Jump to content
Hayek's plosive

De l'art ou de cochon

Recommended Posts

Low-carb police! You are under arest!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Low-carb police! You are under arest!

:icon_biggrin:

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai vu du pop art canadien tres joli recemment.

sinon l'image postee par Hayek'splziv c'est de la merde pour guignol anticapitaliste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai vu du pop art canadien tres joli recemment.

sinon l'image postee par Hayek'splziv c'est de la merde pour guignol anticapitaliste.

On peut aussi l'interpréter comme "tous les guignols qui croient qu'ils sont libres parce qu'ils vivent dans une démocratie n'ont rien compris. Seuls les libéraux savent que personne ne vit dans un monde libre."

muropaketti3.jpg?1319621907

Share this post


Link to post
Share on other sites

sinon l'image postee par Hayek'splziv c'est de la merde pour guignol anticapitaliste.

pas mieux

On peut aussi l'interpréter comme "tous les guignols qui croient qu'ils sont libres parce qu'ils vivent dans une démocratie n'ont rien compris. Seuls les libéraux savent que personne ne vit dans un monde libre."

Heu. "L’œuvre" aurait été effectuée à partir de bulletins de vote, ton interprétation tiendrait, mais là, franchement …

En mai-juin il y avait une expo intitulée 'Degas to Dali' à Auckland, regroupant des œuvres du XIXe à la fin du XXe siècle. Ou comment se rendre compte de ce qu'est devenu en un petit siècle ce qu'on appelle encore "art" …

Share this post


Link to post
Share on other sites

En mai-juin il y avait une expo intitulée 'Degas to Dali' à Auckland, regroupant des œuvres du XIXe à la fin du XXe siècle. Ou comment se rendre compte de ce qu'est devenu en un petit siècle ce qu'on appelle encore "art" …

Et qu'est-ce que tu appelles "art"?

Les artistes savent tres bien comment ca se passe dans le marché de l'art. 70% se passe dans les ventes aux encheres de Christies et Sothebys. A part quelque gars comme Banksy, les artistes "de gauche" du genre Picasso sont des gros hypocrites et sont bien contents de faire du fric en vendant aux riches. Banksy, lui, fait tout dans la rue, interdit qu'on vende ses oeuvres aux encheres, au moins il est coherent avec sa logique anti-capitaliste. Et meme si je suis pas d'accord je trouve ses trucs sympas.

banksy_soho_phone_box_2.jpg

10-i-am-father.jpg

banksy-one-nation-under-cctv-2.jpg

Il y a 100 ans on disait que l'origine du monde de Courbet n'etait pas de l'art, juste une provocation. Que le courant impressioniste etait une arnaque. Puis on a dit ca de Picasso, Dali, du fauvisme, et maintenant on reconnait leurs talents (enfin il reste des refractaires). Aujourd'hui on va te dire "rohlala, on est passé de Dali ou Magritte a Invader, Soulages ou Jeff Koons, l'art ca devient n'importe quoi" et dans 100 ans, on considerera Anish Kapoor ou Jeff Koons comme des artistes a part entiere…

Guess what, De Vinci a énormément scandalisé en son temps… Les Ambassadeurs par Holbein, tout le theme de la vanité, c'est un énorme foutage de gueule pour l'époque. C'est pas pour autant que c'est "de la merde".

Hans_Holbein_The_Ambassadors_National_gallery.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

La question que je me pose bêtement pour définir ce qui peut être une oeuvre d'art est bêtement basique :

cet objet, en dehors du contexte où il m'est présenté (galerie, exposition…) peut il s'apparenter à une création ?

j'ai souvent l'impression que la définition de l'art aujourd'hui est dépendante étroitement d'éléments extérieurs à sa substance, si je m'exprime bien ?

une pissotière, un frigo, une compression, un tas de sable, un fil à étendre, en dehors du lieu où ils sont exposés ne sont jamais qu'une pissotière, un frigo etc

Par opposition, une oeuvre qui laisse parler son créateur, et provoque en moi une émotion indépendamment du lieu où elle se trouve, est une oeuvre d'art

Dans le premier cas, c'est de la branlette et du snobisme

Dans le second, c'est de l'art

Il y a sans doute une zone grise entre ses deux extrèmes où la frontière entre l'arnaque et l'intègre est très poreuse

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et qu'est-ce que tu appelles "art"?

Les artistes savent tres bien comment ca se passe dans le marché de l'art. 70% se passe dans les ventes aux encheres de Christies et Sothebys. A part quelque gars comme Banksy, les artistes "de gauche" du genre Picasso sont des gros hypocrites et sont bien contents de faire du fric en vendant aux riches. Banksy, lui, fait tout dans la rue, interdit qu'on vende ses oeuvres aux encheres, au moins il est coherent avec sa logique anti-capitaliste. Et meme si je suis pas d'accord je trouve ses trucs sympas.

