Jump to content

free jazz

Utilisateur
  • Content Count

    11323
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by free jazz



  1. Menacé de mort, Zemmour ne viendra pas au Cercle de Wallonie
    Le Soir
    Mis en ligne lundi 12 janvier 2015
    Zemmour
    Le Cercle de Wallonie a décidé de maintenir malgré tout un débat sur le thème «Liberté, laïcité et obscurantisme».
    « Eric Zemmour fait l’objet depuis quelques jours de graves menaces de mort. Il vient d’être mis sous haute protection par le Ministère de l’Intérieur français. Ce dernier ne souhaite faire courir aucun risque tant à Eric Zemmour qu’à ses audiences. Toutes conférences ou manifestations publiques lui sont interdites. » annonce le communiqué.

    http://www.lesoir.be/756057/article/actualite/belgique/2015-01-12/menace-mort-zemmour-ne-viendra-pas-au-cercle-wallonie

     


  2.  

    Couverture de Charlie Hebdo: l'autorité musulmane égyptienne parle de "provocation", les instances françaises appellent au calme

    Le Huffpost / AFP
     
    INTERNATIONAL - A peine diffusée, la "une" du Charlie Hebdo du mercredi 14 janvier a fait réagir. Si elle suscite l'impatience en France et à l'étranger, où ce numéro exceptionnellement tiré à 3 millions d'exemplaires risque d'être rapidement épuisé, cette couverture a aussi reçu des critiques.
     
    L'instance représentant l'islam auprès des autorités égyptiennes, Dar al-Ifta, a ainsi "mis en garde" mardi contre la publication d'un nouveau dessin représentant le prophète Mahomet dans Charlie Hebdo. "Cette action est une provocation injustifiée pour les sentiments d'1,5 milliard de musulmans à travers le monde," a indiqué Dar al-Ifta dans un communiqué.
     
    La "une" du numéro de Charlie à paraître mercredi représente le prophète Mahomet, une larme à l’œil, tenant une pancarte "Je suis Charlie" comme celles brandies par les millions de personnes qui ont manifesté en France pour défendre la liberté d'expression après les attentats. Le dessin est surmonté du titre "Tout est pardonné", une formule apaisante qui tranche avec la veine souvent féroce du journal.
     
    "Garder son calme en évitant les réactions émotives"
     
    En France, le Conseil français du culte musulman (CFCM) et l'UOIF (proche des Frères musulmans) ont appelé la communauté musulmane "à garder son calme en évitant les réactions émotives". Ces organisations "appellent la communauté musulmane de France à garder son calme en évitant les réactions émotives (...) tout en respectant la liberté d'opinion", dans un communiqué envoyé par le CFCM, l'instance représentative des 3,5 à 5 millions de Français.
     
    Même son de cloche du côté de Tareq Oubrou, recteur de la Mosquée de Bordeaux. Selon l'imam, "une caricature c’est une caricature. Nous sommes dans un pays libre et c’est grâce à cette liberté que les musulmans peuvent s’exprimer et pratiquer, a-t-il estimé sur France Info. Il ne faut pas scier la branche sur laquelle tout le monde est assis. Tout le monde a le droit de s’exprimer."
     
    "L’intention de ces caricatures c’est l’apaisement, c’est même un acte de gentillesse, a-t-il ajouté. Il faut voir la caricature au-delà du problème de la représentation du prophète en tant que tel", pour Tareq Oubrou, selon lequel "la France n’est pas un pays raciste". "Il ne faut pas dramatiser", a-t-il affirmé à propos de la multiplication des actes islamophobes ces derniers jours.
     
    "Provocation", "huile sur le feu"
     
    "Par respect pour la mémoire des victimes de Charlie Hebdo, nous ne ferons pas de commentaire à cette provocation. Ils sont restés dans la ligne habituelle", a confié à l'AFP le président de l'Observatoire national contre l'islamophobie au sein du CFCM, Abdallah Zekri. "Ça va mettre de l'huile sur le feu", a-t-il pourtant dit au Figaro.
     
