Jump to content

Alcools


jabial

Quel est votre boisson préférée?  

186 members have voted

  1. 1. Je préfère...

    • Le cécémel (ou un truc équivalent, sans principe actif)
      14
    • Le cidre
      35
    • La bière
      88
    • Le vin
      85
    • Le whisky
      54
    • La vodka
      28
    • Le gin
      9
    • Un eau-de-vie à 70 degrés
      10
    • Ethanol absolu acheté industriellement et mélangé à un peu d'eau
      9
    • Acide sulfurique
      8
    • Anisette
      15
    • Apéros (porto,martini)
      22
    • Rhum
      8


Recommended Posts

L'assemblage c'est la vie mais un pinot noir, un pinot gris, un chardonnay, un riesling, un muller-thurgeau ou un auxerrois peuvent vivre seuls, hein.

(Pour ne citer qu'eux.)

Je ne les connais pas tous, mais ils sont utilisés en mono pour faire des vin des blancs, non? Est-ce qu'il existe un rouge qui ne soit pas un assemblage?

 

C'est pas parce que c'est marqué merlot sur la bouteille que c'est du 100% merlot...

J'espère bien que non, mais ça reste toujours aussi stupide :)

Link to comment

Je ne les connais pas tous, mais ils sont utilisés en mono pour faire des vin des blancs, non? Est-ce qu'il existe un rouge qui ne soit pas un assemblage?

Effectivement, beaucoup de blancs, sauf un, le pinot noir.

C'est le cépage des vins de Bourgogne.

Le gamay en rouge est très bien tout seul : Beaujolais, Touraine.

Après, hein, l'important c'est le résultat.

Link to comment

On commence à se moquer de nous à l'étranger sur cette histoire d'alcool interdit à la vente pendant l'état d'urgence :

http://www.thelocal.fr/20151126/terror-attacks-see-late-night-booze-sales-banned-in-northern-france

 

Ah bon, il y avait une interdiction ?  :chris:  Aucun problème à Wazemmes et en flandre maritime.

 

 

Puis:

 

http://www.nord.gouv.fr/content/download/30352/220794/file/Recueil%20N%C2%B0%20291%20du%2027%20novembre%202015.pdf

Link to comment

Est-ce qu'il existe un rouge qui ne soit pas un assemblage?

 

 

Quelques exemples en France :

100% pinot noir : Bourgogne (citée par Mathieu_D), Loire (Sancerre...), Alsace

100% gamay : Beaujolais

100% syrah : côte du Rhône (Saint Joseph, Crozes-Hermitage, Hermitage...)

100% cabernet franc : Loire (Bourgueil, Chinon)

Link to comment
  • 3 weeks later...

Salut. 

 

J'ai bu Jameson, est pas mal comme les gens disent. C'est un whiskey facile, lisse (smooth), un bon équilibre coûts-bénéfices, à boire sans trop réfléchir.

 

Il est pas extraordinaire, mais il est assez bon, je recommande.

Link to comment

En général, les blends de bonne qualité se boivent bien, sans trop réfléchir.

Maintenant, pour avoir des goûts qui sortent un peu des sentiers battus, les single malts sont réellement un tout autre domaine, très vaste. Je suis actuellement sur un Glenlivet de 18 ans qui m'a été offert par notre bien aimé président (qu'il en soit remercié sur plusieurs générations) et je dois dire que ça défrise bien.

Link to comment

En général, les blends de bonne qualité se boivent bien, sans trop réfléchir.

Maintenant, pour avoir des goûts qui sortent un peu des sentiers battus, les single malts sont réellement un tout autre domaine, très vaste. Je suis actuellement sur un Glenlivet de 18 ans qui m'a été offert par notre bien aimé président (qu'il en soit remercié sur plusieurs générations) et je dois dire que ça défrise bien.

 

Je ne buvais pas jamais Glenlivet 18 ans, mais je connais Glenlivet 12 ans et il est très bon, je pense qu'il est meilleur que Dalmore 12 ans.

Link to comment
  • 2 weeks later...

Indication géographique : avis de tempête dans les verres de vin

 

LE FAIT DU JOUR. Les vignerons vont pouvoir planter partout en France de nouvelles vignes dites sans indication géographique. Décision de Bruxelles qui fait hurler les puristes.

 

Avez-vous déjà trempé vos lèvres dans un vin blanc* breton ? Humé le bouquet d'un breuvage ch'ti dont le raisin a poussé sur les terrils du Pas-de-Calais ? C'est peu probable car, jusqu'à présent, ces vins, produits souvent par des associations et sur de petites parcelles, étaient interdits à la vente. A partir du 1er janvier, ce ne sera théoriquement plus le cas avec l'arrivée des nouvelles plantations, n'importe où en France, des « vin sans indication géographique » (VSIG). Une petite révolution venue de Bruxelles, aux contours encore flous et à l'impact difficilement prévisible, qui fait déjà trembler le monde viticole.

