Jump to content

Présidentielles 2012  

122 members have voted

  1. 1. Si le premier tour des élections présidentielles françaises avait lieu aujourd'hui, pour qui voteriez vous?

    • Nathalie Arthaud (LO)
    • Jean-Luc Mélenchon (ou autre candidat du Front de Gauche)
      0
    • François Hollande (PS)
    • Arnaud Montebourg (PS)
      0
    • Ségolène Royal (PS)
      0
    • Dominique Strauss-Kahn (PS)
    • Jean-Pierre Chevènement (MRC)
    • Nicolas Hulot ou Eva Joly (EE Les Verts)
    • François Bayrou (Modem)
    • Hervé Morin (Nouveau Centre)
    • Jean-Louis Borloo (PR)
      0
    • Autre candidat centriste
    • Christine Boutin (PCD)
      0
    • Dominique de Villepin (RS)
      0
    • Nicolas Sarkozy (UMP)
    • Nicolas Dupont-Aignan (DLR)
    • Marine Le Pen (FN)
    • Frédéric Bastiat
    • Vote blanc
    • Je m'abstiendrai de voter
  2. 2. Comment vous déterminez-vous pour le choix du candidat ?

    • Opinions politiques (le moins éloigné du libéralisme)
    • Sympathie vis-à-vis du candidat
    • Provocation (volonté de perturber le système actuel)
    • Au hasard
    • Le moins pire
    • Autre


Recommended Posts

Pourtant, il fait un grand pas vers Sarko …"le rassemblement national" .

Le vote utile, quoi (même en se bouchant le nez).

Dis plutôt qu'il a vu qu'il n'aurait pas les 500 signatures ni en rêve. Son idée de rassemblement national est assez drôle après avoir fait pieds et mains pour monter son petit parti et être indépendant de tout le monde.

Link to comment

Villepin et ses aventures. Dans le genre on s'en branle, je ne sais pas si on a déjà fait pire récemment. Ah si, Christine Boutin se présente pour 2012.

Puisqu'on est dans le pire du pire, pourquoi ne pas rajouter Carl Lang au sondage ?

:mrgreen:

** pense : "ça en fait vraiment beaucoup des clowns…" **

Dis plutôt qu'il a vu qu'il n'aurait pas les 500 signatures ni en rêve. Son idée de rassemblement national est assez drôle après avoir fait pieds et mains pour monter son petit parti et être indépendant de tout le monde.

Il n'a toujours pas renoncé à se représenter.

Il a dit qu'il sortait du rassemblement autour d'un parti (RS) pour… euh, rassembler en dehors…

Assez cocasse…

Enfin, une foule d'autres adjectifs me viennent plutôt à l'esprit…

Link to comment

A propos de Villepin, est-ce que son action de pieds nickelés lorsqu'il était au Quai d'Orsay et qu'il a monté une mission de "sauvetage" d'Ingrid sur le territoire brésilien, a eu des suites? Alors qu'il n'avait pas autorité pour utiliser les services secrets et les moyens de l'armée de l'air et qu'il n'était pas vraiment assuré côté brésilien. Sur ce dernier point, je pense que les brésiliens ont crié qu'ils n'étaient pas au courant, mais qu'ils l'étaient peut-être plus qu'ils ne l'ont dit (politique régionale oblige). Je n'ai pas trop suivi ce qui s'était passé en France à cette époque car je me trouvais en Colombie, et je peux vous dire que cela n'y a pas arrangé la réputation de notre pays (qui n'en avait vraiment pas besoin).

Link to comment

Dans l'état actuel des choses, le vote électronique n'empêche pas la fraude massive. Alors que les logiciels nécessaires devraient être disponibles au public pour évaluation (open source ou autre), il est pratiquement impossible d'auditer les machines dans les pays qui les utilisent beaucoup, par exemple les USA.

Donc pour l'instant, sans possibilité d'un organisme autre que gouvernemental de dire "oui, nous certifions cet appareil", le problème est toujours présent…

Le problème pour éviter la fraude est purement crytographique.

Si on trouve un système qui permet de publier une liste des votants avec pour chacun un hash que lui seul peut vérifier, mais qu'il existe une fonction qui, sans permettre de révéler le vote d'une personne déterminée, permet d'avoir (ou simplement de vérifier) la somme des voix de chaque candidat, on a gagné.

Avis aux matheux.

Link to comment

Le problème pour éviter la fraude est purement crytographique.

Si on trouve un système qui permet de publier une liste des votants avec pour chacun un hash que lui seul peut vérifier, mais qu'il existe une fonction qui, sans permettre de révéler le vote d'une personne déterminée, permet d'avoir (ou simplement de vérifier) la somme des voix de chaque candidat, on a gagné.

Je trouve que c'est encore insuffisant.