    "Je ne veux pas être désobligeant avec ces journalistes mais ils continuent la provocation", s'est-il indigné, ajoutant: "Mahomet, Mahomet, toujours Mahomet... Il est mort il y a 15 siècles !". "J'ai reçu beaucoup de réactions de musulmans qui sont indignés et je les comprends", a-t-il aussi assuré.
     
    Représenter Mahomet est interdit en islam par un "hadith" (parole du prophète), et les moqueries le concernant sont jugées offensantes par la plupart des croyants.

     

    10933807_874515529254892_698351520632636


  3. Quelqu'un demandait plus d'infos sur les relations de l'internationale islamiste avec l'Arabie Saoudite et le Qatar. 

    Mais les relations toxiques de la France avec ces puissances vont plus loin que ça, elles touchent au sommet de l'Etat. 

    Il va bien falloir admettre que nous avons armé ces groupes, en Libye et en Syrie. 
     

     

    Ah bon ? Y a un problème avec le Qatar ?

     
    C’est bien ça le problème. Habitué des tribunes VIP du PSG, et copain avec toutes les têtes fortunées et enturbannées de l’émirat, Nicolas Sarkozy fait régulièrement des conférences grassement rémunérées dans le pays. La dernière datant de décembre 2014.  On notera que Jean Michel Aphatie, grand donneur de leçon de journalisme, s’est d’ailleurs bien gardé de rappeler les « ménages » que l'ex-président fait régulièrement au Qatar. Ou de l'interroger sur le livre de Vanessa Ratignier et Pierre Péan, Une France sous influence, qui raconte par le menu comment Sarkozy a participé à faire du Qatar une puissance incontournable du Moyen-Orient. 
    (...)
    Il faut croire que le responsable du quai d’Orsay n’a pas les mêmes renseignements que... nos services de renseignements ! En juin 2012, le Canard enchaîné citait une note de la Direction du renseignement militaire français (DRM) qui décrivait précisément les financements terroristes opérés par l’émirat. « Selon les renseignements recueillis par la DRM, les insurgés touareg du MNLA (indépendantistes et laïcs), les mouvements Ançar Dine, Aqmi (Al Qaïda au Maghreb islamique) et le Mujao (djihad en Afrique de l'Ouest) ont reçu une aide en dollars du Qatar ». « Les officiers de la DRM affirment, eux, que la générosité du Qatar est sans pareille et qu'il ne s'est pas contenté d'aider financièrement, parfois en leur livrant des armes, les révolutionnaires de Tunisie, d'Egypte ou de Libye », ajoutait l'hebdomadaire.  

    http://www.marianne.net/Ah-bon-Y-a-un-probleme-avec-le-Qatar_a243820.html

     


  4.  

    C'est la cyber-guerre totale entre Anonymous et islamistes

     
    Le 12 janvier à 19h07 | Mis à jour il y a 43 minutes
     
     
    Un groupe se réclamant de l'organisation de l'Etat islamique a pris le contrôle du compte Twitter du Centcom, le commandement militaire américain au Moyen-Orient, avant que celui-ci ne suspende son compte.
     
     
    Plusieurs documents ont été publiés par les pirates, dont une liste d'adresses personnelles d'officiers américains, au moment même ou le président Obama s'exprimait à Washington sur la cybercriminalité.
     
    Une bannière noire et blanche, avec l'image d'un combattant masqué et les mots "CyberCaliphate" et "I love you Isis", apparaissait sur le compte, remplaçant la bannière habituelle du Centcom.
     
    "L'EI est déjà là, nous sommes dans vos PC, dans chaque base militaire américaine", ont notamment écrit les pirates. Le Centcom a confirmé le piratage de son compte. Peu de temps après, le commandement militaire a suspendu son compte Twitter. Le compte You Tube du Centcom a également été piraté par un groupe se réclamant de l'EI. Au Pentagone, des responsables américains ont indiqué qu'apparemment aucun document classifié n'avait été publié par les pirates.
     
