Jump to content

Frenhofer

Utilisateur
  • Content Count

    1618
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About Frenhofer

  • Rank
    Jeune Padawan

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Location
    Paris

Recent Profile Visitors

1520 profile views
  1. DataGueule c'est un truc de France TV il me semble. C'est cohérent.
  2. Majoritairement c'est du cherry-picking. Un record min/max n'a aucune valeur plus qu'un autre. On est dans le biais de confirmation. Sur l'arctique, quelques éléments à jour : Températures au +80N : http://ocean.dmi.dk/arctic/meant80n.uk.php Epaisseur et volume en arctique : http://ocean.dmi.dk/arctic/icethickness/thk.uk.php Extension de l'arctique : http://ocean.dmi.dk/arctic/icecover.uk.php
  3. Ou bien qui s'occupent d'un autre service, pour gérer les relations de Macron avec les pauvres :
  4. Exacr, mais je dirais qu'il faut regarder un peu plus en profondeur. Les rapports de synthèse du GIEC comme AR5 sont intéressants mais ils comportent plusieurs parties. La première est une synthèse des observations et des recherches sur le sous-sujet, par exemple il est présenté 10 papiers publiées sur les reconstructions du niveau de la mer depuis qu'on a des données. Souvent bien faite, on peut voir les observations factuelles. La deuxième partie, ce sont les perspectives à venir et les impacts dans chaque domaine selon les prévisions des différentes target des RCP. C'est là où le questionnement de la validité et de ce que les modèles échouent ou sont validés se pose. Les résumés pour décideurs ou autre SR sont purement orientés pour des choix politiques. On peut regarder aussi la rhétorique de Guterrez, le Secrétaire général de l'ONU ainsi que la plupart des communications de l'ONU et de ses filiales sur la question. Le but étant une redistribution des richesses à l'échelle mondiale, c'est eux qui le disent. Et les politiques en ajoutent des couches et sortent de la science, comme on le sait. Cette distinction entre les 2 parties, observations/projections, empêche quiconque de critiquer le moindre morceau des prévisions car on te rappelle aussitôt que les rapports sont des synthèses de l'existant, c'est la vérité, il n'y en a pas d'autres, circulez il n'y a rien à voir. Impossible pour ceux qui pensent qu'on prend pas bien en compte tel élément ou qu'on sur-évalue/sous-évalue tel autre dans les modèles de projection d'apporter ses conclusions publiées. Ça dépend des sources, 0.5°C depuis les mesures satellites, il faudrait chercher les différentes sources. Attention aux biais cependant car il faut prendre en compte qu'avant 1979 on était sur une période froide, que le Pinatubo en 1991 a eu un impact fort, que depuis 2016 on se tape plusieurs El Nino, et qu'il y a des corrections effectuées sur les data sources. Actuellement les températures sont en baisse depuis la sortie des El Nino. L'avenir nous dira ce qu'il en sera. En général on prend à 850hpa soit environ 1500m je crois pour la basse atmosphère.
  5. Une Brune tu en as une au gouvernement, longiligne mais malheureusement elle n'est pas muette. Pour la vaisselle et les lessives il faut demander à Marianne, elle sait bien faire la bonniche. Si tu pêches au gouvernement, puisqu'on en parle, essaye Jacqueline Gourault, tout à fait dans tes critères.
  6. Sur le même sujet, lisez ce thread d'un participant à une soirée anthropocène (déjà biaisée de facto), pourquoi réfléchir sur les solutions à des problématiques si on les évite si on les fait disparaître. C'est un peu comme la centrale, elle ne peut exploser, c'est impossible, vous devez faire erreur. Ce ne sont pas ces droïdes là que vous recherchez : C'est navrant :
  7. Aux USA c'est pareil, avec 2 exemples, ici un météorologue se demandant pourquoi tous les journaux lient l'ouragan qui n'est pas encore arrivé au changement climatique et pourquoi (thread): Et ici le Chief of Staff de AOC qui déclare :
  8. Raminagrobis a retourné sa litière sur la moquette ?
  9. En fait le plus gros risque ce n'est pas l'impact du réchauffement lui-même, mais l'entêtement des politiques à foutre en l'air l'économie de leur pays en appliquant des politiques contre ce dit réchauffement. Et là on l'aura l’effondrement.
  10. Source ici pour ceux qui veulent lire : https://www.ipcc.ch/site/assets/uploads/2018/02/WGIIAR5-Chap10_FINAL.pdf p34 Lien vers l'étude citée : https://www.econstor.eu/bitstream/10419/53321/1/645071307.pdf Possible que de plus fortes variations entraînent plus de tensions mais ce n'est pas un phénomène nouveau et l'économie s'est toujours adaptée, ou non d'ailleurs par le passé par manque de technologie, donc je pense que ça se passera bien.
×
×
  • Create New...