Jump to content
kaleidoskop

Zones blanches et annulation des enchères en telephonie mobile

Recommended Posts

Just now, frigo said:

 

A la citoyenneté je pense. 

Je peux la vendre ? ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
40 minutes ago, frigo said:

 D'après moi si tu peux, comme quand tu loues un appart, tu peux interdire les sous locations, en tous cas c'est le locataire du bail qui reste responsable.

 

Vu le domaine, l’activité et les sommes en jeux, contrairement a un appart je ne pense pas que tu puisses.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, frigo a dit :

 

A la citoyenneté je pense, tu peux aussi déménager pour changer de citoyenneté. 

 

Tu peux aussi acheter une citoyenneté. 

 

Si j'étais au pouvoir, en plus des autres moyens d'y accéder, je créerais le programme tout de suite $$$ contre passeport.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, frigo a dit :

  comme quand tu loues un appart, tu peux interdire les sous locations, en tous cas c'est le locataire du bail qui reste responsable.

Free a bien sous-loué les réseaux à France Telecom pour pouvoir casser les prix, sans avoir investi dans les infrastructures.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, kaleidoskop a dit :

Free a bien sous-loué les réseaux à France Telecom pour pouvoir casser les prix, sans avoir investi dans les infrastructures.

 

Et Free a payé FT qui n'a pas perdu d'argent dans l'opération. Ce qui veut dire que ces infras étaient soient largement remboursées, soit que FT faisait déjà une belle marge pour lui-même.

Du reste, Free a loué, pas sous-loué.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rappelle si ça vous intéresse que il y a quelques mois le Sénat a interdit à SFR d'investir dans la fibre à la campagne parce que l'état avait déjà un programme d'investissement à côté et que ça allait leur faire perdre du pognon. Et ensuite on vient contraindre les fournisseurs de communication à cracher ay bassinet 

 

Ha oui on constate une rechute de frigo mais ça va. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Tramp a dit :

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué et engraisser des fonctionnaires au passage ?

Et surtout, donner aux politiciens de quoi tenir les FAI et les media par les couilles à intervalles réguliers, hein...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben non désolé, je fais un bip sur une fréquence et elle m'appartient pour l'éternité je trouve ca vraiment étrange, et en passant par  les votations on zappe les politiciens . 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, frigo a dit :

Ben non désolé, je fais un bip sur une fréquence et elle m'appartient pour l'éternité

 

Personne n'a soutenu cette position ici. C'est même le contraire qui l'a été.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Tramp a dit :

tu émets, tu gardes, tu n'émets plus, ca redevient libre.

 

Il y a 9 heures, Tramp a dit :

elle n'a un droit exclusif qu'au minimum necessaire au bon fonctionnement de son activité.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quoi tu dis que le premier qui l'utilise c'est à lui, tu veux définir comment il l'utilise , si c'est bien ou mal, comment.

Et plus je réfléchi plus je pense que l'utilisation doit être gratuite , son coût d,utilisation serait reporté sur les clients, c'est une forme d'impôt.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, frigo a dit :

 

Quoi tu dis que le premier qui l'utilise c'est à lui

 

 

Je dis que le premier qui émet a un droit d'usage exclusif sur la plus petite frequence necessaire au bon fonctionnement de son activité jusqu'à ce qu'il n'émette plus.

 

il y a 3 minutes, frigo a dit :

Et plus je réfléchi plus je pense que l'utilisation doit être gratuite , son coût d,utilisation serait reporté sur les clients, c'est une forme d'impôt.

 

Contradictoire. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, si on oublie deux secondes les délires de planification et qu'on se concentre sur le concept de tramp :

 

Et qui décide du "minimum requis"? Ça semble arbitraire comme concept, avec en cas de conflit deux armées d'experts qui vont se contredire, ça donne envie !

 

Idem avec "premier arrivé, premier servi". Je peux te définir un plan de fréquences tout à fait fonctionnel et peu coûteux en émission où je prends la grande majorité du spectre en laissant plein de whitespace très coûteux à utiliser. Comme ça j'ai l'assurance de pouvoir l'utiliser plus tard si je veux.

 

Après le temporel, le spatial. C'est quoi le service ? National ? Mais si j'ai un micro trou quelque part, quelqu'un d'autre peut émettre à ma place à cet endroit précis SANS BAVER ? Ce n'est pas sérieux. Et la complexité de gestion est horrible. Comment prouver l'antériorité de l'émission à un lieu donné ? Ou plutôt, à tous les lieux donnés.