    Ces responsables ont précisé qu'ils ne pouvaient pas encore évaluer si le piratage représentait une réelle menace pour les réseaux internes du Pentagone. Le commandement militaire au Moyen-Orient, qui supervise toutes les opérations militaires en Irak, en Syrie et en Afghanistan, est situé à Tampa (Floride).
     
    Beaucoup de sites attaqués en France
     
    Depuis l'attentat contre Charlie Hebdo, c'est la cyber guerre entre islamistes qui ont piraté des centaines de sites d'institutions françaises et Anonymous. 
     
    Les cyber-activistes islamistes usent de techniques de détournement assez simples pour afficher des messages idéologiques. Un fond noir comme page d'accueil, avec la signature #OpFrance et des slogans tels "Il n'y a de Dieu qu'Allah", "Death to France" (Mort à la France) ou "Death to Charlie" (Mort à Charlie): la technique s'appelle le "défacement" ou le "défaçage" et consiste à prendre le contrôle d'un site internet et modifier son contenu.
     
    Depuis les attentats qui ont tué 17 personnes à Paris la semaine dernière, les sites de plusieurs mairies, conseils généraux, établissements scolaires, universités, églises ou entreprises ont été piratés par des groupes de hackers se présentant comme des islamistes du Maghreb ou de Mauritanie.
     
    Le site du Conseil général du Lot a ainsi été piraté pendant trois heures par un groupe tunisien dénommé "Fallaga Team" qui renvoyait les utilisateurs vers une adresse diffusant un discours intégriste, tandis que le Mémorial de Caen a vu sa page d'accueil afficher un message en arabe et un autre en français affirmant: "J'atteste qu'il n'y a de Dieu qu'Allah. J'atteste que Muhammed est le messager de Allah".
     
    L'office de Tourisme de Biarritz, le Palais des Papes d'Avignon, l'académie de Créteil, la cathédrale de Nantes ainsi que des filiales de grands groupes français ont également été touchés par ces piratages. "C'est très nébuleux, on est face à des groupes d'activistes qui se forment et se défont très rapidement. Leurs actions concrètes sont difficiles à comptabiliser mais plusieurs centaines de sites de PME, d'institutions locales ou d'universités auraient été touchés", résume à l'AFP Gérôme Billois, expert du Cercle européen de la sécurité informatique et consultant pour le cabinet Solucom. "De mémoire, je n'ai jamais vu une campagne de 'défacement' aussi importante dans un temps aussi restreint. Les sites touchés sont souvent des structures qui n'ont pas forcément les équipes techniques adéquates pour maintenir le niveau de sécurité nécessaire ou réagir rapidement en cas d'attaque", explique-t-il.
     
    Des comptes Twitter et plusieurs sites pro-djihad fermés
     
    La même technique est d'ailleurs utilisée dans le camp adverse: à la suite d'un appel d'un groupe d' Anonymous à venger Charlie Hebdo, des activistes ont depuis revendiqué l'attaque de sites de propagande jihadistes. "Attendez-vous à une réaction massive de notre part", avait lancé sur Twitter après l'attentat un compte baptisé @OpCharlieHebdo.
    Et ce lundi, le groupe d'activistes a lancé ses attaques sous le hastag #TangoDown ciblant notamment les sites pro-djihad. 36 comptes Twitter qu'ils considèrent comme djihadistes ont été supprimés, le site ansar-alhaqq.net, un site de référence de propagande djihadiste, a également été mis hors ligne. 
     
    Dans son message mettant en avant "le combat pour la défense des libertés d'expression et d'opinion", le groupe se revendique comme appartenant au collectif des Anonymous. "Il y en a qui vont se revendiquer des Anonymous pour faire passer une idéologie, d'autres qui font ça très bien. Tout n'est pas tout noir ou tout blanc. Pour comprendre les Anonymous, il faut se lever tôt !", estime lundi Olivier Laurelli, blogueur expert en sécurité informatique.
     