Ce n'est pas le seul problème d'identifier que chaque personne a bien voté et quoi, de manière anonyme : il reste la restitution des données.

Les votes peuvent être séquestrés dans une base, le processus de décryptage et de restitution peut être perverti.

Par analogie avec les votes à bulletins, ce qui s'est passé au PS entre Martine et Ségo, illustre la restitution : même en ayant plus de voix, il suffit qu'une fédération décide de donner de mauvais chiffres. Là, c'est imparable, le premier "élu" le reste généralement.

Alors, oui, là ça impacte des gens qui savent qu'ils mentent (et d'autres de bonne foi sans doute), tandis qu'un système réputé fiable et automatique mais hacké ne serait pas opposable.

Le système de vote, d'assesseurs, de témoins permet au final de s'assurer, par interview, recomptage, même avec un temps de retard, du choix populaire.

Au final, tant que ce seront des hommes qui voteront… il y aura un risque de fraude.

Link to comment

Le problème pour éviter la fraude est purement crytographique.

Si on trouve un système qui permet de publier une liste des votants avec pour chacun un hash que lui seul peut vérifier, mais qu'il existe une fonction qui, sans permettre de révéler le vote d'une personne déterminée, permet d'avoir (ou simplement de vérifier) la somme des voix de chaque candidat, on a gagné.

Avis aux matheux.

Tout à fait d'accord avec ta proposition, mais comme le fait remarquer Calvin, il faut quand même pouvoir aller vérifier l'implémentation et la méthode utilisée pour dépouiller. La cause de bien des problèmes est entre le clavier et la chaise.

Link to comment
Guest rogermila

Claude Allègre affirme que les prétendues compétences de François Hollande, c'est du vent

Claude Allègre continue à tirer à vue sur ses anciens camarades du Parti socialiste.

Dans un entretien à Nice-Matin, mercredi 21 septembre, l'ancien ministre de l'éducation nationale, interrogé sur une victoire possible de François Hollande à la primaire socialiste, explique que 'Ce n'est pas [son] problème'.

Il charge ensuite le député de Corrèze : 'C'est un type intelligent, mais aussi un menteur. Et son ex-femme qui le connait bien a raison, il n'a jamais rien foutu.'

Interrogé sur la consultation socialiste du 9 et 16 octobre, il explique qu'il n'ira pas voter car il est 'contre': 'Un euro pour désigner le candidat d'un parti désossé, ça n'a pas de sens' juge l'ancien ministre de Lionel Jospin.

Ajoutant aussitôt : 'Que Kouchner annonce qu'il ira voter après avoir été ministre de Nicolas Sarkozy, je trouve ça indécent.'

http://fr.news.yahoo.com/claude-all%C3%A8gre-hollande-menteur-085704017.html

Link to comment
  • 2 weeks later...
Arnaud Montebourg annonce qu'il veut interdire la télé-réalité !

Jusque là les candidats aux Primaires du PS se sont assez peu intéressés à l'avenir de la télévision ou en tout cas ont assez peu exprimé leurs positions sur ce sujet.

Ce matin, dans Libération, Arnaud Montebourg s'exprime pour la première fois sur la façon dont il imagine le PAF, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il annonce une véritable révolution si il devient Président de la République.

"Les cahiers des charges de TF1 seront durcis au niveau culturel, en thermes de pluralisme, de même la télé réalité sera interdite.

Je défendrai également la remise au pot de la concession de TF1 et celle d'M6 dans le domaine hertzien. Pour les appels d'offres, il sera interdit de concourir aux groupes vivant de la commande publique."

http://www.jeanmarcmorandini.com/article-214713-arnaud-montebourg-annonce-qu-il-veut-interdire-la-tele-realite.html?page=1

Link to comment
Guest rogermila

Après l'onde de choc des sénatoriales qui ont révélé la montée en puissance de l'anti-sarkozisme, l'automaticité de la candidature de Sarko, semble divider de plus en plus à droite depuis cette semaine.

Dans cette élection intermédiaire où les élus (les grands électeurs) se sont exprimés de manière obligatoire (l'abstention y est interdite), on découvre, avec stupéfaction, que le vote contre Sarkozy est essentiellement motivé par la peur des élus de perdre leurs "droitzakis" qui seraient menacés par des réformes entrainant trop de coupes sombres.

D'où l'émergence à droite de voix, telle celle de Raffarin qui, par crainte d'un 21 avril 2002 à l'envers, appelle à " mieux écouter les élus de terrain"; ce qui sous-entend changer de cap par un moratoire sur les réformes donc écarter Sarkozy au profit d'un candidat plus consensuel.

Tout ceci est pitoyable.

Link to comment
Guest rogermila

Panique à droite.

L'UMP négocie les premiers retraits de candidats objets de division à droite.

