Jump to content

NoName

Tribun de la Plèbe
  • Posts

    19808
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    29

2 Followers

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Aube
  • Interests
    Procrastinateur Compulsif
    Etudiant Désespéré
    Branleur Professionnel
    Jeune Déçu

Ideas

  • Tendance
    Anarcap
  • Ma référence
    Liborg, JIM16, JBP

Recent Profile Visitors

6728 profile views
  1. Ça me fait penser que j'ai toujours pas terminé la saison 03
  2. Ben c'est marrant moi ça m'a fait exactement le contraire. La première fois j'ai trouvé ça vraiment nul, la deuxième fois c'était bien, depuis ça m'écroule de rire. Et ça m'a fait la même chose avec OSS117 et (en une moindre mesure) avec Dikkenek
  3. Culture theatre vs culture télé.
  4. NoName

    Nécrologies

    Colin Powell. "I'm glad he's gone etc..."
  5. Fuck le froid et les longues nuit. Tout le monde déteste le froid et les longues nuits
  6. le grand public n'a aucune idée de ce à quoi ressemble le métal, au pire du pire ils savent qu'une partie du genre à une esthétique médiévale fantastique ou horreur mais ça s'arrête là
  7. Je sors de Bac Nord, c'était vraiment bien. Très dense, de gros moments d'adrénaline, juste quelques répliques un peu trop cinéma mais vraiment plaisant. J'ai enfin l'impression de voir du vrai cinéma et pas de la production télé avec un peu plus de budget. Ha oui un truc qui m'a fait plaisir: 1h45. A une époque où on entends tous les films sur 2h voire 2h10 sans raison, ça fait plaisir de voir un film qui préfère réduire la durée pour privilégier le rythme. En 1h45 je n'ai pas décroché une seconde de l'écran
  8. Ben en tout cas moi ça ne m'intéresse pas. Non non, je dis juste que c'est de l'esbroufe et que je méprise ça. Je refuse catégoriquement de faire l'effort de lire si tu fais pas l'effort d'écrire dans un français simple et immédiatement accessible. C'est une heuristique revendiquée et assumée, les gens peuvent ne pas être d'accord, c'est pas grave j'oblige personne a me répondre ou à discuter avec moi.
  9. Ben déjà ça me paraît une bonne chose de vouloir rester strictement confiné sur le sujet et d'autre part mon point est très clair : je ne veux pas de la punition corporelle comme une alternative théorique à un problème théorique, je veux la punition corporelle comme une alternative applicable et concrète aujourd'hui à un problème tout aussi concret aujourd'hui, de manière absolument pas hypothétique. J'ai déjà exposé les raisons pour lesquelles je suis favorable aux châtiments corporels et il n'y a pas de rapport avec une théorie de la justice ou de la morale, c'est intégralement une question de realite concrète de comment on punit la délinquance et quelles alternatives peuvent être mises en place tout de suite. BTW je ne rigolais pas avec mes réponses. Si tu sais l'écrire en basoche philosophique, tu sais l'écrire en français normal et c'est compréhensible, soit c'est pas le cas et c'est de l'enfumage. Mais complexifier le vocabulaire ne rendra pas ça plus intelligent. Quand à l'analogie avec le discours sur le socialisme, c'est 100% sérieux par e que c'est excrement le même raisonnement derrière. Ben oui et c'est le cas. Il y a pas beaucoup de fun à tirer de la violence physique pour un sadique si son boulot consiste à simplement appuyer sur un bouton face à une porte et à recevoir un feedback radio d'un autre gars dans une autre pièce qui dit "Premier coup parti" Je vois pas le rapport avec ce que j'ai dit et si c'est ce que tu as compris alors t'as du lire de travers parce que jamais dit ça et je vois même pas comment tu passes de ce que j'ai écris à ça. Toi peut être, moi non. J'ai l'impression d'assister à un grand moment de
