Jump to content

G7H+

Sage
  • Content Count

    6484
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    19

Everything posted by G7H+

  1. G7H+

    Paris 2020

    Scène : un échiquier en contre-jour, filmé en contre-plongée Musique : alto, violoncelle, contrebasse (cinématique, imposante) - Des pièces noires et blanches, énormes/écrasante car filmées en gros plan et contre-plongée, glissent rapidement devant la caméra (sons de basses quand elles frôlent la caméra). Voix off: "Dans une France en pleine recomposition politique..." - la caméra s'arrête sur une tour blanche, filmé de côté, la caméra glisse vers le haut, et subitement une serre sombre la saisit du dessus (cri de rapace + alto ou percussion). Voix off : "... les meilleurs stratèges s'affrontent pour contrôler le destin de la capitale." - la caméra continue de glisser vers le haut et la musique s'arrête net quand on s'aperçoit que la serre appartient à un pigeon - le pigeon tourne la tête à 90° révélant son profil, son oeil surpris regarde le spectateur directement, il dodeline légèrement et roucoule - apeuré, le pigeon s'envole subitement, bouscule la caméra, renversant les pièces avec son aile et laissant une déjection sur le plateau - fondu au noir. Titre : "PARIS 2020"
  2. L’égout politique ne fait guère envie, c’est vrai. Mais une allergie n’est pas un point fort. Les libéraux n’ont rien à gagner à refuser de s’engager dans le jeu politique. Pousser aux réformes peut passer par plusieurs voies : a - des entrepreneurs intellectuels (think tanks, influenceurs, groupes issus de l’académie, du privé ou du public, etc.) et des intérêts organisés (syndicats/fédérations, groupes patronaux, lobbies, ONGs, etc.) marchent de concert, les intellectuels donnant idées et justifications aux intérêts particuliers et free-ridant les lobbyistes des intérêts particuliers ; les intérêts particuliers donnant des ressources financières et une expertise aux intellectuels. C’est comme cela que le momentum réformiste s’est construit en Suède et en Australie. b - un petit parti plus libéral que les autres, à force de fidéliser des segments électoraux, arrive à peser 5%-10% et entre en coalition avec un parti centriste plus grand en contrepartie de réformes timides/limitées (comme en Allemagne sous Merkel) ou de réformes hardcore (comme en Lettonie). c - un parti de gouvernement (centre gauche ou centre droit) confronté à une situation exceptionnellement mauvaise, ou usé, ou sans idée neuve, se fait temporairement capturer par des idées et des entrepreneurs libéraux (Estonie, Royaume-Uni de Thatcher, Nouvelle-Zélande, Allemagne de Schröder 2) Le a- est intéressant pour nous car ça ne nous fait pas dépendre d’un seul parti, ça focus notre énergie sur la société civile (diffusion de nos arguments, fundraising, path dependance si la greffe ‘prend’). Mais le c- est aussi possible et on ne gagne rien à s’en défier a priori. Et le b- serait chouette et est possible aussi (rappel : même des zozos comme les Larouchistes ont un candidat aux présidentielles, une bizarrerie clientéliste comme les Radicaux de gauche existaient jusqu’à très récemment et étaient au gouvernement en coalition avec le PS). Bref : il y aura des libéraux pour s’engager dans a-, b- ou c-. On ne sait pas à priori ce qui va marcher. Donc le but est que ces libéraux tentent des trucs et fassent de leur mieux, peu importe le chemin.
  3. G7H+

    Paris 2020

    Elle ressemble à David Bowie. Ce n’est pas une branlette, c’est en même temps un coming out bi et l’hommage d’un mélomane. Dès lors, comment en vouloir à Griveaux ?
  4. Trouver un crime de l’Etat pour chaque jour du calendrier. Interdire à l’Etat de fonctionner ces jours-là par devoir de mémoire.
  5. Les petits marocains, c’est plutôt Jack Lang non ?
  6. Le grand absent de ce spot : le client.
  7. Cette anecdote est reprise dans le jeu de société Soviet System. -- YIL: Nike = Niké
  8. Quel est le récit derrière les antivax ? Ceux de gauche sont anti Big Pharma et ceux de droite sont ... ?
  9. J'ai vu quelqu'un facturer 2000€ l'heure une fois. Une boardroom entière à l'écoute. Et ca valait bien ce prix. En y réfléchissant ça doit être relativement courant.
  10. Corrélation entre parti extrême et imprudence orale.
  11. Les allégations de "désindustrialisation rapide" sont souvent fondées sur la diminution de l'emploi dans ce secteur ou de la part de la valeur ajoutée industrielle par rapport à l'ensemble de l'économie. En effet, la part de l'industrie dans l'économie française en 1951 était de 30,5 %, alors qu'en 2018, elle ne représentait plus que 13,4 % du PIB (source). MAIS Emploi dans un secteur =/ condition de ce secteur. Je n'ai pas le chiffre sous la main pour 1951, mais rien qu'en 2013, la valeur ajoutée française dans le secteur industriel s'élevait à 268,6 milliards, alors qu'elle atteint 280,2 milliards en 2018 (source). La baisse de l'emploi dans un secteur qui produit des résultats meilleurs année après année est le signe d'une plus grande efficacité, ce qui libère des ressources humaines pour d'autres activités à plus forte valeur ajoutée. Libéralement parlant, la solution canon pour booster le secteur est de le débarrasser de tout ce qui fausse les décisions de production et affecte l'offre et la demande (politiques industrielles tambouillant avec le protectionisme commercial, subventions directes et indirectes, etc. par exemple).
  12. L’analyse de Reason : https://www.google.be/amp/s/reason.com/2020/01/08/is-climate-change-making-australias-bushfires-worse/%3famp
  13. Assez consterné mais pas surpris du traitement de l’assassinat du général iranien par les médias : un homme « efficace », « populaire », « influent ». Tant qu’on y est, pourquoi pas une chronique fashion sur sa manière de s’habiller ou l’entretien de sa barbe ? Pas un mot sur le contexte et le fait que c’était un terroriste à galons (expression maison, please share) dont les mains sont souillées du sang de milliers d’innocents hommes, femmes et enfants dans une trouzaine de pays.
  14. G7H+

