Jump to content

Je Raconte My Life 3 - The Return Of The Come Back


Recommended Posts

La Suisse à les Alpes, c'est un peu plus complexe sur notre frontière nord et avec des Habsbourg à moitié cinglés voulant refaire l'empire de Charlemagne...

Bah, les Habsbourg d'Espagne ont été éliminés par sélection naturelle. Quant à l'empire de Charlemagne, la France s'en est toujours réclamée (étrange d'enseigner que Charlemagne était un empereur français, alors que sa capitale était dans l'Allemagne actuelle), et a souvent voulu le reconstituer (efforts culminant avec Napoléon).
Link to post
Share on other sites

Bah, c'est pour mieux revendiquer votre ascendance germanique, FRANCais (Frank Reich en allemand hein).

 

D'ailleurs, Vichy n'était qu'un retour aux sources pour vous.

Link to post
Share on other sites

Bah, c'est pour mieux revendiquer votre ascendance germanique, FRANCais (Frank Reich en allemand hein).

 

Oh putain, j'avais jamais fait le rapprochement.

 

 

D'ailleurs, Vichy n'était qu'un retour aux sources pour vous.

 

Maximum_c3edaa_2071921.jpg

Link to post
Share on other sites

Bah, c'est pour mieux revendiquer votre ascendance germanique, FRANCais (Frank Reich en allemand hein).

 

D'ailleurs, Vichy n'était qu'un retour aux sources pour vous.

 

Allons, les Francs sont simplement des immigrés clandestin qui ont réussi à imposer leur système politique pendant quelques mille années.

 

Pourquoi ne renverrait-il pas dans les forêts de la Franconie toutes ces familles qui conservent la folle prétention d’être issues de la race des conquérants et d’avoir succédé à des droits de conquête ?
La nation, alors épurée, pourra se consoler, je pense, d’être réduite à ne se plus croire composée que des descendants des Gaulois et des Romains. En vérité, si l’on tient à vouloir distinguer naissance et naissance, ne pourrait-on pas révéler à nos pauvres concitoyens que celle qu’on tire des Gaulois et des Romains vaut au moins autant que celle qui viendrait des Sicambres, des Welches et autres sauvages sortis des bois et des marais de l’ancienne Germanie ? Oui, dira-t-on; mais la conquête a dérangé tous les rapports, et la noblesse de naissance a passé du côté des conquérants. Eh bien ! il faut la faire repasser de l’autre côté ; le Tiers redeviendra noble en devenant conquérant à son tour.

 

Link to post
Share on other sites

Sur le nombre de mort: au vu des techniques de l'époque rien qui ne soit au delà des moyennes (et ils auraient pu mourir tout aussi bien sur des chantiers privés).

 

Sur le pognon: La construction a coûté environs 1% du budget de l'État sur la durée de sa construction pour un État qui pesait en gros environ 5% du PIB de l'époque (je pense qu'un ministère actuelle nous coûte plus).

 

Sur le plan des gains, outre les retombés en prestige, puissance diplomatique, mécénats etc, cela a eu un gain politique considérable: la domestication de l'aristocratie et la haute société, en bref Versailles a épargné à la France la réédition d'un certains nombres de troubles apparaissant régulièrement depuis la fin des guerres de religions, en particuliers durant la minorité de Louis XV qui s'est déroulé sans accrocs. 

 

C'était de la main d'oeuvre d'esclave, tant sur les chantiers privés que sur les chantiers publics parce que l'oisiveté était illégale. 

 

 

 

État qui pesait en gros environ 5% du PIB de l'époque

 

Tu oublies le poids immense des réglementations et ce sont deux choses difficilement comparable. La dernière fois que l'État avait augmenté son poids, ça avait donné la peste noire. 

 

 

 

 

Sur le plan des gains, outre les retombés en prestige, puissance diplomatique, mécénat

 

Vive l'exception culturelle...

Link to post
Share on other sites

 

N'insulte pas Louis XIV s'il te plait, il ne mérite pas ton opprobre. 

