Jump to content

Zehlaie

Membre Adhérent
  • Posts

    476
  • Joined

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Liborg

Ideas

  • Tendance
    Minarchiste
  • Ma référence
    Bastiat

Recent Profile Visitors

1251 profile views
  1. Je suis en train de me refaire l'intégrale HIMYM. J'avais adoré à l'époque et c'est toujours le cas même si en arrivant après la saison 5, il y a quelques épisodes beaucoup plus faibles. Mais on y gagne au change avec certaines séquences plus "profondes" de temps à autre. @Bisounours après Parks and Recreation, sur Prime et dans la même veine, il y a SuperStore. Un humour spécial auquel il faut adhérer ceci dit mais j'ai apprécié.
  2. Cette histoire a plus de 10 ans. Un [url=https://en.wikipedia.org/wiki/Brian_Banks_(film)]film[/url] est sorti à ce sujet.
  3. 1 seul parent ok au lieu des deux + mineur pour les 12 - 15 ans et les 16 - 17 ans peuvent se passer du consentement parental. Mais bon c'est souvent une histoire de cliquet, à ce rythme, dans quelques jours, on a une nouvelle formule.
  4. On peut même renverser la proposition en : "Le Pass est négatif et permet la propagation du virus". 1. Si le vaccin n’empêche pas complètement la propagation du virus. 2. Si l'accès à des lieux ou des situations considérées "plus à risques" sont réservés aux détenteurs de Pass. 3. Les détenteurs de Pass pouvant toujours propager la maladie vont se retrouver dans des situations facilitant cette propagation. 4. Le Pass permet donc une propagation plus aisé de la maladie. 🙃
  5. Épiphanie ! Pour de vrai... Merci. Je suis partagé entre le sentiment de honte et la jubilation à l'idée d'un nouveau truc qui va faire chier mon entourage quand je vais le ressortir sarcastiquement.
  6. Oui tout à fait puisque l'une des dernières raisons pour pouvoir le faire, cette fameuse instruction à domicile que le Président a voulu interdire, est lié à l'état de santé de l'élève et sur certificat médical.
  7. À l'origine non, elles ne sont pas des émanations étatiques. Mais dans les faits et par le droit, l'État s'est assuré d'avoir organisé un monopole sur lequel elle a la main via le Ministère des Sports.
  8. Hmmm je sais ne probablement pas faire partie de la majorité mais je suis plus proche des 40 ans que des 30 désormais et j'ai vu mon premier mort, il y a 15 jours, un moment juste avant la fermeture du cercueil et sinon premier enterrement et cercueil il y a un peu plus d'un an. Donc oui, il y a, je pense, des gens comme moi pour qui la réalité de voir, constater, un cadavre n'est pas une réalité des plus communes.
  9. Oui il y a probablement une part de lâches, j'en conviens. Mais des gens avec fortes convictions, il y en a, en témoigne la polarisation et le manque de position nuancées dans certains débats. La susceptibilité au vent qui tourne, c'est surtout valable lorsqu'il y a bcp d'indécis, or là j'ai le sentiment qu'une majorité à choisi son camp et ne voudra que peu mettre de l'eau dans son vin.
  10. La faute pourra, sera et est déjà rejeté sur ceux qui ne suivent pas le mouvement à marche forcée. À tort ou à raison, légitimement ou pas d'ailleurs.
  11. Certes mais la proportion de personnes soutenant mordicus l'application des portails écotaxes ou de la hausse de taxe carbone me semblait tout à fait sans commune mesure avec une part, que je pense bien grande, des défenseurs de la vaccination et/ou du PassSanitaire. Le cout pour se désengager pour le politique est tout autre. On a tout de même bien vu qu'il pouvait se contredire à quelques mois/semaines d'intervalle sur les masques et contraintes sanitaires mais plutôt dans le sens d'une fuite en avant, de plus de restrictions, applaudit et soutenue par une grande partie de la population. On voit ceux qui manifestent, on voit moins tout ceux qui souhaiterait une contrainte bien plus forte et une obligation vaccinale par exemple.
  12. La principale critique concernant GK et point de friction avec bcp de membres du forum est, il me semble, différentes positions du philosophe que l'on pourrait rassembler sous le slogan "il faut un État émancipateur" et les décisions qui en découlent là où bcp pensent/savent que confier quelque chose à l'État est le meilleur moyen que ça foire.
  13. Wahou ça me rappelle lorsque je jouais au jeu sur pc "Papers, please". Sympa comme simulation de larbin d'une admin dans une dictature soviétique, là c'était cette semaine en France... Fichtre
  14. Bien que mon temps d'écran "passif" soit le plus souvent dévolu au visionnage et, presque à m'en demander pourquoi autant, au (re-)visionnage d'anciennes séries, je me laisse un peu plus souvent aller vers des films ces derniers temps. Éloigné des salles obscures depuis quelques années, l'arrivée sur Prime de films récents me permet d'être "dans le moment" comme l'indique le titre du fil. Ces derniers jours, j'ai donc regardé deux films de cette année et un autre loupé il y a une décennie. "The Tomorrow War", fan du genre et public facile, j'y ai vu un condensé des meilleures idées mais aussi des plus gros clichés d'un paquet de film de SF des 30 dernières années. L'intérêt du film réside probablement dans sa structure narrative originale*. Chris Pratt est somme toute convainquant même si l'écriture du personnage n'est pas des plus fines. En revanche, j'ai trouvé Yvonne Strahovski bien plus à son aise dans The Handmaid's Tale pour retranscrire la justesse d'une émotion. Un blockbuster digeste, agréable à suivre mais qui ne marquera pas les esprits. * "Boss Level", film basé sur une boucle temporelle, rien d'original, un héros charismatique, un méchant très méchant, une intrigue d'une simplicité telle que ça en frise le ridicule parfois. Mais voilà, c'est hyper bien rythmé, jouissif à souhait, humour peut-être forcé et attendu mais efficace. J'ai passé un très bon moment. "Drive", 2011, donc je constate que ça fait 10 ans que je me dis que je dois le regarder tant la critique dithyrambique est à l'opposée de ce à quoi on peut s'attendre compte tenu de l'affiche et du synopsis. Une histoire simple et mille fois vu, ne se démarquant d'aucun thriller mais l'esthétique du film est formidable. Bien que n'étant pas du tout un fan du septième art et très peu au fait des concepts de production d'une œuvre, quelle claque pour l'ambiance, la photographie, chaque plan millimétré ; rien que le fait que je le remarque signifie combien c'est bon, j'imagine car très peu sensible à ça habituellement. Le casting est top, les personnages sont certes caricaturaux mais bien dirigés et les dialogues (quand il y en a puisque le film n'est pas bavard bien au contraire) très justes. Je comprends maintenant les critiques élogieuses.
  15. Vladimir Putin Courbe :
×
×
  • Create New...