Jump to content

Liberté d'expression


Recommended Posts

Liberté de la presse à la Francaise :

Le Monde.fr - Bolloré joue le « paratonnerre » face aux sénateurs

Le président du conseil de surveillance de Vivendi était interrogé mercredi sur la situation à Canal+.

http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2016/06/22/bollore-joue-le-paratonnerre-face-aux-senateurs_4956053_3236.html

Link to comment
  • 2 weeks later...
Celui-ci permettra de sanctionner la contestation des crimes contre l’humanité, dont l’esclavage ou le génocide des Arméniens.

 

 

Les turques doivent faire une sale tronche aujourd'hui.

 

Sinon, dire qu'il y a eu un genocide des armeniens est passible de six mois a trois ans de prison en turquie.

 

 

 

Selon un sondage de janvier 2015, moins de 10 % des Turcs sont favorables à une reconnaissance du génocide arménien par la Turquie

 

Link to comment

Les lois mémorielles, cette catastrophe juridique et intellectuelle...

 

C'est quoi, un crime contre l'humanité?

On remonte jusqu'à quand?
"Inciter à la haine et à la violence", ça veut dire quoi? Quand je vois le nombre de présomptions appliquées par les juges quand il s'agit d'injures racistes, je ris jaune. Pas besoin de prouver cette incitation, elle est souvent présumée si ça choque la bonne conscience.

  • Yea 3
Link to comment

Les turques doivent faire une sale tronche aujourd'hui.

 

Sinon, dire qu'il y a eu un genocide des armeniens est passible de six mois a trois ans de prison en turquie.

 

honnetement la Turquie c'est top friendly comme pays, ca merdouille avec Isis et les dirigeants sont de vrais mafieux pas pour rire.Franchement ca merite de se joindre a l'Europe.

Link to comment
  • 2 weeks later...

"Aujourd’hui, seule la contestation de la Shoah est réprimée, a fait valoir devant les députés Ericka Bareigts, secrétaire d’Etat chargée de l’égalité réelle."

 

Quand je vous dit que je préfère encore l'égalité hypocrite..

  • Yea 1
Link to comment

Bizarrement on ne trouvera personne sur ce thread pour nous sortir la logique " soit on les interdit toutes [les contestations], soit aucune, question d'égalité en droits vous savez "

 

 

Link to comment

Bizarrement on ne trouvera personne sur ce thread pour nous sortir la logique " soit on les interdit toutes [les contestations], soit aucune, question d'égalité en droits vous savez "

wut?
Link to comment

C'est pas dans " l'intérêt réel " des juifs de contester la Shoah donc cette loi qui va étendre l'interdiction de contester à tous les groupes victimes de "crime contre l'Humanité" dans le passé est une question d'égalité en droits et va équilibrer la balance.

 

je fais bien sûr référence aux " arguments " sur le thread des lois anti gays

Link to comment

"Aujourd’hui, seule la contestation de la Shoah est réprimée, a fait valoir devant les députés Ericka Bareigts, secrétaire d’Etat chargée de l’égalité réelle."

 

Quand je vous dit que je préfère encore l'égalité hypocrite..

 

A l'époque, on nous sortait l'argument que ça ne s'étendrait pas, vu le caractère unique/spécifique de la Shoah.

Meh.

La stratégie des petits pas, voilà la plaie. Cela conduit, malheureusement, à devoir se montrer inflexible : la moindre concession (pour être sympa) conduit à toujours plus de concessions.

Link to comment

Oui on connaît la chanson.

 

Bien que ça se vérifie souvent, qu'on nous prenne pour des cons en disant que telle taxe ou tel procédé est temporaire, j'aime pas l'argument de la pente savonneuse. Ok l'interventionnisme appelle l'interventionnisme surtout dans l'économie mais on peut pas refuser de débattre sur une seule mesure en arguant par une spéculation que ça peut amener du mauvais ensuite.

 

par exemple Zemmour sur le mariage gay, qu'il ait raison ou pas sur le fait que ça couvrirait la gpa pma polygamie etc, je trouve ça malhonnête intellectuellement de pas débattre sur la chose elle-même. Je sais pas si je suis clair

 

La question n'est pas tant sur les petits pas ( et le pragmatisme qui va avec)  et leur direction mais si ces petits pas sont bons en eux-même ( et en l'occurrence pour rester sur le sujet la loi gayssot était catastrophique même si on vérifiait a posteriori que ce serait la seule loi du genre)

Link to comment

A l'époque, on nous sortait l'argument que ça ne s'étendrait pas, vu le caractère unique/spécifique de la Shoah.

Meh.

La stratégie des petits pas, voilà la plaie. Cela conduit, malheureusement, à devoir se montrer inflexible : la moindre concession (pour être sympa) conduit à toujours plus de concessions.