    Tweets rigolos

    Si des asrm-truc créateurs (?) veulent faire un truc où on les entend se faire gifler de manière à la fois violente et répétée, je suis bénévolement volontaire.
  15. Je passe sur la réforme qui est beaucoup trop timide, qui centralise le bousin et ne fait que repousser le problème (valeur du point, exceptions). Je pars du principe que cette réforme a été correctement bossée et consultée (?). Déjà, le timing n'est pas bon. On ne réforme pas un truc aussi fondamental à mi-mandat. On réforme les retraites (et tout le reste d'ailleurs) les 6 premiers mois, la première année du mandat présidentiel, max. Là, je sais que l'opposition est nulle mais Macron n'a plus le capital politique suffisant pour engager ça, c'est trop tard. Ensuite, leur comm est nulle. Il faut 2-3 messages max à faire marteler de manière coordonnée par toute la majorité et par les influenceurs alliés. Le premier point est de communiquer sur le pourquoi de l'urgence et de l'inévitabilité de la réforme à cause de la gravité de la situation (faillite, injustice), l'idée étant de donner une idée précise du coût de la non-réforme. Le second serait de marketer le truc en une phrase en expliquant ce que ça signifie en pratique pour le Français moyen et pour le Français pauvre. Ensuite, tactiquement, je pense que d'une part il fallait que ça ne concerne que les nouveaux entrants pour isoler et passer au-dessus des leaders d'opinion chez les opposants et vendre la came directement aux cotisants. Les personnes âgées, dont les intérêts sont au centre des débats, doivent être peu, voire pas du tout, touchées par la réforme, tandis que les cohortes plus jeunes doivent entrer dans le nouveau système. C'est moche, mais comme ça, ça passera. D'autre part il y a de l'oppo-research sur les opposants potentiels à la réforme qui n'a pas été faite. Quand tu penses sortir une réforme comme ça, tu mappes les opposants structurels et tu collectes tout ce que tu peux comme dirt sur leur fonctionnement, leurs leaders, etc. Et tu sors au goutte à goutte en plein rush pour bien les décapiter. Comme ce que ces mêmes opposants (externes, internes, de l'administration ?) font en ce moment pour Delevoye. 'fin bon.
  16. insert gif of Leodagan saying « ah ouais quand même »
  17. G7H+

    Idées cadeaux

    Vous avez des idées de cadeaux libéraux, libéraux-compatibles ou pas spécialement libéraux mais tout simplement chouettes ? Ouvrez Amazon avec CE LIEN, cherchez-y le cadeau que vous avez en tête puis postez-le dans ce fil avec le lien direct. En faisant cela, votre journal préféré obtiendra un petit pourcentage de votre achat grâce au Programme Partenaires d’Amazon. Et vos idées seront l'inspiration du guide des achats de Noël de la Rédaction de Contrepoints, touchant plus de 30 000 abonnés à sa newsletter et des miyions de lecteurs. Je commence : Eloge du libéralisme de Joseph Macé-Scaron https://www.amazon.fr/Eloge-du-libéralisme-Joseph-Macé-Scaron/dp/B07SVF1R6K/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&keywords=éloge+du+libéralisme&qid=1575220185&sr=8-1 Y a-t-il encore un libéral dans la salle ? Le libéralisme n'a pas, aujourd'hui, bonne presse. Il est vrai qu'il est soumis à rude épreuve entre ceux qui l'utilisent pour justifier leurs lâches abandons et ceux qui s'en servent pour déconsidérer leurs adversaires en le réduisant à l'économie. Or dans un monde de plus en plus complexe et soumis au diktat de l'immédiateté, il n'a jamais autant été une idée neuve. Jamais il n'est autant apparu comme le meilleur des remèdes au cynisme politique, aux passions extrémistes, au politiquement correct et aux folies identitaires. Riche de rappels et d'explications, d'événements et de portraits, Joseph Macé-Scaron rappelle avec érudition comment la liberté individuelle a construit la France moderne et combien elle est apte à édifier celle de demain. Loin de tout esprit de système, le libéralisme nous apprend enfin, dans un monde où l'irrationnel règne, qu'on peut être modéré avec passion.
  18. OK donc ni Alsace ni Pays de la Loire.
×
×
  • Create New...