    Mais "à partir du moment où on attaque les réseaux où ils (les jihadistes, NDLR), communiquent entre eux, on interfère dans le travail des enquêteurs", avait-il prévenu dès vendredi, interrogé par l'AFP. "En parlant de terrorisme, on a peut-être oublié de parler de cyberterrorisme, et d'actions qui peuvent être bien plus graves et déstabilisantes que du 'défacement' si elles s'en prennent aux infrastructures de communication et de transport d'un Etat. Ce qui est le plus à redouter, c'est la coordination d'attaques de terrorisme et de cyberterrorisme, menées de front", estime M. Karsenti.

    http://www.lindependant.fr/2015/01/12/des-hackers-islamistes-piratent-le-compte-twitter-du-commandement-us-au-moyen-orient,1978389.php


  5. Cyberattaque des comptes Twitter et YouTube du commandement américain au Moyen-Orient

     

    Le compte Twitter du Commandement américain (Centcom) a été piraté par un groupe qui se fait appeler CyberCaliphate et se revendique de l’organisation terroriste Etat islamique.

     



  6. « C’est un 11-Septembre culturel »
     
    LE MONDE | 12.01.2015 à 13h17 • Mis à jour le 12.01.2015 à 15h36 | Propos recueillis par Nicolas Weill et Gaïdz Minassian
     
    Gilles Kepel, professeur à Sciences Po et auteur notamment de Passion française. Les voix des cités (Gallimard, 2014), analyse le sens des manifestations de solidarité organisées en France contre le terrorisme et pour la liberté d’expression, et décrypte la représentation du monde des djihadistes.

     

    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/01/12/c-est-un-11-septembre-culturel_4554487_3232.html#qPoy6zrvmUO5ostB.99

     


  7. CHÂTEAUROUX

    CHARLIE HEBDO : UN ÉLÈVE PASSÉ À TABAC PAR SES CAMARADES

    Un élève du lycée technique et professionnel Blaise Pascal de Châteauroux a été passé à tabac vendredi par trois autres élèves après avoir publié sur Facebook des messages rappelant «deux des valeurs de la République que sont la tolérance et la laïcité», à l’occasion d’un échange sur les attentats à Paris.

     



  8. J'en ai marre de ton dénigrement aussi permanent qu'infondé. C'est juste du trolling + floodage. 

    (...)

     

    Tu es un un simple troll, qui n'apportes rien à la discussion avec tes liens dépassés et fatigués dont tu tires des extrapolations que (c'est la parties inquiétante) tu es le seule à trouver évidentes. Tu ne savais pas que les 2 tunisiens avaient été exécutés ? Mais où tu habites ?

     

    C'est curieux la différence de perception. Moi j'aurais dit que le trolling consiste à expliquer que l'islamisme en Europe est une menace imaginaire, que le principal problème c'est l'islamophobie et la zemmourisation, qu'il n'y a pas de problème avec le djihadisme européen - qui fait moins de morts que la grippe. 

     

    Sans parler du discours "ils l'ont bien cherché" du genre de Chameau, qui devrait être inacceptable sur un forum libéral.

    C'est de la subversion.


  9. Les femens font des trucs du genre. Personne ne vient les buter pour autant. Tuer des gens dans ce genre de cas ce n'est pas une réaction normale, même quand on a affaire à des cons et même quand on se sent offusqué au plus profond de son petit coeur.

     

    Qu'il y ait besoin de rappeler cette évidence sur un forum libéral prouve qu'il y a quand même un gros problème.


  10. J'avais loupé ça. 

    L'Etat islamique annonce l'exécution de deux journalistes tunisiens
     
    La branche libyenne de l'organisation Etat islamique (EI) a affirmé jeudi avoir exécuté deux journalistes tunisiens portés disparus en Libye depuis le 8 septembre.
    Dans un communiqué comportant des images de Sofiène Chourabi et Nadhir Ktari, publié sur des forums jihadistes, le groupe affirme avoir «appliqué la loi d'Allah» à leur encontre. L'authenticité des images n'a pas pu être vérifiée de source indépendante et les autorités tunisiennes n'étaient pas joignables dans l'immédiat.
     