 

Fin décembre, les experts du vin réunis au sein de FranceAgriMer, (l'office public agricole) ont validé officiellement une décision européenne prise en 2007 et entrée en vigueur vendredi. Objectif ? Libéraliser la culture du vin dans les pays membres de l'Union européenne en donnant l'autorisation aux vignerons d'étendre leurs vignes déjà existantes ou d'en planter de nouvelles. Chaque année, la surface viticole nationale pourra ainsi croître de 1 %. Soit 8 057 ha supplémentaires pour 2016.

 

Une révolution culturelle

 

« Dans certaines régions, les plantations de nouvelles vignes seront automatiques. Dans d'autres, nous déciderons de les limiter », prévient Jean-Luc Dairien, directeur de l'Inao (Institut national de l'origine et de la qualité) qui, avec FranceAgriMer, instruira les demandes. Les conseils régionaux des zones concernées pourront aussi imposer un plafond de développement des surfaces plantées.

 

En Ile-de-France — où bon nombre de producteurs sont réunis en associations —, « la mesure est attendue de longue date », s'enthousiasme Patrice Bersac, président de l'association des vignerons franciliens. Mais en Champagne, où les viticulteurs sont très sourcilleux en ce qui concerne leur territoire, des guerres de tranchées s'annoncent pour que la Picardie et son vin blanc ou rosé ne viennent pas piquer la vedette au renommé vin effervescent.

 

Certes, la culture de la vigne, qui nécessite savoir-faire, moyens matériels et humains, ne sera pas à la portée de toutes les bourses et les vignobles ne seront pas bouleversés dès 2016. Mais cette décision augure un changement culturel profond dans certaines régions où du vin de France élaboré pour être au goût des Chinois, des Brésiliens, des Américains, assemblé à partir de différents cépages, bousculera les pratiques et les papilles. « Pour les zones non viticoles, cette ouverture va donner un peu d'air, reconnaît Gérard Samson, unique vigneron de Normandie. Mais le risque est désormais de produire en France de très mauvais vins pour de pures raisons commerciales. »

 

 

http://www.leparisien.fr/economie/fin-de-l-indication-geographique-avis-de-tempete-dans-les-verres-de-vin-29-12-2015-5407583.php

Link to comment
  • 2 weeks later...

On m'a offert un Tamdhu à Noël, et quelques jours après j'ai (re)goûté un Aberlour.

 

Les single malts du Speyside (Aberlour, Cardhu, Tamdhu ), j'apprécie peu. Je préfère largement les Islay (Bruichladdich, Bowmore, Lagavulin)

Pour vérifier, il faut que je goute un Laphroaig, maintenant )

 

Sinon j'aime bien les blends mais j'ai l'impression d'avoir fait le tour des milieu de gamme (JW Black, Chivas 18, Ballantines 12, Nikka Blend) et au desus, les prix s'envolent assez vite.

 

Link to comment

Salut. 

 

J'ai bu Woodford Reserve, n'est pas un whiskey, mais un bourbon. Je préfère whiskey.

 

Woodford est pour les mois et semaines, qui culminent en une journée que vous avez besoin d'une gifle au visage ou un coup de poing dans l'estomac.

 

C'est dur, fort, rappelle moi Jack Daniel's, l'effet papillon est lá.

 

Mais peut être bourbon n'est pas pour moi, je veux quelque chose raffiné et équilibré.

 

Link to comment

Irlandaise ou américaine ? Un consommateur porte plainte contre la bière Guinness

 

Un goût de café, une robe noire et un col blanc épais. La Guinness est connue à travers le monde pour être une bière typique d'Irlande. Sauf que cela pourrait ne pas être tout à fait exact.

 

Aux Etats-Unis, un consommateur du Massachusetts poursuit le brasseur irlandais pour pratiques commerciales trompeuses, rapporte The Daily Meal. En effet, une partie de la Guinness Extra Stout, commercialisée outre-Atlantique, est brassée et embouteillée au Canada. C'est d'ailleurs inscrit sur l'étiquette en petit caractère, explique Slate.

 

Sauf que pour Kieran O’Hara ce n'est pas suffisant. L'entreprise base tout son marketing sur cette bière authentique, brassée à Dublin, explique ce consommateur. C’est pourquoi, il exige 5 millions de dollars, soit 4,6 millions d'euros de dédommagement. Selon lui, il y a eu "fausse déclaration et enrichissement injuste", précise Legal Newsline. A ce jour, la marque de bière n’a pas encore réagi publiquement.

