Jump to content

Recommended Posts

  • 2 weeks later...

Article éligible aux pignouferies de presses : où comment transformer quelquechose d'insignifiant en un terrible complot du complexe politiquo-industriuel climato-sceptique.

Des industriels européens financent des sénateurs climato-sceptiques américains

http://www.lepoint.fr/monde/des-industriel…-1253964_24.php

Plusieurs grands noms de l'industrie européenne, dont les allemands Bayer et BASF, et français Lafarge et GDF-Suez, ont financé des sénateurs américains niant les dangers du réchauffement climatique, selon un rapport publié lundi par le Réseau action climat d'Europe (RAC).

Ce document révèle que "les plus gros pollueurs européens", selon ce collectif de 130 ONG, ont versé plus de 306.000 dollars en 2010 à des sénateurs climato-sceptiques ou opposants à la loi sur le climat aux Etats-Unis.

Le rapport est fondé sur des chiffres publiés en octobre par la Commission fédérale électorale américaine à l'occasion des élections à mi-mandat du président Obama le 2 novembre. Ils détaillent les sommes reçues par chaque sénateur et le nom du donateur, conformément à la politique de transparence américaine sur le financement des élus.

"Un groupe des plus gros producteurs de dioxyde de carbone (CO2) en Europe finance les campagnes politiques de certains des plus fervents opposants à l'action contre le changement climatique au sein du Sénat", affirment les auteurs du rapport.

Ils soulignent que "ces entreprises européennes font en même temps du lobbying contre des réductions drastiques de ces émissions (de gaz à effet de serre) en Europe avec l'argument qu'il ne faut rien faire avant toute action des Etats-Unis en la matière."

Le rapport affirme que le cimentier français Lafarge, responsable de l'émission l'an dernier de 15 millions de tonnes d'équivalent CO2, a versé 34.500 dollars, et GDF-Suez 21.000 dollars aux élus américains climato-sceptiques ou opposés à l'instauration d'un marché du carbone aux Etats-Unis.

Le plus généreux donateur du groupe, selon le rapport, a été le groupe pharmaceutique allemand Bayer avec 108.100 dollars, suivi par BASF avec 61.500 dollars.

Le porte-parole de Bayer, Günter Forneck, interrogé lundi par l'AFP, a dit que le groupe "ne peut pas commenter" le montant ou la destination des fonds. "Ce ne sont pas des dons d'entreprise, ce n'est pas l'argent de l'entreprise, c'est un système établi aux Etats-Unis selon lequel l'entreprise collecte les dons des salariés qui veulent s'engager. Ce qu'ils en font c'est leur affaire… c'est la démocratie", a-t-il ajouté.

Parmi les autres entreprises citées dans le document on trouve le sidérurgiste Arcelor-Mittal (luxembourgo-indien), le pétrolier britannique BP, le chimiste belge Solvay et le groupe énergétique allemand EON.

Parmi les sénateurs arrosés, un nom revient souvent, celui de la sénatrice républicaine Lisa Murkowski, "cerveau (du projet) de résolution pour empêcher l'agence fédérale américaine de protection de l'environnement de réglementer les émissions de gaz à effet de serre".

La résolution, qui a échoué au Sénat, aurait privé l'administration américaine d'un outil important pour légiférer en la matière.

Link to post
Share on other sites
Article éligible aux pignouferies de presses : où comment transformer quelquechose d'insignifiant en un terrible complot du complexe politiquo-industriuel climato-sceptique.

Des industriels européens financent des sénateurs climato-sceptiques américains

http://www.lepoint.fr/monde/des-industriel…-1253964_24.php

Je me demande quel est l'intérêt à des pétrochimistes de faire du lobbyisme climat-sceptique.

Le réchauffisme devrait permettre de faire baisser le prix du pétrole, ça devrait être tout bénef pour eux, non ?

Link to post
Share on other sites

Il faudrait peut-être ouvrir un sujet sur les lobbys et leur rôle dans un système démocratique. En France, on est un peu (beaucoup?) conspirationniste. Mais en fait où est le problème? Les entreprises citées ont des intérêts qu'elles défendent. Et alors? Elles ont bien le droit de soutenir une personne qui participe du processus décisionnel et qui partage leur point de vue. Les ONG comme Greenpeace, RAC, etc… se tiennent-elles éloignées de la commission européenne par exemple? Je ne crois pas. Elles y sont même très active ! Alors pourquoi dénoncer une pratique qu'elles aussi mettent en oeuvre.

