Jump to content
tautelle

Poutine et la Russie

Recommended Posts

Tiens j'en profite pour poser une question qui me taraudait : une amie lors d'un débat sur le libéralisme, m'a dit que la Russie était un pays déjà très libéral et que ça foirait (personnes pauvres qui travaillent pour 3 fois rien, etc…). Je me doute bien que c'est pas le cas, je lui ai dit, mais elle connaît très bien la Russie puisqu'elle y a vécu plusieurs années, donc je pouvais pas vraiment insister. Qu'en pensez vous ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens j'en profite pour poser une question qui me taraudait : une amie lors d'un débat sur le libéralisme, m'a dit que la Russie était un pays déjà très libéral et que ça foirait (personnes pauvres qui travaillent pour 3 fois rien, etc…). Je me doute bien que c'est pas le cas, je lui ai dit, mais elle connaît très bien la Russie puisqu'elle y a vécu plusieurs années, donc je pouvais pas vraiment insister. Qu'en pensez vous ?

J'ai entendu dire que la Russie avait opté pour une flat tax à 13% qui lui avait permis d'augmenter sa collecte d'impôts. Mais je n'ai pas de source précise sur ce sujet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Libéral, un pays où des satrapes plus ou moins officiels peuvent arbitrairement te racketter, te séquestrer ou te buter pour un rien ? Et quand je dis plus ou moins officiels, ça va des mafias locales au pouvoir central en passant par les fonctionnaires d'une région reculée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens j'en profite pour poser une question qui me taraudait : une amie lors d'un débat sur le libéralisme, m'a dit que la Russie était un pays déjà très libéral et que ça foirait (personnes pauvres qui travaillent pour 3 fois rien, etc…). Je me doute bien que c'est pas le cas, je lui ai dit, mais elle connaît très bien la Russie puisqu'elle y a vécu plusieurs années, donc je pouvais pas vraiment insister. Qu'en pensez vous ?

En matiere de gouvernance d'entreprise et en parlant d'experience, les Russes sont a des annees-lumieres d'etre un pays liberal. Une des bases du liberalisme, c'est le respect des contrats. Or en cas de litige, celui qui gagne le proces, c'est soit celui qui a verse le plus gros pot-de-vin, soit celui qui est le plus proche du pouvoir.

Les manifs lors des elections il y a quelques mois, c'etaient des classes moyennes (donc pas specialement pauvres, et qui y ont a perdre en creant une revolution ou toute autre periode instable) et qui en ont juste marre de la corruption permanente dans la vie quotidienne, le controleur de train, le policier, le medecin, le douanier, etc. qui demande quelques billets dans une enveloppe pour faire avancer tel ou tel dossier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La grande manie des antilibéraux, c'est d'appeler libéral et/ou capitaliste tout régime dictatorial.

Il y en a qui ont osé le faire avec l'URSS.

Il n'y a pas de réponse à faire à un homme qui vous explique que la Terre est plate.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens j'en profite pour poser une question qui me taraudait : une amie lors d'un débat sur le libéralisme, m'a dit que la Russie était un pays déjà très libéral et que ça foirait (personnes pauvres qui travaillent pour 3 fois rien, etc…). Je me doute bien que c'est pas le cas, je lui ai dit, mais elle connaît très bien la Russie puisqu'elle y a vécu plusieurs années, donc je pouvais pas vraiment insister. Qu'en pensez vous ?

Législativement et diplomatiquement parlant, la Russie a eu une phase de libéralisation post-URSS. Malheureusement dans les faits l'Etat fédéral n'avait que peu de contrôle sur la situation, l'état de droit était inexistant et la société à le merci de gangsters et de dirigeants régionaux qui se comportaient comme des seigneurs féodaux. Ces indicateurs ne sont pas en soi la marque d'une société libérale, mais plutôt d'une anomie et d'une situation fortement chaotique. Le résultat est hélas que de nombreux Russes voient une corrélation libéralisme/chaos, sans forcément comprendre que d'autres ont réussi à se libéraliser dans l'ordre et la discipline (Pologne, par ex).