  11. Nouveau communisme ou nazisme 2.0? Probablement un hybride, l'islam politique est un Frankenstein qui échappé à ses créateurs.
     

    Terrorisme islamiste: cette guerre qui commence était hélas prévisible!

     

    FIGAROVOX/TRIBUNE - Pour le philosophe tunisien Mezri Haddad le rejet des amalgames ne doit pas empêcher la remise en cause de la dogmatique ambiante. L'intégration de l'islam dans les pays européens a échoué et a laissé place au développement de l'intégrisme.
     
    Même si les Kelkal, Merah, Kouachi et les centaines de sociopathes en Syrie restent minoritaires par rapport à la majorité des musulmans de France, on ne peut pas dire que le modèle d'intégration soit une réussite. Encore moins la gestion de l'islam qu'on disait une chance pour la France. La gallicanisation de l'islam a échoué. Cela vaut aussi pour les autres pays européens, notamment le Danemark, où a vu ses citoyens de la «diversité» manifester sous la bannière noire de Daech et aux cris de «A bas le régime, nous voulons le califat»!
    Si l'intégration a «échoué», l'intégrisme a en revanche conquis les cœurs. Parce qu'on a laissé la société s'ouvrir à ses ennemis, une microsociété passée de l'islam quiétiste à l'islamisme radical s'est développée grâce au microclimat culturel, éducatif, politique, médiatique et juridique. Le mal, c'est le cancer islamo-fasciste qu'on a laissé se métastaser dans les banlieues, les prisons, les mosquées, les associations, les écoles et même les universités.

     
    http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/01/09/31003-20150109ARTFIG00339-terrorisme-islamiste-cette-guerre-qui-commence-etait-helas-previsible.php


  12. Le "vous avez vu je vous l'avais dit" tombe à plat. Comment penser que 20 morts en France sont comparables aux milliers de morts au Nigeria?

    Au Nigeria ils ont le feu aux fesses, pas en France. En Irak ils ont le feu aux fesses, pas en Belgique.

    Ca fait 30 ans que les identitaires annoncent le califat en France, pour l'instant nous sommes confrontés à 20 morts, et la dernière fois c'était Merah il y a ...3 ans.

    Ce qui m'inquiète c'est cette réaction surréaliste face à cela en France. Les français vivent dans une bulle de bisounours pour crier à la fin du monde et demander au Leviathan des actions violentes pour 20 morts.

     

    Oh, mais ça m'inquiéterait qu'on soit d'accord et que tu commences subitement à être atteint par du bon sens. Je le répète, c'est la même guerre qui s'est déplacée de l'Irak en Syrie, puis au Sahel et maintenant en Europe. L'épicentre de cet islamisme totalitaire se trouve en Arabie Saoudite, qui le diffuse jusque dans nos banlieues. De fait ça fait des années que je tire la sonnette d'alarme.

    Il va falloir qu'on puisse dire objectivement les faits pour affronter rationnellement la réalité.

     

    Quant aux identitaires, ils me traitent de républicain, ou pire de sale libéral. 


  13. Ce que tu ne peux percevoirs (et c'est une impossibilité) c'est la différence entre le monde tel qu'il est et ton emballement mental intérieur obsessionnel.

     

    Tu n'as pas compris la phrase précédente.

     

    Puisque tu parles de mon travail, je me méfierais aussi du discours lénifiant de quelqu'un qui travaille pour des intérêts liés au Qatar et à l'Arabie saoudite, qui sont l'épicentre de l'islam politique wahhabite et takfiri qui nous a déclarés la guerre.