 

 

Tu es sérieux 5 minutes ? Le type a eu Colbert comme premier ministre pendant des décennies. Colbert ! Le gars qui payait des espions pour vérifier que les gens ne mettaient pas de vêtement en calicot ou multicolores, sous peine de mort.

Link to post
Share on other sites

Je viens de regarder l'émission sur Versailles sur Pravda 3, bon sang je ne peux qu'être royaliste après cela. Jamais la république ne sera capable de produire de telles merveilles!

 

crop_memorial_jesus_christ_facepalm_yeah

Link to post
Share on other sites

En tant que descendant de lotharingiens, je m'oppose à tout ça.

 

Mort au roi, mort à la France, vive le Saint-Empire !

 

Donc là tu es entrain de nous faire l'éloge d'un État supra national type UE? Tiens je croyais que tu défendais la subsdidiarité, faudrait savoir.

 

Un royaume perpétuellement en guerre, la centralisation du pouvoir, le culte de la personnalité, le colbertisme, les arrestations arbitraires, l'expulsion des jésuites, la révocation de l'Edit de Nantes et les dragonnades, l'endettement massif du royaume, etc...

edit: j'ai aussi oublié Port-Royal.

 

Bof, les Habsbourg, en ayant et l'Espagne et l'Autriche ont pas réussis à prendre la France. C'est dire s'ils étaient nuls. Et puis s'ils voulaient la France, c'était précisément parce que la France pouvait leur faire concurrence.

 

Il faudrait comparer ce qui était comparable:

 

- les guerres: l'idée que la paix soit la norme des relations internationales n'a pas 50 ans donc reproché ainsi un état qui était la norme il y a trois siècles n'a aucun sens, ni sur le plan historique, ni sur le plan philosophique

 

- la centralisation: une fois encore toute relative et infiniment moins pesante que celle que nous subissons depuis la révolution

 

- le culte de la personnalité: faux car même si Louis XIV n'était pas spécialement un modeste vous oubliez la règle des deux corps du Roi, quand on exalte ce dernier, c'est l'institution, la fonction qui est honoré, comparer cela aux délires des dirigeants communistes est une erreur d'appréciation

 

- le colbertisme: effectivement c'est foireux, mais à une époque où la science économique n'existe pas on procède par essai/erreur/essai/etc. Pour rappel Colbert considérait que si au bout de 3 ans l'investissement de l'État n'était pas rentable il fallait laisser tomber...

 

- les arrestations arbitraires: bon fautait se calmer avec la propagande de ces salopards de pseudo philosophes des lumières. La lettre de cachet est un acte qui émane du Roi, garant de la Justice. Elle est utilisé dans deux cas: 

            - à la demande des familles (essentielle des demandes): cela permet de mettre sous contrôle un parent qui déconne 

            - régler de manière rapide et discrète une affaire politique (ensuite si vous préférer les méthodes étrangères qui consistent à exécuter à tout va libre à vous)

Dans l'absolue et à l'aune de notre libéralisme c'est horrible, pour l'époque et les participants cela permettait de régler en douceur et sans violences un grand nombre de questions épineuses

 

- expulsion des jésuites: une connerie on est raccord il aurait fallu se débarrasser des philosophes et des parelementaires 

 

- révocation de l'Édit de Nantes: encore une fois, pour nous modernes c'est une monstruosité, pour l'époque cela a été la mesure la plus populaire du règne, celle qui serait passé à 90% en cas de référendum. Pour rappel, à l'époque l'unanimité religieuse était la règle partout en Europe, la France faisait figure d'anormalité. Les pays protestants étaient d'ailleurs tout sauf tolérant, essayer d'être papiste en Angleterre aujourd'hui c'est encore difficile et l'idée qu'un PM le soit impossible (Blair a du attendre la fin de son mandat pour se convertir officiellement). Ce qui a joué dans l'affaire:

     - anormalité de la situation et donc danger pour l'unité du royaume

     - scrupule de Louis à respecter son serment de combattre les hérétiques prononcés lors du Sacre (à la base contre les Cathares, repris contre les Protestants)

     - opinion public et opinion de la Cour clairement favorable et qui fait pression

     - information tronquée par des intendants militants pour la solution

Encore une fois les choses sont plus complexe que la simple prise de position à la BHL

 

Sur l'endettement: oui c'est toujours mal, c'est fou comme il y a peu de gouvernements vertueux même aujourd'hui...

