Jump to content

Ultimex

Membre Actif
  • Content Count

    5046
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

1 Follower

About Ultimex

  • Rank
    Ulti le rouge
  • Birthday 03/08/1985

Previous Fields

  • Tendance
    Anarcap
  • Ma référence
    Hayek, Oakeshott

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.lastfm.fr/user/StonedBob

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Maremma, Orsenna
  • Interests
    Musique, littérature, peinture, philosophie politique.

Recent Profile Visitors

3738 profile views
  1. Tu veux dire @0100011. Son avis m'intéresse aussi.
  2. A nouveau, faut voir quels cours sont concernés par des QCM. Dans le cas que je mentionne, il ne s'agit pas de matières fondamentales, nécessaires pour réussir au sein de cette filière (enfin... Sauf le français). Je me répète mais j'ai plutôt l'impression qu'il s'agit d'une manière détournée de faire de la sélection en rajoutant des cours et des évaluations pour s'assurer de manière simple que les étudiants ont bien une capacité de travail minimale, qu'ils sont aptes à étudier différents domaines en même temos (d'ailleurs certains de ces QCM ont de bons coefficients, les louper peut avérer pénalisant). Au passage , un des avantages du QCM, c'est qu'il ne laisse pas de place à la contestation, c'est binaire : tu as répondu correctement ou non. (Après, il se peut que je me plante dans mon analyse).
  3. De ce que j'en vois (de mon point-de-vue limité donc), les QCM à la fac ne concernent que des cours de culture générale ne nécessitant pas ou peu de réflexions. Par exemple, à Nanterre en L1 (philo), il y a 4 QCM répartis sur les deux semestres : - un QCM de langue française ; - deux QCM de culture générale (sur l'écriture à travers les siècles au premier semestre et sur des notions de Droit et de la pensée de Hannah Arendt au second) ; - un QCM sur les métiers de l'entreprise. Bref, comme le dit @NoName, ça ne sert qu'à évaluer des connaissances (et à faire le tri entre élèves) de manière simple et rapide. Pour les autres cours, il y a les commentaires de texte et les dissertations.
  4. Mauvaise saison. La 4ème n'était pas top mais là...
  5. Allez, 5 (en trichant un peu sur les langues et sur les membres familiaux de nationalité étrangère (on peut remonter jusqu'à combien de génération ?)).
  6. Quelle vitesse ! Elle n'avait pas menti en parlant de "Blitzkrieg".
  7. Le B36 si le chasseur avait été développé en série. Pour des essais, un B29 modifié devait être suffisant (sachant que ce dernier a souvent servi d'avion porteur). @Alchimi : Si tu cherches des avions mignons : image rare d'une femelle aéronef portant son petit sur son dos : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Aéronef_parasite
  8. https://fr.wikipedia.org/wiki/Commission_technique_d'orientation_et_de_reclassement_professionnel
  9. Tout le monde étant d'accord sur ce point, la dérive était inévitable (aka : "Liborg in a nutshell").
  10. Le point important n'est pas tant que le semi-cotorep ait réellement (objectivement) des chances en utilisant cette méthode mais 1) qu'il y croit et 2) qu'il croit que son retour sur investissement sera meilleur, comparé à ses alternatives. Peut s'ajouter le plaisir d'humilier effectivement, raison supplémentaire pour l'utiliser. Mais est-ce la motivation de tous ceux qui utilisent cette méthode ?
  11. Après réflexion, la question du succès "objectif" de la méthode (ou, pour être plus exact, de son retour sur investissement objectif) me paraît secondaire. Le point important est que celui qui l'utilise croit qu'il aura plus de succès pour moins d'efforts fournis (après, vient probablement s'ajouter un plaisir d'humilier pour certains oui, les deux éléments : croyance en des chances de succès/plaisir d'humilier ne sont pas antagonistes).
  12. Je crois qu'il ne faut pas oublier que cette méthode est peut-être plus efficace (en termes relatifs, que l'on se comprenne bien) que les autres alternatives que pour un nombre limité de personnes i.e. les gens peu sensibles à l'humiliation et pour qui les méthodes plus classiques et acceptables de séduction (au sens très large) sont inaccessibles. Dans l'absolu, les chances de succès de cette méthode me semblent par contre très limitées (mais, du point-de-vue du semi-cotorep de @Fagotto, ça reste une alternative qui offre plus de chances que les autres, aussi faibles soient-elles).
  13. Pour ça, il faudrait comparer le taux de réussite entre cette méthode "primaire" (pour dire les choses gentiment) et les alternatives accessibles à notre semi-cotorep. ersonnellement, j'ai l'impression que NoName a oublié un détail important dans son explication (ceci-dit, il l'a exprimé plus tôt) : "aboutit à un meilleur résultat que les stratégies alternatives pour une quantité d'effort similaire". En effet, cette méthode bovine a l'avantage de se limiter à formuler une ou deux phrases alors que toute autre méthode nécessite un investissement plus important (a minima en temps et en compétences), parfois inaccessible au semi-cotorep. La logique qu'il emploie est peut-être innaccessible ou difficilement formulable pour le semi-cotorep mais elle reste malgré tout, du point-de-vue d'un spectateur objectif et extérieur, parfaitement rationnel : la preuve, NoName vient d'en expliquer les causes et soubassements.
×
×
  • Create New...