Jump to content

Doctrinaire

Nouveau
  • Content Count

    41
  • Joined

  • Last visited

About Doctrinaire

  • Rank
    Néophyte

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral classique
  • Ma référence
    Philippe Nemo ; JF Revel

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Dijon

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Pour ceux qui ont suivi cette affaire Caccomo.
  2. Philippe Fabry sur les peurs malthusiennes : https://www.atlantico.fr/decryptage/3577062/pourquoi-il-faut-savoir-depasser-le-jour-du-depassement-et-pourquoi-les-predictions-malthusiennes-de-2019-sont-probablement-aussi-fausses-que-celles-d-hier-?
  3. Je lis actuellement Etat de choc : un pays sans fonctionnaire de Xavier de Lesquen (2008), qui se concentre sur les Rogernomics en Nouvelle-Zélande et ses grandes mesures libérales, où l'auteur souhaite appliquer cet exemple à la France. C'est plutôt stimulant en plus d'être assez érudit. Il y a même un passage qui décrit que l'actuelle Christchurch était à deux doigts de devenir française.
  4. C'est l'équivalent de ça, pour ceux qui citent Nietzsche à tort à et travers. https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/579/452/524.jpg
  5. Je commence dès ce soir la lecture d'un ouvrage reçu aujourd'hui, enfin traduit en France, L'Erreur et l'orgueil de Roger Scruton, aux éditions L'Artilleur. Un livre qui passe au crible les intellectuels de gauche en Europe. Le plan du livre est intéressant, on commence par un chapitre définissant la gauche, le suivant parle de Hobsbawm et E.P Thompson, puis des américains Galbraith et Dworkin, les français Sartre, Foucault puis Althusser, Lacan et Deleuze, l'allemand Habermas, la nouvelle gauche de Gramsci et la guerre culturelle en Europe, un chapitre dédié à Badiou et Zizek puis une conclusion sur les droites en Europe. Ma foi, bien que j'aie déjà connaissance de ces sujets, le livre semble très intéressant dans son contenu, il me fait penser aux vieux livres du Club de l'Horloge.
  6. Nouvellement paru aux PUF, Le début de la fin, penser la décadence avec Oswald Spengler de Gilbert Merlio. Un livre très instructif, notamment pour ceux qui n'ont pas le courage de s'attaquer à l'immense pavé qu'est Le déclin de l'Occident, une lecture très agréable et que je trouve assez audacieuse - compte tenu de la position de l'auteur dans le milieu universitaire - tant l'honnêteté qui en ressort relève de l'hommage. Par ailleurs, les développements sur le "socialisme" de Spengler donnent également un autre point de vue sur ce mot et ce qu'il a pu/peut recouvrir. Pour un lecteur français pour qui le socialisme se résume en général au marxisme larmoyant et populacier, cela peut s'avérer très intéressant.
  7. Intéressant, et une chaîne intéressante (dont le bonhomme admet être de sensibilité libérale).
  8. Je ne sais pas trop si c'est le topic approprié, mais à titre d'information, je voulais savoir si quelqu'un connaissait le webmestre du site Liberpedia, il n'est plus accessible depuis plusieurs semaines. http://fr.liberpedia.org/Main_Page Si jamais il passe par là.
  9. Il y a l'Institut pour la Justice, prétendument apolitique et refusant les subventions publiques, mais toutefois de sensibilité libérale et conservatrice, un peu dans la même veine que SOS Education (tous deux qualifiés d'extrême droite). Ils publient notamment la Revue française de criminologie et de droit pénal, dans laquelle rédigent des personnalités comme Xavier Raufer ou Alain Bauer. L'ancienne président était Catherine Nemo, la femme de Philippe Nemo.
  10. Macron propose aux Français de supprimer les charges salariales. Mais les charges étant des cotisations et ce qu'on peut appeler du salaire différé, Emmanuel Macron propose donc officieusement de baisser leur salaire, non ?
  11. Pour Bolsonaro, la victoire réside aussi dans le fait de n’avoir presque rien dépensé pour sa campagne qui s’est principalement exercée sur les réseaux sociaux. Aussi, Trump avait dépensé 5 fois moins que le camp démocrate durant sa campagne (20 millions de dollars - dans la publicité - sur les 200 qu’il avait réussi à lever). Faire passer ses idées nationales et libérales ne coûte rien dans des pays où le politiquement correct est quasi-inexistant.
  12. A mon avis Gave parle à ceux qui acceptent de l'écouter, peu importe leurs sensibilités. Il plaît beaucoup à la droite étatiste parce qu'il a ce côté économiste anti-système très critique vis-à-vis de l'UE, l'effet Nigel Farage.
  13. Non, Rougeyron plutôt. Mais oui, clairement il dit n'importe quoi dans cet entretien, il parlait même de s'allier aux "écoles post-keynesiennes", dans une logique type CNR.
  14. Charles Gave seras également invité du Cercle Aristote d'après Rougeyron dans sa dernière vidéo - qui dit également dans la deuxième partie de son entretien que nous vivons dans un capitalisme de connivence et qu'il pensait à s'allier aux libéraux (qu'il qualifie d'"anti-patronal") qui seraient contre ce système.
×
×
  • Create New...