 

Port-Royal: foyer d'hérésie et de réactionnaires, affaire foireuse, d'un autre côté l'esprit janséniste est resté un poison jusqu'à la révolution

 

 

Sinon, sur la concurrence, je croyais que c'était une bonne chose, fallait laisser le monopoles aux Habsbourg?

 

 

Oh, qu'aurait-ce donc changé si la France était restée une monarchie ? Sur le plan du droit, quelle différence y a-t-il avec la Belgique, ou l'Espagne ? Des détails, et des détails même pas dus à la République. On aurait été une monarchie constitutionnelle socialiste, pas mieux.

 

Ce sont les exigences du temps et les idéologies en vogue qui déterminent la gouvernance, les gouvernants ne sont là que pour la galerie. 

 

 

Tu oublies que les droits et les conceptions politiques actuelles sont, malheureusement, imprégné de l'esprit révolutionnaire et du Code civil. Le socialisme ayant trouvé nombre de ses fondements dans la révolution il est fort probable que Marx n'eut même pas été communiste. Là on rentre dans de l'Histoire fiction mais n'oublie pas l'influence et la référence qu'à été la révolution chez les penseurs pré marxistes et marxistes.

 

Bah, les Habsbourg d'Espagne ont été éliminés par sélection naturelle. Quant à l'empire de Charlemagne, la France s'en est toujours réclamée (étrange d'enseigner que Charlemagne était un empereur français, alors que sa capitale était dans l'Allemagne actuelle), et a souvent voulu le reconstituer (efforts culminant avec Napoléon).

 

Parce que la distinction entre Est/Ouest n'existait pas encore, faudra attendre le règne de Louis le Pieu et par la suite le Traité de Verdun pour que des différences, en particulier linguistiques, naissent. Il n'est donc pas surprenant que Charlemagne soit une référence commune.

 

Bah, c'est pour mieux revendiquer votre ascendance germanique, FRANCais (Frank Reich en allemand hein).

 

D'ailleurs, Vichy n'était qu'un retour aux sources pour vous.

 

Oh le beau troll  :icon_wink:

 

Allons, les Francs sont simplement des immigrés clandestin qui ont réussi à imposer leur système politique pendant quelques mille années.

 

Bullshit, cette thèse est fort ancienne et ne repose que sur le délires de quelques esprits malades. Ce qui s'est passé c'est surtout une fusion des populations marqué par la disparition du jus gentium.

 

 

C'était de la main d'oeuvre d'esclave, tant sur les chantiers privés que sur les chantiers publics parce que l'oisiveté était illégale. 

 

Tu oublies le poids immense des réglementations et ce sont deux choses difficilement comparable. La dernière fois que l'État avait augmenté son poids, ça avait donné la peste noire. 

 

Vive l'exception culturelle...

 

Esclave, esclaves; pourtant payée et indemnisée en cas de morts/accidents, à moins que pour toit tout travailleur qui ne bénéficie pas de la protection du code du travail est un esclave?

 

Sur les réglementations oui il y en avait mais infiniment moins qu'aujourd'hui, quant à leur respect dans les faits c'est une autre histoire (on parle d'un État minimum là et d'un pays fort grand). Colbert reviendrait il ferait embastiller Montebourde et réduire les réglementations car Colbert avait cette qualité, ce n'était pas un idéologue.

 

 

Tu es sérieux 5 minutes ? Le type a eu Colbert comme premier ministre pendant des décennies. Colbert ! Le gars qui payait des espions pour vérifier que les gens ne mettaient pas de vêtement en calicot ou multicolores, sous peine de mort.

 

Alors je voudrai bien voire 1 seule condamnation à mort dans ce genre d'affaire :) et ensuite la preuve que cette réglementions a été réellement appliquée. Ce genre de délire sur le contrôle vestimentaire est ancien et pas spécifique à la France donc bon.