 

Sans compter la barrière à l'entrée démentielle que cela crée. Aucune compétitivité à avoir : tant que j'emets, king of the hill !

 

Bref : Je ne vois pas bien le problème avec les enchères. Encore une fois, quelle différence entre une université qui fait une sélection par l'argent (ce que tu prones) et l'État qui fait une sélection par l'argent ? On peut critiquer la forme des enchères (spectre disponible, temps limité, crony), mais j'ai peur qu'on n'ait pas tellement mieux sur le fond.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, cedric.og a dit :

es délires de planification

 

Tu dis ça pour moi ?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, cedric.og a dit :

Et qui décide du "minimum requis"?

 

Les tribunaux quand il y a un conflit grâce aux experts qui connaissent la technologie existante. 

Prenons la radio : on sait bien que pour etre correctement entendu dans un endroit donné il n'y a pas besoin d'émettre sur toute la bande FM. Il n'y a rien d'arbitraire là-dedans. C'est très simple : est-ce que le fait qu'un autre émette t'empêche d'être entendu ? 

 

il y a 24 minutes, cedric.og a dit :

Idem avec "premier arrivé, premier servi". Je peux te définir un plan de fréquences tout à fait fonctionnel et peu coûteux en émission où je prends la grande majorité du spectre en laissant plein de whitespace très coûteux à utiliser. Comme ça j'ai l'assurance de pouvoir l'utiliser plus tard si je veux.

 

Voir le point précédent.

 

il y a 24 minutes, cedric.og a dit :

Mais si j'ai un micro trou quelque part, quelqu'un d'autre peut émettre à ma place à cet endroit précis SANS BAVER ? Ce n'est pas sérieux.

 

Aujourd'hui les gens bavent déjà les uns sur les autres. Je n'ai pas à offrir une perfection qu'un autre systeme n'est pas capable d'offrir.

 

il y a 24 minutes, cedric.og a dit :

Comment prouver l'antériorité de l'émission à un lieu donné ? Ou plutôt, à tous les lieux donnés.

 

Comment tu prouves que ta maison est à toi ?

 

il y a 24 minutes, cedric.og a dit :

Sans compter la barrière à l'entrée démentielle que cela crée. Aucune compétitivité à avoir : tant que j'emets, king of the hill !

 

Voir point 1. 

Argument d'autant plus ridicule que l'Etat vend les frequences des centaines de millions d'euros. Tu préfères quoi ? Émettre dans le vent sans gagner d'argent ou qu'un type te file des centaines de millions pour prendre la place ?

 

il y a 24 minutes, cedric.og a dit :

Encore une fois, quelle différence entre une université qui fait une sélection par l'argent (ce que tu prones) et l'État qui fait une sélection par l'argent ?

 

Tu poses cette question sur Liborg ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 minutes ago, Tramp said:

 

Les tribunaux quand il y a un conflit grâce aux experts qui connaissent la technologie existante. 

Prenons la radio : on sait bien que pour etre correctement entendu dans un endroit donné il n'y a pas besoin d'émettre sur toute la bande FM. Il n'y a rien d'arbitraire là-dedans. C'est très simple : est-ce que le fait qu'un autre émette t'empêche d'être entendu ? 

 

 

Voir le point précédent.

 

 

Aujourd'hui les gens bavent déjà les uns sur les autres. Je n'ai pas à offrir une perfection qu'un autre systeme n'est pas capable d'offrir.

 

Comment tu prouves que ta maison est à toi ?

 

 

Voir point 1. 

Argument d'autant plus ridicule que l'Etat vend les frequences des centaines de millions d'euros. Tu préfères quoi ? Émettre dans le vent sans gagner d'argent ou qu'un type te file des centaines de millions pour prendre la place ?

 

 

Tu poses cette question sur Liborg ? 

Tout à fait, et j'en attends une réponse sérieuse. Remplace "état" par n'importe quel nom si ça t'aide.

 

Pour l'antériorité, il faut donc le prouver en tout endroit de réception. Ça risque d'amuser un certain nombre d'huissiers de sillonner la France en prenant des mesures tous les 100 mètres. Même l'ANFR n'y arrive pas en dehors de valeurs approximatives issues de modèles.

Je t'accorde que c'est économiquement idiot, sauf à vouloir mettre des bâtons dans les roues à un concurrent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, cedric.og a dit :

Remplace "état" par n'importe quel nom si ça t'aide.

 

Ben non, ca n'aide pas. L'Etat ce n'est pas une personne morale comme une autre.

