On n'est certes pas dans une dictature mais ce n'est pas une raison non plus pour se voiler la face sur l'ensemble des problèmes que l'on vit aujourd'hui. Il y a effectivement une dérive liberticide comme tu le dis plus haut mais ce n'est pas la seule. La France connait également aujourd'hui une sérieuse dérive autocratique. Toutes les décisions restrictives de l'Etat qui conditionnent désormais notre vie quotidienne sont prises dans deux organes de décision totalement obscures (le conseil
    • Ancap
    • Yea
    • Contrepoints
    • Post de référence
    30