Jump to content

Je raconte Ma Life Sur Internet


h16

Recommended Posts

J'ai super mal aux dents et j'ai peur des dentistes.

Mon dentiste, surnommé le boucher, est décédé. Je me suis finalement décidé à aller chez une copine dentiste; je trouvais que montrer ma bouche était trop intime.

C'est le jour et la nuit: d'une douleur abominable, ponctué de "Monsieur Rocou, allons allons, je n'ai pas commencé. Si je vous fais mal, vous levez le bras", je suis passé à "c'est bon, c'est fini, tu peux te rincer la bouche", un sourire angélique en prime.

Dire que j'ai passé 35 ans à tenter de vaincre la douleur, de rester zen et courageux tel David Carradine dans "Kung Fu".

Link to comment
Mon dentiste, surnommé le boucher, est décédé. Je me suis finalement décidé à aller chez une copine dentiste; je trouvais que montrer ma bouche était trop intime.

C'est le jour et la nuit: d'une douleur abominable, ponctué de "Monsieur Rocou, allons allons, je n'ai pas commencé. Si je vous fais mal, vous levez le bras", je suis passé à "c'est bon, c'est fini, tu peux te rincer la bouche", un sourire angélique en prime.

Dire que j'ai passé 35 ans à tenter de vaincre la douleur, de rester zen et courageux tel David Carradine dans "Kung Fu".

:icon_up:

C'était ton karma mon vieux.

Link to comment

Pour ma part, j'ai un bon dentiste douillet. Comme il est douillet, il comprend que je le suis aussi, et me file des shootes maousse pour le moindre bobo. C'est très bien.

Sauf que la dernière fois (il y a un an), il avait une interne - une future collègue en formation. Comme un imbécile, j'ai accepté l'intervention de sa part. Et ce qui était une petite carie s'est transformé en dévitalisation de molaire ; cette conne a fraisé l'intérieur de la dent sans parvenir à me raboter tout le nerf ; si on ajoute à ça que la molette électrique avait des charbons usés (et avait donc du mal à démarrer et monter en puissance), que la molette à turbine ne fonctionnait pas, que mon nerf est à 27 mm dans ma gencive et que la lime pour l'extraire est de 24 mm, qu'il a fallu 4 séances pour en venir à bout et qu'au final elle m'a rebouché la dent en créant un creux dans lequel vient se loger systématiquement les petites graines de fraise ou de framboise que c'en est un supplice tout l'après-midi, je vous le dis en vérité mes frères et mes soeurs : ne vous faites pas opérer par une interne.

Link to comment
Pour ma part, j'ai un bon dentiste douillet. Comme il est douillet, il comprend que je le suis aussi, et me file des shootes maousse pour le moindre bobo. C'est très bien.

A ta place je me renseignerai sur ce qu'il pense de la légitimité du suicide assisté ton dentiste, parce que le jour où tu auras un gros bobo… :icon_up:

Link to comment

Je viens de lire vos posts, et je ris.

Mon dentiste ne fait pas mal, il me shoote aussi très bien (il va même jusqu'à m'anesthésier la gencive pour un détartrage).

Mais, j'ai peur des dentistes, quand même. Le 1er que j'ai vu m'a filé une beigne, et je m'en souviens.

De toute façon, j'ai trouvé la solution, j'économise et je m'offre un séjour en Thaïlande.

Link to comment
Je viens de lire vos posts, et je ris.

Mon dentiste ne fait pas mal, il me shoote aussi très bien (il va même jusqu'à m'anesthésier la gencive pour un détartrage).

Mais, j'ai peur des dentistes, quand même. Le 1er que j'ai vu m'a filé une beigne, et je m'en souviens.

En résumé, après le boxeur, tu as opté pour le footballeur ?

Link to comment
Je suis dans un bar, je regarde le début du match OM Liverpool où les premiers nommés vont se faire torcher leur mère.

Chitah, lyonnais de souche

Mouhahaha :icon_up:

Je sens une amertume écossaise dans tes propos!

Link to comment
Sauf que la dernière fois (il y a un an), il avait une interne - une future collègue en formation. Comme un imbécile, j'ai accepté l'intervention de sa part. Et ce qui était une petite carie s'est transformé en dévitalisation de molaire ; cette conne a fraisé l'intérieur de la dent sans parvenir à me raboter tout le nerf ; si on ajoute à ça que la molette électrique avait des charbons usés (et avait donc du mal à démarrer et monter en puissance), que la molette à turbine ne fonctionnait pas, que mon nerf est à 27 mm dans ma gencive et que la lime pour l'extraire est de 24 mm, qu'il a fallu 4 séances pour en venir à bout et qu'au final elle m'a rebouché la dent en créant un creux dans lequel vient se loger systématiquement les petites graines de fraise ou de framboise que c'en est un supplice tout l'après-midi, je vous le dis en vérité mes frères et mes soeurs : ne vous faites pas opérer par une interne.

C'est le blues du dentiste.

Link to comment
Je suis dans un bar, je regarde le début du match OM Liverpool où les premiers nommés vont se faire torcher leur mère.