 

il y a 1 minute, cedric.og a dit :

Pour l'antériorité, il faut donc le prouver en tout endroit de réception.

 

Bien sûr que non. Tant que personne n'émet sur ta frequence à cet endroit tu n'as rien à prouver dessus. Et le jour où quelqu'un emet sur ta frequence, tu n'as qu'à produire les preuves que tu veux. Par exemple un appel à témoin d'auditeurs mécontents ou n'importe quoi d'autre qui prouvait que tu émettais à cet endroit sur cette frequence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas sur que tu aies une idée de ce dont tu parles. Cette notion d'anteriorité complexifie grandement toute la gestion du spectre par les entreprises. Et un faisceau qui devient problématique suite à une mise à jour d'un équipement sur certains récepteurs, on fait comment ? On demande l'antériorité des émetteurs par rapport au satellite qui n'a du coup jamais été prouvée par huissier ?

 

Avec l'arrivée de services 5G dans de multiples bandes allant de 600Mhz à 60Ghz et qui vont changer continuellement en fonction de l'usage avec des notions avancées de virtualisation de réseau, ça va être amusant aussi de récupérer les témoignages de Mme Michu "mon service qui émettait sur la bande 606-614Mhz à partir du 17/04/2006 exactement ne marche plus".

 

Cherchons compliqué quand on peut faire simple.

 

Il faut admettre que de temps en temps, on tombe sur des cas foireux, comme celui la, ou le moindre mal n'est conceptuellement pas si loin de ce qui existe déjà. Je crois que tu n'imagines pas le bordel que ça représente déjà aujourd'hui, tant en terme de gestion de spectre que de complexité de standards, alors que c'est centralisé donc en théorie simple à appliquer.

 

Je serais (sincèrement) curieux de voir la gestion d'un spectre non régulé, pour ma curiosité. Il existe beaucoup de plages non régulées mais où l'usage est au final faible, ce qui limite l'exemple.

 

 

Non, pour moi le véritable problème de la gestion du spectre par l'état, c'est l'arbitraire. Francetv rêve de préserver la TNT face à la 5g et milite en ce sens, tu m'etonnes... Si les licences valaient moins cher, crois moi que tu boufferais encore plus longtemps du France 3 à la place d'un vrai service telecom. Comme quoi, la solution par le marché à du bon, même si c'est l'état qui en bénéficie au moins directement.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, cedric.og a dit :

Je ne suis pas sur que tu aies une idée de ce dont tu parles.

 

https://mises.org/library/spectrum-should-be-private-property-economics-history-and-future-wireless-technology

 

il y a 19 minutes, cedric.og a dit :

Cette notion d'anteriorité complexifie grandement toute la gestion du spectre par les entreprises.

 

Ok et alors ? C'est à ce que sert la division du travail. Ce n'est qu'une variante de l'argument du chaos du marché contre l'ordre de la planification centralisée.

Un moyen de simplifier les choses c'est de créer un registre. 

 

il y a 21 minutes, cedric.og a dit :

Et un faisceau qui devient problématique suite à une mise à jour d'un équipement sur certains récepteurs, on fait comment ? On demande l'antériorité des émetteurs par rapport au satellite qui n'a du coup jamais été prouvée par huissier ?

 

Si j'étais expert pour résoudre tous les conflits de propriété et d'usage j'ouvrirais mon cabinet d'arbitrage.

 

il y a 23 minutes, cedric.og a dit :

 

Avec l'arrivée de services 5G dans de multiples bandes allant de 600Mhz à 60Ghz et qui vont changer continuellement en fonction de l'usage avec des notions avancées de virtualisation de réseau, ça va être amusant aussi de récupérer les témoignages de Mme Michu "mon service qui émettait sur la bande 606-614Mhz à partir du 17/04/2006 exactement ne marche plus".

 

Peut-etre que les opérateurs ont intérêt à s'entendre pour eviter de passer leur temps devant les tribunaux et de fournir un service inexistant à leurs clients ?

Lorsqu'on les laisse faire, les entreprises n'ont pas de difficulté à coopérer ensemble quand les gains profitent largement à l'ensemble des participants.

Par exemple en tenant un registre de qui à quoi.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Putain j'aime bien ce genre de débats de merde mais concrètement D. Friedman a déjà expliqué comment réglait ça dans the machinery of freedom

 

 

Anyway osef, on met aucune restrictions et les opérateurs  se démerdent entre eux pour les émissions. Et basta ! 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore une fois on remarquera que tout doit être parfait en Anarchie mais par contre on peut empiler des tonnes de merde dans l'état actuel des choses et allons y c'est open bar et reprenez en deux fois. 