Link to post
Share on other sites

 

Bof, les Habsbourg, en ayant et l'Espagne et l'Autriche ont pas réussis à prendre la France. C'est dire s'ils étaient nuls. Et puis s'ils voulaient la France, c'était précisément parce que la France pouvait leur faire concurrence.

Ils ont eu aussi les Pays-Bas, une bonne partie de l'Italie et toute l'Amérique latine, excuse du peu. Et leur dynastie a duré des siècles, en tout cas ils avaient beaucoup moins de dégénérés que la maison de Bourbon dont faisait partie Louis XIV et qui sévit encore en Espagne.

Les Habsbourgs avaient l'habitude d'être beaucoup plus respectueux des libertés locales globalement, ce sont eux qui ont fait de l'Espagne et de l'Autriche de grandes puissances, les bourbons foutaient la merde et ont durablement foutu la merde en Espagne et en France.

 

 

Donc là tu es entrain de nous faire l'éloge d'un État supra national type UE? Tiens je croyais que tu défendais la subsdidiarité, faudrait savoir.

Saint-Empire et Union Européenne absolument rien à voir.

 

Il faudrait comparer ce qui était comparable:

 

- les guerres: l'idée que la paix soit la norme des relations internationales n'a pas 50 ans donc reproché ainsi un état qui était la norme il y a trois siècles n'a aucun sens, ni sur le plan historique, ni sur le plan philosophique

 

- la centralisation: une fois encore toute relative et infiniment moins pesante que celle que nous subissons depuis la révolution

 

- le culte de la personnalité: faux car même si Louis XIV n'était pas spécialement un modeste vous oubliez la règle des deux corps du Roi, quand on exalte ce dernier, c'est l'institution, la fonction qui est honoré, comparer cela aux délires des dirigeants communistes est une erreur d'appréciation

 

- le colbertisme: effectivement c'est foireux, mais à une époque où la science économique n'existe pas on procède par essai/erreur/essai/etc. Pour rappel Colbert considérait que si au bout de 3 ans l'investissement de l'État n'était pas rentable il fallait laisser tomber...

 

- les arrestations arbitraires: bon fautait se calmer avec la propagande de ces salopards de pseudo philosophes des lumières. La lettre de cachet est un acte qui émane du Roi, garant de la Justice. Elle est utilisé dans deux cas: 

            - à la demande des familles (essentielle des demandes): cela permet de mettre sous contrôle un parent qui déconne 

            - régler de manière rapide et discrète une affaire politique (ensuite si vous préférer les méthodes étrangères qui consistent à exécuter à tout va libre à vous)

Dans l'absolue et à l'aune de notre libéralisme c'est horrible, pour l'époque et les participants cela permettait de régler en douceur et sans violences un grand nombre de questions épineuses

 

- expulsion des jésuites: une connerie on est raccord il aurait fallu se débarrasser des philosophes et des parelementaires 

 

- révocation de l'Édit de Nantes: encore une fois, pour nous modernes c'est une monstruosité, pour l'époque cela a été la mesure la plus populaire du règne, celle qui serait passé à 90% en cas de référendum. Pour rappel, à l'époque l'unanimité religieuse était la règle partout en Europe, la France faisait figure d'anormalité. Les pays protestants étaient d'ailleurs tout sauf tolérant, essayer d'être papiste en Angleterre aujourd'hui c'est encore difficile et l'idée qu'un PM le soit impossible (Blair a du attendre la fin de son mandat pour se convertir officiellement). Ce qui a joué dans l'affaire:

     - anormalité de la situation et donc danger pour l'unité du royaume

     - scrupule de Louis à respecter son serment de combattre les hérétiques prononcés lors du Sacre (à la base contre les Cathares, repris contre les Protestants)

     - opinion public et opinion de la Cour clairement favorable et qui fait pression

     - information tronquée par des intendants militants pour la solution

Encore une fois les choses sont plus complexe que la simple prise de position à la BHL

 

Sur l'endettement: oui c'est toujours mal, c'est fou comme il y a peu de gouvernements vertueux même aujourd'hui...

 

Port-Royal: foyer d'hérésie et de réactionnaires, affaire foireuse, d'un autre côté l'esprit janséniste est resté un poison jusqu'à la révolution

 

 

Sinon, sur la concurrence, je croyais que c'était une bonne chose, fallait laisser le monopoles aux Habsbourg?