Il y a 100 ans on disait que l'origine du monde de Courbet n'etait pas de l'art, juste une provocation. Que le courant impressioniste etait une arnaque. Puis on a dit ca de Picasso, Dali, du fauvisme, et maintenant on reconnait leurs talents (enfin il reste des refractaires). Aujourd'hui on va te dire "rohlala, on est passé de Dali ou Magritte a Invader, Soulages ou Jeff Koons, l'art ca devient n'importe quoi" et dans 100 ans, on considerera Anish Kapoor ou Jeff Koons comme des artistes a part entiere…

Guess what, De Vinci a énormément scandalisé en son temps… Les Ambassadeurs par Holbein, tout le theme de la vanité, c'est un énorme foutage de gueule pour l'époque. C'est pas pour autant que c'est "de la merde".

absolument.

Il y a sans doute une zone grise entre ses deux extrèmes où la frontière entre l'arnaque et l'intègre est très poreuse

voila.Mais la zone poreuse est un bon detecteur a cons.Moi je juge en fonction de l'effort: si c'est beaucoup de travail, mais moche, je dis j'aime pas.Si c'est fait en cinq minutes par un singe handicape, je dis c'est de la merde.

Share this post


Link to post
Share on other sites

si c'est beaucoup de travail, mais moche, je dis j'aime pas.Si c'est fait en cinq minutes par un singe handicape, je dis c'est de la merde.

Bonne définition de l'art.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le point de bisounours est pas mal non plus sur le fait de sortir l'oeuvre du musée.

Ai Weiwei a fait des graines de tournesol en ceramique et les a exposées a la Tate Modern il y a 2 ans. La semaine derniere, une partie etait en vente chez Cristies. Maintenant tu prends ces graines et tu les poses chez toi, est-ce que c'est toujours de l'art?

ai-weiwei-sunflower-seeds-006.jpg

La comme ca, j'ai envie de dire un gros non qui tache. Maintenant, faudrait savoir ce que l'artiste a voulu dire (gros point noir de l'art abstrait et l'art nouveau, se farcir toutes les footnotes pour "comprendre")

Autre question, parce que c'est Ai Weiwei, on pose pas trop de questions. Mais si ca avait été un autre artiste, inconnu au bataillon, est-ce qu'on aurait appelé ca de l'art? Ou est-ce que c'est une vaste arnaque? Un peu comme le ready-made.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hayek, j'ai envie de dire que j'en ai rien à foutre de comprendre le cheminement intellectuel de l'inventeur de la graine de tournesol artistique, car tu peux aussi te pencher sur la motivation du gars qui expose ses étrons, mais bof, hein ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

le cheminement intellectuel on s'en fout.Seul le resultat compte.Est-ce beau? si oui ca va.Sinon revenir a la distinction quantite de travail / gout personnel.

Rien ne m'insupporte plus que les 'oeuvres' fournies avec un lexique cense l'expliquer.

dans le cas de Wei wei par exemple, la production de toutes ces graines de tournesol en ceramique a du demander beaucoup de travail.

Un peu comme Ron Mueck qui a des assistants payes par l'etat pour l'aider a finir ses enormes sculptures.Pourtant quand on voit les sculptures, impossible de ne pas voir la quantite de talent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autre question, parce que c'est Ai Weiwei, on pose pas trop de questions. Mais si ca avait été un autre artiste, inconnu au bataillon, est-ce qu'on aurait appelé ca de l'art? Ou est-ce que c'est une vaste arnaque? Un peu comme le ready-made.

Ben voilà, tu as la réponse à ta question. De l'art, c'est indépendant de l'artiste. Si tu es obligé de coller le nom de l'artiste pour le vendre ou le faire connaître, c'est un signe indélébile que c'est du caca de taureau standard.

Share this post


Link to post
Share on other sites

300px-MagrittePipe.jpg

Effectivement, ce n'est pas une pipe mais sa représentation

Magritte, quand même… c'est autre chose !

Share this post


Link to post
Share on other sites

300px-MagrittePipe.jpg

Ben voilà. Tout est autocontenu. Pas d'explication en footnote, etc, et pourtant, l'humour, la qualité du travail et la question intellectuelle derrière est très bien perçue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

/233427gerhardrichtercentrepompidouLopo6oj.jpg

Richter, peintre contemporain allemand, oui, c'est de la peinture, mais pour moi c'est de la magie, où la technicité cède la place à la beauté

Share this post


Link to post
Share on other sites

le cheminement intellectuel on s'en fout.Seul le resultat compte.Est-ce beau? si oui ca va.Sinon revenir a la distinction quantite de travail / gout personnel.

Rien ne m'insupporte plus que les 'oeuvres' fournies avec un lexique cense l'expliquer.

Un retour de la valeur-travail pour évaluer lé qualité d'une oeuvre d'art ? Parce que Dostoievski a écrit un roman en 27 jours !

