Jump to content

Largo Winch

Habitué
  • Content Count

    9668
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    17

About Largo Winch

  • Rank
    Libéral de salon

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Annecy

Recent Profile Visitors

3228 profile views
  1. Tiens le politologue Olivier Duhamel et Daniel Cohn-Bendit viennent de dire exactement la même chose que moi sur LCI, en concluant : "C'est machiavélique, c'est mitterrandien, mais il faut avouer que c'est bien joué de la part de Macron en vue des élections de 2022."
  2. Belle opération mitterrandienne de Macron : en jouant la carte du progressisme contre le populisme il a dopé le RN, ce qui a laminé LR et LFI qui auront du mal à s'en remettre... Il n'y a donc plus personne à part Marine en face de lui. Il renforce ainsi sa probabilité de réélection dans 3 ans.
  3. Ce qu'elle appelle "ingérence dans la stratégie de communication d'un parti politique" c'est le fait qu'une chaine de TV puisse choisir les invités qu'elle veut... Le parti d'Asselineau... À côté, Debout la France fait figue de parti d'intellectuels !
  4. Quelle nullité. Tu m'étonnes que CNews n'ait pas voulu de la présence d'une telle calamité dans ses émissions...
  5. En compta privée, il y a l'EBE qui se rapproche de cette idée... Ce n'est donc pas la solvabilité ou la liquidité qu'on cherche à apprécier ici, àmha.
  6. On aura décidément tout lu sur Macron, entre ceux qui le considèrent comme le pire socialiste que la France ait connu et ceux qui le voient comme le Président le plus libéral que nous ayons eu...
  7. N'importe quoi... Le fameux "tournant libéral" de Mitterrand a consisté à détricoter le socialisme hard-core mis en place en 1981-1982 (nationalisation de 25% de l'économie, blocage des prix, blocage des revenus, politique de relance d'une ampleur qu'on n'a plus jamais vue depuis, dévaluations à répétition, j'en passe et des meilleurs...). Quant au grand libéral Delors, pour rappel, il a d'abord été le principal coupable du socialisme hard-core de 1981-1982 en tant que ministre de l'économie, avant de se raviser ensuite, et c'est le principal artisan de l'UE technocratique et anti-libérale que l'on connait aujourd'hui...
  8. Non. Même les propositions de Mélenchon et LFI sont moins socialistes que ce qui a été testé en France en 1982.
  9. Incroyable ce tract... Bon, je retire tout ce que j'ai pu dire contre les Gave qui voulaient rejoindre Dupont-Gnangnan. Ils avaient fait le bon choix : le parti de centre-droite est encore plus droitard...
  10. La région était classée en... zone jaune (même pas orange). Quelqu'un qui considèrerait les zones jaunes comme dangereuses et limiterait ses voyages aux zones vertes ne voyagerait que dans les pays occidentaux... Pour le dire autrement, c'est un peu facile de dire après coup que ces touristes ont pris des risques inconsidérés. PS : j'espère que tu interdis à ta fille d'aller à Paris, zone grandement aussi risquée que la zone en question.
  11. Ben, apparemment, au Bénin il y a promotion de ce parc auprès des touristes...
  12. Jean-Yves Le Drian charge les deux touristes pris en otage au Bénin : ils auraient fait preuve d'irresponsabilités et pris des risques inconsidérés en allant faire du tourisme dans une "zone rouge". C'est un mensonge (un de plus de ce gouvernement, après les nombreuses âneries de Castaner) : le parc de la Pendjari où les touristes effectuaient leur safari n'était pas classé en zone rouge par le quai d'Orsay, mais en zone jaune (même pas orange). http://www.lefigaro.fr/international/benin-le-parc-ou-ont-ete-enleves-les-otages-n-etait-pas-en-zone-rouge-20190511 Donc, si ces touristes n'ont pas été capables de mesurer les risques, le quai d'Orsay non plus. Il faut vraiment être un sale con pour venir faire la leçon aux touristes, alors que son ministère n'a pas fait mieux dans l'évaluation des risques
  13. http://www.lefigaro.fr/international/benin-le-parc-ou-ont-ete-enleves-les-otages-n-etait-pas-en-zone-rouge-20190511 Bénin: le parc où ont été enlevés les otages n’était pas en zone rouge
  14. Pas mal. Il y a beaucoup de fautes et quelques mauvaises tournures de phrase à corriger. Tu pourrais ajouter que Claire Nouvian a prétendu que cette émission n'était qu'un "guet-apens climatosceptique". C'est factuellement faux : il n'y a eu qu'une seule personne sur le plateau (E. Lévy) a tenir des propos climato-sceptiques.
×
×
  • Create New...