 

 

 

 

Tu oublies que les droits et les conceptions politiques actuelles sont, malheureusement, imprégné de l'esprit révolutionnaire et du Code civil. Le socialisme ayant trouvé nombre de ses fondements dans la révolution il est fort probable que Marx n'eut même pas été communiste. Là on rentre dans de l'Histoire fiction mais n'oublie pas l'influence et la référence qu'à été la révolution chez les penseurs pré marxistes et marxistes.

 

 

Parce que la distinction entre Est/Ouest n'existait pas encore, faudra attendre le règne de Louis le Pieu et par la suite le Traité de Verdun pour que des différences, en particulier linguistiques, naissent. Il n'est donc pas surprenant que Charlemagne soit une référence commune.

 

 

Oh le beau troll  :icon_wink:

 

 

Bullshit, cette thèse est fort ancienne et ne repose que sur le délires de quelques esprits malades. Ce qui s'est passé c'est surtout une fusion des populations marqué par la disparition du jus gentium.

 

 

 

Esclave, esclaves; pourtant payée et indemnisée en cas de morts/accidents, à moins que pour toit tout travailleur qui ne bénéficie pas de la protection du code du travail est un esclave?

 

Sur les réglementations oui il y en avait mais infiniment moins qu'aujourd'hui, quant à leur respect dans les faits c'est une autre histoire (on parle d'un État minimum là et d'un pays fort grand). Colbert reviendrait il ferait embastiller Montebourde et réduire les réglementations car Colbert avait cette qualité, ce n'était pas un idéologue.

 

 

 

Alors je voudrai bien voire 1 seule condamnation à mort dans ce genre d'affaire :) et ensuite la preuve que cette réglementions a été réellement appliquée. Ce genre de délire sur le contrôle vestimentaire est ancien et pas spécifique à la France donc bon.

Il a réponse à tout ce PABerryer.

Chapeau.

En tout cas quel culture! 

Link to post
Share on other sites

 

Ils ont eu aussi les Pays-Bas, une bonne partie de l'Italie et toute l'Amérique latine, excuse du peu. Et leur dynastie a duré des siècles, en tout cas ils avaient beaucoup moins de dégénérés que la maison de Bourbon dont faisait partie Louis XIV et qu sévit encore en Espagne.

Les Habsbourgs avaient l'habitude d'être beaucoup plus respectueux des libertés locales globalement, les bourbons foutaient la merde mais au final qu'est-ce qu'ils ont réussi à avoir?

 

 

Saint-Empire et Union Européenne absolument rien à voir.

 

Il a réponse à tout ce PABerryer.

Chapeau.

En tout cas quel culture! 

 

 

Les Habsbourg avait un territoire tellement immense que dès qu'ils devenaient un peu autoritaire cela partait en c... Y a que Joseph II qui a commencer à faire preuve d'un peu trop d'efficacité...

 

Avec les Bourbons on a évité l'asservissement par la Maison de Habsbourg et la France est devenue la 1ère puissance mondiale, en terme de gain territoriaux : la Corse (oui bon mauvais exemple), la France Comté et une amélioration de la frontière au Nord (Calais, Dunkerque, etc), ah et l'Algérie à Charles X.

 

Dans les deux cas la volonté d'un super État.

 

Merci pour le compliment  :icon_redface:

Link to post
Share on other sites

 

Les Habsbourg avait un territoire tellement immense que dès qu'ils devenaient un peu autoritaire cela partait en c... Y a que Joseph II qui a commencer à faire preuve d'un peu trop d'efficacité...

 

Avec les Bourbons on a évité l'asservissement par la Maison de Habsbourg et la France est devenue la 1ère puissance mondiale, en terme de gain territoriaux : la Corse (oui bon mauvais exemple), la France Comté et une amélioration de la frontière au Nord (Calais, Dunkerque, etc), ah et l'Algérie à Charles X.

 

Dans les deux cas la volonté d'un super État.

