Jump to content

Bitcoin et autres cryptomonnaies


Recommended Posts

Qu'est ce que ça signifie concrètement, et a quoi sert cette approche ?

 

C'est comme l'économie du jeu de Poker : l'argent qui sort est celui qui rentre. Bref je ne vois pas en quoi c'est productif. Bref pas comme un prêt qui peut servir à produire ni comme un bien matériel (type or ou argent) qui peut concrètement servir à quelque chose. Les BTC ce ne sont que des bits d'informations. 

 

A quoi ça sert comme approche ? Peut etre à mettre au point des stratégies de gambling comme celle suggérée par H16 et surtout ne pas voir le BTC comme une réserve de valeur. Bien avoir conscience que pour le moment acheter du BTC c'est plus proche de la loterie que d'un investissement ou d'un quelconque "hedge" contre n'importe quel risque. 

Link to post
Share on other sites

C'est comme l'économie du jeu de Poker : l'argent qui sort est celui qui rentre. Bref je ne vois pas en quoi c'est productif.

 

Il n'y a rien qui sort, il y a juste des bitcoins qui rentrent au fur et a mesure qu'ils sont minés.

 

En quoi c'est productif: c'est une monnaie, le but c'est donc de faciliter les échanges.

Et faciliter les échanges il y a pas grand chose de plus productif.

Link to post
Share on other sites

avec une telle volatilité ? Je ne suis pas persuadé.

 

Le fait est que le volume de transaction rapporté au nb de Btc disponibles montre que l'écrasante majorité des BTC est ... conservée sous le matelas (74% si ma mémoire est bonne).

Link to post
Share on other sites

Ils en ont parlé ce matin sur BFM, une sorte de teasing pour dire qu'ils vont en parler lundi.

Link to post
Share on other sites

avec une telle volatilité ? Je ne suis pas persuadé.

 

Un tout petit marche qui d'un coup fait les news partout, et qui suscite l’intérêt soudain de beaucoup de nouveaux arrivants, ça peut monter brusquement (et donc par conséquent chuter brusquement aussi).

Le déséquilibre entre la taille du marche bitcoin compare a la taille de l'audience des news est probablement l'une des causes du choc récent.

 

Le bitcoin n'a aucune raison particulière d’être spécialement volatile une fois que son marche d’échange aura suffisamment de volume.

Link to post
Share on other sites

Mis à part le fait que ce ne soit pas une monnaie issue de l'état et qu'on ne puisse faire marcher la rotative d'impression à volonté BTC est quand même une uber fiat monnaie. Le fait que les fiat finissent toujours par valoir 0 ne tient pas uniquement au fait qu'elles soient issues par des états.

Link to post
Share on other sites

Mis à part le fait que ce ne soit pas une monnaie issue de l'état et qu'on ne puisse faire marcher la rotative d'impression à volonté BTC est quand même une uber fiat monnaie. Le fait que les fiat finissent toujours par valoir 0 ne tient pas uniquement au fait qu'elles soient issues par des états.

Comme, justement, il n'y a pas d'état impliqué dedans, je serai bien plus circonspect que ça, non seulement à l'appeler fiat (par définition, c'est une monnaie décrétée par l'état, donc Btc n'est pas fiat) mais en plus, c'est une monnaie qui n'est justement pas basée sur la confiance, mais sur la non-confiance.

Pour info : http://www.wikiberal.org/wiki/Monnaie-fiat

Link to post
Share on other sites

Mis à part le fait que ce ne soit pas une monnaie issue de l'état et qu'on ne puisse faire marcher la rotative d'impression à volonté BTC est quand même une uber fiat monnaie. Le fait que les fiat finissent toujours par valoir 0 ne tient pas uniquement au fait qu'elles soient issues par des états.

 

Oui un jour sans doute le bitcoin ne vaudra plus rien, mais si c'est dans 50 ans il a le temps de rendre beaucoup de services d'ici la.

 

Et le fait qu'il y ait une quantité fixe de bitcoin n'est pas la seule différence avec les monnaies étatiques, c'est même probablement pas cette caractéristique qui intéresse la plupart des gens.

