Jump to content

Libéralisme et stupéfiants


brin d'herbe

Recommended Posts

Bonjour,

Personnellement je suis plutôt nationaliste, mais je profite de mon passage sur un forum de la communauté libérale, pour vous demander votre avis sur la question des stupéfiants.

Posons d'abords comme postulat, si vous le voulez bien, que les drogues sont un poison pour l'Homme et qu'il faut en supprimer l'usage.

Bien, ceci étant, je distingue trois cas de figure :

1) Les drogues sont interdites et l'Etat fait en sorte de rendre effective cette interdiction. Ce qui signifie que les dealers finissent au bout d'une corde (Iran…), la tête coupée (Arabie Saoudite…), ou une balle dans le corps (Chine, Thaïlande…).

2) Les drogues sont purement et simplement légalisées, comme en Hollande. L'avantage ? Les revenus générés reste dans le circuit légal, ils ne servent pas nécessairement à financer le terrorisme, le trafic d'armes, le proxénétisme, etc… Inconvénient : la drogue est encore plus accessible.

3) La situation intermédiaire, celle de la France ou des Etats-Unis par exemple : La drogue est théoriquement interdite, mais c'est seulement pour que tout le monde profite du juteux trafic, qu'il s'agisse de la CIA (premier trafiquant de drogue mondial), ou de certains cercles dans l'entourage du président français comme j'ai pu le lire (ce qui n'étonnera personne, voir les révélations de Pasqua à une certaine époque). Très pratique pour endormir les cités désoeuvrées, jusqu'à un certains point, cette situation est à mon sens la pire des trois : la drogue coule à flot et ne fait l'objet d'aucun contrôle sanitaire quant à sa composition. L'argent alimente les trafics en tout genre, la construction de mosquées, l'économie parallèle etc… C'est le règne de l'hypocrisie.

Donc à mon sens, il convient d'opter pour la solution 1 ou la solution 2, à savoir l'interdiction effective ou la légalisation (position rare chez les nationalistes qui se limitent à la première solution la plupart du temps).

La première solution est difficile à mettre en place et nécessite un réel accord de la population : c'est une véritable guerre. Je me souviens par exemple d'un reportage sur M6, où l'on voyait des douaniers en hélicoptère poursuivre des hors-bords marocains bourrés de drogue : Ils sont faciles à reconnaitre, ils n'obéissent pas, sont tous pareils, file à tout allure et la marchandise est visible à l'arrière. Et là ils nous disent "on ne peut rien faire, ils vont trop vite". Bon et bien en cas de lutte effective, ils se prennent une roquette ou une rafale de mitrailleuse. Comme ça, ça les calmera vite.

Cas n°2, on légalise, on permet aux gens de vendre ces produits, au moins le cannabis, pas besoin de redire les avantages et inconvénients, mais vous en voyez peut-être d'autres.

Voilà, quel est votre avis sur cette question de santé et même de sécurité publique ?

Link to comment
Posons d'abords comme postulat, si vous le voulez bien, que les drogues sont un poison pour l'Homme et qu'il faut en supprimer l'usage.

Pourquoi devrait-on accepter ce postulat anti-libéral ? Les gens sont libres de s'empoisonner s'ils le veulent. Où tu prétends-tu faire le bonheur des autres malgré eux ?

Link to comment
Posons d'abords comme postulat, si vous le voulez bien, que les drogues sont un poison pour l'Homme et qu'il faut en supprimer l'usage.

Hé, attends trente secondes mon vieux, si nous pensions vraiment que la drogue était une saloperie devant être éradiquée, le forum serait à moitié vide. Quoique je soupçonne certains d'être tombés dans la marmite étant jeunes :icon_up:

Link to comment
Pourquoi devrait-on accepter ce postulat anti-libéral ? Les gens sont libres de s'empoisonner s'ils le veulent. Où tu prétends-tu faire le bonheur des autres malgré eux ?

Je te ferais remarquer que ce postulat de base est celui de l'Etat français. Fais lui donc part de ton mécontentement.

Et c'est aussi celui des médecins.

Pour ma part je veux bien admettre que tu puisses te droguer si tu le souhaites. Pas de problème c'est ton corps, tes poumons, ton foie, ta gorge, ton cerveau.

