1,7 relative à son activité artistique de 1700 euros.

Le second conjoint touche son Revenu Social de 1000 euros , plus une Rémunération d'Activité de base 1,4 relative à son activité artistique de 1400 euros.

Ceci fait un total de 5100 euros par mois pour cette famille.

  • Célibataire médecin:

Cas d'un célibataire médecin travaillant beaucoup et bénéficiant d'une rémunération de base 2,9

Celui ci touche son Revenu Social de 1000 euros , plus une Rémunération d'Activité de base 2,9 relative à son activité de 2900 euros, soit un total de 3900 euros par mois.

  • Le retraité sans activité complémentaire :

Cas d'un retraité seul qui n'a pu justifier que d'une faible activité sociétale pendant sa vie active et dont la Rémunération d'Activité antérieure est établie en moyenne à 1,2

Son Revenu Social est de 1000 euros, et sa retraite de 1200 soit un total de 2200 euros par mois.

5.3. Le crédit

Le principe général veut qu'il n'y ait plus de "propriété privée " mais richesse collective. Cette richesse collective est pour nous celle de la terre, de l'air, de l'eau, du sous-sol, de la monnaie, des outils de production. La propriété de la résidence de famille, aussi bien que des biens de consommation sont "privés" : d'ailleurs l'accès à une meilleure "qualité de vie" est une motivation à trouver et à fournir une activité mieux rémunérée (donc plus sociétale).

L'une de ces familles peut avoir besoin ou envie d'accéder au crédit pour, par exemple, faire construire une résidence principale. Dans l'écosociétalisme, puisque qu'il n'y a plus d'intérêts sur les prêts et mieux, plus de "capital" à prêter, comment ce problème peut-il se résoudre?

N'oublions pas que chaque unité monétaire doit être détruite après son utilisation finale. Chaque unité monétaire correspond qui plus est à une part d'activité, une "production". .. y compris la production d'une habitation…

N'oublions pas non plus que toute la "chaîne de production" qui abouti à la construction (matériaux, transformation, transport, construction proprement dite) ne sera pas payée par l'accédant à la propriété mais par la collectivité. Néanmoins, cet accédant se doit de rembourser la collectivité.

Prenons le cas de la famille 2 qui dispose d'un total de 5100 euros par mois et souhaite utiliser 1500 euros en remboursements mensuels pour son achat dont le temps de fabrication cumulé représentent des Rémunérations d'Activité cumulés plus "C.E.S." (Sociétaxe) de 200000 euros. N'oublions pas que les matériaux nécessaires à la construction et l'équipement ont eux même une valeur qui est le cumul des Rémunérations des différents intervenants nécessaires pour l'extraction, la transformation, le transport, le stockage, etc , augmenté, puisqu'il s'agit de consommation finale, de la seule Contribution "C.E.S." (Sociétaxe).

Cette famille décide de payer sur 10 ans, ce qui représente 20000 euros par an, ce qui est raisonnable compte tenu de ses Rémunérations cumulées de 61200 euros par an.

Il n'y a aucun intérêt évidemment. "On" ne lui prête pas d'argent dans la réalité, "on" lui autorise seulement l'accession à la propriété à crédit. Ce "on" est l'Institut d'Emission Monétaire ou sa succursale locale.

La collectivité va lui autoriser cette transaction en émettant une quantité de monnaie supplémentaire de 200000 euros qu'elle va devoir récupérer de cette famille, puis la détruire au cours des 10 ans à raison du 1/10° par an.

Plusieurs cas peuvent se présenter:

- la famille peut voir ses revenus diminuer et se retrouve dans l'incapacité de rembourser: on peut parer à ce risque par une "assurance mutuelle", comme c'est d'ailleurs le cas actuellement.

- la famille désire revendre. C'est l'acheteur qui reprendra le solde de la dette (comptant ou à crédit). Nous verrons cela dans la page suivante qui soulève la question du prix des terrains constructibles et de la transmission successorale.

Source : http://wiki.societal.org/tiki-index.php?pa…cosocietalisme5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si, ça pourrait marcher, avec un consentement démocratique, avec l'acceptation de chaque individu de limiter le prix de son travail pour le prix de sa juste consommation, via le marché. Inutile d'avoir plus d'argent que de peur, sinon c'est inflationniste.

Les banques pourraient continuer à prélever un intérêt composé dessus, avec un taux défini par la même banque, dans un même esprit de sélection financière.

Tu le dis toi-même que le pb est de "fixer" les prix.

Tu ne peux pas "fixer" les prix indépendamment d'une offre et d'une demande qui sont les seuls révélateurs de ce que veulent les gens.

à petite échelle et avec une structure de production très simple, cela peut fonctionner, mais tu ne peux pas avoir des processus mettant en oeuvre des milliers de gens à travers le monde avec ce modèle, donc par exemple, adieu Internet.

Tiens, je pourrais faire le coup d'une variante de la contradiction performative, comme quoi, ce modèle économique ne permet pas de "créer"/"maintenir" Internet et donc invalider la proposition de mon opposant sur le fait qu'il ne peut pas défendre, sur le net, une proposition qui ne permet pas l'existence du net. C'est tiré par les cheveux, mais ça peut ptet faire son effet. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans l'écolo socialismus les prix sont restreints/fixés par voie autoritaire selon ce que le bureau de planification sociale estime être le/les justes prix.

Certains prétendre qu'il s'agit d'un nouveau système post-capitaliste, pas difficile d'imaginer la "main" du vieux socialismus toujours avide de revanche et prête à vouloir "criiiiiise" pour propagander par "voie démokratike" la bonne nouvelle parmi la populace bouillonnante.

"propriété collective des outils de production" tout est dit

Share this post


Link to post
Share on other sites

Money as debt 2 : le retourrrrrrrr!! :icon_up:

[dailymotion]xbqww7_largent-dette-2-promesses-chimeriqu_news[/dailymotion]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils ont corrigé leurs erreurs ou c'est le même galimatias ?

edit : j'ai jeté un œil. Non, c'est pareil.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...