Jump to content

Strauss-Kahn a des ennuis


Recommended Posts

D'après ce que j'entends il semble de plus en plus clair que DSK était effectivement complètement innocent.

C'est agaçant parce que maintenant il va pouvoir se présenter en victime et du coup il va peut-être s'attirer de la compassion ou de la sympathie supplémentaire.

pff… <–<

Link to post
Share on other sites

Non c'est pas l’idée.

L’idée c'est que si elle faisait ça en extra avec les clients de l’hôtel, l’histoire de DSK d'un rapport consensuel devient tout de suite plus plausible.

Ça ne veut pas dire que c'est vrai, mais au moins ça devient plausible.

Oui, c'est la nouvelle majeure, mais c'est également celle qui visiblement ne fait pas partie de ce qu'a communiqué le procureur a la défense.

Si elle était prostituée dans l'enceinte de l'hotel, qu'il y ai eu viol ou non, le doute sera naturel et a l'aventage de l'accusé.

Par contre, les autres éléments diminuent sa crédibilité, mais si de tels éléments sont disponibles au jury, j'imagine que le passif de DSK le sera aussi, et la transparance et la prise en compte du passé dans ce procès ne sont pas a son aventage.

Link to post
Share on other sites

Apparemment, juste avant d'appeler la police de New-York, la direction du Sofitel a appelé au moins "deux hommes politiques français hauts placés", d'après le bureau du procureur. :online2long:

EDIT : ça accrédite quand même la thèse du complot…

Bon à la base j'ai écrit cela dans un élan mythomane, mais je viens d'entendre à l'instant sur Europe 1 des journalistes parler de cette thèse, d'appels par la direction du groupe Accor de l'Elysée, carrément. :online2long:

Link to post
Share on other sites

Bon à la base j'ai écrit cela dans un élan mythomane, mais je viens d'entendre à l'instant sur Europe 1 des journalistes parler de cette thèse, d'appels par la direction du groupe Accor de l'Elysée, carrément. :online2long:

Et dans trois quatre jours tout le monde tiendra ça pour une bonne blague à moins de ne pas en avoir entendu parler.

Pire : on l'aura déjà zappé.

Link to post
Share on other sites

le scénario pourrait évoluer de cette manière : Diallo a proposé ses services sexuels à DSK dans la chambre, celui-ci accepte mais la brutalise pendant l'acte (d'où les hématomes et les traces de violences). A partir de là Diallo a imaginé le scénario du viol.

Pour moi les traces de violences sur la femme de chambre restent problématiques pour DSK.

+1 si le tuyau du NYP n'est pas trop pourri, et qu'elle faisait des gâteries en extra, alors un scénario mixte n'est pas à exclure.

+1 du moins s'il est établi qu'elle les a eu au Sofitel.

Après les affaires, les affaires reprennent. A vomir.

+1

Ce bordel, mais ce bordel…

Heu…

Link to post
Share on other sites

Comme disait je ne sais plus quel journaliste, même si DSK a été victime d'un complot, la qualité d'un homme d'Etat est de savoir les éviter, donc d'une façon ou d'une autre il a réduit ses chances pour 2012.

Non. Ca serait plutot une merveilleuse source de romantisme héroique entre les mains des médias qui l'aimaient, l'aiment encore et l'aimeront toujours.

DSK est néanmoins porteur d'un passé rédhibitoire :

1- son passé condamnable est ressorti au moins en partie

2- les traces matérielles de violence sur la plaignante et d'action de sexe et de violence dans la chambre

Link to post
Share on other sites

Pourquoi cette femme s'est-elle embarquée dans une histoire pareille si il n'y avait pas eu viol ? Elle devait bien se douter que des informations sur son passé allaient ressortir.

Récapitulons :

Sa demande d'asile aurait à en croire la presse été acceptée rien qu'à l'énoncé de ses mutilations génitales et de sa volonté d'en protéger sa fille. Pourquoi avoir chargé la barque de sa demande ? Apparemment parcequ'elle était mal conseillé. Par bêtise ? Par malignité ? Ayant rempli de façon erronée sa demande, elle devenait de facto peu ou prou esclave de qui était en mesure d'établir la vérité aux yeux des autorités US.

Idem pour ses fausses déclarations sociales et fiscales.