Mais alors je pose une condition : tu paies tes soins.

Tu veux te droguer ? Tu paies toi-même tes soins, c'est ça aussi le libéralisme.

Et accessoirement, tu évites de détruire la vie des autres, car le nombre d'homicides, agressions, accidents de voiture commis sous l'emprise des stupéfiants est énorme.

Link to comment
Pais alors je pose une condition : tu paies tes soins.

Tu veux te droguer ? Tu paies toi-même tes soins, c'est ça aussi le libéralisme.

Et bien voilà, tu as la solution libérale à ton problème : les gens ont le droit de se shooter ; et ils en supportent les conséquences pécuniaires, de santé ou pénales (s'ils agressent autrui). Bref, point besoin de l'État soeur nourrice pour nous interdire de nous droguer.

Link to comment
L'argent alimente […] la construction de mosquées, l'économie parallèle etc…

Mais c'est très bien ça. Tu as quelque chose contre les mosquées ? Contre les gens qui arrivent à gagner leur vie sans que l'État ne vienne les spolier ?

Link to comment
Bonjour,

Personnellement je suis plutôt nationaliste, mais je profite de mon passage sur un forum de la communauté libérale, pour vous demander votre avis sur la question des stupéfiants.

Posons d'abords comme postulat, si vous le voulez bien, que les drogues sont un poison pour l'Homme et qu'il faut en supprimer l'usage.

Bien, ceci étant, je distingue trois cas de figure :

1) Les drogues sont interdites et l'Etat fait en sorte de rendre effective cette interdiction. Ce qui signifie que les dealers finissent au bout d'une corde (Iran…), la tête coupée (Arabie Saoudite…), ou une balle dans le corps (Chine, Thaïlande…).

2) Les drogues sont purement et simplement légalisées, comme en Hollande. L'avantage ? Les revenus générés reste dans le circuit légal, ils ne servent pas nécessairement à financer le terrorisme, le trafic d'armes, le proxénétisme, etc… Inconvénient : la drogue est encore plus accessible.

3) La situation intermédiaire, celle de la France ou des Etats-Unis par exemple : La drogue est théoriquement interdite, mais c'est seulement pour que tout le monde profite du juteux trafic, qu'il s'agisse de la CIA (premier trafiquant de drogue mondial), ou de certains cercles dans l'entourage du président français comme j'ai pu le lire (ce qui n'étonnera personne, voir les révélations de Pasqua à une certaine époque). Très pratique pour endormir les cités désoeuvrées, jusqu'à un certains point, cette situation est à mon sens la pire des trois : la drogue coule à flot et ne fait l'objet d'aucun contrôle sanitaire quant à sa composition. L'argent alimente les trafics en tout genre, la construction de mosquées, l'économie parallèle etc… C'est le règne de l'hypocrisie.

Donc à mon sens, il convient d'opter pour la solution 1 ou la solution 2, à savoir l'interdiction effective ou la légalisation (position rare chez les nationalistes qui se limitent à la première solution la plupart du temps).

La première solution est difficile à mettre en place et nécessite un réel accord de la population : c'est une véritable guerre. Je me souviens par exemple d'un reportage sur M6, où l'on voyait des douaniers en hélicoptère poursuivre des hors-bords marocains bourrés de drogue : Ils sont faciles à reconnaitre, ils n'obéissent pas, sont tous pareils, file à tout allure et la marchandise est visible à l'arrière. Et là ils nous disent "on ne peut rien faire, ils vont trop vite". Bon et bien en cas de lutte effective, ils se prennent une roquette ou une rafale de mitrailleuse. Comme ça, ça les calmera vite.

Cas n°2, on légalise, on permet aux gens de vendre ces produits, au moins le cannabis, pas besoin de redire les avantages et inconvénients, mais vous en voyez peut-être d'autres.

Voilà, quel est votre avis sur cette question de santé et même de sécurité publique ?

Lorsque l'on fait les bilans, il apparaît que le nationalisme est un poison autrement plus mortel. Il conviendrait peut-être dans une optique de sécurité et de santé publiques de l'interdire. Non ?

Link to comment
Et bien voilà, tu as la solution libérale à ton problème : les gens ont le droit de se shooter ; et ils en supportent les conséquences pécuniaires, de santé ou pénales (s'ils agressent autrui). Bref, point besoin de l'État soeur nourrice pour nous interdire de nous droguer.