Le président du Parti radical Jean louis Borloo a annoncé dimanche soir qu'il renoncait à être candidat à l'élection présidentielle de 2012. Il a concédé néanmoins "vouloir être présent" pour les prochaines échéances.

Link to comment

on découvre, avec stupéfaction, que le vote contre Sarkozy est essentiellement motivé par la peur des élus de perdre leurs "droitzakis" qui seraient menacés par des réformes entrainant trop de coupes sombres.

On se demande bien à quelles coupes ils font référence, je n'ai rien vu.

D'où l'émergence à droite de voix, telle celle de Raffarin qui, par crainte d'un 21 avril 2002 à l'envers, appelle à " mieux écouter les élus de terrain"; ce qui sous-entend changer de cap par un moratoire sur les réformes donc écarter Sarkozy au profit d'un candidat plus consensuel.

Oui oui, tout le monde sait ce que cela veut dire chez les politicards. magouille et cie.

Link to comment

Tu parles. Borlouille n'avait aucune chance de dépasser les 5%. Ce sera pareil pour les autres. L'UMP n'a pas besoin de pousser beaucoup.

Toute la question est de savoir ce qu'on lui a proposé en échange : je dirais quelque chose comme un poste de commissaire européen, ou un poste de ce genre, très haut placé mais pas au gouvernement. Ou alors la présidence d'une entreprise publique, je vois bien ça aussi.

Link to comment

Toute la question est de savoir ce qu'on lui a proposé en échange : je dirais quelque chose comme un poste de commissaire européen, ou un poste de ce genre, très haut placé mais pas au gouvernement. Ou alors la présidence d'une entreprise publique, je vois bien ça aussi.

Oui. Commissaire me semble tout à fait possible.

Link to comment

D'ailleurs, Hervé Morin frétille à l'idée que Borloo se retire de la course.

Qu'en penses les adhérents alternative libérale ? Les derniers événements sont assez obscurs pour moi, en dehors que le parti se serait transformé en association au sein du nouveau centre :blink:

Je songe au vote blanc, puisque même l'européanisme de Bayrou m'irrite un peu; A vrai dire, dommage que la vie politique française n'ait pas son Nigel Farrage, Miss Thatcher, Ronald Reagan, Ron Paul, Larry McDonald, Robert Welch, etc.

Link to comment

D'ailleurs, Hervé Morin frétille à l'idée que Borloo se retire de la course.

Qu'en penses les adhérents alternative libérale ? Les derniers événements sont assez obscurs pour moi, en dehors que le parti se serait transformé en association au sein du nouveau centre :blink:

Je songe au vote blanc, puisque même l'européanisme de Bayrou m'irrite un peu; A vrai dire, dommage que la vie politique française n'ait pas son Nigel Farrage, Miss Thatcher, Ronald Reagan, Ron Paul, Larry McDonald, Robert Welch, etc.

Oui apparemment alternative libérale est devenu un think thank ou une association de réflexion politique. A noter que Hervé Morin est plus libéral que Borloo.

Link to comment

Oui. Commissaire me semble tout à fait possible.

Commissaire du Peuple en charge de l'écologie républicaine :icon_boire:

Oui apparemment alternative libérale est devenu un think thank ou une association de réflexion politique. A noter que Hervé Morin est plus libéral que Borloo.

Hervé Morin est en effet moins antilibéral que Borloose

Link to comment

Je pense honnêtement que les mouvements post-udf sont terminées. Nous allons clairement avec l'organisation de primaires ouvertes vers un système bipartisan à l'américaine. La tentative du centre d'élaborer un arbitrage entre les deux pôles de l'échiquier politique est donc dépassé.

Link to comment

Je pense honnêtement que les mouvements post-udf sont terminées. Nous allons clairement avec l'organisation de primaires ouvertes vers un système bipartisan à l'américaine. La tentative du centre d'élaborer un arbitrage entre les deux pôles de l'échiquier politique est donc dépassé.

Sauf si Bayrou, Morin, Arthuis et Borloo arrive à se mettre d'accord pour une primaire centriste… en 2017. Je le souhaite vivement car choisir entre l'UMP et le PS c'est comme choisir entre la faucille et le marteau pour se faire torturer.

Link to comment

Sauf si Bayrou, Morin, Arthuis et Borloo arrive à se mettre d'accord pour une primaire centriste… en 2017. Je le souhaite vivement car choisir entre l'UMP et le PS c'est comme choisir entre la faucille et le marteau pour se faire torturer.

Entre la peste et le choléra, choisissons le sida?

Link to comment
A noter que Hervé Morin est plus libéral que Borloo.

Il est sans aucun problème dans le top 5 des députés les plus libéraux.

Sa plume est un connaisseur d'Hayek, et il ne manque jamais de parler de subsidiarité, de corps intermédiaires face au fait du prince et à l'Etat providence.