 

En dehors du fait que réduire des libertés n'est jamais une bonne chose, il suffit de regarder les effets. Cette loi a fait encore plus connaître Faurisson et il peut depuis se présenter en martyr. Supprimer une liberté d'expression, et donc de débat, c'est ne pas vouloir faire appel à la raison des individus, ce qui est curieux quel que soit le sujet. Les historiens sont en général les premiers à désapprouver cette loi, parmi beaucoup d'autres.

 

par exemple Zemmour sur le mariage gay, qu'il ait raison ou pas sur le fait que ça couvrirait la gpa pma polygamie etc, je trouve ça malhonnête intellectuellement de pas débattre sur la chose elle-même. Je sais pas si je suis clair

 

Personnellement je défends un mariage traditionnel (c'est mon côté conservateur, même si eux ne sont surement pas d'accord avec moi sur la légalisation des drogues) mais je trouve qu'il y a eu un aspect fallacieux dans ce débat-ci, que Zemmour avait bien montré. Les partisans du mariage pour tous en appelaient à l'égalité alors qu'il n'y a rien d'inégalitaire dans la forme traditionnelle.

 

Dans le mariage traditionnel il n'y a aucune référence à la sexualité, simplement à l'altérité des sexes. Ça peut paraître ridicule compte tenu de la réalité mais il était par exemple possible pour un homosexuel de se marier avec une femme, il n'y avait aucune exclusion en cela. Ce débat ne peut en fait n'être qu'un dialogue de sourds, puisque c'est l'affrontement de deux conceptions différentes du mariage.

Link to comment

. Ça peut paraître ridicule compte tenu de la réalité mais il était par exemple possible pour un homosexuel de se marier avec une femme, il n'y avait aucune exclusion en cela.

 

> Non mais tout à fait d'accord c'est pour ça que le mariage gay ne se légitime pas par égalité mais bien par la liberté. Donc pour un hétéro de se marier avec une personne du même sexe, pour rester dans la logique

Link to comment

Je suis d'accord avec vous, ce qui peut paraître bizarre. Le mariage est réglementé par l’État pour différentes raisons historiques - notamment quand sous l'Ancien Régime des coureurs se mariaient pour ensuite abandonner les femmes, ce qui avait des conséquences dramatiques pour elles à l'époque - mais aujourd'hui ça n'a pas beaucoup de sens. Je défends le mariage traditionnel (au sens d'un homme et d'une femme) comme conception mais si des personnes souhaitent s'unir avec une conception différente et tiennent à l'appellation de "mariage", libre à elles.

Link to comment

Un peu HS mais ce que je n'aime pas trop avec l'expression mariage traditionnel telle qu'elle est généralement employée c'est qu'elle réduit le mariage à une affaire de tuyauterie. Tout ce qui est obligation familiale ou considérations patrimoniales passent à la trappe.

Link to comment

En dehors du fait que réduire des libertés n'est jamais une bonne chose, il suffit de regarder les effets. Cette loi a fait encore plus connaître Faurisson et il peut depuis se présenter en martyr. Supprimer une liberté d'expression, et donc de débat, c'est ne pas vouloir faire appel à la raison des individus, ce qui est curieux quel que soit le sujet. Les historiens sont en général les premiers à désapprouver cette loi, parmi beaucoup d'autres.

 

Tout à fait.

Je souhaitais simplement rappeler qu'à l'époque, on mettait surtout en avant le caractère unique de la Shoah. Il est vrai que les proportions, les techniques mises en oeuvre, tout cela est inégalé. Il est également vrai que le processus génocidaire comprend également l'oubli : nier que le génocide ait eu lieu, que le peuple victime ait jamais existé. Les effacer, totalement, complètement.

 

Oui, mais voilà : nous n'étions pas dans un tel processus dans les années 1990. Ni maintenant. Aucune raison impérieuse, aucune réalité extrême n'imposait de limiter aussi peu que ce fut la liberté de débat.

Cette concession, peut-être motivée chez certains par l'horreur et la compassion face à la Shoah et à ses victimes, a été une grave erreur.

Désormais, les lois symboles interviennent sur tel ou tel génocide, sur l'esclavage, sur la colonisation etc etc. Sans aucune raison sérieuse : l'ivresse du pouvoir et la farandole des émotions (de la compassion bon marché à l'aigreur recuite), c'est tout. Ah, si : le cynisme, aussi. Flatter les arméniens, les noirs, tel ou tel segment du marché, ça peut être pas mal, d'un point de vue électoral. 

 

> Non mais tout à fait d'accord c'est pour ça que le mariage gay ne se légitime pas par égalité mais bien par la liberté. Donc pour un hétéro de se marier avec une personne du même sexe, pour rester dans la logique

 

Défendre le mariage gay sur le fondement de la lutte contre les discriminations me paraît faible, au strict niveau de l'argumentaire.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...