Jump to content

Moustachu

Utilisateur
  • Posts

    664
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Profile Information

  • Gender
    Male

Ideas

  • Tendance
    Minarchiste
  • Ma référence
    Hayek, Mises

Recent Profile Visitors

1011 profile views
  1. Je pense que l'on sous-estime l'influence des théories géopolitiques classiques dans les processus décisionnelles à haut niveau, aussi bien côté US que côté russe. Quand tu vois que dans le milieu académique on parle encore des théories du Heartland et de Rimland, ce n'est pas étonnant. Cela a un impact énorme sur la vision géostratégique des deux pays. D'ailleurs "Le grand échiquier" de Brenzinski n'en est qu'une adaptation. Aussi pétée soient-elles, elles ont un poids dans les prises de décision en RI. Donc je ne suis pas étonne que la Russie soit anxieuse d'avoir une partie de l'Europe de l'Est faire partie d'une alliance militaire. Ce n'est pas complètement déconnant. https://fr.wikipedia.org/wiki/Théorie_du_Heartland « Who rules East Europe commands the Heartland » (« Qui contrôle l'Europe de l'Est contrôle l'Heartland « who rules the Heartland commands the World-Island »; (« Qui contrôle l'Heartland contrôle l'Île Monde » ;) « who rules the World-Island controls the world. » (« Qui contrôle l'Île Monde contrôle le monde. »)
  2. C'est pas un peu complotiste comme théorie ?
  3. Qu'est ce que tu veux dire ? Que les US est une démocratie et la Russie un état autoritaire ? Mais ça on le savait non ? Mais c'est pas du tout la question du fil.
  4. Donc tu le reconnais toi-même : c'est velléité impéraliste, elle n'est pas liée à Poutine.
  5. C'est à peu près la rhétorique de Versailles en 1919. On a vu ce que ça a donné.
  6. Que l'on ne peut pas baser une pensée géopolitique sur un article qui sort de nulle part (qui te dit qu'il reflète le point de vue du pouvoir russe ?).
  7. Sauf que l'Ukraine ne fait PAS partie de l'OTAN. On ne peut pas d'un côté dire que l'Ukraine ne fera pas partie de l'OTAN et de l'autre côté la défendre comme si elle en faisait partie.
  8. Je ne partage pas ton analyse. Je pense que la Russie ne fait qu'appliquer sa doctrine Monroe sur sa sphère d'influence. Rien de très nouveau. Quand la Chine fera pareil, on ne pourra pas parler de reconstruire un vieil empire. L'extension de l'Otan allait provoquer une crise tôt ou tard, Poutine ou pas. Kennan l'avait vu dès les années 90.
  9. Impossible ça tuerait l'ONU (déjà que le truc est en mort cérébrale comme dirait Manu).
  10. Attention au brouillard de guerre. Il faudra voir au bout de 7 semaines au moins. Les US ont pris Baghdad au bout de 20 jours et c'était considéré comme rapide.
  11. +1000. J'avais lu quelque chose dans un média russe : "Vous vous plaignez qu'on attaque un pays en Europe pour sauver une partie de la population d'un nettoyage ethnique. Cela rappelle quelque chose mais quoi ?" --> Allusion à peine voilée à la Yougoslavie... Le problème avec le russe c'est qu'il a la mémoire longue (et rancunier en plus).
  12. Oui oui j'avais compris. Je me demandais simplement s'il y avait ne fut-ce qu'une allusion très très vague c'est tout. ça va être sale...
  13. https://www.courrierinternational.com/article/vu-de-russie-vladimir-poutine-et-le-spectre-dun-chantage-nucleaire-de-la-part-de-lukraine Bon j'ai trouvé ça. Zelensky a annoncé avoir ordonné à son ministère des Affaires étrangères de “convoquer un sommet des pays membres du mémorandum de Budapest”. Si un tel sommet ne se réunit pas, alors “le mémorandum sera reconnu par Kiev comme caduc”, a mis en garde le président ukrainien. “Zelensky fait comprendre que s’il n’est pas soutenu, il sera prêt à rompre le TNP […] et à commencer la production d’armes nucléaires en propre, extrapole le journal russe. C'était franchement pas une bonne idée de parler de ça...
×
×
  • Create New...