Si les libéraux sont d'accords pour payer le prix de leurs vices, alors en effet, cela peut permettre d'assénir la situation. Pour ma part, je pourrais voter oui à un tel projet.

CITATION(brin d'herbe @ 6 Jun 08, 17:06) post_snapback.gifL'argent alimente les trafics en tout genre, la construction de mosquées [..]

bwy1212769072p.jpg

C'est c'là oui.

Les armes dans les citées, elles sont achetées avec l'argent du RMI ?

Qui n'a pas compris que les voitures brûlent d'abords et que les mosquées poussent ensuite ?

CITATION(brin d'herbe @ 6 Jun 08, 17:06) post_snapback.gifL'argent alimente […] la construction de mosquées, l'économie parallèle etc…

Mais c'est très bien ça. Tu as quelque chose contre les mosquées ? Contre les gens qui arrivent à gagner leur vie sans que l'État ne vienne les spolier ?

Tu vas voir comme les occupants des mosquées vont te demander ton avis quant à ta consommation de stupéfiants…

Si tu savais ce qu'on en pense, de l'état français, ici…

Plonk le nationalisme.

Je n'en pense pas moins.

Link to comment
Tu vas voir comme les occupants des mosquées vont te demander ton avis quant à ta consommation de stupéfiants…

Le problème, c'est que ceux qui trafiquent ne fréquentent pas les mosquées.

Link to comment
Posons d'abords comme postulat, si vous le voulez bien, que les drogues sont un poison pour l'Homme et qu'il faut en supprimer l'usage.

Si ce sont des poisons pour l'homme pourquoi en use-t-il ? Pourquoi c'est le café et le thé sont les boissons les plus répandues et appréciées ? Pourquoi le succès de l'alcool ?

Dans chaque cas une drogue (substance qui altère la machinerie cognitive humaine) procure un avantage. Maintenant il est clair suivant les produits qu'il y a un coût associé (cirrhose, cancer du poumon, déprime etc.) et que c'est plus ou moins clair, plus ou moins rapide.

C'est plutôt la connaissance (sortie des fantasmes) qu'il faut développer.

Link to comment
Le problème, c'est que ceux qui trafiquent ne fréquentent pas les mosquées.

Crois-tu ?

Et les accords des islamistes avec les dealers en Angleterre par exemple ? 1/4 des revenus pour la cause et puis ton âme est "blanchie".

Vendre de la drogue à un kouffar, ça fait partie du djihad.

Ce sont des symptômes, ça permet de compenser autre chose.

Evite tout de même de placer le thé et le café au coté du crack et de la cocaïne…

Link to comment
Si les libéraux sont d'accords pour payer le prix de leurs vices, alors en effet, cela peut permettre d'assénir la situation. Pour ma part, je pourrais voter oui à un tel projet.

Liberté implique responsabilité. Tout le monde ici est d'accord pour que chacun assume les conséquences médicales, financières ou autres de ses actes.

Les armes dans les citées, elles sont achetées avec l'argent du RMI ?

Qui n'a pas compris que les voitures brûlent d'abords et que les mosquées poussent ensuite ?

Les mosquées construites avec l'argent de la drogue, excusez-moi, mais c'est fort de kawa.

Link to comment
si nous pensions vraiment que la drogue était une saloperie devant être éradiquée, le forum serait à moitié vide. Quoique je soupçonne certains d'être tombés dans la marmite étant jeunes :icon_up:

post-2046-1212767086.jpg

1) Les drogues sont interdites et l'Etat fait en sorte de rendre effective cette interdiction. Ce qui signifie que les dealers finissent au bout d'une corde (Iran…), la tête coupée (Arabie Saoudite…), ou une balle dans le corps (Chine, Thaïlande…)

Ca pause quand mème un problème de "progressivité" des peines :

Fourniret: (Perpet) 28 ans de sureté

Deal : peine de mort …

Link to comment
Crois-tu ?

Oui.

Et les accords des islamistes avec les dealers en Angleterre par exemple ? 1/4 des revenus pour la cause et puis ton âme est "blanchie".

