Jump to content

Recommended Posts

il y a 1 minute, Philiber Té a dit :

c'est une forme d’honnêteté intellectuelle

Gné ?

Par ailleurs, dans tout ce qu'on peut lire ici en tout cas, et sur Contrepoints via d'autres articles et d'autres auteurs, le CO2 n'est pas présenté comme un poison, bien au contraire. Tu penses différemment ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Bisounours a dit :

Gné ?

Par ailleurs, dans tout ce qu'on peut lire ici en tout cas, et sur Contrepoints via d'autres articles et d'autres auteurs, le CO2 n'est pas présenté comme un poison, bien au contraire. Tu penses différemment ?

 

Je dis ça parce qu'il écrit régulièrement de grosses bêtises !

 

Si on prend juste le passage que j'ai cité :

" Ce gaz est donc synonyme de vie. Depuis la fin des années 1970 des scientifiques à la petite semaine ont ressorti la théorie de l’effet de serre d’Arrhenius qui a pourtant été démentie à plusieurs reprises après sa publication en 1896. "

 

Le premier lien renvoie vers un article de 2014 où il arrivait tout de même à expliquer que "[...] si les 13 à 20 % de CO2 que contenait l’atmosphère il y a encore un milliard et demi d’années avaient présenté un effet de serre, les océans où tout se passait alors avec les archéobactéries photosynthétiques (cyanobactéries) auraient été en ébullition permanente et aucune forme de vie n’aurait pu durablement s’établir. Ces travaux contredisent donc, certes indirectement, la thèse supposant que le CO2 ait un quelconque effet de serre."

 

Et dans le deuxième, également de 2014, on retrouve la fameuse 2nde loi de la thermodynamique : "Par voie de conséquence, le CO2 émet des photons compris entre 13 et 17 microns de longueur d’onde. Ceci veut dire aussi que le pic de température de radiation du CO2 atmosphérique est situé vers environ -50°C. En d’autres termes, le CO2 ne peut émettre que vers des couches de l’atmosphère plus froides et non vers les couches plus chaudes. On peut énoncer les choses différemment en disant que le rôle du CO2 contribue en réalité au refroidissement de l’atmosphère et ce résultat contre-intuitif provient directement de l’application du deuxième principe de la thermodynamique revisité par Max Planck."

 

Donc lui rappeler ce genre d'énormités risque d'en mettre un sacré coup à sa crédibilité... mais ça permet au moins de juger le niveau stratosphérique du monsieur. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon dieu mais c'est horrible, on va encore tous mourir !

Rigolo, la fin de l'article

Enfin, en tant que scientifiques, ils se disent "prêts à assister les personnes en charge de prendre les décisions pour aller vers une transition juste et un futur durable".

(C'est la fin du monde, on est foutus, mais donnez nous de l'importance, des sous et du pouvoir !)

  • Yea 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui enfin, là on parle de 11 000 scientifiques. Je veux bien qu'on critique les modèles, les projections. Il n'empêche qu'aucun pays n'a réussi à réduire ses émissions de CO2 depuis que la question du réchauffement a été mise sur la table. Est-ce que ce sera la fin du monde avec des millions de morts ? Pas sûr, mais si les alarmistes ont éventuellement raison, on risque de s'en mordre les doigts.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, Pegase a dit :

Oui enfin, là on parle de 11 000 scientifiques. Je veux bien qu'on critique les modèles, les projections. Il n'empêche qu'aucun pays n'a réussi à réduire ses émissions de CO2 depuis que la question du réchauffement a été mise sur la table. Est-ce que ce sera la fin du monde avec des millions de morts ? Pas sûr, mais si les alarmistes ont éventuellement raison, on risque de s'en mordre les doigts.