 

Merci pour le compliment  :icon_redface:

Bah les Habsbourgs ont créé un grand empire en Amérique latine et en Europe, avec les bourbons l'Espagne a plongé après la guerre de succession et ne s'est jamais relevé, et il a fallu s'en passer pour faire la nique à Napoléon en créant le concept de guerrilla.

Et puis en France les bourbons ont mené ce pays à la Révolution, l'Empire et finalement l'isolement.

Non non, franchement les bourbons c'était des gens top.

Et pour le compliment c'était sincère.

Link to post
Share on other sites

Bullshit, cette thèse est fort ancienne et ne repose que sur le délires de quelques esprits malades. Ce qui s'est passé c'est surtout une fusion des populations marqué par la disparition du jus gentium.

 

Je corrige donc, des immigrés clandestin venus imposé leurs lois et qui étaient porteurs de l'idéologie du métissage. 

Link to post
Share on other sites

Je corrige donc, des immigrés clandestin venus imposé leurs lois et qui étaient porteurs de l'idéologie du métissage.

:D

Celle-là je la ressortirai tiens, tu as embelli ma journée.

Link to post
Share on other sites

:D

Celle-là je la ressortirai tiens, tu as embelli ma journée.

 

Mais c'est exactement ça... des barbares de l'est, une race de perdants et de fuyards repoussés vers l'ouest, sur les terres de l'Ancien Peuple...

Link to post
Share on other sites

Mais c'est exactement ça... des barbares de l'est, une race de perdants et de fuyards repoussés vers l'ouest, sur les terres de l'Ancien Peuple...

 

Oui oui bien sûr je suis tout à fait d'accord, quand on y pense on doit à des immigrés clandestins la formation d'un pays et le nom de ce pays. C'est absolument délicieux, je m'en vais le rappeler à des gens qui sont contre l'immigration.

Link to post
Share on other sites

Je corrige donc, des immigrés clandestin venus imposé leurs lois et qui étaient porteurs de l'idéologie du métissage. 

Oh le beau trolling ;)

Link to post
Share on other sites

Les Habsbourg avait un territoire tellement immense que dès qu'ils devenaient un peu autoritaire cela partait en c... Y a que Joseph II qui a commencer à faire preuve d'un peu trop d'efficacité...

 

Avec les Bourbons on a évité l'asservissement par la Maison de Habsbourg et la France est devenue la 1ère puissance mondiale, en terme de gain territoriaux : la Corse (oui bon mauvais exemple), la France Comté et une amélioration de la frontière au Nord (Calais, Dunkerque, etc), ah et l'Algérie à Charles X.

 

Dans les deux cas la volonté d'un super État.

 

facepalm.jpg

Link to post
Share on other sites

C'est l'invasion de trolls par ici ! Le défouloir fantastique, et c'est ce pauvre PA Berryer qui en fait les frais. Comme quoi il aurait mieux fait de parler de picoles, de famapoils ou de jeux vidéos. 

Link to post
Share on other sites

PA Berryer, le Stéphane Bern de liborg (en plus viril et cultivé)

 

:) j'espère être tout de même plus viril que cet inverti ^^

 

 

558599_10150742405048376_614160987_n.jpg

 

Très bon  :D

Link to post
Share on other sites

Je viens de regarder l'émission sur Versailles sur Pravda 3, bon sang je ne peux qu'être royaliste après cela. Jamais la république ne sera capable de produire de telles merveilles!

 

La-Tour-Eiffel-185x300.jpg

Link to post
Share on other sites

Haha mais quel menteur nom de Dieu. Sinon:
 
 

Il faudrait comparer ce qui était comparable:
 
- les guerres: l'idée que la paix soit la norme des relations internationales n'a pas 50 ans donc reproché ainsi un état qui était la norme il y a trois siècles n'a aucun sens, ni sur le plan historique, ni sur le plan philosophique


Donc à l'époque on faisait la guerre pour la gloire d'un seigneur, mais tu comprends cépépareil. Non mais sérieusement. Pourquoi pas justifier l'esclavage aussi ? Après tout, ça fait que deux cents ans que c'est pas la norme, alors tu comprends à l'époque c'était justifié. Nimp de compét.

