Invité

[Lectures] Histoire De La Rome Antique

37 messages dans ce sujet

Je voulais ouvrir un fil pour demander des conseils de lecture, mais vu que ça n'avait pas de rapport avec le libéralisme je l'ai ouvert ici, peut-être à tort.

 

Bref, je voudrais m'initier à l'Histoire de la Rome antique, et j'aurais voulu acquérir un ouvrage qui couvre toute la période, sans forcément être exhaustif (quitte à acheter plus tard des bouquins traitant de périodes et phénomènes plus spécifiques). Si liborg a des idées, je les prends.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a bien Rostovtseff, mais c'est un peu overkill. Et puis ça ne couvre que l'Empire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A ce sujet, on parle toujours de la chute de Rome comme d'un déclin rapide de l'empire (enfin, quand on aborde l'histoire façon abrégée made in E.N.)., mais j'ai lu/vu plusieurs sources qui parlent d'un déclin sur plusieurs dizaines d'années, dont les causes sont multiples et variées (économie, échanges commerciaux, société, envahisseurs...).

 

Si vous avez des suggestions de lecture à ce propos...

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme introduction, j'avais bien aimé l'histoire de la Rome antique par Lucien Jerphagnon .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme introduction, j'avais bien aimé l'histoire de la Rome antique par Lucien Jerphagnon .

 

Je viens de regarder sur Amazon, ça a l'air de correspondre tout à fait. Par contre ça m'étonne un peu qu'un philosophe rédige un ouvrage d'histoire, mais visiblement il a l'air d'être un bon bouquin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voila ce que je te propose :

 

- The history of Rome de Theodor Mommsen téléchargeable ici : http://manybooks.net/titles/mommsent1070610706.html

 

- Histoires des Romains de Victor Duruy disponible en plusieurs tomes sur le site de Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k59408.r=victor+duruy.langEN

 

- Histoire de la décadence et de la chute de l'empire romain d'Edouard Gibbon également sur le site de Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k364600.r=Gibbon%2C+Edward.langEN

 

il s'agit d'ouvrages de référence conseillés sur le site de l'Encyclopédie de L'Agora. J'espère que tu y trouveras ton bonheur. (le but étant d'aller du général au particulier)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deux incontournables :

 

Tout d'abord et avant tout : Polybe et ses Histoires

Ensuite, Suétone et La vie des 12 Cesars

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme introduction, j'avais bien aimé l'histoire de la Rome antique par Lucien Jerphagnon .

 

Je plusune fortement. C'est une bonne introduction et, en plus, le style de Jerphagnon est très agréable à lire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand j'étais étudiant (il y a longtemps) : le manuel de Bordet était la référence

 

http://www.amazon.fr/Pr%C3%A9cis-dhistoire-romaine-Marcel-Bordet/dp/2200353219

 

Il est compréhensible même pour les ignorants qui attribuent leur paresse intellectuelle à l'éducation nationale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand j'étais étudiant (il y a longtemps) : le manuel de Bordet était la référence

 

http://www.amazon.fr/Pr%C3%A9cis-dhistoire-romaine-Marcel-Bordet/dp/2200353219

 

Il est compréhensible même pour les ignorants qui attribuent leur paresse intellectuelle à l'éducation nationale.

 

 

J'ai tapé le nom du bouquin sur Google pour trouver des infos et voilà un compte-rendu que j'ai trouvé et qui me refroidit un peu : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/abpo_0399-0826_1998_num_105_3_4002_t1_0129_0000_1

 

"On n'y trouve guère d'éléments pour une réflexion sur l'évolution politique ; les IIIe et les IVe siècles y sont survolés et l'information dépassée"

 

Ça se tient, comme remarque ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une nouvelle somme qui synthétise 40 ans de recherche sur l'histoire longue de l'empire Romain:

Naissance, vie et mort de l'Empire romain.De la fin du Ier siècle avant notre ère jusqu'au Ve siècle de notre ère.

http://www.editions-picard.com/product.php?id_product=39822

 

"Une vaste fresque du monde romain, véritable somme par Yann Le Bohec, professeur émérite d'histoire romaine de l'université Paris IV-Sorbonne. La chronologie est essentielle pour l'histoire, il a fallu commencer par là. Ensuite, une déclinaison thématique : institutions, armée (jadis négligée), économie, société, culture (souvent oubliée) et religions (au pluriel). On a ajouté à cela une ouverture sur la vie quotidienne. L'étendue de l'empire imposait également de brosser un tableau des différentes régions qui le composaient. Après ces descriptions du Principat, un retour à la chronologie s'imposait, lié à la thématique et à la diversité géographique. La crise du IIIe siècle fut surtout militaire, et aussi économique (conjoncturelle, ce qui a échappé aux historiens) ; les conséquences sont connues, mais pas les causes. Le Bas-Empire, pour finir, reprend le même schéma, chronologique et thématique, avec une problématique particulière. L'étude de cette période conduit à deux questions : quand et pourquoi l'empire romain est-il mort ? Un ouvrage destiné aux étudiants de master et aux nombreux amateurs d'histoire romaine qui reconnaissent en Yann Le Bohec un pédagogue éclairé. S'appuyant sur une illustration abondante, l'auteur balaye toute la destinée de l'empire romain et en restitue la vie et l'esprit. Un livre incontournable."

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Une nouvelle somme qui synthétise 40 ans de recherche sur l'histoire longue de l'empire Romain:

Naissance, vie et mort de l'Empire romain.De la fin du Ier siècle avant notre ère jusqu'au Ve siècle de notre ère.

http://www.editions-picard.com/product.php?id_product=39822

Ca a l'air intéressant, mais Rome n'est pas que l'Empire. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A ce sujet, on parle toujours de la chute de Rome comme d'un déclin rapide de l'empire (enfin, quand on aborde l'histoire façon abrégée made in E.N.)., mais j'ai lu/vu plusieurs sources qui parlent d'un déclin sur plusieurs dizaines d'années, dont les causes sont multiples et variées (économie, échanges commerciaux, société, envahisseurs...).