De ce que j'ai lu sur cette pétition :

- des 11000 beaucoup ne sont pas spécialistes du sujet et ne sont pas vraiment 'scientifiques'

- elle émane de gens connus pour faire de l'activisme écolo, du style Greta

- c'est la resucée d'une pétition d'il y a 2 ans mais avec moins de signataires

- Les émissions de CO2 diminuent aux USA et en UE, explosent en Chine et en Inde

- Les blagues sur Albus et Mickey

 

Comme d'hab il faut lire entre les lignes et prendre du recul, ne pas se laisser prendre par des arguments de pseudo autorité. C'est fait pour être bisounours mais c'est le contraire. C'est avant tout un message envoyé pour conserver les budgets de recherche et le crony et de la géopolitique de long terme. Tout est à analyser sous l'angle politique et de financement.

 

Ecoutez le discours de Macron en Chine sur le climat, c'est de la langue de bois en barres. Du genre nous avons fait de grands pas en avant pour décider de nous réunir l'année prochaine.

Par ailleurs il faudra suivre les résultats de l'AR6 utilisant le CMIP6 plus alarmiste que jamais dans ses SSP alors que les études sur l'influence du CO2 sur la temp sont à hautes incertitudes et tendent vers la diminution de cette influence et sont toujours débattues.

Plus d'infos :

https://notrickszone.com/2019/11/06/german-scientists-ipcc-climate-models-out-of-control-exclusion-of-critics-a-historic-mistake/

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.lepoint.fr/societe/dominique-bourg-je-presente-toutes-mes-excuses-au-point-06-11-2019-2345754_23.php

 

Je l'avais raté celle là, des gens qui sortent de leur gond car on les traite des climatosceptiscime dans les journaux alors qu'ils sont pourri jusqu'à la moelle de préconçu réchauffiste. On dirait un article meta dans lequel on ferait exprès de dire qu'on est écolo au point de rager contre les plus écolos de nous... Ce qu'il faut pas faire pour avoir 5 minutes de visibilité en ligne...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Frenhofer a dit :

- Les émissions de CO2 diminuent aux USA et en UE, explosent en Chine et en Inde

Est-ce qu'il n'y a pas un lien entre les deux phénomènes ? Jancovici passe son temps à dire que la croissance du PIB est corrélée à nos utilisations d'énergies fossiles. Je lis souvent que la baisse de CO2 en Europe s'explique en grande partie par le fait que notre production industrielle a été délocalisée en Chine.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Pegase a dit :

Est-ce qu'il n'y a pas un lien entre les deux phénomènes ? Jancovici passe son temps à dire que la croissance du PIB est corrélée à nos utilisations d'énergies fossiles. Je lis souvent que la baisse de CO2 en Europe s'explique en grande partie par le fait que notre production industrielle a été délocalisée en Chine.

Oui, on a presque plus d'industrie lourde tandis qu'en Asie c'est le contraire.

Le PIB est lié à l'utilisation d'énergie fossile dans le sens où il faut de l'énergie pour faire du PIB, mais que l'on a de moins en moins besoin d'énergie fossile pour cela, par unité de PIB. Il faudrait chercher une source mais je pense que c'est lié à l'augmentation du tertiaire dans l'économie et de l'optimisation des techniques.

Délocalisé oui mais pas seulement, car pendant qu'on veut nous faire faire du vélo et qu'on se met des taxes, les pays d'Asie avancent, et vite, ils ont donc plus de besoins locaux que juste la délocalisation européenne ou usa. Regarde en Chine la croissance est beaucoup liée à la construction de villes fantômes ou presque, il faut du béton et de l'acier qui demandent beaucoup d'énergie. Et c'est partout comme ça, Vietnam, Singapour, Chine, Inde, Malaisie, Indonésie, ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, Prouic a dit :

https://www.lepoint.fr/societe/dominique-bourg-je-presente-toutes-mes-excuses-au-point-06-11-2019-2345754_23.php

 

Je l'avais raté celle là, des gens qui sortent de leur gond car on les traite des climatosceptiscime dans les journaux alors qu'ils sont pourri jusqu'à la moelle de préconçu réchauffiste. On dirait un article meta dans lequel on ferait exprès de dire qu'on est écolo au point de rager contre les plus écolos de nous... Ce qu'il faut pas faire pour avoir 5 minutes de visibilité en ligne...

