Jump to content
Freezbee

Transhumanisme & pâturages

Recommended Posts

Personnellement croyant en une vie après la mort ma foi et ma curiosité m'invitent à aller voir de l'autre côté (naturellement sans se presser)

 

que pense tu de cela:

 

http://www.pewforum.org/2013/08/06/religious-leaders-views-on-radical-life-extension/

 

Religious Leaders’ Views on Radical Life Extension

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qui fait des enfants pour être immortel ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que je sais à 20 ans j'ai peur de le savoir toujours à 80,  j'ai peur que ma vie ne soit qu'un long travail superflu de vérification. 

L'argument d'h16 sur l'épargne peut me faire changer d'avis, mais tout bien réfléchi, même avec tout l'or du monde je ne crois pas que je puisse être plus heureux, certes, j'aurais plus de temps pour apprendre les variations goldberg par coeur, peindre, faire l'amour à tout va avec tout plein de monde, jouer aux échecs, aider mes amis, faire du bénévolat, apprendre d'autres langues etc... Mais après ?

Heureusement que tout a une fin. 

 

"L'art est long, la vie est courte" et je l'accepte.

 

Mec, 300 ans c'est 200 ans de plus pour manger, baiser, boire des bières et écouter Desproges. C'est 200 ans de plus pour donner quelque chose de conséquent au futur, pour fabriquer des fusées, visiter des pays, écrire des opéra ou jouer de la guitare.

 

Bon Dieu comment peut-on ne pas avoir envie de vivre plus longtemps ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

En étant nord-coréen ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

La pulsion de procréer est plus hormonale que métaphysique. Sans mutation génétique et tant que le corps est en état, il n'y a pas de raison qu'elle disparaisse.

Bon Dieu comment peut-on ne pas avoir envie de vivre plus longtemps ?

Manque chronique d'imagination.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi est-ce que ce fil n'est toujours pas renommé "trop mathisme et pas tu rages" ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mec, 300 ans c'est 200 ans de plus pour manger, baiser, boire des bières et écouter Desproges. C'est 200 ans de plus pour donner quelque chose de conséquent au futur, pour fabriquer des fusées, visiter des pays, écrire des opéra ou jouer de la guitare.

 

Bon Dieu comment peut-on ne pas avoir envie de vivre plus longtemps ?

 

Amen.

 

Etant donné qu'allonger la vie n'a rien à voir avec l'immortalité, on peut s'épargner toute la métaphysique de l'être-pour-la-mort, et la sagesse de se "contenter de 80 ans" me semble complètement à côté de la plaque. En plus ça nous fait dévier du sujet initial.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne tiens à convaincre personne.

Mais j'ai été dans un service de gériatrie en maison de retraite et j'y ai vu comment on traitait les personnes âgées. Si pour vivre il faut subir ça, qu'on me tue dès que j'y mets les pieds. Ca sera sans moi.

 

Ne serait-ce que l'odeur ? 

Ah mais j'oubliais, quand on vieillit on pert l'odorat...

 

300 ans ? 

no thank u

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais justement, vivre 300 ans pas comem des grabatères désincarné mais comme des hommes dans la force de l'âge. On va pas allonger l'espérance de vie pour avoir le droit de se balader en couche et en fauteuil roulant 150 ans.

 

Lancelot avait raison, c'est l'imagination le problème.

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.academia.edu/924798/Change_and_Aging_Senescence_as_an_Adaptation

 

Etude d'un chercheur à Sao Paulo.

 

Il faut accepter de n'être qu'un homme pour devenir surhomme nietzschéen !  :maiden:

 

http://www.gurumed.org/2011/10/01/des-chercheurs-inversent-le-processus-de-vieillissement-des-cellules-souches-pendant-que-dautres-prcisent-que-ce-serait-un-dsavantage-pour-la-civilisation-dtre-immortel/

(guremed je connais pas, ça a l'air d'être un site chelou emprunt de new-age mais ce qu'il dit est intéressant)

 

tl;dr : c'est un désavantage pour l'espèce humaine dans sa totalité d'avoir quelques uns de ces individus qui vivent trop longtemps/ne meurent plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que je sais à 20 ans j'ai peur de le savoir toujours à 80,  j'ai peur que ma vie ne soit qu'un long travail superflu de vérification.