Share this post


Link to post
Share on other sites

/233427gerhardrichtercentrepompidouLopo6oj.jpg

Richter, peintre contemporain allemand, oui, c'est de la peinture, mais pour moi c'est de la magie, où la technicité cède la place à la beauté

Richter dont une oeuvre a battu le record a une mise aux encheres pour un peintre vivant. Record qu'il détenait déja auparavant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un jeune artiste contemporain que j'aime bien, Guillaume Bresson

4.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

La question que je me pose bêtement pour définir ce qui peut être une oeuvre d'art est bêtement basique :

cet objet, en dehors du contexte où il m'est présenté (galerie, exposition…) peut il s'apparenter à une création ?

j'ai souvent l'impression que la définition de l'art aujourd'hui est dépendante étroitement d'éléments extérieurs à sa substance, si je m'exprime bien ?

une pissotière, un frigo, une compression, un tas de sable, un fil à étendre, en dehors du lieu où ils sont exposés ne sont jamais qu'une pissotière, un frigo etc

Par opposition, une oeuvre qui laisse parler son créateur, et provoque en moi une émotion indépendamment du lieu où elle se trouve, est une oeuvre d'art

Dans le premier cas, c'est de la branlette et du snobisme

Dans le second, c'est de l'art

Il y a sans doute une zone grise entre ses deux extrèmes où la frontière entre l'arnaque et l'intègre est très poreuse

Pourquoi vouloir évacuer le contexte ? L'art et l'oeuvre d'art naissent précisément de ce hiatus entre le contexte et l'oeuvre elle même. On peut admirer la beauté d'un paysage, mais cette beauté ne sera de l'art uniquement si elle sort de son contexte. A ce titre, il n'y a pas de différence entre un paysage champêtre et buccolique peint sur une toile, et une pissotière qui trône dans une galerie du marais.

La différence entre la pissotière, et le beau paysage, c'est la même qu'entre les vers classiques et les fleurs du mal, entre Verlaine et Malherbe. Depuis Baudelaire, l'art a changé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un retour de la valeur-travail pour évaluer lé qualité d'une oeuvre d'art ? Parce que Dostoievski a écrit un roman en 27 jours !

tu vois tres bien de quoi je parle, ne fais pas le neuneu.

d'autre part c'etaient peut-etre des journees de 14 heures.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ Poe :

la différence pour moi est que dans le cas d'une pissotière exposée, le concepteur de ladite est jacob delafon, et non duchamp ; dans le cas d'un tableau, d'une sculpture, le concepteur est celui qui a transformé une matière première, de la glaise, du métal, ou utilisé des outils tels que pinceau, fusain, gouache pour créér un objet. Il n'a pas exposé juste un tas de terre et sa boite de peinture

je ne vois pas la comparaison à faire entre une rivière, et la représentation de celle ci, qu'elle soit réaliste ou abstraite, c'est toujours une création, à chacun d'y trouver de la beauté, de l'émotion, de la valeur

tu peux aimer Baudelaire et Lamartine, Prévert et Mallarmé, Du Bellay et Aragon, ce sont des poètes qui ont transformé les mots

en quoi mon fil à étendre le linge est il moins de l'art que celui exposé dans une galerie branchouille à part son coût défiant toute concurrence ? En fait, tout l'art réside dans le prix qui en est demandé, fonction de son environnement, et non de sa beauté intrinsèque

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Sujet 2 (dissertation) bac philo 2012 : Faut-il être cultivé pour apprécier une œuvre d'art ?" Vous avez quatre heures.

Le street art, mouvement illégal et gratuit par nature, est-ce de l'art ?

52284045644269533_HaeusD63_c.jpg

En évoquant l'oeuvre d'art et son contexte, je vous renvoie aux oeuvres de Banksy sur le mur de séparation israelo-palestinien en Cisjordanie. L'oeuvre et son impact sont inextricables de son contexte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ Poe :

la différence pour moi est que dans le cas d'une pissotière exposée, le concepteur de ladite est jacob delafon, et non duchamp ; dans le cas d'un tableau, d'une sculpture, le concepteur est celui qui a transformé une matière première, de la glaise, du métal, ou utilisé des outils tels que pinceau, fusain, gouache pour créér un objet. Il n'a pas exposé juste un tas de terre et sa boite de peinture

je ne vois pas la comparaison à faire entre une rivière, et la représentation de celle ci, qu'elle soit réaliste ou abstraite, c'est toujours une création, à chacun d'y trouver de la beauté, de l'émotion, de la valeur

tu peux aimer Baudelaire et Lamartine, Prévert et Mallarmé, Du Bellay et Aragon, ce sont des poètes qui ont transformé les mots

en quoi mon fil à étendre le linge est il moins de l'art que celui exposé dans une galerie branchouille à part son coût défiant toute concurrence ? En fait, tout l'art réside dans le prix qui en est demandé, fonction de son environnement, et non de sa beauté intrinsèque

La question n'est pas là.

La question c'est de comprendre en quoi Baudelaire et Duchamp ont transformé leur art à leur manière, pas de savoir si Mme Bisounours fait de l'art en étendant son linge ou en se brossant les dents.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, je comprends bien que tu parles de leur cheminement intérieur, de leur évolution, c'est ça ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...