Link to post
Share on other sites

Comme, justement, il n'y a pas d'état impliqué dedans, je serai bien plus circonspect que ça, non seulement à l'appeler fiat (par définition, c'est une monnaie décrétée par l'état, donc Btc n'est pas fiat) mais en plus, c'est une monnaie qui n'est justement pas basée sur la confiance, mais sur la non-confiance.

Pour info : http://www.wikiberal.org/wiki/Monnaie-fiat

 

C'est comme le canada dry...

 

C'est bien pour ça que je disais que, sauf le fait que ce soit soutenu par une force publique, le BTC a tout d'une monnaie fiat, voir über fiat car complètement dématérielle et techno/culturello dépendante (faire la différence avec l'or que tu peux échanger même avec des papous). Le fait que les gens se mettent d'accord sur son prix est une chose, y voir une réserve de valeur pérenne en est une autre. C'est comme l'achat d'objets dans "second life". 

Link to post
Share on other sites

C'est comme le canada dry...

 

C'est bien pour ça que je disais que, sauf le fait que ce soit soutenu par une force publique, le BTC a tout d'une monnaie fiat, voir über fiat car complètement dématérielle et techno/culturello dépendante (faire la différence avec l'or que tu peux échanger même avec des papous). Le fait que les gens se mettent d'accord sur son prix est une chose, y voir une réserve de valeur pérenne en est une autre. C'est comme l'achat d'objets dans "second life". 

La comparaison avec d'autres monnaies virtuelles (non crypto) est mal aisée : centralisées, restreintes au cadre virtuel.

La comparaison avec des monnaies fiat est aussi mal aisée : centralisées, l'aspect papier ne les rend que marginalement moins virtuelles. Elles ont l'avantage de l'antériorité.

La comparaison avec l'or est pertinente : en effet, il faut une techno pour manipuler le btc. C'est son principal obstacle. J'ai tendance à penser que les années qui viennent baisseront considérablement cette barrière d'entrée. Je ne crois pas faire un pari risqué sur cet aspect.

Link to post
Share on other sites

La comparaison avec l'or est pertinente : en effet, il faut une techno pour manipuler le btc. C'est son principal obstacle. J'ai tendance à penser que les années qui viennent baisseront considérablement cette barrière d'entrée. Je ne crois pas faire un pari risqué sur cet aspect.

 

Il y a presque autant de personne avec un smartphone qu'avec une carte de crédit, et dans certains pays émergents il y a même peut être deja plus de smartphones.

Link to post
Share on other sites

Il y a presque autant de personne avec un smartphone qu'avec une carte de crédit, et dans certains pays émergents il y a même peut être deja plus de smartphones.

 

C'est pas peut être, c'est absolument certains.

Link to post
Share on other sites

La comparaison avec d'autres monnaies virtuelles (non crypto) est mal aisée : centralisées, restreintes au cadre virtuel.

La comparaison avec des monnaies fiat est aussi mal aisée : centralisées, l'aspect papier ne les rend que marginalement moins virtuelles. Elles ont l'avantage de l'antériorité.

La comparaison avec l'or est pertinente : en effet, il faut une techno pour manipuler le btc. C'est son principal obstacle. J'ai tendance à penser que les années qui viennent baisseront considérablement cette barrière d'entrée. Je ne crois pas faire un pari risqué sur cet aspect.

 

  Le papier on peut toujours en faire de la décoration (cf mes grands parents les emprunts russes pour tapisser le grenier). Et puis c'est pas comme si K. Bass n'avait pas acheté pour 1 million de dollars de pièces de .25$ juste pour le contenu en nickel. A l'opposé un BTC c'est authentiquement rien du tout. Même pas du vent. 

 

   Le problème de BTC en termes techno est qu'il ne suffit pas d'un smartphone ou d'un ordinateur mais d'une combinaison complexe de technos. S'il suffisait d'un machin pour faire fonctionner le truc ça irait encore. Mais là il y a des couches et des couches empilées les unes sur les autres : les protocoles de transfert d'information, les codages d'information, la communication, la puissance de calcul etc.

