Anton_K

Membre Adhérent
  • Compteur de contenus

    4 935
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    12

Anton_K a gagné pour la dernière fois le 16 octobre 2016

Anton_K a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

773 Populaire

À propos de Anton_K

  • Rang
    Monsieur Méthode
  • Date de naissance 22/05/1991

Previous Fields

  • Tendance
    Minarchiste
  • Ma référence
    Hume Proudhon Jasay

Contact Methods

  • Website URL
    https://soundcloud.com/anton-kirby

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Paris
  • Interests
    En matière de libéralisme, je m'intéresse au communautarisme, aux traditions libérales et au minarchisme.

    Par ailleurs, à la décision, à la logique, à l'anthropologie/ethnographie, à la musique.

Visiteurs récents du profil

751 visualisations du profil
  1. On peut aussi se servir de la notion d'infini pour décrire une propriété désirée d'un système. Par exemple un programme qui ne doit jamais terminer mais dont on veut décrire le bon fonctionnement (passer une infinité de fois dans un certain état). Le vrai programme s'arrêtera bien un jour mais il est conçu comme infini. Je crois que c'est dans la sûreté nucléaire que ce genre de notion est apparu.
  2. Merci d'avoir écouté ! Pour le coup j'avoue avoir essayé d'y mettre un thème, qu'on entend à 2:48, 3:38 et 5:23. Peut-être qu'il est un peu long, c'est vrai que les thèmes ne sont pas mon fort, j'ai encore des progrès à faire en la matière. Dans un registre plus techno, je pense aller voir ça jeudi : Enfin, la découverte du jour, ce duo coréo-canadien d'EBM-techno. Genre qui revient vraiment en force ces temps ci (ce qui tombe bien parce que ça fait plusieurs mois que je prépare un truc dans ce genre que vous entendrez surement bientôt).
  3. Première partie des fameuses "Putin Interviews" d'Oliver Stone.
  4. Je n'ai pas retrouvé la citation mais ça me semble être ça oui. D'ailleurs souvent on ne parle pas d'échelle cardinale mais d'échelle ratio, c'est-à-dire que la relation de préférence est telle que les transformations admissibles des fonctions qui les représentent doivent préserver les ratios entre les valeurs qu'elles attribuent aux options. D'où l'idée qu'on peut dire, avec une représentation d'une relation de préférence préservant les ratios, qu'on aime une options "deux fois plus intensément que l'autre". Mais je n'aime pas trop cette intuition parce qu'elle n'explique pas pourquoi VNM ont introduit ce type de représentations de la préférence, qui était propre au cas des loteries et donc faisait appel à l'intensité de la préférence plus indirectement. Intuitivement, pourquoi est-ce le cas pour la préférence entre les loteries ? Parce qu'on préfère une loterie à une autre si la première a une espérance d'utilité supérieure à la seconde. Or, admettons que tu aies deux loteries, P et Q, et que la probabilité de tes résultats préférés de P et de Q soient telles qu'une fois mixées avec les autres options et leurs probabilité, tu préfères jouer à la lotterie P plutôt qu'à la loterie Q. Maintenant, il m'est certainement possible de modifier les probabilités de ces résultats de sorte que tu te mettes à être indifférent entre les loteries, où à préférer Q à P. Je peux donc avoir une idée d'à quelle point tu préfères ton résultat préféré de P à ton résultat préféré de Q. Or si je veux connaître l'intensité de ta préférence entre des loteries je fais la même chose avec des loteries de loteries. Je parle sous le contrôle des micro-économistes au cas où l'intuition que j'essaie de donner leur semblerait fausse (j'ai moi même un petit doute, j'éditerai si je me rends compte que je débloque). edit : voilà je crois que c'est mieux dit comme ça.
  5. @Cortalus Il n'y a pas de problème mathématique car dans la théorie de l'utilité ordinale ce n'est pas la fonction à valeur réelle qui définit la préférence mais une relation binaire que représentent non seulement cette fonction, mais toutes ses transformations préservant l'ordre (croissantes). Il ne faut pas confondre la relation de préférence et les fonctions qui la représentent (de ce point de vue l'expression 'utilité ordinale' est trompeuse). On peut représenter une information plus pauvre par une expression plus riche, mais davantage de ces expressions plus riches décriront la même information plus pauvre. La question de la détermination de la classe de fonction qui seront équivalentes pour représenter une relation dépend de la signification qu'on veut donner à cette relation. Celle ci est définie par des axiomes qui décrivent la relation. Ainsi pour représenter la préférence sur des loteries et non des options sûres, étant donnée l' axiomatique choisie pour décrire la préférence sur les loteries, la classe des fonctions équivalentes pour représenter cette préférence est plus contrainte (uniques à la transformation affine près, cf. Von Neumann et Morgenstern). Information de préférence plus riche implique classe de représentants plus contrainte. En somme il faut prendre la problématique dans le sens où elle se pose. J'ai une relation que je veux décrire (préférence sur les options sûres ou sur les loteries). Ma théorie de cette relation est décrite axiomatiquement (préférence dans le certain vs dans l'incertain). Je veux ensuite la représenter par une fonction numérique. Les contraintes axiomatiques m'obligent à choisir ma représentante fonctionnelle dans une certaine classe d'équivalence (uniques à la transformation croissante près ~ ordinales, vs uniques à la transformation affine près ~ cardinales).
  6. Concerts de la semaine. Demain : Après-demain :
  7. Oui. Ce qui me fait dire qu'il ne s'agit même pas d'exploiter l'ignorance. Il s'agit juste de créer une histoire à raconter parce que dans notre culture il faut discuter les histoires, les réfuter et en proposer d'autres pour gagner le politique-jeu. Et même une histoire qui a du plomb dans l'aile a toujours quelque légitimité (il faut constamment la rappeler, la réévaluer) surtout quand elle a le statut de version officielle. On gagne donc toujours a produire une histoire le premier, aussi con soit-elle quand on a la main, parce que les autres (journalistes, politiques) ont l'obligation éthique (et souvent institutionnelle) de la discuter avant de pouvoir faire quoi que ce soit contre les actes qu'elle justifie. Pendant que la communauté politique et médiatique est occupée à jouer avec l'os, celui qui a la main avance.
  8. Pas très convaincu par le dernier Twin Peaks... La séquence de 20 minutes sur Dale Cooper/Dougie Jones qui titube m'a notamment un peu ennuyé.
  9. Heureux anniversaire mon bon PAB.
  10. Un nouveau morceau de votre serviteur :
  11. Super bon anniversaire jaune excellente Citronne.
  12. Gregg Allman (né en 1947)
  13. Je pense que c'est surtout le procès de l'homéopathie comme substitut à la médecine. Attendre deux semaines que la fièvre de ton gosse finisse par un coma pour tenter quelque chose d'efficace ça ressemble beaucoup à de l'endoctrinement. Ben oui parlons d'un truc qui n'a rien à voir.