Vendre de la drogue à un kouffar, ça fait partie du djihad.

En premier lieu, ce qui se passe à l'étranger je m'en contrefiche. Ensuite, les abrutis évoqués ne représentent au mieux qu'un ou deux pourcent du nombre des fidèles.

Link to comment
Posons d'abords comme postulat, si vous le voulez bien, que les drogues sont un poison pour l'Homme et qu'il faut en supprimer l'usage.

[rédaction mode spooner on]Les vices ne sont pas des crimes. Or, il n'existe aucune raison, fondée en droit et en raison pour prohiber ce qui n'est qu'un vice.[off]

La frontière entre ce qui est un poison et ce qui n'en est pas un est floue : les effets de la drogue varient selon l'usage que l'on en fait. Le fait de fumer de temps en temps en soirée n'est en aucun cas un mal en soi, le fait de consommer avec addiction une quelconque drogue est pontiellement malsain.

Potentiellement puisqu'il faut considérer que certains médecins consomment très régulièrement des drogues dures, mais vivent très bien et avec équilibre. Pourquoi ? Parce qu'ils ne subissent pas l'enfer de la prohibition, prohibition qui crée un marché parallèle où les produits sont chers et où la délinquance ou le crime sont les passages obligatoires pour se fournir et pour vendre.

Les effets de l'interdiction sont bien pires que ceux du libre marché, et la perversion se trouve dans le postulat "il faut interdire ce qui est mal". C'est un leurre, un alibi de la morale, mais une morale dévoyée. Il n'est pas moral d'interdire aux gens de mal vivre, il n'est pas moral d'éradiquer les vices puisque c'est aller contre la nature de l'Homme, l'ordre des choses, de construire un ordre arbitraire sur la réalité. Je dis que la prohibition va contre la réalité puisqu'elle n'est que fictive, elle n'éradique rien, elle opacifie le commerce et crée un marché parallèle qui, pour perdurer, admet des conséquences horribles : produits de mauvaise qualité, chers, vie dangereuse, vie d'exclusion. Qu'on ne se trompe pas, ces conséquences malsaines ne sont pas celles de la drogue ou de son usage en lui-même, mais celles de son interdiction.

Donc pour un postulat, il me semble bien fragile, même si ce que je dis concentre un grand nombre de données et mérite développement. Je ne me donnerai pas cette peine, ni personne d'autre d'ailleurs me semble-t-il puisque ce sujet a déjà maintes fois été ressassé dans ce forum, et dans des ouvrages divers et variés.

Link to comment
Lorsque l'on fait les bilans, il apparaît que le nationalisme est un poison autrement plus mortel.

Le nationalisme c'est exactement comme pour les drogues, tout dépend de la fréquence de consommation et de la quantité. Des fois ça peut être dangereux, mais d'autres ça peut être cool.

Link to comment
(…)

Posons d'abords comme postulat, si vous le voulez bien, que les drogues sont un poison pour l'Homme et qu'il faut en supprimer l'usage.

(…)

Tant qu'à profiter de votre passage ici pour des réflexions fondamentales, nous pourrions prendre comme postulat plus large que l'homme est un poison pour l'homme, et qu'il faut en supprimer l'existence.

Link to comment
Les armes dans les citées, elles sont achetées avec l'argent du RMI ?

Qui n'a pas compris que les voitures brûlent d'abords et que les mosquées poussent ensuite ?

Les pêcheurs français qui sont venus cramer les voitures des belges à bruxelles sont des musulmans? Tous?

Pourtant ils me semblaient tous bien blancs.

Me semble que tu t'es trompé de forum; y a que dans la bouche de sarkozy que liberaux=les étrangers en prisons

Link to comment
Et bien voilà, tu as la solution libérale à ton problème : les gens ont le droit de se shooter ; et ils en supportent les conséquences pécuniaires, de santé ou pénales (s'ils agressent autrui). Bref, point besoin de l'État soeur nourrice pour nous interdire de nous droguer.

Ils supportent les conséquences pécuniaires certes mais en faisant des braquages, des vols , etc….. en quoi les citoyens devraient subir cela ?

Ils supportent les conséquences sur leurs santés oui très bien mais pourquoi autoriser quelques choses de dangereux pour leurs santés , la vie des gens serait plus agréable sans drogue ?