     

    http://www.lorientlejour.com/article/904832/nasrallah-les-takfiristes-ont-plus-nui-au-prophete-que-les-caricatures-qui-le-visaient.html

     

     

    Le "takfirisme" dans le collimateur de Nasrallah, progression sérieuse dans le dialogue Hezbollah-Futur

    BEYROUTH | iloubnan.info / NNA - Le 09 janvier 2015 à 19h24
     
    La montée du takfirisme qui menace l'Islam et la région, ainsi que le dialogue récemment entamé avec le Courant du Futur et les derniers développements locaux et régionaux ont constitué les grandes lignes du discours du secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, prononcé ce vendredi à l'occasion de la commémoration de la naissance du prophète.
    Hassan Nasrallah a ainsi critiqué les groupes takfiristes qui nuisent à l'Islam, qui menacent la nation et qui sont assez loin de la notion de miséricorde prônée par cette religion, révélant aussi que le dialogue avec le "Futur" progressait avec sérieux.
     
    Il a de même assuré que la situation de la sécurité était "bonne", grâce aux exploits de l'armée et des institutions sécuritaires, mais que la prudence et la vigilance étaient toujours de mise.
     
    Dans son mot transmis par vidéoconférence à l'école al-Mahdi à Hadath, près de Beyrouth, le numéro un du Hezbollah a tout d'abord salué l'armée libanaise, les forces de sécurité et les "Moudjahidines de la Résistance" qui surveillent les frontières et "assurent la sécurité du Liban face aux attaques israéliennes, takfiristes et terroristes".
     
    "La lutte contre les groupes takfiristes se fait désormais pour défendre l'Islam et c'est une responsabilité qu'on doit tous assumer", a-t-il martelé. "Ces groupes ont porté préjudice à Dieu et à la nation musulmane (...). "Lorsque les têtes sont coupées, des personnes éventrées et massacrées, que des gens sont tués au Yémen car ils commémorent la naissance du prophète, comment ces groupes peuvent-ils se revendiquer de l'islam ?" s'est-il interrogé.
     
    Il a, en outre, fait remarquer que le terrorisme s'était retourné contre les pays qui l'avaient alimenté, en clin d'oeil à l'attaque perpétrée mercredi contre les locaux du journal satirique Charlie Hebdo à Paris, en France. Sayyed Nasrallah a alors estimé que les takfiristes ont nui au prophète bien plus que les caricatures publiées par ce journal, appelant la nation musulmane à conjuguer ses efforts pour renier tout lien avec les takfiristes et oeuvrer à l'éradication de ce fléau.
     
    Abordant ensuite la question du dialogue entre son parti et le Courant du Futur, le chef du Hezbollah a affirmé qu'il progressait "avec beaucoup de sérieux de la part des deux parties".
     
    "Ce dialogue, parrainé par le chef du Législatif Nabih Berri, sert les intérêts du pays et des Libanais", a-t-il dit. "Certains ont douté de la possibilité de la tenue de ce dialogue mais j'affirme que nous sommes optimistes quant aux résultats qu'on pourrait obtenir. Toutes les parties concernées sont réalistes et n'ont pas placé la barre trop haut. Nous sommes conscients qu'il est difficile de parvenir à une entente globale. Nous voulons juste nous entendre sur les dossiers que nous pouvons débattre, et placer les sujets de discorde dans des contextes spécifiques".
     
    Sayyed Nasrallah a alors noté que ce dialogue se reflétait de façon positive sur "l'ambiance confessionnelle au Liban".
    "Certains ne supportent pas que chrétiens et musulmans discutent ensemble, d'autres veulent une guerre islamo-chrétienne et les groupes takfiristes les encouragent. Toutefois, tous les peuples de la région ont intérêt à se rencontrer et à s'entendre de façon pacifique. Et c'est ce que nous avons fait", a-t-il ajouté.
     
    Et de préciser: "Nous n'avons pas dit que ce dialogue va résoudre les questions stratégiques alors que le Liban se trouve dans une région assez tourmentée. Par la suite, la sauvegarde du pays constitue le principal titre de notre dialogue bilatéral avec le Futur, dialogue qui ne remplace pas celui national et qui doit, par contre, y mener. Nous applaudissons toute communication entre deux parties libanaises et nous encourageons celle de nos alliés avec d'autres groupes".
     
