Aller au contenu

Anton_K

Membre Actif
  • Compteur de contenus

    5 416
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    17

Anton_K a gagné pour la dernière fois le 23 octobre 2018

Anton_K a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

824 Populaire

À propos de Anton_K

  • Rang
    Monsieur Méthode
  • Date de naissance 22/05/1991

Previous Fields

  • Tendance
    Minarchiste
  • Ma référence
    Hume

Contact Methods

  • Website URL
    https://soundcloud.com/anton-kirby

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Paris
  • Interests
    En matière de libéralisme, je m'intéresse au communautarisme, aux traditions libérales et au minarchisme.

    Par ailleurs, à la décision, à la logique, à l'anthropologie/ethnographie, à la musique.

Visiteurs récents du profil

2 030 visualisations du profil
  1. Oh lui... déjà ce sont des politiques incitatives, c'est du libertarianisme paternaliste alors parles en meilleur. Les interdictions ça oui, c'est primitif, les incitations, c'est le nectar de la pensée complexe,
  2. Anton_K

    Petits problèmes de math

    Ce qui est marrant c’est que dans ce cas, ajouter un trou semble en créer un deuxième, le haut du mug de base devenant aussi un trou ?
  3. Anton_K

    Petits problèmes de math

    Non c’est bien trois. Pour que l’argument précédent marche il faudrait faire remonter le fond, mais cette transformation ferait croiser le trou du donut fantaisie et ça c’est pas continu.
  4. Anton_K

    Petits problèmes de math

    Ou alors il y a subtilité sur le pourtour du haut du mug. Si ce n’est pas un trou - comme pour le tore normal homéomorphe au mug, remarque, alors il y en a peut être seulement deux... arf ma topologie est rouillée.
  5. Anton_K

    Petits problèmes de math

    Je dirais trois. Le mug normal est homeomorphe à un tore donc il en a un. Si le haut du mug était fermé (si le « donut » fantaisie était entier), il y en aurait deux, ce serait en fait un double tore (la poignée et le donuts fusionnés). Là il faut ajouter aussi cette ouverture sur le dessus. Je ne sais pas si le fait que le donut fantaisie soit creux compte... je crois pas ? Ou alors il y a subtilité.
  6. Je connais au moins une personne qui défend sérieusement cette thèse. Et si sa version naïve (le woke capitalism comme marché parmi les marchés) était vraie, ce serait peut-être même pas une mauvaise chose.
  7. Anton_K

    Le grand débat

    Comment tu comptes les siècles toi?
  8. Anton_K

    Prouic

    C'est très bien d'écrire du sud ouest, bienvenue ici Prouic.
  9. Anton_K

    Les libéraux sont-ils sexistes ? Faites le test.

    Ces questions sont clairement faites pour faire augmenter ton score de "benevolent sexism" (edit : c'est peut-être ce que veux dire fefkist je connais pas le terme). Par exemple sans faire de concessions qui accordent aux femmes des qualités supérieures, j'ai répondu que je suis plutôt d'accord avec plusieurs "clichés" de comportement féminin vis à vis des hommes (power seeking, tight leesh etc), et j'ai des scores inférieurs à la moyenne des femmes. Bien sûr ça veut pas dire que le questionnaire est bien fait et que c'est scientifique mais :
  10. Anton_K

    Flims du moment

    Disons que je pensais avoir conjuré ma sensibilité romantique d'ado gothique, mais si tu me parles de promesse de jeunesse et d'amour éternels qui se transforment en solitude de la tombe et pourrissement sans fin, et que tu ajoutes à ça une romance saphique impliquant une Catherine Deneuve à lunettes noires, je baisse ma garde et je pardonne plus que ne devrait le permettre le goût cinématographique que j'aurais pensé avoir développé depuis.
  11. Anton_K

    Flims du moment

    Non je ne pense pas que ça entre bien dans ce cadre. Je ne connais pas si bien LVT mais de ce qu'on m'en dit (madame, dont c'est le cinéaste vivant favori, m'en parle très souvent), je n'ai pas l'impression que les femmes (qui étaient, je crois, les protagonistes de tous ses films avant celui-là) soient des figures civilisatrices. Mon impression est qu'elles sont plutôt des figures de l'individu face à la tyrannie du groupe (je me demande si ce n'est pas récurrent dans le cinéma scandinave d'ailleurs), laquelle se manifeste principalement par les sévices sexuels. Il n'est surement pas anodin que cette fois le personnage principal soit un homme qui tue des femmes : il y a un passage à ce sujet où quelqu'un demande au personnage pourquoi il ne tuait que des femmes, et il répond qu'il ne tuait pas que des femmes mais que c'est ce qu'il préférait parce qu'elles sont des victimes "plus coopérative". Donc LVT se représente lui même en tueur de femmes, et ce qu'on voit dans ce film est une parodie de la cruauté de ses propres films. Le rapport entre les femmes et les hommes dans ses films serait plutôt celui entre le loup et l'agneau, avec en plus la problématique du consentement éventuel de l'agneau à être mangé, du bouc émissaire à être sacrifié par la groupe, etc.
  12. Anton_K

    Flims du moment

    C'est à dire? Il y a des ressemblances voire des citations, mais c'est quand même assez différent (le profil du personnage principal, le cadre, le fait que le film soit à tiroir du point de vue des genres, des retournements, c'est moins concentré que du American Psycho). Les forces du film sont 1) la transgression et 2) l'inventivité. 1) LVT est vraiment un shock rocker, il ne se refuse rien et il pousse la perversion à faire rire des pires atrocités. Un grand nombre de personne a quitté la salle quand je l'ai vu et tu entendais les gens rire en disant "oh non, non non", tu sentais que chacun avait son seuil, et sotirtait quand ce seuil serait dépassé. 2) Sur la fin du film ça part vraiment très loin et on a ce côté "ça aurait pu être fini mais maintenant on comprend que c'est no limit, voyons ce qu'il va nous sortir. Ensuite je ne connais pas bien LVT je n'ai vu que Nymphomaniac et celui là. Je n'ai pas adoré Nymphomaniac, et cinématographiquement je trouvais ça bordélique. Dans celui là, LVT continue à faire beaucoup de collage, des changements de format, le "lulz" graphique, je trouve que ça empêche de se former une impression du style du film. Bref, ce mec est un troll de très haut niveau, je recommande le film qui est un des meilleurs que j'ai vu cette année malgré certaines réserves sur la forme - il faut dire que je suis peut-être excessivement formaliste et que de mon point de vue 2018 n'a pas été une très bonne année au cinéma...
  13. Anton_K

    Flims du moment

    Yep.
  14. Anton_K

    Flims du moment

    J’ai vu The Hunger (le film de 1983 avec Catherine Deneuve et David Bowie - et Bauhaus). Le film a plein de défauts, mais j’ai appris quelque chose sur moi même en comprenant que je n’aurais pas pu ne pas l’aimer.
  15. Anton_K

    Christophe Dettinger

    Dans le nouvel imaginaire de droite le gitan (à l’ancienne, pas le vulgaire Rom) est un avatar de la virilité traditionnelle - avec ses « claques de gitan ». Là ça colle donc bien.
×