Link to post
Share on other sites
Mais en fait où est le problème? Les entreprises citées ont des intérêts qu'elles défendent. Et alors? Elles ont bien le droit de soutenir une personne qui participe du processus décisionnel et qui partage leur point de vue. Les ONG comme Greenpeace, RAC, etc… se tiennent-elles éloignées de la commission européenne par exemple? Je ne crois pas. Elles y sont même très active ! Alors pourquoi dénoncer une pratique qu'elles aussi mettent en oeuvre.

Ca dépend dans quel but, si c'est dans un but défensif face à une meute capable de tout interdire alors le lobbying est pour moi salutaire. Dans le cas du réchauffisme, que des firmes financent des politiciens dans le but d'empêcher des textes liberticides de passer, ça m'est égal. En revanche si c'est pour concéder des subventions ou des privilèges légaux, c'est non.

Link to post
Share on other sites
Ca dépend dans quel but, si c'est dans un but défensif face à une meute capable de tout interdire alors le lobbying est pour moi salutaire. Dans le cas du réchauffisme, que des firmes financent des politiciens dans le but d'empêcher des textes liberticides de passer, ça m'est égal. En revanche si c'est pour concéder des subventions ou des privilèges légaux, c'est non.

Il faut simplement faire en sorte que ton camp soit aussi combatif et efficace que le camp d'en face. Après, si tu perds c'est que tu n'était pas assez préparé. Tu ne peux donc t'en prendre qu'à toi.

Link to post
Share on other sites

On nous parle sans cesse de la disparition d'espèces à cause de l'homme ou du réchauffement climatique (encore de sa faute à l'homme, toujours de sa faute), en oubliant de préciser que les espèces évoluent en permanence, que certaines s'éteignent et d'autres naissent. Et bien, selon un rapport du WWF, publié mardi en marge de la 10e Conférence sur la diversité biologique de Nagoya, 1200 nouvelles espèces ont été découvertes dans cette région du monde entre 1999 et 2009, soit une espèce découverte tous les trois jours en Amazonie.

http://www.lefigaro.fr/environnement/2010/…en-amazonie.php

Et là je ne comprends pas bien la logique de la phrase suivante du journaliste:

"Les scientifiques s’inquiètent d’autant plus de la disparition potentielle de cet immense réservoir de biodiversité." :icon_up:

Link to post
Share on other sites
Changement climatique : l'Académie des sciences réfute les thèses d'Allègre

LEMONDE.FR avec AFP | 28.10.10 | 11h52 • Mis à jour le 28.10.10 | 12h50

Dans un rapport rendu public jeudi 28 octobre, l'Académie des Sciences réfute les thèses de Claude Allègre sur le changement climatique, réaffirmant que l'augmentation du CO2 dans l'atmosphère est la cause principale du réchauffement.

"Plusieurs indicateurs indépendants montrent une augmentation du réchauffement climatique de 1975 à 2003. Cette augmentation est principalement due à l'augmentation de la concentration du CO2 dans l'atmosphère", écrit l'Académie dans ses conclusions, adoptées à l'unanimité. "L'augmentation de CO2 et, à un moindre degré, des autres gaz à effet de serre, est incontestablement due à l'activité humaine", ajoute le texte.

"ALLÈGRE A LE DROIT D'ÉVOLUER"

Ce rapport avait, à l'origine, été commandé par la ministre de la recherche, Valérie Pécresse, qui avait été interpellée par des centaines de climatologues s'indignant des attaques répétées portées contre certains d'entre eux par Claude Allègre.

L'ancien ministre de l'éducation, membre de l'Académie, avait déclenché la polémique avec son livre L'Imposture climatique, où il dénonçait les conclusions des climatologues internationaux. Il s'est pourtant rangé à ce rapport, qu'il a également adopté. "Il a le droit d'évoluer", a commenté le président de l'Académie, Jean Salençon.

Link to post
Share on other sites

Technique rhétorique de base : quand on veut discréditer une thèse, on prend le défenseur le plus faible de celle-ci et on le réfute.

Ah bah si l'Académie a adopté à l'unanimité tout ça, c'est forcément vrai.

C'était je crois l'Académie de médecine qui avait expliqué le caractère dangereux du train, dont les vitesses élevées pouvaient causer des vomissements aux passagers (confondant vitesse et accélération).

Link to post
Share on other sites
Ah bah si l'Académie a adopté à l'unanimité tout ça, c'est forcément vrai.

:icon_up:

Pas surpris.

- Le comité de salut public a voté à l'unanimité que la Terre était plate, monsieur vous avez tort, la democratie a parlé et elle a dit que la terre n'était pas ronde. La séance est levée!

