Jump to content

Obstacle à l'ouverture d'une pharmacie


Guest rogermila

Recommended Posts

Guest rogermila

A tous ceux qui accusent l'Etat, la DASS ou le ministère de la santé, ou même les mairies d'être la cause de freins à la liberté d"'installation de commerces de pharmacies, Ils méconnaissent gravement les dossiers.

Une nouvelle fois la preuve que ce n'est pas vrai.

En 2008, deux pharmaciennes d’origine franc-comtoise cherchent à s’installer sur Lyon., elles acquièrent la pharmacie sise 35, rue Sainte-Hélène, dans le 2 e arrondissement, et déposent à la Ddass (Direction départementale des affaires sanitaires et sociales) un dossier pour transférer l’officine au 26, avenue Rockefeller.

Ce nouvel immeuble doit par ailleurs accueillir une maison médicale après l’ouverture de la clinique Natecia en mars 2009. Comme le prévoit la procédure, la Ddass demande l’avis du conseil régional, de l’Ordre des pharmaciens et des trois syndicats représentatifs de la profession.

Tous rendent un avis négatif derrière lequel se range la Ddass, le 12 février 2009. « Ce dossier ne respectait pas les règles de répartition socio-démographique », explique Bernard Montreuil, co-président du syndicat des pharmaciens du Rhône .

.

Leur officine avait ouvert ses portes le 5 octobre 2009 alors qu’un recours avait été déposé un mois plus tôt au tribunal administratif par huit pharmacies et le conseil régional de l’Ordre.

http://www.leprogres.fr/rhone/2011/11/13/des-divisions-et-des-problemes-de-calcul-coutent-cher-a-une-pharmacie-lyonnaise

Link to comment
Guest rogermila

C'est toujours l'Etat qui est derrière Roger. C'est lui qui accorde des pouvoirs exorbitants à certaines institutions et c'est encore lui qui sert de bras armé aux sus dites institutions. Et tout cela avec ton pognon, Roger.

L'etat n'y est pour rien dans cette affaire; ce sont bien des associatiions privées (Loi de 1901) de pharmaciens qui empêchent l'installation de pharmacies en fixant des quotas.

Et si je ne m'abuse, les libéraux encouragent et même demandent plus de pouvoirs pour les associations privées, non ?

Link to comment

Tu ne comprends vraiment rien roger….

Les libéraux ne sont pas pour les organisations corporatives. S'il demande quelque chose à l'état, c'est bien justement de NE PAS organiser un secteur d'activité économique et encore moins de laisser ceux qui ont en place empêcher l'arrivé d'une concurrence.

Link to comment
Guest rogermila

, c'est bien justement de NE PAS organiser un secteur d'activité économique et encore moins de laisser ceux qui ont en place empêcher l'arrivé d'une concurrence.

Les organisation corporatistes se forment toutes seules.elles n'ont pas besoin de l'Etat.

Au contraire c'est parce que l'etat n'est pas assez fort qu'elles imposent leurs règles.

Link to comment

Les organisation corporatistes se forment toutes seules.elles n'ont pas besoin de l'Etat.

Au contraire c'est parce que l'etat n'est pas assez fort qu'elles imposent leurs règles.

Oui, les organisations corporatistes se forment toute seule. Mais qui leur donne le droit d'empêcher les nouveaux entrants si ce n'est justement l'état (ou la force en l'absence d'état) ?

D'ailleurs, relis ton résumé : le conseil de l'ordre donne un avis négatif. La Ddass (l'état donc) le suis. Mais pourquoi le fait-il ?

Link to comment

Les organisation corporatistes se forment toutes seules.elles n'ont pas besoin de l'Etat.

Au contraire c'est parce que l'etat n'est pas assez fort qu'elles imposent leurs règles.

En l'occurence, c'est faux, que ce soit pour l'Ordre des médecins, des pharmaciens ou encore dernièrement créé l'Ordre des infirmiers, c'est l'Etat qui est à la source par la loi de la création de ses Ordres, à la source également de l'obligation d'y cotiser, à la source enfin de leur monopole. Monopole des Ordres divers, et monopole de la vente des médicaments, de la pratique de la médecine…

Link to comment
Guest rogermila

En l'occurence, c'est faux, que ce soit pour l'Ordre des médecins, des pharmaciens ou encore dernièrement créé l'Ordre des infirmiers, c'est l'Etat qui est à la source par la loi de la création de ses Ordres,

Non.

D'ailleurs, comme ces pharmaciennes ont laissé leurs coordonnées, si les libéraux voulaient faire une action, pourquoi ne vont-ils pas les contacter pour leur apporter un soutien politique ? C'est l'opportunité à saisir non ?

Link to comment

Non.

ordonnance 45.919 du 6 mai 1945

D'ailleurs, comme ces pharmaciennes ont laissé leurs coordonnées, si les libéraux voulaient faire une action, pourquoi ne vont-ils pas les contacter pour leur apporter un soutien politique ? C'est l'opportunité à saisir non ?