 

   Les gens se focalisent sur les propriétés cryptographiques du schéma de base : mais le flash crash auquel on vient d'assister (et qui était prévisible comme je l'avais dit) montre que ce n'est pas ça la question. C'est ce que j'ai du mal à faire toucher du doigt aux étudiants : vous avez beau avoir le meilleur algorithme crypto du monde il reste probable que vous allez vous faire niquer quelque part. Si le coffre fort (l'algorithmique derrière le protocole) est trop solide alors vous prenez en otage la fille du mec qui a la clef (vous faites une attaque en DDoS sur Mt. Gox). Et s'il n'a pas de fille c'est sa femme, son chien, vous lui volez la clef, vous prenez en otage la ville de san francisco etc. 

Link to post
Share on other sites

Pour un libertarien, bitcoin est fort sympathique -- mais je n'ai à son sujet qu'une seule certitude : si un jour btc devient plus qu'un joujou pour geeks, et menace d'interesser le " grand public " , les Etats sauront le détruire ( projet déjà en cours aux USA,).

Link to post
Share on other sites

   Les gens se focalisent sur les propriétés cryptographiques du schéma de base : mais le flash crash auquel on vient d'assister (et qui était prévisible comme je l'avais dit)

 

Tout le monde avait prévu le crash, ça arrive a peu près toujours après une telle progression.

Par contre c'est pas du a un DDoS, qui d'ailleurs n'a jamais existe (j'ai accédé a mtgox tout le long sans probleme, je ne sais pas d’où sort cette histoire de DDoS).

 

De plus ce crash n'a eut absolument aucun impact sur les utilisateurs bitcoins, seulement sur les traders qui ont joue ce jour la.

Il y avait deja eut un crash bitcoin, et ça ne l'a pas affaibli ou rendu moins utile.

 

Ça fait quand même plusieurs année que le bitcoin existe, et pour l'instant des attaques réussies dessus il n'y en a eut aucune.

C'est d'ailleurs une des forces du bitcoin par rapport a une autre monnaie du même type qui verrait le jour: il a été testé sur plusieurs années.

Link to post
Share on other sites

   Les gens se focalisent sur les propriétés cryptographiques du schéma de base : mais le flash crash auquel on vient d'assister (et qui était prévisible comme je l'avais dit) montre que ce n'est pas ça la question.

 

En fait je pense qu'au contraire c'est bien la question.

On ne peut pas être sur a 100% que la crypto utilisée par bitcoin est sur, en particulier face a un état (par exemple au hasard les USA).

 

D'un autre cote le bitcoin est adaptable et peut évoluer face a une éventuelle attaque.

Link to post
Share on other sites

les Etats sauront le détruire ( projet déjà en cours aux USA,).

Il faut arrêter de penser qu'il existe des services étatiques compétents.

Ils n'ont pas arrêté GPG, ils n'ont pas arrêté TOR.

Link to post
Share on other sites

En fait je pense qu'au contraire c'est bien la question.

On ne peut pas être sur a 100% que la crypto utilisée par bitcoin est sur, en particulier face a un état (par exemple au hasard les USA).

 

D'un autre cote le bitcoin est adaptable et peut évoluer face a une éventuelle attaque.

 

 Le souci ne vient pas seulement de la crypto (peut être que la NSA a fait des avancées sur le calcul des fonctions inverses de hachage mais j'y crois moyennement) c'est surtout ça le point important. Le souci principal est que bitcoin reste du vent et qu'il faut un moyen pour transformer ce vent en quelque chose de tangible.

 

  Pour les monnaies fiat, les "vrais" serais je tenté de dire, cette transformation se fait à la pointe de la baïonnette (le percepteur d'impôt avec en back-end la police, l'armée). Ici tu n'as qu'une information qu'il faut un jour ou l'autre réifier : c'est à dire transformer en bien, service ou autre monnaie. Cette réification est beaucoup plus artificielle que pour les monnaies fiat. Il faut passer par un lieu d'échange (qui est bien sûr celui qu'on va chercher à attaquer : les banques sont trop blindées alors on s'en prend aux transferts de fonds ie quand l'argent sort de la banque ce qu'il doit bien finir par faire si on veut un jour l'utiliser). 

Link to post
Share on other sites

Tout le monde avait prévu le crash, ça arrive a peu près toujours après une telle progression.