  10. Ça répond pas non plus à la question et de toute façon elle se posera peu importe le sujet. Who watches the Watchmen est un principe impossible à contrecarrer. Tu devras toujours faire face à ce problème. Désolé je parle que le français. Oui, et justement je considère ça bien pire: aucun encadrement, aucune limite, aucune procédure, aucune légitimité. Ben tiens comme c'est pratique. En théorie le socialisme ça marche, vraiment dommage pour les millions de cadavre qui ont eu droit à la pratique au lieu de la théorie. Dans la prison idéale tout le monde sera bien traité dans des chambres propres, en attendant c'est pas de bol pour ceux qui dorment avec des cafards et se font enculer dans les douches. Oui Non C'est pas que c'est hors sol c'est honnêtement je vois pas le rapport avec ton point. A la limite ça renforce le mien: on place la violence dans un cadre légitime et contrôle au lieu d'évacuer ça sous le tapis et de detourner la tête. Alors sans ce cas là la remarque est hors jeu : armes à feu ne tirent pas sur les gens, les voitures ne foncent pas sur les terrasses et les machines à fouets ne tabassent pas les prisonniers. Les hommes qui les manipulent le font. C'est pas tant le ressenti que l'impression dans tes messages d'évacuer la réalité physique de la violence pour le remplacer par des considérations intellectuelles sur icelle.
  11. N'empêche, sur BFM on déclare au calme que c'est normal que des blancs se fassent virer parce qu'ils sont blancs, on brûle des livres dans les écoles, heureusement que les cheveux bleus devaient rester dans les universités
  12. En effet, c'est vraiment un des moments du film qui m'a marqué et on aurait aimé avoir plus de scènes iconiques comme ça. Le problème que j'ai vu pointé à très juste titre concernant ce film c'est que VIlleneuve est vraiment un minimaliste dans l'âme. Pas de soucis avec ça, sauf qu'avec un film comme Dune ça ne marche pas. Dune c'est une histoire épique avec des proportions gigantesques dans un monde qui l'est encore plus. Alors Villeneuve rends très bien (et on peut le souligner positiivement parce que c'est vraiment un truc qui manque dans la SF moderne) l'impression de gigantisme et les échelles totalement absurdes de tout: tout est gigantesque, les personnages sont constamment écrasés par des environnements dans lesquels ils font figure de fourmi. Par contre, le revers de la médaille c'est que son gigantisme est vide et pauvre: la DA est totalement sans originalité, les costumes impériaux sont magnifiques mais les atreides ressemblent à des Oberkampffuhrer, les troupes de combats ressemblent a des spaces marines écoplus, les fremen a des ironman sans peinture sur lequel on a dessiné des traits pour donner l'impression que c'est des trucs emboités les uns dans les autres, la ville ne ressemble à rien on dirait qu'elle est constituée d'un seul batiment. Alors forcément, quand tu vois les sardaukars dans une cour à genoux en train de prier et de recevoir des bénédictions sous la pluie pendant qu'un moine fait du chant mongol ça tranche et la scène fait mouche (à raison) mais c'est un peu triste que le reste du film soit si tristement sans originalité.
  13. Généralement on utilise cette expression au style impersonnel "Ne pas déranger"
  14. C'était pas mal en effet, ça couvre le premier Dune américain, pas l'édition française. Ils ont eu la bonne idée de changer quelques trucs en matière de chronologie et de virer des arcs inutiles, ça amélioré salement le rythme. L'histoire est globalement très bien respectée mais tous les dialogues ou presque ont été réécris ce qui est une excellente chose. L'esthétique et la photo sont bien mais un peu convenu je trouve. La musique est pas mal mais à la fin du film je faisais une saturation sur les POOOOIIIINNN à la Inception (vraiment, c'est dans tous les films et TOUS LES PUTAIN DE TRAILERS) et les youyou orientalisants. Un peu barbant quand même et surtout ça saturé énormément la bande son qui respire jamais
×
×
  • Create New...