Et son conseiller éco est Nicolas Bouzou, qui est "autrichien".

Bref, bien entouré.

L'enchainement Morin-Borloo était d'ailleurs hallucinant de contrastes à l'UE de l'Alliance. Alors même que les radicaux, globalement, sont loin d'être aussi dirigistes et interventionnistes que ça. C'est les nouveaux venus (Borloo, Yade et Jégo) qui donnent cette ligne détestable aux radicaux.

Link to comment
Je pense honnêtement que les mouvements post-udf sont terminées. Nous allons clairement avec l'organisation de primaires ouvertes vers un système bipartisan à l'américaine. La tentative du centre d'élaborer un arbitrage entre les deux pôles de l'échiquier politique est donc dépassé.

Non. Pas tant que le scrutin restera à deux tours.

Et son conseiller éco est Nicolas Bouzou, qui est "autrichien".

Bref, bien entouré.

Très bien entouré, même. Même si Bouzou est plutôt un autrichien undercover. ;)

Link to comment

Il est sans aucun problème dans le top 5 des députés les plus libéraux.

Sa plume est un connaisseur d'Hayek, et il ne manque jamais de parler de subsidiarité, de corps intermédiaires face au fait du prince et à l'Etat providence.

Et son conseiller éco est Nicolas Bouzou, qui est "autrichien".

Bref, bien entouré.

L'enchainement Morin-Borloo était d'ailleurs hallucinant de contrastes à l'UE de l'Alliance. Alors même que les radicaux, globalement, sont loin d'être aussi dirigistes et interventionnistes que ça. C'est les nouveaux venus (Borloo, Yade et Jégo) qui donnent cette ligne détestable aux radicaux.

Tout à fait ! Les radicaux sont jacobins , centralisateurs et étatistes. Le nouveau centre compte des profils girondins voire sensiblement plus libéraux comme Jean-Marie Cavada par exemple.

Link to comment

Je pense honnêtement que les mouvements post-udf sont terminées. Nous allons clairement avec l'organisation de primaires ouvertes vers un système bipartisan à l'américaine. La tentative du centre d'élaborer un arbitrage entre les deux pôles de l'échiquier politique est donc dépassé.

C'est du moins ce que souhaiterait certains. Mais je pense que la democratie bi-partisane à l'américaine est également terminée. Les fausses elections sans enjeux réels, sur des programmes affichant des différences cosmétiques entre eux, sont finies. Pour les meilleurs ou pour le pire, nous allons voir dans les prochaines années de bouleversements profonds des systèmes politiques, en Europe comme aux USA.

Et surement de façon aussi rapide qu'un elastique qui claque.

Du moins c'est mon sentiment.

Link to comment

C'est du moins ce que souhaiterait certains. Mais je pense que la democratie bi-partisane à l'américaine est également terminée. Les fausses elections sans enjeux réels, sur des programmes affichant des différences cosmétiques entre eux, sont finies. Pour les meilleurs ou pour le pire, nous allons voir dans les prochaines années de bouleversements profonds des systèmes politiques, en Europe comme aux USA.

Et surement de façon aussi rapide qu'un elastique qui claque.

Du moins c'est mon sentiment.

c'est bien ce qu'espère Ron Paul ! c'est le Bayrou US ! et si on compare les deux, on voit nettement la différence de cylindrée :mrgreen:

Link to comment

Tu parles. Borlouille n'avait aucune chance de dépasser les 5%. Ce sera pareil pour les autres. L'UMP n'a pas besoin de pousser beaucoup.

Cette affaire de Borloo qui y va et puis non, ça serait une combine de longue date pour empêcher les radicaux de présenter un candidat que ça m'étonnerait qu'à moitié…

Link to comment

c'est bien ce qu'espère Ron Paul ! c'est le Bayrou US ! et si on compare les deux, on voit nettement la différence de cylindrée :mrgreen:

Le système américain ne peut pas laisser de place à un troisième parti. Le mode de financement de la vie politique, les conditions de candidature, le système électoral et le pragmatisme sauce USA favorisent le "vote utile" en direction d'un des deux principaux partis qui attirent plus de 80% des fonds. Ron Paul a déjà tenté l'aventure de la candidature pour le parti libertarien tout en restant membre du parti républicain en 1988. Le résultat a été calamiteux, impossible d'attirer les généreux donateurs en dehors de cette structure, exception faite de quelques mécènes impliqués et d'ores et déjà convaincus comme les frères Koch.

L'entrisme reste le meilleur moyen de faire valoir ses opinions et de tenter d'infléchir la direction des deux gros, grâce au système de primaires ouvertes. Ron Paul l'a bien compris et a adopté la bonne stratégie. Le parti libertarien n'a plus qu'un rôle de vulgarisation et de représentation très localisée, malgré des débuts plutôt prometteurs, au même titre que les think tanks.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...