Ils supportent les conséquences pénales oui , mais les victimes n'ont pas a subir les conséquences d'un acte commis pour acheter de la drogue , le fait de voler , tuer pour de la drogue fait courir un risque à la population et aux citoyens .

Pas besoin d'Etat mais pas besoin non plus d'avoir un self service de drogue .

Un petit rappel quand même toutes les drogues ont un jour était en vente libre

-Cocaine : Dans la fin des années 1800, elle devient populaire et s'incorpore dans les cigares, cigarettes, chewing-gum et dans les boissons.[2]

Dès 1870, on voit apparaître la consommation populaire de vin dans lequel sont infusées préalablement des feuilles de coca. En 1871, le marché est dominé par une marque restée célèbre : le vin Mariani

En 1914, l'essentiel des états américains ont réglementé l'usage et la distribution de cocaïne afin de réduire la criminalité pour en interdire peu à peu l'usage non-médical.

Héroine : En effet, elle était vendue librement en pharmacie comme pilule antitussive, contre l'asthme, la diarrhée et même comme somnifère pour enfants. À cette époque, on n'avait pas pris conscience du danger de nombreuses drogues, la plupart des substances connues (opiacés, cocaïne, etc.) étaient alors en vente libre en pharmacie dans la plupart des pays

-LSD :Synthétisé en 1938 par le chimiste Albert Hofmann pour les laboratoires pharmaceutiques Sandoz dans un but médical, le LSD est classé par l'ONUO comme stupéfiant dans une convention de 1971. Jusqu'en 1966, année de son interdiction aux États-Unis, Le LSD apparaît d'abord comme prometteur dans le traitement de certaines maladies psychiatriques. Puis, il est popularisé comme étant un traitement dit miraculeux par les médias à partir du milieu des années 1950

Etc ..sourwikipédiadiadia

Ce que vous proposer c'est un retour en arrière , si les drogues sont interditent c'est pour une bonne raison

Link to comment
Oui.

En premier lieu, ce qui se passe à l'étranger je m'en contrefiche. Ensuite, les abrutis évoqués ne représentent au mieux qu'un ou deux pourcent du nombre des fidèles.

Bonsoir Monsieur,

C'est pas du nationalisme, ça ??

Blague à part, je ne comprends pas pourquoi vous vous en souciez si cela se passe dans votre pays alors que vous vous en contrefichez si ça se passe ailleurs. Sur quel critère moral fondez-vous une telle discrimination ?

Bonne soirée.

Link to comment
(…)

Ce que vous proposer c'est un retour en arrière , si les drogues sont interditent c'est pour une bonne raison

La bonne raison est que l'Etat n'a eu de cesse d'étendre ses prérogatives, et qu'il est mis en tête que son devoir était de gérer la vie des citoyens des A à Z, notamment leur santé. Ce qui était notamment indispensable à des tâches aussi nobles que tirer sur son voisin allemand depuis une tranchée sans que le doigt ne tremble sur la gâchette en raison d'une trop forte consommation d'absinthe.

Link to comment
Ils supportent les conséquences pécuniaires certes mais en faisant des braquages, des vols , etc….. en quoi les citoyens devraient subir cela ?

()

Ils supportent les conséquences pénales oui , mais les victimes n'ont pas a subir les conséquences d'un acte commis pour acheter de la drogue , le fait de voler , tuer pour de la drogue fait courir un risque à la population et aux citoyens .

Dans ce cas ils sont plus facilement traçables. D'un point de vue utilitariste, une légalisation est préférable. D'ailleurs tout ce que tu décris existe déjà actuellement. Et je n'ai pas souvenir que cela ait implosé aux Pays-bas.

Ils supportent les conséquences sur leurs santés oui très bien mais pourquoi autoriser quelques choses de dangereux pour leurs santés , la vie des gens serait plus agréable sans drogue ?

C'est leur problème et l'évolution de l'espèce humaine doit bien se faire.

Link to comment
Ils supportent les conséquences pécuniaires certes mais en faisant des braquages, des vols , etc….. en quoi les citoyens devraient subir cela ?

Ils supportent les conséquences sur leurs santés oui très bien mais pourquoi autoriser quelques choses de dangereux pour leurs santés , la vie des gens serait plus agréable sans drogue ?