Les gangsters ayant fini par s'entretuer et l'Etat fédéral ayant repris la main, la Russie a regagné un peu d'ordre mais sans que ce soit accompagné d'une véritable libéralisation une fois les choses stabilisées.

Libéral, un pays où des satrapes plus ou moins officiels peuvent arbitrairement te racketter, te séquestrer ou te buter pour un rien ? Et quand je dis plus ou moins officiels, ça va des mafias locales au pouvoir central en passant par les fonctionnaires d'une région reculée.

+1. Le régime actuel n'est pas "libéral". Il est tout au plus, là où ça l'arrange, en train de procéder à quelques mesures cosmétiques pour l'Etat de droit (réformes milice=>police) avec quelques privatisations.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens j'en profite pour poser une question qui me taraudait : une amie lors d'un débat sur le libéralisme, m'a dit que la Russie était un pays déjà très libéral et que ça foirait (personnes pauvres qui travaillent pour 3 fois rien, etc…). Je me doute bien que c'est pas le cas, je lui ai dit, mais elle connaît très bien la Russie puisqu'elle y a vécu plusieurs années, donc je pouvais pas vraiment insister. Qu'en pensez vous ?

à comparer avec le nombre de Français qui disent que la France est un enfer libéral.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Russie comme pays libéral, c'est une blague. Historiquement, ils n'ont jamais été capables de produire un seul régime qui ne soit pas despotique. Le rule of law (plus explicite en anglais qu'en français), c'est quelque chose qui n'a jamais réellement existé en Russie, or c'est la base de tout système libéral (classique). Il suffit de regarder la première vidéo pour voir qu'il suffit que le dirigeant du pays claque un peu du fouet pour faire reculer les propriétaires d'une usine : en somme, pas de propriété privée. Ceci étant, quand on voit la manière dont Sarkozy convoque Varin et empêche PSA de restructurer comme s'il s'agissait de la propriété de l'Etat français, on se demande parfois où on est… Anna Politovskaïa a souvent été perçue comme une gauchiste invétérée par d'aucuns, mais ses livres en disent très long sur la Russie post-URSS. Le fait d'avoir une flat tax, c'est très léger par rapport à toutes les violations quotidiennes de libertés individuelles et la corruption généralisée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques menaces et tout le monde tremble devant lui, comme un gangster.

Il est cool ce type… :icon_cool:

Non sérieusement, le problème c'est qu'après la chute de l'urss on n'a pas vraiment remis en cause la légitimité de l'état.

On a juste remis en cause son efficacité.

Après 70 ans de communisme, c'est pas suffisant.

Quand le gouvernement fait quelque chose il a toujours quelque chose à y gagner et dès qu'il y a un problème ceux qui sont au pouvoir font exactement comme avant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après 70 ans de socialisme, l'URSS est tombée dans l'autoritarisme. C'est sans doute la même chose qui attend la France d'ici peu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après 70 ans de socialisme, l'URSS est tombée dans l'autoritarisme. C'est sans doute la même chose qui attend la France d'ici peu.

+1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après 70 ans de socialisme, l'URSS est tombée dans l'autoritarisme. C'est sans doute la même chose qui attend la France d'ici peu.

Absolument pas d'accord. Je vois au contraire une montée du socialisme et du nationalisme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Absolument pas d'accord. Je vois au contraire une montée du socialisme et du nationalisme.

Ce n'est pas incompatible avec l'autoritarisme, bien au contraire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas incompatible avec l'autoritarisme, bien au contraire.

C'est vrai. J'aurais espéré pourtant que la France retrouve le chemin de la liberté et de l'égalité des droits en ce XXIème siècle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai. J'aurais espéré pourtant que la France retrouve le chemin de la liberté et de l'égalité des droits en ce XXIème siècle.