Par contre c'est pas du a un DDoS, qui d'ailleurs n'a jamais existe (j'ai accédé a mtgox tout le long sans probleme, je ne sais pas d’où sort cette histoire de DDoS).

 

De plus ce crash n'a eut absolument aucun impact sur les utilisateurs bitcoins, seulement sur les traders qui ont joue ce jour la.

Il y avait deja eut un crash bitcoin, et ça ne l'a pas affaibli ou rendu moins utile.

 

Ça fait quand même plusieurs année que le bitcoin existe, et pour l'instant des attaques réussies dessus il n'y en a eut aucune.

C'est d'ailleurs une des forces du bitcoin par rapport a une autre monnaie du même type qui verrait le jour: il a été testé sur plusieurs années.

 

  Mais ce crash n'est probablement absolument pas lié à une quelconque raison économique type bulle spéculative. C'est trop facile à créer car il y a tellement de points d'entrées, chacun est une cible potentielle. Alors ok on ne peut pas faire de fausse monnaie mais dualement on peu très facilement empêcher la monnaie honnête de sortir du monde informatique.

Link to post
Share on other sites

Il faut arrêter de penser qu'il existe des services étatiques compétents.

Ils n'ont pas arrêté GPG, ils n'ont pas arrêté TOR.

 

De toutes façons, vu la facilité pour échanger des bitcoins sous le manteau, ce ne sera pas facile pour un État de le supprimer.

Link to post
Share on other sites

Il faut arrêter de penser qu'il existe des services étatiques compétents.

Ils n'ont pas arrêté GPG, ils n'ont pas arrêté TOR.

 

et ils n'auront même pas besoin d'arrêter BTC. 

Link to post
Share on other sites

De toutes façons, vu la facilité pour échanger des bitcoins sous le manteau, ce ne sera pas facile pour un État de le supprimer.

 

Il suffit d'empècher la monnaie de sortir de dessous le manteau pour que le BTC reste ce qu'il est : de l'information pure. Donc si un état interdit les transactions BTC il ne reste que l'économie au black. 

Link to post
Share on other sites

Il faut arrêter de penser qu'il existe des services étatiques compétents.

Ils n'ont pas arrêté GPG, ils n'ont pas arrêté TOR.

 

TOR travaille pour le FBI et autres agences orwelliennes....

Link to post
Share on other sites

Peut être une autre faiblesse intrinsèque de BTC est le fait que le log de toutes les transactions soit publique et doit être maintenu. J'imagine des échanges en HFT d'autant plus simples à réaliser que les transactions sont sans frais (ou presque car il y a un transaction fee aka taxe Tobin)  : bref on peut sûrement spammer le système.  Typiquement je prend le contrôle de 10000 bots qui ont chacun leur petit porte monnaie et passe la journée à s'echanger des BTC à un niveau inférieur à celui pour lequel on réclame un fee de transaction.  Bon je ne sais pas si c'est réaliste mais c'est imaginable au moins (à voir comment l'implanter correctement).   

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Lugaxker
      Bonjour amis libéraux,
       
      Après mûre réflexion, j'ai récemment décidé d'ouvrir un blog sur la cryptomonnaie : viresinnumeris.fr
       
      Sur ce blog, j'ai pour objectif d'expliquer la cryptomonnaie, autant d'un point de vue strictement technique qu'en tant que phénomène socio-économique. L'idée principale serait de publier des articles accessibles pour le commun des mortels comme des guides, des tutoriels, des billets sur l'actualité, etc. ainsi que des choses moins accessibles comme des articles techniques allant plus dans les détails.
       
      Je ne prétends pas être un expert, mais après avoir passer des heures et des heures à m'intéresser au sujet, à lire et à programmer, je pense être légitime dans cette démarche. D'autant plus que j'en apprendrai plus au cours du temps.
       
      Si vous avez des questions spécifiques (même très simples, on a tous été un néophyte un jour), vous pouvez les poster ici ou me les envoyer par MP. Je me ferais un plaisir d'y répondre : ça m'aiderait à trouver des idées d'articles !
       
