Jump to content

Zehlaie

Membre Adhérent
  • Content Count

    416
  • Joined

About Zehlaie

  • Rank
    Jeune Padawan

Previous Fields

  • Tendance
    Minarchiste
  • Ma référence
    Bastiat

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Liborg

Recent Profile Visitors

604 profile views
  1. Présenté comme ça on peut toujours dire que bien que le renseignement humain soit souvent le facteur décisif, un attentat a peut-être été prévenu grâce à la surveillance et collecte de données façon Big Brother. C'est habile, ce 58 sur 59, ça veut dire qu'il faut continuer à ne pas hésiter à dénoncer mais que pour éviter 100% des attentats en préparation, il y a besoin de cette surveillance.
  2. @Solomos @Mathieu_D Vous venez de me mettre un coup de bambou derrière la tête là. Mon petit va sur ses 1 an et ça doit faire 3 mois qu'on a enfin droit à des nuits continues de 9 à 11 heurs, le bonheur... Bon, niveau nuit y a pire de ce que j'ai pu comprendre mais quand même. Parce qu'alors je pensais pas que ça pouvez revenir à moins bien. Ça devrait être comme le 4 pattes, quand c'est acquis, c'est acquis, point. 😂 Sinon avant de regarder niveau nutrition pour la qualité de sommeil, il y a effectivement le fait qu'il soit entrecoupé ou alors les phénomènes d’apnée du sommeil, j'ai une connaissance à qui s'est arrivé sans prévenir et c'est ravageur apparemment sur la qualité de sommeil même en restant longtemps au lit.
  3. Cet appel à "LA laïcité, les Lumières" avec une voix qui réponds " t'en es pas une de lumière toi" est génial. Derrière ça il y a la confusion régulière comme quoi la laïcité serait une absence (voire même une interdiction) de religion ou une exclusion du fait religieux. Ce qui est assez cocasse, c'est qu'il me semble que là dessus la droite et extrême droite reprennent cette confusion volontairement entretenue auparavant par la gauche et l'extrême gauche vis à vis du catholicisme.
  4. Bah sur ce point, passer de 10 à 9 doigts c'est moins suspect que d'en avoir un qui lui soit poussé pendant sa cavale
  5. Ça en devient un problème de langue, c'est ça l'approche multidisciplinaire 🤣 Pour ma part, j'ai entendu les deux formules lorsque j'ai appris les multiplications, l'une est certainement plus juste que l'autre mais ne vaut-il pas mieux privilégier les différentes façons de résoudre un problème plutôt que de formater de manière rigide un apprentissage. 5 * 3 c'est, 5 fois 3 auquel cas 3+3+3+3+3 ou bien 5 multiplié 3 fois donc 5+5+5 ? J'imagine bien le prof ayant fait une leçon sur la "repeated addition strategy" et voulant vérifier la connaissance acquise mais bon, l'élève aurait pu avoir un +1 pour avoir solutionner de manière innovante le problème que des voix se seraient élevées, peut-être à juste titre, pour dire que l'enseignement manque de rigueur etc. Ça me rappelle toujours cette histoire sur les trois oiseaux perchés sur une branche. Un chasseur tire un coup et dégomme un piaf. Combien d'oiseaux reste sur la branche ? 3 - 1 = 2 ou bien... aucun le coup de feu ayant fait fuir les deux rescapés ?
  6. Tu m'étonnes qu'ils soient colère les Gilets Jaunes, à la base, le fric des pétroliers, il aurait du être pour eux pour du bon gros lobbying en faveur des énergies fossiles. 😅
  7. Une vidéo d'un peu plus de 5 min de John Stossel interviewant Tulsi Gabbard (en préambule d'un version de longue apparemment). Elle revendique sa position anti-war et fin de la war-on-drugs mais faut pas déconner trop longtemps, on garde une position Université gratuite et salaire minimum. Bon, elle reste en dessous des 1% des intentions de votes largement dominés par le trio Biden, Sanders et Warren. Cette dernière étant en constante progression dans les sondages devançant maintenant largement Bernie Sanders et presque Biden.
  8. J'ai été plus loin que le premier paragraphe et le problème semble être lorsqu'elle liste les choses s'imposant à elle, petite fille et son frère, petit garçon : "On me dit d'être ceci", "On me dit d'être cela", "On lui dit d'être ainsi" ou encore "On l'oblige à être cela". Outre comme le disait la grand-mère d'un ami, "On est un con", il faut définir ce "on". Ce sont les parents, les institutions ? Et bien, pour chaque "on" qui se cache derrière, quel est leur agenda ? Rapidement, ce que je retiens c'est que dans ce texte, patriarcat = stéréotypes de genre et que lutter contre le "patriarcat" c'est lutter contre des stéréotypes de genre limitant l'émancipation de l'individu. C'est bien mais rien ne nécessitant un féminisme œuvrant à l'égalité en Droits entre hommes et femmes dont ils disposent déjà.
  9. mais quand il se lève a plus de chance d'aller dans la bonne direction.
  10. La généralisation qu'il fait ne me semble d'ailleurs pas exacte, même en se plaçant de son point de vue. Le côté "la bourgeoisie se sent plus proches des New-Yorkais que des gens de Limoges", c'est justement oublier qu'une grande partie des villes moyennes comme Limoges vote majoritairement pour LREM (peut-être pour les raisons qu'ils évoquent d'ailleurs). La comparaison aurait été plus juste en parlant d'opposition avec les gens habitants à 20, 30 ou 50 km de Limoges. C'est le cas pour les résultats des Européennes par chez moi : Gros score de LREM dans le chef-lieu de Département et plus l'on s'éloigne de la ville pour aller dans la campagne, plus la proportion de votes LREM / RN s'inverse.
  11. Zehlaie

