poney

Animateur
  • Compteur de contenus

    23 459
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    57

poney a gagné pour la dernière fois le 11 juillet

poney a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

2 012 Admiré

2 abonnés

À propos de poney

  • Rang
    Gros posteur- Lasagne - leftlibertarian
  • Date de naissance 01/01/2000

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral classique
  • Ma référence
    Farrokh Bulsara

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Location
    Zanzibar
  • Interests
    Les activités de gauchisto-communistes habituellement dénigrées par les libéraux : les sciences sociales et les bars à vin branchouilles.

Visiteurs récents du profil

1 269 visualisations du profil
  1. Je suis snob et je l'assume. Snob pour manger. Snob pour m'habiller. Snob pour le véhiculer. Snob pour voyager. Mes gd parents étaient des prolo, je sais d'où je viens, je sais où je veux aller, je sais où je ne veux pas retourner.
  2. J'en suis sur. Salah Abdeslam syndrome. Faire la guerre sainte. Quand t'as une armée tu te mets en mode Syrie et tu conquiert des territoires. Quand t'es en mode bolosse partisan, tu deviens un terroriste qui tapes des faibles. Quelque part les résistants de 43 n'avaient pas une tactique super différence. Idéalement là où c'est psychologiquement dur pour tenter d'affaiblir le moral. Oui De manière générale toutes les guerres, tous les conflits, toutes les idées, .. ont vu des chauds partisans de dégonfler quand fallait passer de la théorie à la pratique. Et c'est humain.
  3. Ils sont en guère comme les djhads du 18 et 19eme. La différence : ils sont pas assez pour une armée alors ils font comme toutes les armées en sous nombre, mise en place d'une stratégie de partisan. Heureusement qu'ils sont pas top malins en effet sinon on aura beaucoup plus de morts. En outre je soupçonne que pas mal de dégonflent au dernier moment, une fois passé le côté électrique du rebelle armé de la société qu'est trop méchante. Quand faut aller crever bêtement c'est déjà une autre idée.
  4. Les vieux, faudrait en faire des pilules et les bouffer. Ça ferait un bon film
  5. Lol. J'ai passé 14 mois dans une famille béninoise, j'ai lu tout ce qui a été écrit sur la région, j'ai tenté d'apprendre la langue des heures par jour et je n'y comprends toujours rien.
  6. Non. 1) je déteste sincèrement voyager. J'aime bien être quelque part mais je déteste voyager. Je déteste ne pas être chez moi. Je pourrais habiter n'importe où dans le monde mais je n'aime pas spécialement voyager. Je le fais par curiosité. Si demain on invente un moyen de découvrir l'Italie du nord sans voyager, je le ferai. 2) je hais littéralement les explorateurs, les backpackers, Les trimbaleurs, Les gens qui "font le Tibet", qui ont "fais l'Amérique du Sud" en passant 3 jours ici et 4 jours là bas, ou en ayant vécu 3 mois en auberge de jeunesse avec d'autres backpackers, sur d'avoir tout compris et tout découvert sur le monde qui les entouraient. Et enfin : http://m.ina.fr/video/I06298103
  7. Je hais les voyages et les explorateurs
  8. C'est clair. J'ai souvenir de courir en été à Marseille, fin après midi, c'était déjà off limits pour moi, j'écourtais systématiquement. En fait, courir sous la neige ne me dérange pas. Courir sous plus de 25° c'est vraiment dur.
  9. Je pense aussi que niveau jambes ça sera short, mais de toute façon j'ai match le même jour donc c'est pas jouable. Je vais regarder pour en faire un au printemps
  10. Oui Depart à l'abbaye Jesaisplusquoi et arrivée à Châtillon. Je suis d'abord monté au col de l'abbaye, après m'être déjà trompé une fois de chemin, puis je suis redescendu au croisement précédent parce que je devais pas aller par là, lol, pour passer par la "pierre du sacrifice" puis par le "comptage des moutons", pour arriver au grand kern du sommet, ensuite traverser le plateau jusqu'au cabanes de Châtillon. Puis descente vers le village proprement dit. J'ai bien perdu une heure ou plus dans ces détours... Et douche ensuite. @tomboro pas efficace et fatiguant mais c'était le défi. Comme je le disais, j'ai marché au moins la moitié des côtes tellement j'en ai chier. La descente ça a été par contre. J'ai pris mon pied à pousser assez fort, mais c'est vrai que ça tape de partout, j'ai failli m'etaler deux fois en accrochant la pointe des pieds, heureusement en me reprenant à chaque fois. J'ai fait pas mal d'alpinisme ado, en haute montagne, donc je sais à peu près descendre, mais ça fait quand même mal.
  11. De toute façon j'ai match ce jour là à midi, je peux pas faire les deux. Hier j'ai fait un trail, 6h en tout, parti de 550m, sommet à 2000m, avec deux cols en rab (parce que je me suis trompé de sentier lol) 2000m d d+ d'après mon smartphone, 23km en tout. Seul. Avec une pause d'une heure à midi parce que merde, ça donne e 3h de montée, 1h de plat sur le haut plateau, 1h de descente. J'ai marché la moitié de la montée, je ne sais pas comment font les mecs de course en montagne pour courir dans des sentiers avec des pentes à 40% ou plus parfois. Ceux qui ont déjà randonné en montagne savent de quoi je parle. J'y ai laissé ma pompe gauche déchirée en descente dans la caillasse. J'ai les jambes en feu, je boitille. Je suis quand même super content. Le Vercors c'est top !
  12. De Hollandais !
  13. Je suis à Châtillon Pas mal de punk à chien ouais, spécialement avec le festival artiste machin :/ Mais quelle belle région !
  14. Je lis ça en vacances avec les beaup et leurs amis, dans le Diois, aux contreforts du Vercors. Je cours chaque matin quelques km (7km de montage et je suis rincé). Par contre je bouffe du sucre c'est affolant. Salade de pâte, pain confiture, riz... Je fais mon max pour limiter la casse mais c'est chaud. Demain je vais devoir manger du gâteau à cause d'un anniversaire. Vivement le retour à la maison. (Du coup je nage 5/600m fin aprèm à la piscine municipale malgré mon dégout de ce sport pour éliminer). Merci Nick pour la recension, je vais le commander sur Amazon
  15. Cela fait 2 mois que je n'ai plus couru pour diverses raisons. Il y a le marathon de Bxl le 1er octobre. Le temps de rentrer de vacances dans une semaine, cela me fait 6 semaines de prépa pour un premier marathon. Mon record de distance perso est de 23km en trail. Ça ressemble à une idée à la con mais j'ai bien envie avec 4h en objectif.