Jump to content

GilliB

Utilisateur
  • Posts

    2501
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Previous Fields

  • Ma référence
    Liberal-traître

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    derrière mon écran

Recent Profile Visitors

1912 profile views
  1. Le masque redevient obligatoire en extérieur dans de nbreux départements. https://www.huffingtonpost.fr/entry/le-masque-est-il-impose-en-exterieur-sur-votre-lieu-de-vacances_fr_6103a481e4b00fa7af815e93
  2. La différence génétique importe peu. L'immunité concerne le phénotype, c'est à dire l'expression du génome (le génotype). Il suffit de peu de chose dans le génome pour modifier la structure spatiale des protéines, ici le spike, structure spatiale qui comme une serrure conditionne l'efficacité du virus, ici, la traversée de la membrane cellulaire. En plus bcp des différences sont neutres.
  3. Il y aura toujours des virus respiratoires hivernaux qui ont existé de tout temps. Tant qu'il y aura une population âgée affaiblie par l'âge (ce qui est une bonne chose), il y aura des pics épidémiques hivernaux. De même, tous les hivers les enfants sont malades, depuis la nuit des temps. La rhino du gamin. Peut-être que le prochain ministre de la santé confinera la population pour protéger les enfants. Si le COVID disparaît, un autre virus prendra la place.
  4. J'avais pas vu . C'était sur la page précédente..
  5. Bon article de Dupagne sur les vaccins COVID. https://www.atoute.org/n/article401.html Petit résumé pour les paresseux -N’a-t-on pas commercialisé les vaccins COVID19 trop précipitamment ? Les vaccins contre le SARS-CoV2 (le virus du COVID19) ont en effet été commercialisés avec une rapidité jamais vue..Mon inquiétude à disparu depuis que des centaines de millions de personnes ont reçu les vaccins à ARN (PFIZER et MODERNA) depuis un an sans problème majeur. -Les vaccins anti-COVID19 sont-ils efficaces ? Les vaccins à ARN ont montré une efficacité remarquable, divisant en moyenne par 10 le risque de présenter une maladie COVID19 symptomatique.le vaccin contre la grippe réduit au maximum de 50% le risque de contracter cette maladie. Aux USA, moins de 1% des décès COVID sont désormais observés chez des vaccinés, alors que les vaccinés représentent plus de 50% de la population. La première question concerne la durée de l’immunité conférée par ces vaccins. La réponse est simple : personne ne le sait ! -Le vaccin empêche-t-il la transmission du virus chez les sujets infectés malgré leur vaccination complète ? Je pense qu’on le saura bientôt. Or, une grande partie de la politique sanitaire actuelle (française en tout cas) est fondée sur l’hypothèse que les sujets vaccinés ne transmettent pas ou très peu le virus autour d’eux. -Pourquoi ne pas laisser faire l’immunité naturelle ? Obliger les jeunes à se vacciner pour avoir une vie sociale me paraît un sujet de débat plus qu’une évidence scientifique. -Les vaccins anti-COVID19 sont-ils dangereux à court terme ? ASTRAZENECA/VAXZEVRIA augmente de façon certaine le risque de thrombose cérébrale. Cette complication touche environ une personne vaccinée sur 100 000. Pour les vaccin ARNm Des cas de myocardites et péricardites nécessitant une hospitalisation ont été observés à une fréquence anormalement élevée chez de jeunes vaccinés. Cela ne touche qu’un vacciné sur 100000, -Que sait-on des risques à long terme des vaccins ARN ? La réalité est que nous n’avons aucune certitude, et que nous n’en aurons pas avant plusieurs années. -J’ai fait une prise de sang et j’ai des anticorps, pourquoi me vacciner ? L’immunité contre cette infection fait appel en grande partie à des lymphocytes T (globules blancs "tueurs") qui ne sont pas dosables par prise de sang.Même si vous avez un taux élevé d’anticorps, ce n’est pas une contre-indication à vous faire vacciner, car les anticorps induits par le vaccin sont différents et complémentaires de ceux induits par la maladie. -Est-il vrai que l’on a plus de risque d’avoir le COVID19 juste après avoir été vacciné ? Lorsque nous sommes contaminés ou vaccinés, nous fabriquons des anticorps, c’est un des principes de l’immunité. Mais il existe un phénomène troublant : celui des "anticorps facilitants" qui ne protègent pas, bien au contraire, mais accélèrent la diffusion de l’infection
  6. Les stats CDC (début 2020) Pasteur Lire l'article de Dupagne sur la vaccination. Il est équilibré et examine toutes les facettes. https://www.atoute.org/n/article401.html Edit 'd'ailleurs l'article de Dupagne serait mieux dans le fil sur les vaccins..
  7. Sauf que le chiffre du CDC date de 2015 donc des vieux qui sont vaccinés contre la grippe. Le COVID n'est pas marquant par sa létalité, la première vague étant similaire à une grippe décennal, mais comme la population est naïve, cela se prolonge en multiples répliques, contrairement à la grippe où la plupart de la population est plus ou moins immunisé.
  8. De toute façon, dès le départ, c'était prévu de centraliser les données, puisqu'il fallait au médecin/soignant s'inscrire sur le site dédié d'ameli avec sa carte RPPS et son code, et de rentrer la vaccination dans le site ameli. Alors que, jusqu'alors, pour toutes les obligations vaccinales, un certificat médical suffit ou le carnet de santé du gamin. Sauf pour la fièvre jaune qui ne peut se faire que dans des CHU. Tout cela était prévu, ne pas faire confiance aux médecins, et de créer un fichier central. Je ne suis pas complotiste, mais dès la fin 2020, ils avaient prévu de ficher tous les français.
  9. Quand je vois la liberté perdue depuis 50 ans avec une sédimentation des règlements tous idiots les uns que les autres. C'est particulièrement alarmant pour l'habitat. Le permis de construire a été créé en 1943 (Vichy !) et repris en 45. On est rendu aux normes des fenêtres, sans parler du code couleur dans certaines villes. En 1970, on pouvait d'acheter un bout de la landes sur la mer, et construire pour ses vacances. Maintenant des plages sont fermés pour la nidification des petits zoizeaux.
  10. De toute façon, c'est foutu, on est rentré dans une dystopie illiberale et je ne vois pas le gouvernement, ou le suivant (Le pen ou LR) lâcher un moyen de chantage aussi jouissif sur la population. On aura un pass et quand on ira à carrouf, le pass te bloquera, ton quota carbone étant dépassé, par exemple.
  11. Mon point c'est que les profs sont physiquement au travail 18 heures par semaine, tandis que de nombreux fonctionnaires sont plus ou moins présents dans les locaux, et quand ils sont présents c'est à tatasser avec des copines, la fameuse pause café qui dure des heures.
  12. Il faut avouer que les professeurs sont les rares fonctionnaires à travailler 18 heures par semaine, en plus devant 30 ado en pleine puberté qui chassent en meute. Être dans la fonction territoriale est bcp plus cool, sauf si tu tombes sur un chef pervers. Horaires à la carte, pause café à rallonge, fin de journée à 16h30..
  13. Oui bon, mon clavier a fourché, j'aurai dû écrire 'beaucoup' de gens on vu leur premier mort assez tard.
  14. La génération actuelle est aussi une génération qui n'a jamais vu un mort. Disparition des familles nombreuses, morts de plus en plus tard et cachés dans le strict cercle familial à l'hôpital. Naguère, les gens mourraient à domicile et les voisins visitaient les morts. La mort était visible régulièrement. Aujourd'hui les gens voient leur premier mort à 60-70 ans.
×
×
  • Create New...