    Par ailleurs, et au sujet de l'élection présidentielle, le secrétaire général du Hezbollah a signalé que cette question était du ressort des Libanais et que ce n'était pas aux puissances régionales et internationales de s'entendre sur un chef de l'Etat. "Nous n'avons pas d'alternative au dialogue, surtout interchrétien, à cet égard", a-t-il souligné, alors que le Liban est sans président depuis mai dernier.
     
    Sayyed Nasrallah a ensuite rassuré les Libanais quant à la situation de la sécurité, "grâce à l'armée, aux forces de sécurité et à la Résistance qui assument la lutte contre le terrorisme". "Les takfiristes ne sont pas capables de grand chose, contrairement à ce qu'affirment certains médias. Les habitants de la Bekaa, des régions frontalières et tous les libanais ne sont pas faibles! Ils n'ont besoin de personne et ils peuvent faire face à cette menace", a-t-il scandé, souhaitant que le battage médiatique sur cette question cesse.
     
    Pour conclure son discours, le chef du Hezbollah a évoqué la situation au Bahreïn, condamnant l'arrestation de cheikh Ali Salman, figure de l'opposition en ce pays, et réitérant son soutien aux mouvements de protestation pacifique.
     

  14. OK. On tourne à < 10 morts par an. C'est un problème grave dans une liste de milliers de problèmes graves. C'est énormément moins grave que les infections nosocomiales.

     

    Un problème grave ça se combat.

     

    Tout le monde devrait bosser dans le privé un petit peu. Parce que les littéraires dans le public, comment ça pourrait comprendre les choses les plus élémentaires ? Et sans trembler ?

     

    Mais tu ne comprends vraiment pas, c'est dommage. Au moins tu commences à admettre que ce n'est pas une "menace fantôme" ou un "phénomène négligeable". C'est une guerre idéologique totale. Elle a lieu sur de multiples fronts, elle se déplace en Europe, mais elle a fait 2000 morts ce we au Nigeria. Evidemment tu répondras que c'est beaucoup moins que telle ou telle épidémie...

     

    Cet article de Gilles Kepel l'explique très bien, on est en train de changer de monde:

    http://www.rfi.fr/france/20150110-charlie-hebdo-kepel-terrorisme-islam-kouafi-aqpa-yemen-qaida-jihadiste-/


  15. L'expertise de professionnels: 

     

    Alain Chouet : Kouachi-Coulibaly, "des professionnels de la violence criminelle"
    Le Point - Publié le 10/01/2015 à 11:46
    Qui sont ces terroristes ? Ont-ils agi seuls ? Comment les stopper ? L'ancien chef du service de renseignements de sécurité de la DGSE répond au "Point".

     

    http://www.lepoint.fr/societe/alain-chouet-kouachi-coulibaly-des-professionnels-de-la-violence-criminelle-10-01-2015-1895394_23.php

     

    Spécialiste de l'antiterrorisme, Yves Trotignon (*) redoute une « escalade du pire » et estime que les événements de ces trois derniers jours signent l'échec de 25 ans de lutte contre le jihadisme. Il est le premier invité de notre nouveau rendez-vous, l'entretien du samedi.
     
     

     

     

     


  16. J'ai encore en tête une conférence de Lemennicier, où il expliquait que le Liban, avec ses quartiers communautarisés, fermés, privatisés et ses milices assurant l'ordre, était un bon modèle d'anarcapie. Il disait ça certes de façon provocatrice, mais je crois qu'il va falloir un peu réfléchir aux conséquences du droit de sécession, car c'est un élément de la stratégie des islamo tarés. 


  17. Pour ceux qui rêvent de l'anarkapistan, allez-y les gars c'est les soldes. 

     

    Boko Haram is now a mini-Islamic State, with its own territory
    Boko Haram controls about 20,000 square miles of territory and is fast becoming a terrorist state razing villages and killing innocent victims
     
     

     

×
×
  • Create New...