C'est ou bien fort présomptueux, ou bien très très naïf.

La vie a bien plus d'imagination que toi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me demande pourquoi il y a toujours quelqu'un, quand on aborde ce sujet, qui débarque en confondant "vivre aussi longtemps qu'on veut" et "être incapable de mourir".

Peut-être qu'au bout de 300 ans j'en aurai marre, je ne demande qu'à faire l'expérience. That's the point.

Voilà. Il ne s'agit pas de forcer quiconque ni qu'il soit impossible de mourir.

C'est incroyable cette tendance à croire qu'on saura vite tout, qu'on aura vite tout vu, tout entendu. Quel manque d'humilité !

Quand on a l'éternité devant soi, l'Univers est un lieu assez vaste pour l'exploration.

Share this post


Link to post
Share on other sites

tl;dr : c'est un désavantage pour l'espèce humaine dans sa totalité d'avoir quelques uns de ces individus qui vivent trop longtemps/ne meurent plus.

bullshit de compet. Pas surprenant d'ailleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais j'ai été dans un service de gériatrie en maison de retraite et

tu n'as absolument rien compris au fil.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A propos de transhumanisme : ces hommes augmentés qui vont apparaître peu à peu, vont-ils avoir un statut social spécial?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous auriez du venir à la dernière séance du Ciné Libre de SFL Paris, on a passé Bienvenu à Gattaca. Je me suis barré quand cela a dérivé vers l'avortement mais il y avait un gros potentiel de débat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A propos de transhumanisme : ces hommes augmentés qui vont apparaître peu à peu, vont-ils avoir un statut social spécial?

Qu'est-ce qui le justifierait ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qu'est-ce qui le justifierait ?

:rolleyes: nanarcapisme detected.

 

Ils peuvent avoir un statut social spécial du fait de leur qualité d'hommes augmentés. Pour éviter que la discussion dévie pour savoir si je suis socialiste ou un possible Khmer Rouge, je vais t'expliquer : les hommes charismatiques ont un statut social spécial, ils deviennent souvent leaders de. Les hommes sages sont en général vus socialement comme des exemples, des conseilleurs, des références morales, etc.

 

Voilà. Donc les hommes augmentés, quel statut social futur?

Share this post


Link to post
Share on other sites

:rolleyes: nanarcapisme detected.

 

Ils peuvent avoir un statut social spécial du fait de leur qualité d'hommes augmentés. Pour éviter que la discussion dévie pour savoir si je suis socialiste ou un possible Khmer Rouge, je vais t'expliquer : les hommes charismatiques ont un statut social spécial, ils deviennent souvent leaders de. Les hommes sages sont en général vus socialement comme des exemples, des conseilleurs, des références morales, etc.

 

Voilà. Donc les hommes augmentés, quel statut social futur?

 

Le plus probable, je dirais que ça serait paria, au moins au début. Et le statut de vétéran de guerre/accidenté de la vie/gravement malade/illuminé, qui seront les premiers concernés par les organes de remplacement ou les prothèses avancées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà. Donc les hommes augmentés, quel statut social futur?

 

Fonctionnaire. Les salaires qui augmentent plus vite que la fiscalité ça fait longtemps qu'on a fait une croix dessus, dans le privé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

:rolleyes: nanarcapisme detected.

Wut?

Je demande simplement des précisions sur la question, qu'est-ce que le nanarcapisme vient faire là-dedans ?

 

les hommes charismatiques ont un statut social spécial, ils deviennent souvent leaders. Les hommes sages sont en général vus socialement comme des exemples, des conseilleurs, des références morales, etc.

 

Voilà. Donc les hommes augmentés, quel statut social futur ?

D'accord. À mon avis rien que le fait d'augmenter la durée de vie (sans parler d'améliorations "qualitatives") aura des conséquences sur la manière dont est considérée l'expertise.

Par exemple imaginons un plombier ou un cuisinier avec 150 ans d'expérience. Ou un sociologue qui publie une étude après 100 ans d'observation. Le recul n'est pas le même.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vivre longtemps avec un corps qui respire la santé, c'est de la SF. 

Je ne suis ni présomptueux ni quelqu'un qui manque d'imagination. 