Chitah, lyonnais de souche

:icon_up:

Bon, enfin, si tu es lyonnais, je comprends que ton coeur soit plein d'amertume surtout quand on voit la veste que s'est prise ton club favori hier soir face à la très redoutable équipe des Glasgow Rangers.

Link to comment
:icon_up:

Bon, enfin, si tu es lyonnais, je comprends que ton coeur soit plein d'amertume surtout quand on voit la veste que s'est prise ton club favori hier soir face à la très redoutable équipe des Glasgow Rangers.

En tant que Lyonnais de souche je compatis à la douleur de Chitah. Mais c'est là qu'on reconnait les vrais supporters : dans la tourmente (c'est vrai quoi deux défaites contre 6 titres de champion consécutifs et voila les vautours qui rappliquent).

Sinon ce soir tournoi de blitz à Grenoble (tous les premiers mercredi du mois) et je finis deuxième : j'ai pas trop perdu la main niveau arnaque :doigt:

Link to comment

Je viens d'apprendre que suite à un cafouillage de communication de ma hiérarchie, tout ce que j'ai fait cette semaine ou presque est bon à refaire, mais on ne sait pas quand ni comment il faudrait le refaire. J'ai parfois cette impression d'être à bord du Titanic et de me voir proposer de participer à l'orchestre.

… d'accord, mais seulement pour jouer du tuba.

Link to comment
Si ça continue, je plaque ma collègue contre un mur et je lui explose la tronche…

Oh, ça soulage de le dire.

Ca doit être le pied à faire !

Faut être plus sadique, trouver le mot / l'acte qui va la faire bondir, sans la toucher, la "couler".

C'est un jeu pervers assez amusant :icon_up:

Elle fait quoi ?

Link to comment

==Flash Info==

La collègue mentionnée par Laurett est une sociopathe. Elle ne vit que par l'écrasement des autres, ce qui inclut ses collègues immédiats, dont Laurett est la dernière représentante puisque les autres se sont cassés aussi vite qu'ils ont pu. Même leur supérieur hiérarchique immédiat essaie de se tirer à cause d'elle, parce que, en bon chef ordinaire d'administration d'entreprise, il lui manque une paire de glandes essentielles et choisit la fuite.

==Fin==

Link to comment
Faut être plus sadique, trouver le mot / l'acte qui va la faire bondir, sans la toucher, la "couler".

C'est un jeu pervers assez amusant :icon_up:

Elle fait quoi ?

Je n'en suis plus là.

Avant, on prenait le café ensemble, et puis un jour, j'ai répondu à un de ses mails en ayant le malheur d'y écrire l'expression suivante : "rien de nouveau sous le soleil". Elle a cru qu'avec cette expression, je me foutais de sa gueule. J'ai eu beau lui expliquer que non, que c'était une expression signifiant qu'il n'y avait pas de modification au sujet du client dont je parlais dans le mail mais non, elle n'en a pas cru un mot.

Je me suis un temps ammusée avec elle parce qu'elle m'en faisait baver (elle a ruiné mon projet de 1 semaine de congés en juin), elle me mets des batons dans les roues pour le boulot, elle m'isole de mes collègues…

Mais là, ce n'est plus drôle : elle ne m'adresse plus la parole, pas même bonjour ni au revoir. Quand elle est là, personne n'ose me parler, de peur de se foutre mal avec elle. Quand je lui adresse la parole, je dois m'y reprendre à 5 ou 6 fois (elle fait mine de ne pas m'entendre), dans le travail elle se comporte comme si je n'étais pas là, elle ne se rappelle de ma présence que pour me refiler du classement qu'elle aurait dû faire. Et elle vient de poser une tripotée de congés jusqu'à début janvier (dont la totalité des deux semaines de Noël et Nouvel An). Je lui ai répondu qu'il était tôt, que je ne savais pas encore ce que je faisais pour les fêtes et qu'on en reparlerait plus tard, elle m'a répondu "pour moi, c'est posé" (le chef de service nous avait pourtant explicitement dit qu'il fallait qu'on s'entende pour les congés) - Le tout par mail, bien sûr, puisqu'il est impur de me parler.

Là où ce n'est plus drôle du tout du tout, c'est que quand j'ai fait part d'une difficulté à mon chef de service il y a deux jours (je lui ai dit que depuis 3 mois elle n'appliquait pas une des mesures prise par lui en réunion concernant la résolution de la mauvaise ambiance au travail) il m'a rétorqué que ça le gonflait, qu'il n'allait rien faire, qu'il en avait marre et que si ça continuait il nous virait toutes les deux. Ensuite il m'a dit qu'on était pas à bisounoursland et qu'il ne voulait plus en entendre parler, tout en soulignant le fait qu'en tant qu'intérim j'étais facile à virer.

Du coup, j'en ai bien marre, donc je vais arrêter de faire mes 2h d'heures sup non payées par jour et je vais en faire le minimum niveau boulot.

Link to comment
Du coup, j'en ait bien marre, donc je vais arrêter de faire mes 2h d'heures sup non payées par jour et je vais en faire le minimum niveau boulot.

C'est ta supérieure hierarchique ?

Cherche un autre job et insulte les copieusement en partant..

Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...