Jump to content

GilliB

Utilisateur
  • Content Count

    1704
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

About GilliB

  • Rank
    Prosateur

Previous Fields

  • Ma référence
    Liberal-traître

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    derrière mon écran

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. On est bien dans la loi Kouchner, du consentement du malade. En cas d'incapacité du malade, la famille décide, en accord avec les médecins. Un handicapé qui est en total dépendance, en premier de son consentement de poursuite des soins, doit aussi être envisagé.
  2. Si le consentement est impossible, qui est légitime ? Le médecin, la famille, l'état? Il faut bien une décision. Tout les jours de médecins décident avec l'accord de la famille du traitement adéquate. Tout les jours.
  3. Les médecins sont TENUS de respecter le choix de leur malade. Apres ils ont la possibilté de refuser de soigner (hors urgence) quelqu'un, comme ils peuvent refuser de faire un IVG. Un médecin est TENU d'obtenir le CONSENTEMENT de son malade LES MEDECINS SONT TENUS DE NE PAS SOIGNER QUELQU'UN QUI REFUSE D'ETRE SAUVE
  4. C'est la même chose pour les parents. Les parents décide pour leur enfant, sauf en cas de défaillance des parents. Par exemple les témoins de Jehovah refusent les transfusions, ils peuvent le faire pour eux mais si c'est pour leur enfants, les médecins demandent une suspension de l'autorité parentale en urgence. Que les familles s'arrangent. En cas de conflit, les juges interviennent, ex post. Et en tout cas pas de diarrhée législative.
  5. Revenons aux fondamentaux, tout individu doit avoir le choix ou non de se faire soigner, le choix de boire, de manger ou non et les médecins doivent respecter ce choix. Dans le cas où l'individu est dans l'incapacité de donner son avis, l'avis de son représentant est légitime. Mais dans ce cas, il y a conflit familial, et il me semble qu'une décision conservatoire me parait préférable.
  6. C'est bien une réponse à la Tramp. Il y a un drame familial, et tu fais une pirouette.
  7. En 1980 le budget de l'état était équilibré, ainsi que les comptes sociaux, seules les dépenses des collectivités locales (mairies de gauche) étaient en déficit, ce qui fait au total en 80 des comptes publiques en déficit.
  8. GilliB

    Immobilier

    La magie de l'open data. le ministère de l'Economie donne accès à une mine d'informations sur les transactions effectuées ces cinq dernières années https://app.dvf.etalab.gouv.fr/
  9. Bienvenue Cristaline. G Gould ? Tu ne trouves pas qu'il en fait un peu trop, dans les variations, on est loin de l'esprit de Bach. Mais on est libre de voir Bach à sa façon :).
  10. Je préfère le son de la Kawa 1300
  11. Les LBD, combien de morts ?
  12. Surtout le livre parle du repas d'A Smith fait par sa mère, et donc de l'économie domestique qui serait scotomisée, alors que j'imagine que la mère d'A Smith avait des domestiques et qu'elle ne faisait pas les repas. Les domestiques étaient une source importante d'emploi au début du XX°, et les bourgeoises ne foutaient rien. Par contre les ouvrières..
×
×
  • Create New...