Jump to content

Kosher

Membre Adhérent
  • Posts

    2479
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Kosher

  1. Et le sixième est Lil Peep. Qui ne s'est pas suicidé, mais a plutôt fait une overdose accidentelle, bien qu'il ait souffert de pensées et d'impulsions suicidaires.
  2. C'est ce que les (rares) voix LGBT du monde musulman tentent de défendre. Le Coran reprend l'histoire de Lot/Lut et il y a définitivement du mépris pour eux, mais aucune interdiction. Ce sont les hadiths qui condamnent ces actes, et les rares qui traitent du lesbianisme ne prévoient jamais de sanction. Les transgenres sont aussi historiquement beaucoup plus acceptés (mukhannathun).
  3. Ils ont obtenu 3 mandats directs par les premières voix (Erststimme), donc ils seront là.
  4. Oui, mais peut-être un peu plus subtil et moins véhément cette année, 2021. Il parle de l'Allemagne comme d'un pays d'immigration qui a besoin de mains ouvrières et d'esprits brillants et de l'obligation humanitaire, par exemple, pour les personnes politiquement persécutées comme Roman Protasevich, tout en répétant qu'il faut faire une distinction claire entre inviter des gens et faire preuve de solidarité parce que quelqu'un est dans le besoin et inviter quelqu'un qui n'est ni qualifié ni menacé, pour que l'immigration puisse ensuite être refusée. En bref, il souhaite un contrôle d'une part et une incitation à l'immigration qualifiée d'autre part, tout en reconnaissant que l'Allemagne n'est pas attractive : trop d'impôts, système éducatif non compétitif et dénonce l'AfD qui offre l'image d'une société non tolérante. En somme, avec la montée de l'AfD et de ses nombreux électeurs ex-FDP, il a cherché à se distinguer davantage dans la période pré-électorale que dans le rapprochement des années précédentes, y compris pendant le confinement.
  5. J'avoue que tu m'as fait buguer. Je ne saurais même pas si je dois confirmer ou infirmer, je n'ai aucune idée de ce qu'elle devient... J'ai juste trouvé que le débat s'est déroulé comme prévu, les deux parties campant sur leurs positions, sans vraiment s'écouter l'une l'autre, notamment sur les deux plus gros points de discorde : le nucléaire et l'immigration. Mais je pense que je suis plutôt d'accord avec ton deuxième point ; ça parle du droit d'asile et Zemmour part directement dans une tirade sur l'Islam...
  6. Oui, c'est un ami de la famille d'une ex. C'est biaisé car je l'ai vu plusieurs fois, mais de tous les politiques que j'ai rencontrés, la grande majorité des autres une seule fois, c'est celui qui m'a finalement donné la meilleure impression. Cela me rend curieux à propos de Zemmour car, outre le fait que je ne le connais pas personnellement, je n'ai aucun ouï-dire à son sujet.
  7. Sans vouloir remettre en cause cette impression générale, Hollande était ok en petit comité et bien meilleur en privé. La différence avec l'image qu'il donne en public m'a toujours surpris... Ce qui me fait poser la question : quelqu'un ici a-t-il rencontré Zemmour ? 😀
  8. J'ai pensé la même chose quand il a été annoncé. Mais, bien que je ne l'aie pas vu, j'en ai entendu de bonnes choses de la part de mes potes coréens qui l'ont vu à sa sortie.
  9. Il ne l'a pas réalisé, mais il est le producteur et le scénariste de The Medium, un film d'horreur surnaturel thaï-coréen sorti cet été.
  10. Je doute franchement que cela vienne de lui... édit: je veux dire, par exemple, que dans son roman Les Démons, les idées considérées comme les véritables démons sont aussi celles qui sont prêtes à dissoudre la religion, la famille, la nationalité et la pratique de la tolérance afin d'apporter au monde une sorte de liberté qui n'a jamais été connue auparavant ; une vision de la liberté humaine toujours plus grande qui ne peut aboutir qu'à la tyrannie.
  11. Avoir un père arabe et une mère juive (quelle que soit la division ethnique) ? édit : désolé, je pensais que j'étais dans un fil de discussion de la taverne. Bienvenue à toi ! ^^
  12. Hollande dénonçait également ceux qui jouent sur les peurs et stigmatisent, par exemple sur le sujet de la sécession des territoires. Il n'en faisait pas un problème à sens unique venant d'une partie définie de la population comme le fait Zemmour, où le simple fait de prendre le RER en étant barbu et en lisant le Coran attaque déjà l'histoire et l'identité de la France.
  13. Il s'agit moins de la question de distinguer l'auteur de ses fanboys que de dissocier l'œuvre particulière de l'auteur. Hoppe est tout aussi bien un con.
  14. Je me souviens avoir regardé ce docu lors de sa diffusion ; il a suscité la controverse et de nombreuses critiques, tant sur ses conclusions que sur son éthique (édit : pour être clair, perso, bien que limité, je l'avais trouvé intéressant, notamment en raison du débat qui a suivi). Mais bon, cela fait plus de 10 ans... Plusieurs reproductions de l'original avaient été réalisées et donnaient déjà des taux de soumission de plus de 80%.