J'avais déjà vu cette vidéo de Poutine avec le stylo prêté aux oligarques. Si Mélenchon ou même Sarko faisait de même, il y aurait quelques dizaines de pourcents de la population française qui applaudiraient.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Absolument pas d'accord. Je vois au contraire une montée du socialisme et du nationalisme.

Effectivement on y est pour l'instant, le socialisme n'est pas nouveau en France mais rien ne démontre que cela va s'arrêter, quant au nationalisme il a fait un retour en fanfare durant la campagne présidentielle.

Tout ça pour dire que l'autoritarisme viendra donc ensuite, la France est le seul pays en Occident avec la Russie avec un candidat d'extrême droite et d'extrême gauche aussi bien placés dans les sondages, cqfd. Français et russes ont beaucoup de passions communes: le goût des révolutions entre autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement on y est pour l'instant, le socialisme n'est pas nouveau en France mais rien ne démontre que cela va s'arrêter, quant au nationalisme il a fait un retour en fanfare durant la campagne présidentielle.

Tout ça pour dire que l'autoritarisme viendra donc ensuite, la France est le seul pays en Occident avec la Russie avec un candidat d'extrême droite et d'extrême gauche aussi bien placés dans les sondages, cqfd. Français et russes ont beaucoup de passions communes: le goût des révolutions entre autres.

Et le libéralisme dans tout cela ? Doit-on se résigner à payer cherchant la chimère de l'égalité des conditions et dans la dévotion de mère nature ?

Cela me convient très moyennement comme projet de société.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens j'en profite pour poser une question qui me taraudait : une amie lors d'un débat sur le libéralisme, m'a dit que la Russie était un pays déjà très libéral et que ça foirait (personnes pauvres qui travaillent pour 3 fois rien, etc…). Je me doute bien que c'est pas le cas, je lui ai dit, mais elle connaît très bien la Russie puisqu'elle y a vécu plusieurs années, donc je pouvais pas vraiment insister. Qu'en pensez vous ?

Elle connaît peut être la Russie, mais pas le libéralisme, semble t'il

Share this post


Link to post
Share on other sites

Absolument pas d'accord. Je vois au contraire une montée du socialisme et du nationalisme.

Socialisme, nationalisme, autoritarisme, étatisme…

Toi aussi, relis-les points et vois la faucille et le marteau se dessiner dans le prochain Picsou Magazine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Relie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

De facto la législation russe est plutôt libérale (Enfin, comparée a la moyenne européenne), cependant il y a de très gros bémols: Certains secteurs sont encore légiférés par des codes datant de l'URSS (Notamment l'agriculture, ce qui explique que le pays qui a été pendant prés de cinq siècles le premier producteur de céréales en importe aujourd'hui).

D'autres législations, non soviétiques, restent ultra-étatistes, c'est sans surprise la cas de l’énergie, de l'automobile, de l'aéronautique, de l'armement, et de le recherche.

Certaines sont au contraire très libérales (le code du travail par exemple favorise les embauches et les licenciements rapides, les charges patronales n’existent quasiment pas). Pour donner un exemple, dans la promotion de ma cousine, l'ensembles des élèves ont trouvé du travail dans la semaine qui a suivi la remise des diplômes, quand on sait qu'il s'agissait d'études de linguistique, ça semble surréaliste vis a vis de la France ou 80% des élèves sortant d'une fac de langues se retrouvent au pôle emploi pour un an ou deux.

De même le SMIC existe mais étant calculé sur l'ensemble du pays, en comprenant les régions médiévales du Caucase, il n'est pas un frein au marché du travail dans les régions développées (il me semble qu'il est a peu prés de 250$, alors qu'un chauffeur de taxi à Moscou gagne entre 1000 et 1500$ par mois si il travaille à temps plein.).