Idem d'éventuelles relations de prostitutions qui en outre auraient pu la condamner à mort par sa fratrie si celle ci ne les approuvait pas.

Idem d'éventuels trafics de marijuana.

etc.

Il se peut donc :

- qu'elle ait été chosifiée par une mafia qui voulait (à l'issue d'un "contrat") neutraliser DSK juste durant quelques semaines ou altérer durablement sa carrière,

- ou encore qu'elle soit bargeot, gogole ou une autre variante d'imperfection de capacité à évaluer la situation (ne jamais sous estimer cette hypothèse, l'expérience montrant que sa vitalité extraordinaire surprend les plus blindés d'entre nous),

- ou encore qu'elle soit sincère,

- ou encore un peu de tout cela, ayant passé sous silence une pipe consentie pour mieux protester contre le déchainement de violence du "chimpanzé en rut" (dixit BANON) qui l'avait révoltée et choquée (en plus de lui déglinguer un tendon et peut être de lui imposer une relation anale qui ne faisait pas partie de ses prestations commerciales) et dont elle se disait qu'elle pourrait tirer légitime dédommagement sans réaliser que le chimpanzé était le directeur du FMI nommé par la volonté de SARKOZY d'y faire ainsi représenter l'image de la France.

Un point peut être important : selon la source "proche de l'enquète officielle" du NYT le dossier de l'accusation comme celui de la défense étaient sens dessus dessous ("a mess").

Link to post
Share on other sites

Ce serait intéressant de faire un article d'opinion disant en gros "espérons que cette affaire, quelqu'en soit les conclusions, ne fasse pas retomber une chape de plomb sur les comportements scandaleux de nos hommes politiques"

Link to post
Share on other sites

DSK n'a plus d'avenir en politique à mon avis. Il a commis un crime beaucoup plus grave qu'un viol : il a une femme riche, et donc par extension il l'est. Être riche, ça ne se pardonne pas, pas en France en tout cas.

Link to post
Share on other sites

il a une femme riche, et donc par extension il l'est. Être riche, ça ne se pardonne pas, pas en France en tout cas.

Il ne manquerait plus que les socialistes soient exonérés de ça. Il est tout à fait normal qu'ils appliquent à eux-même ce qu'ils veulent imposer aux autres… et si ça ne leur plait pas , qu'ils deviennent donc libéraux.

Link to post
Share on other sites

Mouai là j'ai un doute. L'affaire de la Porsche de fonction d'EADS n'avait pas altéré sa popularité alors qu'on pouvait y soupçonner un possible recel crapuleux. Lorsque les gens ont appris à aimer un candidat durant suffisamment de temps ils lui pardonnent (presque) tout si les médias sont gentils avec lui. Une histoire de pétasse unisexe à la puissance xx millions. Or les medias étaient gentils avec DSK.

Ensuite il y a ceux qui, ayant des doutes sur la praticabilité de son retour dans la course des présidentielles, préfèrent énoncer des motifs illégitimes plutôt que des motifs légitimes.

http://www.lefigaro.fr/international/2011/07/03/01003-20110703ARTFIG00200-la-question-du-train-de-vie-de-dsk-sera-problematique.php

Link to post
Share on other sites

Quand on veut être candidat à la présidentielle et que l'on se fait baiser par une prostipute, ça entame quand même grandement votre crédibilité.

En France, ca vous donne une statut de Jesus Christ sur la Croix.

Link to post
Share on other sites

C'est rigolo, quand on clique sur le lien du premier post datant de 2008, la une de TF1 news est… toujours sur DSK, concernant un procès en cours sur une affaire de crime sexuel.

La question de la crédibilité est complexe à la vue des différentes théories en vogue en France à son sujet ; quant à l'étonnante réaction initiale qui a préféré imaginer un complot plutôt que de se résigner aux faits : c'était et c'est déjà un saint.

On lui pardonnera tout. S'il se présente, il passe, c'est presque certain…

Link to post
Share on other sites

Ce qui est pénible, c'est que parce que la plaignante aurait eu un passé chargé, le viol devient impossible et, encore mieux, les petites phrases en troussage de domestiques, pas mort d'hommes et puis bon tout ceci n'est pas très grave patati patata ne sont plus gênantes.