      Si vous avez des suggestions à propos du site (sur le fond ou sur la forme), je suis également preneur  
       
      Merci à vous.
    • By Lugaxker
      Tout comme Bitcoin (Cash), l'ambition de Dash (digital cash) est de devenir un argent liquide numérique. Pour ce faire, Dash dispose de 2 fonctionnalités supplémentaires à celles de Bitcoin : 
      - InstantSend, qui garantit le caractèr instantané de la monnaie :  les transactions sont confirmées en quelques secondes ;
      - PrivateSend, qui garantit la fongibilité par mélange des transactions (une version modifiée de CoinJoin).
      Ces deux fonctionnalités sont assurées par des masternodes (ou nœuds-maîtres en bon français), qui doivent avoir 1000 DASH en réserve et qui sont rémunérés pour leurs services. En fait, la création monétaire du protocole est répartie entre trois catégories d'acteurs :
      - 45 % va aux mineurs (au lieu de 100 % dans Bitcoin) ;
      - 45 % va aux masternodes ;
      - 10 % va aux autres acteurs par l'intermédiaire du système budgétaire.
      Le système budgétaire constitue à mon avis la particularité essentielle de Dash. Dash se comporte comme une entreprise dont les actionnaires sont les masternodes. Chaque mois, des propositions sont faites au réseau et les masternodes votent pour les accepter ou non. Les propositions acceptées sont financées par le système budgétaire. Le budget mensuel (qui s'élève actuellement à 6651 DASH soit 3.5 millions d'euros) sert à financer les services utiles à Dash : le développement, la recherche, le site web, le marketing, le sponsoring, etc. 
       
      Bien qu'on puisse voir les aspects négatifs de la chose (prise de décision entre les mains d'un groupe d'individus), je trouve que ce modèle de gouvernance est particulièrement pertinent, surtout quand on a assisté au débat sur la scalabilité qui a paralysé Bitcoin pendant des années. Les masternodes sont impliqués économiquement dans l'organisation et ont donc tout intérêt à faire monter le prix du dash en favorisant son adoption.
       
      L'objectif de Dash est clair : l'adoption par monsieur tout-le-monde. Dash Core (l'équipe de développement) travaille actuellement sur une mise à jour tournée vers la simplicité d'accès : Dash Évolution. Cette dernière, qui devrait voir le jour courant 2018, devrait mettre à disposition un portefeuille abordable pour les personnes qui n'aurait jamais été confrontées avec l'univers des cryptomonnaies (notamment par le remplacement des adresses alphanumériques par un nom d'utilisateur) et des solutions simples et sécurisées pour les commerçants. 
       
      Dash est actuellement ignorée, voire détestée dans le monde des cryptomonnaies, mais représente à mon avis un sérieux concurrent à Bitcoin Cash et aux autres moyens de paiement numériques. 
       
      Article plus détaillé : https://steemit.com/fr/@lugaxker/dash-un-modele-de-gouvernance
       
      Que pensez-vous de Dash ? Trop ridicule face aux mastodontes que sont Bitcoin (Cash) et Ethereum ? Un bon potentiel ? Une arnaque ?
    • By Axpoulpe
      Nous y sommes, la solution de mise à l'échelle imaginée par l'équipe de Bitcoin Core est lancée pour de bon, même si c'est encore en phase de test mais déjà sur le main net. @h16 a qualifié cette solution de vaste blague, ou un truc du genre. Moi-même je n'ai pas les connaissances techniques pour juger son jugement, mais pour la première fois j'ai pu entendre des explications plus détaillées que les courtes vidéos, et des réponses aux objections courantes, dans ce podcast. Tout ça m'a semblé plutôt convaincant, mais je suis conscient de mon biais de jugement chaque fois que c'est Antonopoulos qui s'exprime. Globalement j'ai quand même du mal à croire que l'équipe de développement de la plus grosse capitalisation dans le monde des cryptos aurait foiré au point de suicider sa monnaie. Les sommes en jeu sont trop grandes. Et puis du côté de Bitcoin Cash il me semble que l'augmentation de la taille des blocs ne peut pas être une solution à long terme en cas d'adoption, non ?
       
      Bref, je suis intéressé par vos commentaires sur la question !
       
       
×
×
  • Create New...