Aller au contenu

Anton_K

Membre Actif
  • Compteur de contenus

    4 989
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    12

Anton_K a gagné pour la dernière fois le 16 octobre 2016

Anton_K a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

803 Populaire

À propos de Anton_K

  • Rang
    Monsieur Méthode
  • Date de naissance 22/05/1991

Previous Fields

  • Tendance
    Minarchiste
  • Ma référence
    Hume Proudhon Jasay

Contact Methods

  • Website URL
    https://soundcloud.com/anton-kirby

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Paris
  • Interests
    En matière de libéralisme, je m'intéresse au communautarisme, aux traditions libérales et au minarchisme.

    Par ailleurs, à la décision, à la logique, à l'anthropologie/ethnographie, à la musique.

Visiteurs récents du profil

1 364 visualisations du profil
  1. Je raconte ma life 8, petits suisses & lapidations

    Dans tous les cas il faut que j'arrive à dormir plus, donc je vais tâcher de le faire et on verra si le premier problème se règle.
  2. Je raconte ma life 8, petits suisses & lapidations

    100% JRML : ces derniers mois je remarque une dégradation de mes compétences grammaticales. Je trouve énormément d'erreurs d'accord dans mes relectures. Pourtant je n'écris pas moins qu'avant. Par contre il est possible que je lise moins en français qu'avant. Quelqu'un a déjà eu ce problème ?
  3. merci ! bientôt un cinq titres avec des choses qui vont en faire sourire plus d'un dans les parrages.
  4. Votre serviteur donne de la voix. Et c'est pour la bonne cause !
  5. Mon impression est qu'autour de la rue de Pessac/Saint Genes voire jusqu'au cours de l'Argonne c'est encore assez propre, mais qu'à Nansouty c'est déjà très sale.
  6. Ce qui m'étonne à Bordeaux maintenant que ça fait un moment que je vis à Paris c'est les différences de propreté/entretien et notamment point de vue crotte de chien entre secteurs. Le cours de la Somme semble être une des lignes de démarcation notables.
  7. Nécrologie...

    Je ne dis pas que je l'ai trouvé bon, mais qu'il était adapté. Il est resté simple (du moins pendant la première moitié), son évocation d'un concert était plutôt bonne pour se mettre en phase avec les fans de Johnny Hallyday. Il a fait appel aux souvenirs et aux émotions de l'assistance sans les reformuler dans un vocabulaire trop ampoulé (ce qu'il fait d'habitude). Il n'a pas imposé ses concepts et ses références (bon sauf à la fin, mais son discours n'aurait pas dû durer autant). Je crois qu'il ne s'est même pas posé explicitement en représentant de la république. Je remarque par ailleurs qu'il est entré sous quelques sifflements mais que ça s'est vite tu et que l'ovation semblait incontestée.
  8. Nécrologie...

    C'est un homme de gauche, un idéologue et un moderne. Ces obsèques transgressent tout ce en quoi il croit.
  9. Nécrologie...

    Oui. Un poil trop long mais, pour la première partie au moins, vraiment bien adapté. Ça lui fera surement beaucoup de bien.
  10. Nécrologie...

    Ça fait penser à des obsèques royales, avec un engouement populaire qu'on arrive à comprendre, et une participation obligatoire des politiques et de l'église. En somme on retrouve la hiérarchie sociale à l'endroit et à l'unanimité. Preuve s'il en fallait encore que les artistes pop sont la vraie aristocratie.
  11. Nécrologie...

    Parce qu'on constate que Dick Rivers est vivant, éventuellement.
  12. Nécrologie...

    Pas sûr.
  13. Nécrologie...

    Je regarde aussi. C'est intéressant.
  14. L'insécurité culturelle

    Même remarque, l'interview dans libé ne comporte aucune définition. L'article de Slate (qui est vraiment très mal écrit) donne davantage d'éléments, mais sur l'idée de Guilluy, pas celle de Bouvet. Je continue à lire des trucs. Ce serait intéressant de voir à quoi ça peut se rattacher dans la littérature universitaire en psychologie sociale.
  15. Flims du moment

    Vus dernièrement : Faute d’Amour de Zvyagintsev. Excellent. Formellement impeccable (une capacité à filmer des corps humains massifs et animaux hors du commun). Extrêmement cruel, émotionnellement éprouvant. Je le recommande (voyez tout de ce réalisateur de toute façon). D’après une histoire vraie de Polanski. Mauvais. J’aime beaucoup Polanski, je comprends pas comment il a pu pondre une telle daube et comment on l’a laissé faire. Pourtant Éva Green et Emmanuelle Seigner quoi ! Toutes les répliques sont mal écrites et mal jouées. Toutes. A Beautiful Day de Ramsay. Je suis mitigé. Sur la forme ça m’a bien plu, surtout le sound design que j’ai trouvé très soigné et percutant. Joachin Phoenix est vraiment très impressionnant et dans le rôle. L’histoire aurait pu être intéressante, c’est celle taxi driver avec un tueur à gages à l'ère du pizzagate (sans rire). Malheureusement l’intrigue est un peu confuse (voire limite incohérente, ça ne s’explique donc pas que par le point de vue du personnage), et je le film fait si explicitement référence à Taxi Driver qu’il se repose presque dessus, car en réalité il traite les mêmes thèmes avec moins de finesse (à grand renfort de flash back notamment). Enfin je dirais que c’est quand même à voir.
×