A mon avis, les libéraux soutiennent la liberté de vendre des médicaments, et donc ne peuvent soutenir le monopole des pharmacies.

Link to comment

L'etat n'y est pour rien dans cette affaire; ce sont bien des associatiions privées (Loi de 1901) de pharmaciens qui empêchent l'installation de pharmacies en fixant des quotas.

Et si je ne m'abuse, les libéraux encouragent et même demandent plus de pouvoirs pour les associations privées, non ?

Si ces associations privées ont tant de pouvoir, c'est parce que l'état le leur donne, en particulier les conseils de l'ordre détenteurs d'un fort pouvoir disciplinaire garanti par l'état. En fait, ce sont des émanations spécialisées de l'état .

C'est une entrave manifeste à la libre-concurrence organisée par des associations très corporatistes, conservatrices et vieillottes (pour ne pas dire complètement dépassées) que sont les conseils de l'ordre.

Link to comment
Guest rogermila

Si ces associations privées ont tant de pouvoir, c'est parce que l'état le leur donne

Le parlement européen n'est pas l'Etat.

.

Le rôle primordial du Conseil national est de faire respecter le code de déontologie médicale

Il mène des enquêtes publiques sur la répartition géographique des professionnels et la démographie des médecins,

Il représente la profession médicale auprès des institutions françaises, européennes, et mondiales,

le Parlement Européen a adopté le 16 décembre 2003 une résolution réaffirmant l’importance de la déontologie, confortant le rôle des ordres professionnels et estimant que « l’importance que revêt l’éthique, la confidentialité à l’égard de la clientèle et un niveau élevé de connaissances spécialisées requièrent l’organisation de systèmes d’autorégulation, tels ceux qu’établissent actuellement les ordres professionnels ».

Link to comment

Attention, on peut critiquer l'action des différents ordres sans être pour le désordre.

La solution libérale qui émergera probablement sera celles des certifications.

Le pharmacien sera libre de faire certifier sa pharmacie par un organisme indépendant chargé de garantir la provenance des médicaments, leur qualité, le respect de certaines règles dans leur délivrance…

Il est probable que les assurances remboursant les médicaments choisiront de ne le faire qu'à condition que ces médicaments soient délivrés par des pharmacies certifiées.

Il est probable aussi que les individus choisiront plutôt d'acheter leur médicaments dans ces pharmacies là plutôt qu'ailleurs.

Link to comment

C'est toujours l'Etat qui est derrière Roger. C'est lui qui accorde des pouvoirs exorbitants à certaines institutions et c'est encore lui qui sert de bras armé aux sus dites institutions. Et tout cela avec ton pognon, Roger.

Voilà, pas dur à comprendre pourtant.

Attention, on peut critiquer l'action des différents ordres sans être pour le désordre.

La solution libérale qui émergera probablement sera celles des certifications.

Le pharmacien sera libre de faire certifier sa pharmacie par un organisme indépendant chargé de garantir la provenance des médicaments, leur qualité, le respect de certaines règles dans leur délivrance…

Il est probable que les assurances remboursant les médicaments choisiront de ne le faire qu'à condition que ces médicaments soient délivrés par des pharmacies certifiées.

Il est probable aussi que les individus choisiront plutôt d'acheter leur médicaments dans ces pharmacies là plutôt qu'ailleurs.

Tiens, c'est marrant, c'est exactement ce qui se passe dans pratiquement tous les autres secteurs assurantiels (garagistes agréés, etc.)

Roger, c'est l'archétype du français qui réfléchit complètement de travers. La réalité est pourtant perceptible par tous.

Link to comment

Tiens, c'est marrant, c'est exactement ce qui se passe dans pratiquement tous les autres secteurs assurantiels (garagistes agréés, etc.)

Cela dit, je pense qu'il faut envisager sérieusement la création d'un ordre des garagistes. L'éthique de la profession laisse bien souvent à désirer.

Link to comment

La solution libérale qui émergera probablement sera celles des certifications.

Pour les établissements médicaux, les certifications existent déjà. Malheureusement, elles sont mises en place par des organisations publiques (ARS) qui organisent de façon coercitive les choses. Leur mission est de mettre la pression pour que l'organisation locale des établissements privés soit celle décidée en "haut-lieu" et de planifier l'offre de soins.

Link to comment

Cela dit, je pense qu'il faut envisager sérieusement la création d'un ordre des garagistes. L'éthique de la profession laisse bien souvent à désirer.

Ça existe déjà, cela s'appelle Speedy, Norauto, etc. En général ce sont des réseaux basés sur le principe de la franchise : une marque de tête, une centrale d'achats, des procédures standardisées, etc.

Là encore c'est pareil, même nous parfois nous ne voyons pas que ce qu'on propose existe déjà et fait même des communications massives en publicité.

Link to comment

Ça existe déjà, cela s'appelle Speedy, Norauto, etc. En général ce sont des réseaux basés sur le principe de la franchise : une marque de tête, une centrale d'achats, des procédures standardisées, etc.

Merci Chitah, mais je plaisantais à propos de l'ordre des garagistes. :dentier:

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...