Link to post
Share on other sites
Ah bah si l'Académie a adopté à l'unanimité tout ça, c'est forcément vrai.

:mrgreen:

Pas surpris.

Pas surpris d'une conclusion - au demeurant triviale - que personne n'a faite ?

Technique rhétorique de base : quand on veut discréditer une thèse, on prend le défenseur le plus faible de celle-ci et on le réfute.

C'était je crois l'Académie de médecine qui avait expliqué le caractère dangereux du train, dont les vitesses élevées pouvaient causer des vomissements aux passagers (confondant vitesse et accélération).

Technique rhétorique de base : quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage.

- Le comité de salut public a voté à l'unanimité que la Terre était plate, monsieur vous avez tort, la democratie a parlé et elle a dit que la terre n'était pas ronde. La séance est levée!

:icon_up:

Ils vont tenter de planifier le climat maintenant nos politiciens ?

C'est prometteur comme marché…

:mrgreen:

:doigt:

Link to post
Share on other sites

Parfois liberaux.org ressemble au café du Commerce.

Les autorités académiques sont invoquées avec enthousiasme dès qu'elles adoptent un point de vue qui plaît et vouées aux gémonies si c'est le contraire.

Link to post
Share on other sites
:doigt: En tant que troll, je préfère Chitah. :mrgreen:

:icon_up: C'est pas gentil.

Parfois liberaux.org ressemble au café du Commerce.

Les autorités académiques sont invoquées avec enthousiasme dès qu'elles adoptent un point de vue qui plaît et vouées aux gémonies si c'est le contraire.

Le problème, c'est que d'après la dépêche, l'Académie emploie le terme "incontestablement", ce qui pour une Académie des sciences paraît assez périlleux, d'une part parce que l'on parle de science (Lord Kelvin pensait que "incontestablement" les avions ne pourraient jamais voler puisque le métal est plus dense que l'air) domaine où une théorie complète ou efface la précédente et d'autre part surtout parce qu'on parle ici de science climatique sur laquelle on manque un petit peu de recul.

"Incontestablement", ça veut dire "circulez y'a plus rien à voir, les Sages ont parlé".

Link to post
Share on other sites
:icon_up:

Même pas mal.

Parfois liberaux.org ressemble au café du Commerce.

Un café du commerce de plus de 200 pages, c'est du luxe.

Les autorités académiques sont invoquées avec enthousiasme dès qu'elles adoptent un point de vue qui plaît et vouées aux gémonies si c'est le contraire.

Ah bon sur liberaux.org on encense les autorités académiques maintenant?

Trève de plaisanterie, quand une décision d'ordre scientifique est gravée dans le marbre par le vote d'un petit comité, c'est juste risible, ça se passe de commentaires, et ça les décrédibilise.

Link to post
Share on other sites
"Incontestablement", ça veut dire "circulez y'a plus rien à voir, les Sages ont parlé".

Voila, "incontestablement" c'est juste incompatible avec la méthode scientifique.

Link to post
Share on other sites

Le journaliste scientifique néerlandais Marcel Crok a interrogé des dizaines de spécialistes du climat (du plus sceptique au plus crédule) et livre les résultats de son enquête dans un essai :

http://www.uitgeverijparadigma.nl/boek/148…an-het-klimaat/

En gros, il confirme tout ce qu'on a déjà dit : les scientifiques du GIEC sont tous acquis à la cause réchauffiste, les avis divergents sont écartés, la politique a pris le dessus sur la science.

Le 15 novembre, Marcel Crok remettra son livre au député socialiste Diederick Samson, qui était physicien avant de devenir politicien. Le livre est encore sous embargo, mais je me demande si on va en parler de ce côté-ci de la frontière de chicons.

Link to post
Share on other sites
Même pas mal.

Un café du commerce de plus de 200 pages, c'est du luxe.

Ah bon sur liberaux.org on encense les autorités académiques maintenant?

Trève de plaisanterie, quand une décision d'ordre scientifique est gravée dans le marbre par le vote d'un petit comité, c'est juste risible, ça se passe de commentaires, et ça les décrédibilise.

Cela ne s'adressait pas à ce fil depuis le début (avez-vous lu les 200 pages d'ailleurs ? car dans ce cas vous connaîtriez ma posititon sur le sujet) mais à quelques très récents messages.

Oui on encense dans ce fil tout scientifique (=autorité académique) qui tient un discours sceptique.

Je précise que je suis plutôt du côté sceptique, ce que savent ceux qui fréquentent ce forum depuis longtemps et que je suis pas toujours bien vu dans mon lycée pour cela (cela à l'adresse des forts en gueule en forum qui font profil bas IRL).