 

- la centralisation: une fois encore toute relative et infiniment moins pesante que celle que nous subissons depuis la révolution

Et mon cul c'est du teflon ? C'est précisément Louis XIV qui ouvre la voie de Robespierre et Napoléon, pas le contraire.

 

- le culte de la personnalité: faux car même si Louis XIV n'était pas spécialement un modeste vous oubliez la règle des deux corps du Roi, quand on exalte ce dernier, c'est l'institution, la fonction qui est honoré, comparer cela aux délires des dirigeants communistes est une erreur d'appréciation

Comme Staline/Mao/Hitler/Mussolini, à travers lui on exalte le régime en place. Fondamentalement ça ne change rien. C'est quand même une manière de dire "L'Etat c'est moi". C'est le mec qui a mis sa vie en scène pour être vénéré comme un quasi-Dieu du levé au coucher. Alors les deux corps du Roi, ouais c'est vrai, mais ça ne change strictement rien.
 

- le colbertisme: effectivement c'est foireux, mais à une époque où la science économique n'existe pas on procède par essai/erreur/essai/etc. Pour rappel Colbert considérait que si au bout de 3 ans l'investissement de l'État n'était pas rentable il fallait laisser tomber...

 
C'est le mec qui a fait de la France une grande nation esclavagiste. Rien que pour ça ce mec mériterait d'être la damnatio memoriae. Et puis dire "on savait pas faire autrement" c'est un peu court comme explication. Surtout que, parait il, un certain marchand aurait proposé une excellente alternative à Colbert. Un truc qui s'appelait "Laissez-faire".

 

- les arrestations arbitraires: bon fautait se calmer avec la propagande de ces salopards de pseudo philosophes des lumières. La lettre de cachet est un acte qui émane du Roi, garant de la Justice. Elle est utilisé dans deux cas: 
            - à la demande des familles (essentielle des demandes): cela permet de mettre sous contrôle un parent qui déconne 
            - régler de manière rapide et discrète une affaire politique (ensuite si vous préférer les méthodes étrangères qui consistent à exécuter à tout va libre à vous)
Dans l'absolue et à l'aune de notre libéralisme c'est horrible, pour l'époque et les participants cela permettait de régler en douceur et sans violences un grand nombre de questions épineuses

 
Prout prout prout, je fais des prout. Les lettres de cachet c'est le pouvoir arbitraire du Roi sans limite incarné. Qu'il en ait envoyé 15 ou 15000 lettres ne change fondamentalement rien.
Ah et tiens "Dans l'absolue et à l'aune de notre libéralisme c'est horrible, pour l'époque et les participants cela permettait de régler en douceur et sans violences un grand nombre de questions épineuses".
Y'a un équivalent aujourd'hui, ça s'appelle Guantanamo.

 

- expulsion des jésuites: une connerie on est raccord il aurait fallu se débarrasser des philosophes et des parelementaires

Parce que t'as les mauvaises expulsions arbitraires, y'a un mec qui dit quelque chose que t'es pas d'accord, tu l'expulses; alors que les bonnes expulsions arbitraires, y'a un mec qui dit quelque chose que t'es pas d'accord, tu l'expulses mais cépapareilTM.
 

- révocation de l'Édit de Nantes: encore une fois, pour nous modernes c'est une monstruosité, pour l'époque cela a été la mesure la plus populaire du règne, celle qui serait passé à 90% en cas de référendum. Pour rappel, à l'époque l'unanimité religieuse était la règle partout en Europe, la France faisait figure d'anormalité. Les pays protestants étaient d'ailleurs tout sauf tolérant, essayer d'être papiste en Angleterre aujourd'hui c'est encore difficile et l'idée qu'un PM le soit impossible (Blair a du attendre la fin de son mandat pour se convertir officiellement). Ce qui a joué dans l'affaire:
     - anormalité de la situation et donc danger pour l'unité du royaume
     - scrupule de Louis à respecter son serment de combattre les hérétiques prononcés lors du Sacre (à la base contre les Cathares, repris contre les Protestants)
     - opinion public et opinion de la Cour clairement favorable et qui fait pression
     - information tronquée par des intendants militants pour la solution
Encore une fois les choses sont plus complexe que la simple prise de position à la BHL