    Qui a dit ?

    Si c'est récent, ça peut être Bellamy, je crois que c'était sa ligne, pas pour personnellement mais ne réclamant pas une interdiction.
  12. 5500 habitants environ mais pas tellement isolé plutôt le contraire car à côté du chef-lieu de département (enfin c'est relatif, c'est le Poitou-Charentes 😄 ) et niveau conditions naturelles bah c'est le Poitou-Charentes, rien d'exceptionnel bien au contraire. En revanche, pour le capital social, c'est probablement plus prompt à ça, encore que j'ai du mal à l'évaluer, c'est très subtil et aléatoire d'une expérience à une autre je pense. Il n'y a pas d'intégration à proprement parler, ces réfugiés sont logés dans un ancien hôtel en toute proche périphérie de la ville et il y a un peu de rotation. Du fait de la situation d'attente pour eux, il n'y a rien à construire ici, ne pouvant avoir ni travail, ni logement. En revanche, c'est devenu habituel de les voir dans le bourg à vélo venir aux commerces de proximité ou bien au terrain de foot. C'est là qu'ils sont le plus visibles pour les habitants de la commune. Ils disent bonjour quand je me promène, font attention à te laisser passer si tu les croises dans une chemin étroit (avec une poussette par exemple) et ils m'encouragent même quand je fais du fractionné autour du terrain de foot. Apparemment, ils viennent souvent aux animations proposées par la commune (mais ça je l'ai lu dans le journal parce que je me pointe rarement à ces trucs). On peut dire qu'il y a une bonne cohabitation mais ce n'est pas et ne peut pas être une intégration. Il y a eu des réactions à la fois positives et négatives lors de l'annonce. Cette annonce en question, c'est la municipalité qui a été mis au courant du truc 15 jours avant qu'une centaine de réfugiés, tous des hommes entre 18 et 35 ans, ne débarquent dans notre patelin. Il y avait eu un conseil municipal un peu avant où les élus avaient dit être d'accord pour recevoir 2 ou 3 familles de réfugiés dans les logements sociaux, c'est pas tout à fait la même 😅. Des réactions de crainte dans un premier temps mais beaucoup de personnes souhaitant aider comme elles le pouvaient également. J'ai, pour ma part, après leur arrivée eu plus de problème avec une sorte de punk à chien, fumeur d'herbe, bien de chez nous, garant son camion pourri sur un chemin de promenade habituel avec son molosse pas tout à fait éduqué et n'acceptant que peu le passage.
  13. Je pense que, justement, plein de gens sont capables de ça et que c'est un arrangement qui leur conviendrait. Pas nécessairement les plus démonstratifs dans la volonté d'accueil, d'ailleurs (je pense à ceux qu'on peut nommer bobo), qui souvent se heurteront à la réalité pas toujours aussi simple que dans leur virtuesignalling du "ils faut accueillir ces gens, valeur humaniste, etc...". Mais, par exemple, dans ma ville ayant vu l'arrivée du jour au lendemain de l'équivalent de 2% de la population locale de réfugiés en attente de l'obtention d'un droit d'asile, l'association d'aide s'étant créée a vu son effectif tripler après un an, de mémoire 30 personnes à la création et plus de 100 un an plus tard. Certes, le domaine d'intervention et le niveau de responsabilité vis à vis de ces personnes n'est pas au même niveau et de la même ampleur que ce que tu évoques mais des personnes souhaitant accueillir et faciliter la vie commune, une fois sur place, existe.
  14. Une scission se prépare au sein des Républicains avec pour but de créer un nouveau groupe à l’Assemblée Nationale. Pas de tête d'affiche mais deux noms mentionnés, Jean-Charles Grelier et Arnaud Viala. Je ne les connais pas mais la page wiki du second cité mentionne qu'il fait parti du think tank de François Fillon. Est-ce le retour d'une ligne Fillon plébiscitée par l’électorat de droite lors des primaires de 2017 ? Déplacement un peu plus à droite de la ligne Wauquiez ? Ou juste une envie d'exister/quitter le navire pour des députés voulant préserver leur chance de ré-élection, façon frondeurs du PS ?
×
×
  • Create New...