Aller au contenu

L'affreux

Animateur
  • Compteur de contenus

    7 117
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    4

L'affreux a gagné pour la dernière fois le 2 mars

L'affreux a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

559 Populaire

2 abonnés

À propos de L'affreux

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral conservateur

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Benin

Visiteurs récents du profil

1 495 visualisations du profil
  1. Non parce que les profs sont les mêmes. Enfin dans mon souvenir. Et puis si les premières années sont inutiles, c'est que la formation est trop longue.
  2. J'ignorais. Le principe est donc bon pour les IUT, inadapté pour les écoles.
  3. Fusillades

    Tu connais du beau monde !
  4. Aujourd'hui, en France

    ah oui ? Je n'avais pas fait attention à sa biographie. C'est certain que la promotion d'une exploitation des fiches S dans un but coercitif, ce n'est pas reluisant.
  5. J'arrive après la bataille mais mon expérience va à l'encontre de ceci. J'ai obtenu mon diplôme dans un IUT, ensuite j'ai fait un bref passage dans une école d'ingénieurs en informatique avant de me raviser. La formation délivrée par l'IUT était professionnalisante, les professeurs orientaient leur cours sur ce qui était utile en entreprise et certains chargés de TD étaient des pro. Même les amphis valaient le coup. Celle de l'école d'ingé était inutilement abstraite avec des professeurs scolaires dans une ambiance lycéenne.
  6. Comprendre la cryptomonnaie - Blog

    C'est clair. Une association à but lucratif qui utilise un SGBD/R fait alors l'affaire.
  7. Énergies renouvelables

    Les films d'horreur sont comme le sucre : avant d'en prendre, on n'en a pas envie. Une fois qu'on commence, on en veut toujours plus. Au final, après coup, il est clair qu'on s'est juste fait du mal.
  8. Attaque au couteau à Paris

    Le sarcasme et la dérision cachent mal la peur. Enfin c'est facile d'écrire sur un forum moins facile de se faire agresser. À tout le moins, les agressions devraient être prises au sérieux et au premier degré.
  9. Attaque au couteau à Paris

    Pays malsain.
  10. Attaque au couteau à Paris

    Il avait un enfant devant. Ça change tout. La fuite ou le laissez-faire peut être la réaction la plus sage à condition que l'on n'ait personne à protéger.
  11. Terrorisme et sécurité

    Fiché S fiché S je ne comprends même pas comment cette info fuite à chaque fois. C'est inapproprié et ça donne à chaque fois des envies liberticides à droite.
  12. anarcapisme et développement

    Ah, intéressant, je l'ai effectivement vu en VF. Mais dans le film il est très clair que la légitimité du méchant provient de sa parenté. Il est dangereux en tant qu'enfant perdu du pays, il n'est pas un conquérant étranger, n'est missionné par personne et ne représente aucun autre pays. Sur le premier thème : dans le film ce sont les noirs africains qui ont les armes. La remarque méprisante de la soldate wakandaise qui poursuit la voiture du Blanc badasse : "Des armes à feu ! Tellement primitifs…". Les armes pas à feu étant wakandaises. Donc non. Sur le deuxième thème : au tout début, le prince récupère son ex dans un convoi escalavagiste au Nigéria. Donc pas d'idée de prospérité en Afrique, du moins pas de manière générale. L'avilissement en Amérique : le film ne donne qu'un seul cas et tu noteras que les motivations n'étaient pas pécuniaires mais révolutionnaires, donc pas si vil que ça. Et ensuite le fils est devenu un monstre à cause de la lâcheté du père du héros qui a préféré ne pas assumer son geste, ce qui en fait une affaire purement wakandaise. Donc non. Mais personne ne voit à quel point la symétrie habituelle est inversée ? Je me cite : (... Et aussi pour respecter un quota minimal de diversité.) Échangez "noir" et "blanc", remplacez "africain" par américain. Vous obtenez la recette Marvel habituelle, et de plein d'autres films, à part pour le sous-méchant du début mais c'est un détail de l'histoire. Ce que ce film véhicule, et je pense que c'est le tout premier de cette envergure, c'est la fierté d'être noir africain. Et par extension, j'imagine, la fierté d'être d'origine africaine. Mes adolescentes étaient complètement scotchées. Ce qu'on a vu est tout à fait inhabituel.
  13. anarcapisme et développement

    Le Wakanda c'est un peu l'Atlantide qui serait arrivée jusqu'à nous. Vous êtes passé à côté de l'originalité du film. Marvel a retourné les règles antiracistes. Les protagonistes sont presque tous noirs africains, la techno futuriste est africaine, le méchant blanc trop badasse du début laisse la place au vrai méchant qui lui est bien plus froid et impressionnant et noir africain. Le gentil blanc de l'histoire est là pour faire rire et mettre en valeur. Je crois bien que c'est la première fois qu'on voit ça. En plus la motivation des méchants est anti-ségrégationiste. C'est... renversant. Ce film fait du bien.
  14. anarcapisme et développement

    Il est chouette ce film.
  15. anarcapisme et développement

    Cela fait pas loin de soixante ans que les élites d'Afrique francophones ont le choix du modèle à suivre. Si ces gens s'obstinent encore dans le marxisme et la social-démocratie, c'est qu'il y a une raison. Être libéral, pour un politicien, c'est s'ajouter une difficulté. Donc laisse tomber. C'est perdu d'avance.
×