Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Copeau

David Friedman, Vers Une Société Sans Etat

Recommended Posts

David Friedman est le fils du célèbre monétariste Milton. Il partage avec son illustre père une approche utilitariste du libéralisme. Mais il va beaucoup plus loin. Car David est un des tout grands penseurs anarcho-capitalistes.

Dans son classique Vers une Société sans Etat(traduction de The Machinery of Freedom), il expose avec clarté et humour sa conception du libertarianisme.

Il commence par détailler les implications économiques du Droit de propriété et comment celui-ci est bafoué par les nombreuses politiques menées par la gauche comme par la droite. Il s'attaque notamment aux législations anti-trust, dont il démontre magistralement l'inanité, aux politiques d'aide sociale - qui favorisent surtout les classes moyennes - et, plus généralement, démontre qu'à travers l'appareil d'Etat, tout le monde en vient à voler tout le monde et donc que chacun y perd.

Dans la deuxième partie, "La Hotte du père Noël libertarien ou Comment vendre l'Etat par petits morceaux", il donne des exemples pratiques de la théorie libertarienne (enseignement, éducation, routes, immigration, santé, etc.) A noter que D. Friedman se situe clairement du côté des partisans de l'immigration libre.

Le poème en épigraphe ("Paranoïa") est aussi à signaler. Il me semble d'ailleurs qu'il fut utilisé par les étudiants libéraux de l'ULB il y a quelques années. :wink:

Dans la troisième, "L'anarchie n'est pas le chaos", Friedman montre l'intérêt d'une société sans Etat, notamment en matière de justice. Un chapitre important est consacré au "difficile problème de la Défense nationale".

La quatrième partie offre un complément utile sur plusieurs questions: la politique étrangère, l'analyse économique du Droit, la stratégie libertarienne, le marché de la monnaie. Sans oublier une courte étude sur la société islandaise médiévale qui, telle l'Irlande décrite par Rothbard - connut une période libertarienne.

A l'attention de Taranne, je signale un chapitre consacré à son modèle littéraire: G. K. Chesterton.

Un ouvrage à lire, tant pour s'instruire que pour se délecter d'un humour jubilatoire !

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est sympas &, facile à lire pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête à ouvrire le dico pour chaque page ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, c'est très facile à lire et passionnant, pleins de détails concrets sur la façon dont les services publics pourrait être assurés par des organisations privées.

PS: ibinico sans vouloir t'embêter, ton orthographe catastrophique, c'est génétique ou juste que tu ne fais pas attention ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, c'est très facile à lire et passionnant, pleins de détails concrets sur la façon dont les services publics pourrait être assurés par l'Etat.

Euh, je suppose que tu voulais dire hors l'Etat ? :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...