Certes, la vie change, etc, etc... et je penserai, peut-être, différemment.

J'essayais seulement d'apporter mon point de vue éthique sur la question de l'immortalité ou du prolongement de la vie.

A savoir: je préfère mourir de vieillesse, et le plus tôt possible car j'exècre la dépendance. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vivre longtemps avec un corps qui respire la santé, c'est de la SF. 

Je ne suis ni présomptueux ni quelqu'un qui manque d'imagination.

Mh. C'est le sujet du fil. Donc en somme, je réitère, tu es soigneusement à côté de la plaque.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mh. C'est le sujet du fil. Donc en somme, je réitère, tu es soigneusement à côté de la plaque.

Et bientôt nous serons en dessous.

 

Ci-gît h16, blogueur tumultueux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

:rolleyes: nanarcapisme detected.

 

Ils peuvent avoir un statut social spécial du fait de leur qualité d'hommes augmentés. Pour éviter que la discussion dévie pour savoir si je suis socialiste ou un possible Khmer Rouge, je vais t'expliquer : les hommes charismatiques ont un statut social spécial, ils deviennent souvent leaders de. Les hommes sages sont en général vus socialement comme des exemples, des conseilleurs, des références morales, etc.

 

Voilà. Donc les hommes augmentés, quel statut social futur?

Un truc à prendre en compte c'est que toutes ces technologies seront chères au début, donc ce sera les riches qui les utiliseront en premier. Les égalitaristes vont pas être contents.

 

Il y a aura aussi des modifications qui seront plus ou moins bien acceptées socialement.

Par exemple je pense que le rajeunissement passera comme une lettre à la poste (modulo le couplet "ouiiin c'est les riches qui y ont droit en premier") quand cela sera possible. Alors que se faire amputer de ses membres biologiques pour les remplacer par des membres bioniques plus fonctionnels est un comportement qui va faire face à beaucoup plus d'inertie sociale et provoquera des querelles byzantines.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais j'imagine bien. Aussi je me pose la question de ceux qui, si on va encore plus loin, auront les premières modifications génétiques ou biens les premiers cumulus nanotechnologiques, ça risque de poser un sacré problème notamment du point de vue éthique.

À mon avis on peut pronostiquer déjà l'apparition de deux communautés marginales qui se développeront en marge de la société civile: les fétichistes des améliorations qui se baladeront fièrement en sortant ostensiblement leurs ajouts et les puristes du corps humain qui préféreront crever plutôt que de se faire transplantés des organes, et qui se radicaliseront certainement, pour certains d'entre eux, au point de refuser les transfusions sanguines et les prothèses dentaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas l'impression que ça sera aussi conflictuel que ça.

Je veux dire, il y a déjà une frange non négligeable de la société qui pratique la modification corporelle de manière plus ou moins extrême et permanente (tatouages, piercings, scarifications, chirurgie esthétique en tous genre...).

En outre si les exosquelettes, par exemple, sont d'abord introduits comme des substituts de cannes pour aider mamie à monter les escaliers, il y a peu de chances que ça soit vu comme très menaçant.

Enfin nous avons déjà prouvé à plusieurs reprises notre capacité à intégrer des nouvelles technologies révolutionnaires (qui passent en une ou deux décennies de la science-fiction à l'usage courant) pourvu que leur utilité soit évidente (imprimerie, automobile, téléphone puis téléphone portable, informatique...).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pensais plutôt à un truc en marge de la société civile se focalisant sur l'aspect communautaire et culturel. Par exemple, toute la société civile à adoptée l'informatique, les voitures, les motos mais on trouve quand même des communautés qui se rassemblent autour et en font un "mode de vie".

Et puis quand je parlais des fétichistes je pensais plutôt aux gars qui seront superfier d'exhiber leurs bras bionique, se feront coller tous les implants mécaniques possibles de manière très apparente etc... Comme dans les communautés de tatoués percé qui se baladent avec des gros piercings dans le nez les oreilles et des tatouages sur la gueule.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Ou un sociologue qui publie une étude après 100 ans d'observation. Le recul n'est pas le même.

 

Le sociologue doit aussi prendre en compte dans le même temps la variable "pleins de gens vivent désormais très longtemps" ce qui risque de modifier l'interprétation de ses résultats.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...