 
Bla bla bla. L'Edit de Nante n'a jamais été un edit pour donner aux protestants les même droits que les catholiques. C'était un Edit de tolérance, fait précisément pour contenir les foules, le parlement et éviter le massacre dans le royaume de ceux qui furent ses compagnons d'armes. Et c'est également parce qu'à l'époque naît un truc qui s'appellera plus tard la Nation, et que le groupe des machiavélistes qui entouraient le roi (dont le primat des gaules excusez du peu) en était arrivé à dire "Fondamentalement, être protestants français ou catholique français, peu importe tant qu'on obéïs au même Roi". Louis XIV est revenu sur une mesure politique d'une intelligence et d'une audace qui devrait servir d'exemple à tous nos dirigeants politique. A la place, il est revenu à l'époque où trois-quart de la France massacrait le dernier quart. Un génie le mec.

 

Link to post
Share on other sites
 

Sur l'endettement: oui c'est toujours mal, c'est fou comme il y a peu de gouvernements vertueux même aujourd'hui...

 
Bah voilà, quand tu veux tu peux.
 

Port-Royal: foyer d'hérésie et de réactionnaires, affaire foireuse, d'un autre côté l'esprit janséniste est resté un poison jusqu'à la révolution

 

Les mecs qui ont donnés Racine et Pascal à la France. Juste ça mec. Quelle bande de connards, Pascal ça vaut pas la galerie des glaces je suppose. D'autant plus dangereux qu'ils restaient entre eux, c'est grave quand même.
 
 

Sinon, sur la concurrence, je croyais que c'était une bonne chose, fallait laisser le monopoles aux Habsbourg?

  
La concurrence entre dictateurs, je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée. Parce que ça se règle en général avec des guerres, et c'est pas eux qui les font.
 

 

Tu oublies que les droits et les conceptions politiques actuelles sont, malheureusement, imprégné de l'esprit révolutionnaire et du Code civil. Le socialisme ayant trouvé nombre de ses fondements dans la révolution il est fort probable que Marx n'eut même pas été communiste. Là on rentre dans de l'Histoire fiction mais n'oublie pas l'influence et la référence qu'à été la révolution chez les penseurs pré marxistes et marxistes.

 
Ouais ouais, mais elle a aussi montré aux autres pays européens que les Rois étaient faillibles et déposables, même après 1000 ans de royauté sur le même pays. Et puis la disparition des privilèges, la suppression des corporations, la séparation des pouvoirs, etc... 

 

Esclave, esclaves; pourtant payée et indemnisée en cas de morts/accidents, à moins que pour toit tout travailleur qui ne bénéficie pas de la protection du code du travail est un esclave?

 

Esclave, non, mais libre, certainement pas.
 

Sur les réglementations oui il y en avait mais infiniment moins qu'aujourd'hui, quant à leur respect dans les faits c'est une autre histoire (on parle d'un État minimum là et d'un pays fort grand). Colbert reviendrait il ferait embastiller Montebourde et réduire les réglementations car Colbert avait cette qualité, ce n'était pas un idéologue.

 
Non mais t'es sérieux ? A l'époque, tu n'avais pas le droit, quand tu était teinturier, de fouler les vêtement toi-même. Il fallait 7 corporations différentes pour faire une selle de cheval, presque autant pour des habits. Un tavernier n'avait pas le droit de vendre de viandes qui ne donnaient pas soif, et un rotisseur ne pouvait vendre que trois plats bouillis par semaines parce que c'était illégal au-dessus. Vraiment, on sous-estime complètement le poids des corporations de l'époque. 
 

Alors je voudrai bien voire 1 seule condamnation à mort dans ce genre d'affaire  :) et ensuite la preuve que cette réglementions a été réellement appliquée. Ce genre de délire sur le contrôle vestimentaire est ancien et pas spécifique à la France donc bon.


Le Parlement de Paris, y'en aura probablement. Peut-être pas des condamnations à mort, mais saisie totale des biens, à une époque où la mendicité imlpique un risque non-négligeable de décès. Et ça ça risque pas d'être compliqué à trouver.

 

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...