Mais la bêtise me fait toujours réagir même quand elle vient de ceux qui partagent les mêmes opinions que moi.

:icon_up: C'est pas gentil.

"Incontestablement", ça veut dire "circulez y'a plus rien à voir, les Sages ont parlé".

Ai-je dis que j'approuvais la déclaration de l'Académie ? Je réagissais aux réactions très beauf de certains.

Link to post
Share on other sites
Dardanus a parfaitement raison.

+1

Courtillot, star de ce fil, a aussi signé le rapport de l'Académie.

Ce rapport dit : "L’énergie totale rayonnée par le Soleil est dominée par la partie visible du spectre et a très peu varié au XXe siècle si on fait la moyenne sur les cycles d’activité de 11 ans. La variation relative de cette énergie durant ces cycles est de l’ordre du millième. Le forçage correspondant, de l’ordre de 0,2 W/m2, est 10 fois plus faible que celui dû à l’augmentation de l’effet de serre lié aux activités humaines."

Link to post
Share on other sites
Changement climatique : l'Académie des sciences réfute les thèses d'Allègre

LEMONDE.FR avec AFP | 28.10.10 | 11h52 • Mis à jour le 28.10.10 | 12h50

Dans un rapport rendu public jeudi 28 octobre, l'Académie des Sciences réfute les thèses de Claude Allègre sur le changement climatique, réaffirmant que l'augmentation du CO2 dans l'atmosphère est la cause principale du réchauffement.

"Plusieurs indicateurs indépendants montrent une augmentation du réchauffement climatique de 1975 à 2003. Cette augmentation est principalement due à l'augmentation de la concentration du CO2 dans l'atmosphère", écrit l'Académie dans ses conclusions, adoptées à l'unanimité. "L'augmentation de CO2 et, à un moindre degré, des autres gaz à effet de serre, est incontestablement due à l'activité humaine", ajoute le texte.

"ALLÈGRE A LE DROIT D'ÉVOLUER"

Ce rapport avait, à l'origine, été commandé par la ministre de la recherche, Valérie Pécresse, qui avait été interpellée par des centaines de climatologues s'indignant des attaques répétées portées contre certains d'entre eux par Claude Allègre.

L'ancien ministre de l'éducation, membre de l'Académie, avait déclenché la polémique avec son livre L'Imposture climatique, où il dénonçait les conclusions des climatologues internationaux. Il s'est pourtant rangé à ce rapport, qu'il a également adopté. "Il a le droit d'évoluer", a commenté le président de l'Académie, Jean Salençon.

Faut pas chercher plus loin…

Depuis quand le politique se mêle de science ?

Bientôt une réforme sur la loi de la gravité ?

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Vilfredo Pareto
      Je crée un sujet pour arrêter de polluer le fil des images pas fun mais cool. Un excellent article de Shellenberger dans Forbes résume un peu le gouffre entre les faits et l'hystérie médiatique : https://www.forbes.com/sites/michaelshellenberger/2019/08/26/why-everything-they-say-about-the-amazon-including-that-its-the-lungs-of-the-world-is-wrong.
      Ce passage est noteworthy :
      Outre ce qu'on sait déjà (ces feux sont pour l'instant dans la moyenne des 15 dernières années, ne sont pas tous criminels (en fait "people forget that there are legitimate reasons for small farmers to use controlled burns to knock back insects and pests." selon Nepstad, cité par Shellenberger), n'ont pas seulement lieu en Amazonie et ne sont pas nécessairement liés à la déforestation, par ailleurs en net recul depuis le début des années 2000), je propose également que nous discutions sur ce fil des causes plausibles de ces feux (la sous-productivité de l'agriculture brésilienne par exemple*) et de leur lien avec la climate variability de l'Amazonie (v. lien frontiersin.org ci-dessous) @Philiber Té je crois que c'est ce dont tu voulais discuter. C'est l'occasion pour chacun de participer à la collecte d'articles au fur et à mesure que la situation évolue (Bolsonaro a envoyé l'armée) et à ceux qui parmi nous sont le plus au fait des débats scientifiques sur le réchauffement de discuter/partager leurs analyses de cet événement précis.
       
      * food for thought : https://www.icv.org.br/novo-campo-program-2/
      https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/feart.2018.00228/full
      https://globalforestatlas.yale.edu/amazon/land-use/cattle-ranching
      et surtout https://www.mdpi.com/2071-1050/10/4/1301/htm
    • By FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".
×
×
  • Create New...