 

Si vous avez des suggestions de lecture à ce propos...

Le paragraphe de l'article "déclin de l'empire romain" soutenant cette théorie cite plusieurs sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9clin_de_l%27Empire_romain_d%27Occident#Th.C3.A9ories_.C2.AB_il_n.27y_a_pas_eu_de_fin_.C2.BB

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deux références supplémentaires :

 

- Les Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence, petit livre de Montesquieu.

 

- Le Discours sur l'histoire universelle, de Bossuet. Comporte quelques chapitres intéressants sur l'histoire romaine. A lire seulement si une vision très absolutiste de l'histoire ne vous heurte pas (c'est notamment de ce livre-là que Bastiat se moque dans La loi : Bossuet écrit en effet que les rois égyptiens auraient enseigné aux Grecs la course à pied...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si j'en crois Wikipédia, l'ouvrage de Gibbon cité par Barem aurait été inspiré par celui de Montesquieu (de fait, les titres se ressemblent nettement).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour le déclin, il y a aussi "New Deal in Old Rome", qui raconte notamment la dissolution économique de l'Empire tardif sous l'effet de l'inflation (pas lu, toutefois).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si j'en crois Wikipédia, l'ouvrage de Gibbon cité par Barem aurait été inspiré par celui de Montesquieu (de fait, les titres se ressemblent nettement).

 

Gibbon est la référence incontournable, c'est une oeuvre magistrale et colossale, mais trop vaste (et trop datée ?) pour une introduction. Il a été éduqué à la lecture de Montesquieu et de Locke effectivement, il était plutôt de sensibilité libérale si ce terme peut signifier quelque chose dans le contexte de l'époque. Il a sa place au panthéon des historiens indiscutablement.

 

S'il faut lire directement les Romains, Suétone serait sans doute parmi les derniers dans la liste, il faut préférer Plutarque pour les biographies. Il y a quelques grands historiens romains : Tite-Live (voir aussi le commentaire de Machiavel), Tacite, Salluste, et bien sûr, César.

 

Plus contemporain, je crois que ce manuel est assez solide : http://www.amazon.fr/Histoire-romaine-Yann-Le-Bohec/dp/2130589103

 

Après, je conseillerais aussi Paul Veyne et John Scheid qui apportent tous deux une perspective intéressante à l'histoire romaine (gréco-romaine selon P. Veyne).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

S'il faut lire directement les Romains, Suétone serait sans doute parmi les derniers dans la liste, il faut préférer Plutarque pour les biographies. Il y a quelques grands historiens romains : Tite-Live (voir aussi le commentaire de Machiavel), Tacite, Salluste, et bien sûr, César.

 

Je n'ai encore jamais lu Tite-Live et Salluste, mais, de tous les autres, c'est effectivement Suétone que je placerais en dernier (quoiqu'il ait l'avantage d'être assez concis). Tacite est de loin mon favori (Il relate notamment une crise financière très intéressante en 33 ap JC). César est intéressant, mais je doute de la valeur historique (littéraire, très certainement, documentaire, à la rigueur) de ses ouvrages. Plutarque est agréable à lire, mais il verse un peu trop dans l'anecdote selon moi pour pouvoir être qualifié d'historien. 

 

Plus contemporain, je crois que ce manuel est assez solide : http://www.amazon.fr/Histoire-romaine-Yann-Le-Bohec/dp/2130589103

 

Tsss. Vous osez me recommander l'achat d'un PUF...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pas bien les PUF ?

Les PUF marocaines, c'est quelque chose...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pas bien les PUF ?

 

C'est très bien sauf si :

1° Vous n'aimez pas les livres ayant un rapport même lointain avec le ghetto universitaire français ;

2° Vous n'aimez pas les livres dont la couverture se barre et la reliure se défait au bout d'une demi-journée de lecture ;

3° Vous n'aimez pas les livres vendus par des filles moches, gourdes et pas aimables (cf. l'ancien magasin des PUF sur le boul' mich' pour les Parisiens). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ho comme tu y vas. Robert Nozick est publié en Français aux PUF. Ils ont arrêté avec la couverture thermocollée (même si je préfère les anciennes éditions, plus solides, cousues) et la collection premier cycle faisait effectivement peur, mais n'était pas si mal (ah l'intro à la philosophie grecque avec Monique Canto et Julien Barnes...)

 

2130482031.01.LZZZZZZZ.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah tiens, je me suis trompé de Barnes. Julian c'est le frère écrivain. Lucilio, tu rigoles, mais le Barnes en question, il venait en cours habillé comme ça. Quand tu le croisais dans le quartier latin en culotte et en jabot, ça faisait bizarre :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est très bien sauf si :

1° Vous n'aimez pas les livres ayant un rapport même lointain avec le ghetto universitaire français ;

2° Vous n'aimez pas les livres dont la couverture se barre et la reliure se défait au bout d'une demi-journée de lecture ;

3° Vous n'aimez pas les livres vendus par des filles moches, gourdes et pas aimables (cf. l'ancien magasin des PUF sur le boul' mich' pour les Parisiens). 

 

1. Certes, là on ne peut pas argumenter

2. Ils ont fait des efforts

3. Je confirme, mais il y a Amazon pour ça

 

Ils ont quelques bouquins que certains ne renieraient pas ici pourtant, comme ceux de Nemo.

 

Je suggère une introduction, sinon faut taper la gamme au dessus pour rentrer dans le débat. C'est pour ça que je citais Paul Veyne notamment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.