Ils supportent les conséquences pénales oui , mais les victimes n'ont pas a subir les conséquences d'un acte commis pour acheter de la drogue , le fait de voler , tuer pour de la drogue fait courir un risque à la population et aux citoyens .

Pas besoin d'Etat mais pas besoin non plus d'avoir un self service de drogue .

Un petit rappel quand même toutes les drogues ont un jour était en vente libre

-Cocaine : Dans la fin des années 1800, elle devient populaire et s'incorpore dans les cigares, cigarettes, chewing-gum et dans les boissons.[2]

Dès 1870, on voit apparaître la consommation populaire de vin dans lequel sont infusées préalablement des feuilles de coca. En 1871, le marché est dominé par une marque restée célèbre : le vin Mariani

En 1914, l'essentiel des états américains ont réglementé l'usage et la distribution de cocaïne afin de réduire la criminalité pour en interdire peu à peu l'usage non-médical.

Héroine : En effet, elle était vendue librement en pharmacie comme pilule antitussive, contre l'asthme, la diarrhée et même comme somnifère pour enfants. À cette époque, on n'avait pas pris conscience du danger de nombreuses drogues, la plupart des substances connues (opiacés, cocaïne, etc.) étaient alors en vente libre en pharmacie dans la plupart des pays

-LSD :Synthétisé en 1938 par le chimiste Albert Hofmann pour les laboratoires pharmaceutiques Sandoz dans un but médical, le LSD est classé par l'ONUO comme stupéfiant dans une convention de 1971. Jusqu'en 1966, année de son interdiction aux États-Unis, Le LSD apparaît d'abord comme prometteur dans le traitement de certaines maladies psychiatriques. Puis, il est popularisé comme étant un traitement dit miraculeux par les médias à partir du milieu des années 1950

Etc ..sourwikipédiadiadia

Ce que vous proposer c'est un retour en arrière , si les drogues sont interdites c'est pour une bonne raison

Ca c'est intéressant, parce que ça supprime d'office les solutions 2 et 3 que j'ai évoqué, à savoir la légalisation et la pseudo-interdiction.

Dans cette optique, il ne reste que la guerre aux trafiquants. La vraie guerre, pas celle de la CIA qui en profite pour monter des usines de conditionnement de langoustes colombiennes…

Link to comment
Ce que vous proposer c'est un retour en arrière ,

Quand une voiture s'engage dans une impasse et fonce vers le mur en klaxonnant, la chose la plus saine à faire, c'est de faire une marche arrière.

si les drogues sont interditent c'est pour une bonne raison

Cf. CMuller. Qui plus est, toute loi se contourne. Résultat, seuls les plus motivés, les plus accros ont accès à une marchandise de qualité médiocre (et, pour le coup, foncièrement nuisible à leur santé) et à un prix exhorbitant qui les force, pour se financer, à commettre des crimes en tous genres. C'est ça que vous voulez ?

Link to comment
Dans ce cas ils sont plus facilement traçables. D'un point de vue utilitariste, une légalisation est préférable. D'ailleurs tout ce que tu décris existe déjà actuellement. Et je n'ai pas souvenir que cela ait implosé aux Pays-bas.

C'est leur problème et l'évolution de l'espèce humaine doit bien se faire.

taux de criminalité des différents pays .

http://www.nationmaster.com/cat/cri-crime

Pays -bas 9eme sur 60

Quand une voiture s'engage dans une impasse et fonce vers le mur en klaxonnant, la chose la plus saine à faire, c'est de faire une marche arrière.

Cf. CMuller. Qui plus est, toute loi se contourne. Résultat, seuls les plus motivés, les plus accros ont accès à une marchandise de qualité médiocre (et, pour le coup, foncièrement nuisible à leur santé) et à un prix exhorbitant qui les force, pour se financer, à commettre des crimes en tous genres. C'est ça que vous voulez ?

Quand une voiture s'engage dans une impasse et fonce vers le mur en klaxonnant, la chose la plus saine à faire, c'est de faire une marche arrière sauf si dérriére il y a aussi un mur

le prix des drogues diminues et trés vite 50 euro le G de coke alors qu'il y a 10 ans cela valait 150 euro

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...