  15. Je ne sais pas si c'est parce que je lis trop d'anglais (et ne vois donc que leur utilisation du langage dégenré) ou si j'ai juste passé trop de temps à l'étranger, mais je n'avais aucune idée que ça existait...
  16. OK, donc je suis un crétin... Je pensais que l'article de Not the Bee posté par Hayek, que je n'avais pas vu, contenait en fait l'intégralité de l'article de Pence. Mais, comme ce que cite poney n'en fait justement pas partie, je le reposte...
  17. Ah, je peux le concéder pour Bullet in the Head qui est bien chargé émotionnellement. Mais pour Hard Boiled, d'accord que les actions et leur cinématographie, bien que moins léchées, sont stylisées, mais le scénario... Je trouve aussi ce film actuellement bien aidé par les performances de Chow et Leung.
  18. Bien, compte tenu de ton enthousiasme, je préfère être sûr et dire que je préfère tout de même les autres que j'ai mentionnés à Kill List. Je ne veux pas non plus être celui qui va peut-être te faire perdre 1 heure 30. J'y ai peut-être baigné depuis petit, probablement aidé d'où je viens, et ai eu l'occasion d'avoir divers entretiens avec des réalisateurs et techniciens, mais on reste tous des amateurs ici... Probablement son meilleur film, suivi de Face/Off. Je n'avais pas réagi, mais pour l'épouvante coréenne, c'est aussi que ça suit la même tendance c.-à-d. les films d'horreur se mélangent au thriller (voire parfois à énigme), bien que certains gardent un cadre surnaturel comme The Wailing (probablement le film d'horreur coréen plutôt récent le plus connu et le plus intéressant). Gonjiam est l'exception la plus voyante. On se fait artsy ici. 😄
  19. Oui, ma critique porte bien moins sur le visuel (ça reste magnifiquement filmé), que sur le récit et les personnages. Ton deuxième point touche à une partie de ce que je lui reproche, i.e. on sent ses influences, mais cela contribue à la perte d'identité du film. J'ai bien aimé Kill List, mais même si c'est gore, ça reste un film de sous-genre psychologique (ici à la fois horreur et thriller). Maintenant que j'y pense, la majorité des films d'horreur des années 2010 à voir font partie de ce sous-genre, par exemple The Babadook, IT Follows (+ surnaturel), ou plus récemment The Lighthouse (edit : ou alors je suis biaisé et ils m'attirent simplement plus...). Même si surtout folk et donc lié au surnaturel, on peut d'ailleurs aussi y mettre Midsommar ; je n'ai par contre pas vu Hereditary. 🙂 Aussi, si tu veux de la violence, t'as toujours le dernier von Trier. 😁
  20. Grave est très bon, violence et sexualité sont là, mais c'est surtout l'atmosphère et le symbolisme omniprésent qui font le film. Je ne peux pas nier son côté art et essai, vraisemblalement inspiré par Cronenberg et Lynch, mais ça m'a surtout rappelé les films d’horreur des 70s, particulièrement Suspiria et, dans son esthétique générale, Carrie (édit : avec une scène rendant hommage à ce dernier). Pour Refn, sans parler de The Neon Demon, autant j'ai apprécié Drive, autant Only God Forgives était déjà une déception pour moi. Pas vu sa série néanmoins.
  21. a single dose... La possible charge virale après deux doses va être bien différente.
  22. Surprenant, mais intéressant. Quand les gens me demandent mes origines, je réponds généralement par la nationalité, marocaine pour mon père - française pour ma mère, et donc ils vont simplement supposer que mon père est arabe (édit : ce qui pour une fois est plutôt vrai même dans un sens plus strict, puisque même s'il y a eu des mélanges avec des berbères et des noires, ma tribu sahraouie descend d'une arabe). En termes de drague, cela m'aurait certainement servi pour cette partie importante de la population du Sud-Est, à condition que je passe en revue la cuisine juive... Après je suis peut-être traumatisé, car il y a quelques années, j'étais avec l'une des plus belles nanas que j'ai jamais connues, et elle m'a rapidement fait comprendre que ça ne déboucherait jamais sur quelque chose de plus sérieux à cause de ça.
  23. C’est ton expérience ? Je suis un peu curieux parce que, personnellement, les séfarades que je connais sont généralement beaucoup plus vocaux sur leurs origines, hommes ou femmes, et les ashkénazes sont également plus ouvertes aux relations avec des non-juifs, tant qu'une relation sérieuse aboutit à des enfants qu'elles élèvent comme juifs. Pour le reste, je suis d'accord ; pour quelque raison que ce soit (dragues, acceptation, ou autre), je ne vais pas par exemple m'amuser à m'identifier comme juif parce que la grande majorité des membres de la famille de ma grand-mère maternelle le sont... alors que non seulement ce n'est qu'une partie généalogique, mais qu'il y a eu conversion au catholicisme et que je n'ai pas été élevée comme tel. J'ai envie de dire que je ne comprends pas ces gens, mais pour revenir à l'exemple de la taille, étant quelqu'un qui marque toujours la vraie (1m77), sur les sites de relations sérieuses, je dois admettre que rajouter des centimètres est tentant...
  24. Non, s’il te plaît, ne rends pas Zemmour sympathique.
×
×
  • Create New...