Disons que parce qu'on ne trouve pas de preuves alors on juge son passé, ça me parait normal mais oui c'est pénible d'en passer par-là, aux yeux du gratin bobo parisien ça exonère presque le libidineux de son passé et de s'être tapé une femme de ménage dans sa chambre en loucedé.

Autrement dit, quand on est une prostituée, on peut se faire violer ou s'en prendre un peu plein la figure, ce n'est pas très grave. Y'a pas mort d'homme.

+1

le scénario pourrait évoluer de cette manière : Diallo a proposé ses services sexuels à DSK dans la chambre, celui-ci accepte mais la brutalise pendant l'acte (d'où les hématomes et les traces de violences). A partir de là Diallo a imaginé le scénario du viol.

Pour moi les traces de violences sur la femme de chambre restent problématiques pour DSK.

C'est une version assez plausible effectivement.

DSK n'a plus d'avenir en politique à mon avis. Il a commis un crime beaucoup plus grave qu'un viol : il a une femme riche, et donc par extension il l'est. Être riche, ça ne se pardonne pas, pas en France en tout cas.

Sa femme a toujours été riche, ça ne le desservait pas avant, sa carrière politique est là pour en attester. Mais par contre tu as raison dans le sens que je pense que ça le desservira au sein du parti socialiste dans la course aux primaires, être excessivement riche chez les socialos (car ils le sont tous au sein de la direction) ça pose problème effectivement. Et plus j'y pense, moins je crois en un report de voix de droite sur sa personne alors qu'auparavant j'y croyais, il n'y a rien qui agace plus le peuple droitier qu'un baron bobo qui du haut de sa fortune donne des leçons d'humanisme aux gens de droite, surtout vues les circonstances actuelles.

Link to post
Share on other sites

Heu… non tout de même pas ! La machine à fabriquer une image sainte a eu un gros raté tout de même. Certains spectateurs se sont réveillés de la transe omertesque, même si tous ne (se) l'ont pas encore avoué. ^^

Ce à quoi on assiste c'est à une désynchronisation entre diverses strates de l'opinion, tel un moteur déglingé dont les bielles et les cullases s'apprètent à se désarticuler. Il y a suffisamment de faiblesse morale pour que DSK revienne dans la course, mais rien ne sera plus comme avant. Certains feraient comme si, d'autres y croiraient à nouveau, d'autres encore ne lui feront plus confiance, d'autre encore auront beau jeu d'évoquer les turpitudes du personnage. Le scénario n'st plus du tout le même qu'à l'époque où il était donné gagnant avec quelques % d'avance.

Link to post
Share on other sites

Quand on veut être candidat à la présidentielle et que l'on se fait baiser par une prostipute, ça entame quand même grandement votre crédibilité.

Bof, ses frasques avec la (voire les) stagiaire(s) n'avait pas franchement entamé sa côte de popularité.

Link to post
Share on other sites

Ses frasques avec une économiste du FMI avaient été maquillées par les médias français en scandale puritain US montant en épingle une relation qui eut été libre avec une maitresse libre. Evidemment il s'agissait d'un harcèlement hiérarchique ou la victime avait cédé par peur pour sa carrière et se trouvait psychologiquement déstabilisée, mais en France les apparences avaient été très efficacement préservées par le zélotisme gaucho des médias français. Aujourd'hui la France entière est au courant de la tentative de viol sur Tristane BANON, des innombrables harcèlements et des plaintes évitées par négociation et appel au "civisme" de gaugauche.

Ensuite l'omerta reste belle et bien présente dans les esprits. Les relations des français à leurs médias ne seront plus les mêmes.

Link to post
Share on other sites

On a quand-même eu l'impression que l'opinion américaine chauffée par l'emballement des campagnes de presse se mettait d'abord spontanément contre le riche & puissant; prenant parti pour la victime présumée, dont la représentation en femme immigrée, noire, musulmane et méritante donnait à sa parole une odeur de sainteté et une force de vérité. Il semble que la justice ait suivi dans son excès de zèle les moeurs de l'époque, marquées par une défiance envers le mâle blanc. De ce point de vue le fossé entre les mentalités en France et aux Etats-Unis n'est plus si important, soit que la France s'américanise via l'influence du féminisme puritain, soit que l'Amérique s'européanise sous l'empire des bons sentiments victimaires.