Contrepartie: Les salaires des fonctionnaires étant calculés selon la même échelle, leur niveau de vie varie selon les régions. La encore un exemple familial: Mon grand-père, prof d’université avait largement de quoi louer une maison au bord de la mer a l'époque ou il enseignait a Ouralsk, prés de la mer Caspienne, et de mener une vie de Pacha. Muté a Moscou, son salaire n'ayant que peu changé (800$ contre 700$ avant) il lui permet tout juste de vivre considérant qu'il est propriétaire de son logement (le prix d'une location a Moscou est de entre 400 et 800$ pour un studio dans un quartier éloigné du centre).Son salaire étant considéré comme excellent pour un fonctionnaire (prof d’université en fin de carrière), la plupart des jeunes fonctionnaires sont obligés d'avoir au moins un second boulot pour vivre.

En revanche, la ou ça se corse; c'est que l'Etat déteste les micro entrepreneurs, et en général les PME. Ne pouvant adapter la fiscalité leur suppression se fait surtout par des réglementations absurdes, et surtout par des taux de prêts énormes, comparés a l'occident.

Un autre aspect qui nuit pas mal a l'économie est la volonté (comme dans pas mal de pays) de favoriser l'industrie nationale, c'est le cas de l'automobile et des NTIC, il suffit de voir les prix des Iphones ou des voitures étrangères en Russie pour le comprendre. (28 000$ une Citroën C3 neuve chez le distributeur officiel)

Apres il y a une différence entre la loi et la manière de l'appliquer. De plus le mot libéral étant utilisé en Russie de la même manière qu'en Europe, c'est normal que beaucoup de russes l'utilisent a mauvais escient.

Pour le coup des gens pauvres travaillant pour trois fois rien il faut aussi savoir que les déplacement internes sont légiférés par la "propiska" un espèce de passeport interne, héritage de l'époque impériale qui limite les migrations internes. Evidemment pour n'importe quel russe issu d'une région rurale, le sésame est de décrocher la propiska d'une région riche (Moscou, Petersbourg, Vladivostok, ou au pire Kalilningrad ou le Tatarstan), du coup certains n'attendent pas, et il n'y a pas mal de Russes qui sont de facto des sans papiers dans leurs pays (entre 500.000 et un million rien que a Moscou), vivant de salaires minuscules et précaires.

Donc bref pour résumer, c'est ni l'enfer ni le paradis du libéralisme.

Ps: Faut pas non plus oublier que le fléau de la Russie moderne, c'est deux générations de gens inutiles (tout ceux qui ont plus de 40 ans en somme), éduqués dans l'URSS, avec pour la plupart des diplômes inutiles, et qui tirent en permanence la couverture vers un retour en arrière.

Share this post


Link to post
Share on other sites

EDIT : Sorry, message inutile.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lol au diagnostique Asperger, même si les troubles de comportement et d'hypersensibilité de Poutine, notamment en publique, sont avérés.

 

D'ailleurs de ce point de vue il donne une image un peu contradictoire dans les médias occidentaux et russes. Il faut le voir en interview et conférence de presse en Russie, quand il est un peu titillé il perd les pédales, alors que face à Elkabbach qui était pourtant assez grossier, il était d'un calme impressionnant.

 

D'ailleurs ça pourrait vouloir dire que ses démarrages au quart de tour sont de l'ordre de la communication intérieure... je ne sais pas.

 

En tout cas aller chercher les causes dans l'autisme, c'est du folklore, en ce moment je trouve que les dirigeants de l'OTAN (hier le secrétaire général de l'OTAN a déclaré qu'il craignait une expansion Russe dans les pays baltes...) feraient bien de se demander si leur folklore n'a pas un effet un peu trop délétère sur l'entente pacifique...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens j'en profite pour poser une question qui me taraudait : une amie lors d'un débat sur le libéralisme, m'a dit que la Russie était un pays déjà très libéral et que ça foirait (personnes pauvres qui travaillent pour 3 fois rien, etc…). Je me doute bien que c'est pas le cas, je lui ai dit, mais elle connaît très bien la Russie puisqu'elle y a vécu plusieurs années, donc je pouvais pas vraiment insister. Qu'en pensez vous ?

 

j'en pense que j'ai des amis qui ont vecu dans la Russie communiste avant de s'en enfuir parce qu'ils etaient juifs.Ils tiennent un autre discours.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...