 

Je vois pas ce qu'il y a de choquant à ce que des réchauffistes convaincus soient frustrés d'être "traités" de climatosceptiques. Le jour où un zozo biodynamique ésotérico-sceptique écrira un livre dans lequel il reproche à Contrepoints d'être climato-alarmiste, je crois que la rédac sortira un peu de ses gonds aussi et ça me paraîtra tout aussi normal.

 

Ou alors j'ai rien compris à ton message.

Share this post


Link to post
Share on other sites

280 ans pour remonter un quai d'un mètre, c'est sûr qu'on ne va pas y arriver.

Autant se suicider de suite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Viktorovitch a fait une émission sur le climat en invitant quelques spécialistes. Pas inintéressant, mais fatalement, on en conclut que la dictature, ça a du bon, que le rationnement ça peut être quelque chose de très positif. Je pense que ça en intéressera certains ici.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Euh non merci, en fait.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai cliqué au hasard au milieu de l'émission, et bim, Jouzel qui cite l'exemple des feux en Californie, des tempêtes etc. pour contredire le climatoscepticisme de Trump.

 

Allez, ça dégage.

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Le monde engage sa transition écologique et arrête de faire des articles en ligne".

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Nick de Cusa said:

De la science digne de ce nom pour changer https://www.climate4you.com/ClimateAndClouds.htm

 

😂

C'est assez cocasse d'écrire cela à propos des travaux de quelqu'un qui prévoyait ceci il y a 8 ans  :

"Our forecast indicates an annual average temperature drop of 0.91C in the Northern Hemisphere during solar cycle 24. For the measuring stations south of 75N, the temperature decline is of the order 1.0–1.81C and may already have already started. ForS valbard a temperature decline of 3.51C is forecasted in solar cycle 24 for the yearly average temperature. An even higher temperature drop is forecasted in the winter months"

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Pour calculer la température planétaire, il suffit de placer les mesures sur une grille, de moyenner les mesures sur chaque maille de 2°x2°C (environ 100 km par 100 km à l’équateur) – éventuellement en extrapolant des mailles adjacentes dans le cas des océans- d’additionner toutes ces moyennes puis de diviser par le nombre de mailles. On trouve alors un seul chiffre qui n’a rien de magique puisqu’il résulte du bilan entre l’énergie solaire que la planète reçoit et l’énergie qu’elle diffuse vers l’espace

Mdr

  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

what the fuck

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.courrierinternational.com/article/la-une-de-lhebdo-la-fin-du-monde-approche-et-cest-une-bonne-nouvelle

 

 

L'agenda coco de plus en plus clair.  On commence a ne plus hesiter avec la collapso dans les journaux. Clairement une partie de la resolution du problème consiste a ne plus lire de news, ces gens ont beaucoup trop d'emprise irrationnelle.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Prouic a dit :

https://www.courrierinternational.com/article/la-une-de-lhebdo-la-fin-du-monde-approche-et-cest-une-bonne-nouvelle

 

 

L'agenda coco de plus en plus clair.  On commence a ne plus hesiter avec la collapso dans les journaux. Clairement une partie de la resolution du problème consiste a ne plus lire de news, ces gens ont beaucoup trop d'emprise irrationnelle.

Ce n'est pas étonnant, les Nations Unis poussent le sujet de l'alarmisme depuis longtemps pour gagner en influence (et surtout des sous), conjointement avec les scientifiques refusant toute critique ou tout débat, aboutissant aux pastèques sortant du bois et toute l'irrationalité allant avec. Les climato, comme Mann et d'autres, viennent maintenant pleurer de ce catastrophisme mais ils sont coupables de l'avoir préparé et enfanté.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas prêt de s'arrêter. Dans mon secteur, on attend avec impatience la grève du 5 décembre afin de mettre fin au libre échange et faire de l'environnement la question numéro 1, si d'aventure le gouvernement venait à être renversé.