Link to post
Share on other sites

Ses frasques avec une économiste du FMI avaient été maquillées par les médias français en scandale puritain US montant en épingle une relation qui eut été libre avec une maitresse libre. Evidemment il s'agissait d'un harcèlement hiérarchique ou la victime avait cédé par peur pour sa carrière et se trouvait psychologiquement déstabilisée, mais en France les apparences avaient été très efficacement préservées par le zélotisme gaucho des médias français. Aujourd'hui la France entière est au courant de la tentative de viol sur Tristane BANON, des innombrables harcèlements et des plaintes évitées par négociation et appel au "civisme" de gaugauche.

Ensuite l'omerta reste belle et bien présente dans les esprits. Les relations des français à leurs médias ne seront plus les mêmes.

Je suis moins optimiste que cela. Quand on voit les réactions de l'élite tenant les medias, on comprend que l'omerta va redevenir la norme avec harcèlement et mise au pilori de toute personne brisant la loi du silence.

Les Français vont certainement encore un peu plus perdre confiance dans leurs media mais je suis certains que plus rien ne filtrera. Que ce soit la corruption (cf. le dernier article du Canard sur les journalistes auxquels Ben Ali payait des vacances afin de s'attirer leurs bonnes grâces), les conflits d'intérêts ou les scandales sexuels (l'affaire Douste à la Mamounia est en train d'être enterrée).

Link to post
Share on other sites

Affaire DSK: Le nouveau visage de Nafissatou Diallo

Elle se serait prostituée après l’agression présumée

Là encore, c’est le New York Post qui enfonce Nafissatou Diallo. Selon les informations du tabloïd, qui a révélé l’affaire DSK le 15 mai dernier, la femme de chambre de 32 ans se serait prostituée après l’agression présumée, dans l’hôtel payé par les services du procureur. Dans sa chambre, elle a «accueilli un défilé des clients dans les semaines suivant l’arrestation de DSK», écrit le journal, citant des sources proches du procureur.

:online2long: Les mots me manquent. L'affaire commence sérieusement à envoyer du lol.

Link to post
Share on other sites

@ FreeJazz

Mouai… En pays chrétien la victime est reine. Aux USA, le respect de la réussite financière est contrebalancé par l'influence compassionnelle dans l'exercice due pouvoir électoral des gens ordinaires. En France les sentiments sont nettement moins positifs et un peu moins communautaires.

Link to post
Share on other sites

Un billet intéressant sur l'affaire de dinersroom : http://dinersroom.eu…oubt-mon-amour/

Je crois que l'affaire est terminée et je ne suis pas sûr que DSK ne puissent pas revenir dans la campagne française, avec une image de martyr. Sa vie sexuelle ne me parait pas un handicap rédhibitoire. Celles de Chirac, Mitterrand ou VGE ont été particulièrement riches sans que cela ne leur aient nui.

Link to post
Share on other sites

Affaire DSK: Le nouveau visage de Nafissatou Diallo

Elle se serait prostituée après l’agression présumée

Là encore, c’est le New York Post qui enfonce Nafissatou Diallo. Selon les informations du tabloïd, qui a révélé l’affaire DSK le 15 mai dernier, la femme de chambre de 32 ans se serait prostituée après l’agression présumée, dans l’hôtel payé par les services du procureur. Dans sa chambre, elle a «accueilli un défilé des clients dans les semaines suivant l’arrestation de DSK», écrit le journal, citant des sources proches du procureur.

:online2long: Les mots me manquent. L'affaire commence sérieusement à envoyer du lol.

Reste que l'information paraît étonnante, puisque Nafissatou Diallo devait savoir que sa vie serait passée au crible par des enquêteurs payés par les avocats de DSK

En effet.

Link to post
Share on other sites

Celles de Chirac, Mitterrand ou VGE ont été particulièrement riches sans que cela ne leur aient nui.

Elles étaient un tantinet moins publiques.

Affaire DSK: Le nouveau visage de Nafissatou Diallo

:online2long: Les mots me manquent. L'affaire commence sérieusement à envoyer du lol.

Effectivement, on est même dans un niveau de démesure qui me fait poser la question : s'agirait-il d'un complot ?

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...