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est le conservatisme et ce que j'appellerais le syndrome de l'expert : j'ai remarqué que beaucoup de liberaux sont pour déréglementer sauf dans leur domaine (je ne remet pas en cause leur bonne foi) où l'intervention étatique est globalement bonne et necessaire pour nous sauver (sauf les impots, en general ça fait consensus).

Je me souviens de Cugieran qui expliquait qu'il était impératif que l'Etat s'occupe de la gestion des crues et de délimiter où l'on a le droit de construire ou non.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Tramp a dit :

C'est le conservatisme et ce que j'appellerais le syndrome de l'expert : j'ai remarqué que beaucoup de liberaux sont pour déréglementer sauf dans leur domaine (je ne remet pas en cause leur bonne foi) où l'intervention étatique est globalement bonne et necessaire pour nous sauver (sauf les impots, en general ça fait consensus).

Je me souviens de Cugieran qui expliquait qu'il était impératif que l'Etat s'occupe de la gestion des crues et de délimiter où l'on a le droit de construire ou non.

Héhé j'ai spotté ça aussi. Flashy avec les registres d'état civil :mrgreen: 

Enfin c'est le problème quand on est dans un monde qu'on connaît, on arrive pas à se rendre compte qu'on pourrait faire autrement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, cedric.og a dit :

Bref : Je ne vois pas bien le problème avec les enchères.

Le problème, c'est que l’État vend quelque chose qui ne lui appartenait pas. Mais bon, en comparaison du reste c'est presque un souci mineur. :lol:

 

Il y a 4 heures, Tramp a dit :

C'est le conservatisme et ce que j'appellerais le syndrome de l'expert : j'ai remarqué que beaucoup de liberaux sont pour déréglementer sauf dans leur domaine (je ne remet pas en cause leur bonne foi) où l'intervention étatique est globalement bonne et necessaire pour nous sauver (sauf les impots, en general ça fait consensus).

C'est amusant, Hayek avait fondé la Société du Mont-Pèlerin das l'optique exactement inverse. Les économistes libéraux se rendaient généralement compte que dans leur domaine de spécialité, l'intervention de l'Etat est toujours nocive, mais continuaient à lui faire confiance pour le reste ; l'idée de Hayek était de faire se rencontrer des libéraux de spécialités différentes de manière à ce que chacun se rende compte que l’État fait tout autant de la merde dans les autres domaines.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne vois pas non plus d'où sort l'a priori implicite comme quoi les acteurs / opérateurs seraient incapables de s'entendre ?

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 hours ago, Rincevent said:

Le problème, c'est que l’État vend quelque chose qui ne lui appartenait pas. Mais bon, en comparaison du reste c'est presque un souci mineur. :lol:

:P C'est mon point principal ! N'étant pas anarchiste*, si ça permet une allocation pas trop débile de ressources tout en finançant une partie non négligeable d'une minarchie, ça me va.

 

Commençons déjà par ouvrir l'intégralité du spectre, ça sera déjà une très bonne première étape.

 

Une autre note est que l'accès physique aux fréquences, sans devenir anodin, va devenir moins précieux avec l'arrivée d'opérateurs virtuels complets (et non des ersatz d'opérateurs comme on connaît aujourd'hui). Le point central montera donc d'un cran, ce qui pour le coup rend ces histoires de négociation d'accès aux réseaux (et uniquement ça ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit) beaucoup plus liberhalal : les acteurs se démerdent entre eux.

 

*je note que je suis donc interventionniste-voire-traitre relativement parlant. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, cedric.og a dit :

C'est mon point principal ! N'étant pas anarchiste*, si ça permet une allocation pas trop débile de ressources tout en finançant une partie non négligeable d'une minarchie, ça me va.

 

Voilà la vente des fréquences c'est un impôt,  payé in fine par le consommateur, c'est d'ailleurs fait pour la ralonge budgétaire aux armées, ou pour n'importe quoi d'autre dans l'avenir.

J'ai lu que la bande de fréquences , dites en or parce que très performantes,  n'était pas très large, sa monopolisation éventuelle par un opérateur pose quand même la question de l'utilité de la concurrence dans le jeux du marché. 

il y a 29 minutes, cedric.og a dit :

d'opérateurs virtuels complets (

 

C'est quoi cette bête? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...