 

Difficile de dire cependant si les collapsologues sont juste des tarés. Après la lecture des rapports du GIEC, et l'écoute des conférences de Jancovici, c'est sûr que c'est profondément déprimant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, Pegase a dit :

Difficile de dire cependant si les collapsologues sont juste des tarés. Après la lecture des rapports du GIEC, et l'écoute des conférences de Jancovici, c'est sûr que c'est profondément déprimant.

Comme toujours, une minorité ayant souvent un but précis et des intérêts manipulent des masses incultes à qui on a martelé la bonne parole, par exemple, Al Gore ou XR.

Généralement pas la lecture des rapports du GIEC, trop complexes, mais des articles de presse et la télévision/radio reprenant toujours le RCP8.5 avec scénarios irréalistes et le biais de sélection des articles. Et Janco c'est bien sur le nucléaire mais après il reste un écolo qui veut forcer une décroissance. A force d'entendre qu'un son de cloche, même pas celui de la science et de ses variations, tu finis par péter les plombs.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, Pegase a dit :

Difficile de dire cependant si les collapsologues sont juste des tarés.

Moi qui suis une quiche en sciences dures, je regarde la question d'un autre angle. L'histoire, et plus particulièrement celle de l'eschatologie, permet très rapidement de se rendre compte que ce sont des tarés (qu'on soit réchauffiste ou non) et qu'on ne va pas tous mourir demain.

La fin du monde imminente, des types l'ont vendu deux ou trois fois par siècle depuis plus de 2000 ans. On attend toujours.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Wayto a dit :

Moi qui suis une quiche en sciences dures, je regarde la question d'un autre angle. L'histoire, et plus particulièrement celle de l'eschatologie, permet très rapidement de se rendre compte que ce sont des tarés (qu'on soit réchauffiste ou non) et qu'on ne va pas tous mourir demain.

La fin du monde imminente, des types l'ont vendu deux ou trois fois par siècle depuis plus de 2000 ans. On attend toujours.

Très juste, ça c'est le point de vue religieux. Quand je parlais, juste au-dessus, de minorité avec un but c'est gourou de secte qu'il aurait fallu dire.

J'ai un très beau livre sur les représentations du Jugement Dernier, très enrichissant. https://livre.fnac.com/a1226044/Collectif-Le-Jugement-dernier

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Vilfredo Pareto
      Je crée un sujet pour arrêter de polluer le fil des images pas fun mais cool. Un excellent article de Shellenberger dans Forbes résume un peu le gouffre entre les faits et l'hystérie médiatique : https://www.forbes.com/sites/michaelshellenberger/2019/08/26/why-everything-they-say-about-the-amazon-including-that-its-the-lungs-of-the-world-is-wrong.
      Ce passage est noteworthy :
      Outre ce qu'on sait déjà (ces feux sont pour l'instant dans la moyenne des 15 dernières années, ne sont pas tous criminels (en fait "people forget that there are legitimate reasons for small farmers to use controlled burns to knock back insects and pests." selon Nepstad, cité par Shellenberger), n'ont pas seulement lieu en Amazonie et ne sont pas nécessairement liés à la déforestation, par ailleurs en net recul depuis le début des années 2000), je propose également que nous discutions sur ce fil des causes plausibles de ces feux (la sous-productivité de l'agriculture brésilienne par exemple*) et de leur lien avec la climate variability de l'Amazonie (v. lien frontiersin.org ci-dessous) @Philiber Té je crois que c'est ce dont tu voulais discuter. C'est l'occasion pour chacun de participer à la collecte d'articles au fur et à mesure que la situation évolue (Bolsonaro a envoyé l'armée) et à ceux qui parmi nous sont le plus au fait des débats scientifiques sur le réchauffement de discuter/partager leurs analyses de cet événement précis.
       
      * food for thought : https://www.icv.org.br/novo-campo-program-2/
      https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/feart.2018.00228/full
      https://globalforestatlas.yale.edu/amazon/land-use/cattle-ranching
      et surtout https://www.mdpi.com/2071-1050/10/4/1301/htm
    • By FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".
×
×
  • Create New...