 

Cette histoire est loin d'être anecdotique. Aux Etats-Unis, il est possible de voir ce type d’action aboutir, tient à souligner The Daily Meal. Par exemple, en octobre dernier, l’entreprise de bières Beck’s a dû verser des millions de dollars pour emballage trompeur sur le pays d’origine de la bière. La société vantait une qualité allemande d’une bière "made in USA". Un coup dur pour l’entreprise qui avait dû limoger son patron en juin.

 

 

http://www.boursorama.com/actualites/irlandaise-ou-americaine-un-consommateur-porte-plainte-contre-la-biere-guinness-25d015706d5797516c37729f9ed84522

 

 

Les Anglais priés de ne pas boire plus de six pintes de bière par semaine

 

Les recommandations sanitaires sont désormais plus strictes en Grande-Bretagne : les autorités recommandent de ne pas consommer plus de 14 unités d'alcool par semaine.

 

Même les hommes ne devraient pas boire plus d'une pinte de bière par jour, recommandent désormais les autorités sanitaires britanniques. Jusqu'à ce vendredi, la limite conseillée en Grande-Bretagne était de 21 unités d'alcool par semaine pour les hommes. Les recommandations sont maintenant les mêmes pour les hommes et les femmes : pas plus de 14 unités d'alcool par semaine.

 

Chaque unité représente 10 millilitres d'alcool pur et correspond à environ une demi-pinte de cidre ou de bière, un verre de vin ou 25 ml d'un alcool fort. « Boire régulièrement six pintes de bière moyennement alcoolisée signifierait atteindre le total de 14 unités ».

Il ne s’agit pas toutefois de consommer ces six pintes de bière le même jour, soulignent les autorités. Il est recommandé d’observer plusieurs jours sans alcool par semaine tout en ne concentrant pas la consommation des 14 unités en un ou deux jours, et de boire plus lentement, en mangeant et en alternant avec de l’eau.

 

 

www.lesechos.fr/monde/europe/021606629216-les-anglais-pries-de-ne-pas-boire-plus-de-six-pintes-de-biere-par-semaine-1190875.php

Link to comment
  • 3 weeks later...

Poney ?

 

 

Quand le titre de «meilleure bière du monde» se révèle un cadeau empoisonné

 

Depuis que la Westvleteren a été plébiscitée par un magazine américain en 2005, la bourgade flamande a perdu toute sa tranquillité. Et près de onze ans après, rien n'a changé.

 

Calme et silence. Deux mots portés disparus à Westvleteren. Dans la rue principale de cette bourgade flamande, plusieurs centaines de personnes débarquent chaque jour, le visage caché derrière une pile de cartons. Rares sont ceux à poser leur regard sur l'imposante et moderne abbaye cistercienne qui domine de ses briques rouges les quelques habitations. S'ils ont parcouru parfois plus de 300 km, ce n'est pas pour la prière, mais bien pour remplir leur coffre de bières. Après deux semaines de discrétion, la brasserie trappiste a embouteillé mi-janvier plusieurs litres de Westvleteren 12, brune corsée (10,2% d'alcool) réputée être la «meilleure bière du monde». Un or noir que s'arrachent les visiteurs, à n'importe quel prix, mais dont les moines auraient préféré garder le secret.

 

Dès le premier jour de distribution, les voitures ne désemplissent pas du drive-in qui longe les murs de l'abbaye de Saint-Sixte. Un laïc rempli à la chaîne les coffres des clients pendant qu'un moine reçoit les paiements. Chacun a droit à deux caisses estampillées Westvleteren, soit 48 bouteilles de 33 centilitres sans étiquette (pour 108 euros au total, consignes comprises). Pas plus, pas moins. Impossible ici d'obtenir une seule bouteille de bière sans avoir passé commande une semaine plus tôt, et c'est l'unique point de vente autorisé dans le monde, outre le café situé en face de l'abbaye. Un système radical imposé aux moines après l'apparition de la Westvleteren 12, le 15 juin 2005, en tête du classement d'un site d'amateurs de bières américains, Ratebeer.

 

Ruée vers la bière

 

Le village comme les moines ne sont pas près d'oublier l'événement. En quelques semaines, la bourgade d'à peine un millier d'âmes se retrouve envahie d'acheteurs et de journalistes, venus des cinq continents. «Tout a explosé», se souvient Mark Bode, qui s'occupe du «Claustrum», le musée de la vie monastique. «La file de voitures était telle que les parents ne pouvaient plus accéder à l'école. Il y avait chaque jour plus de deux kilomètres de bouchons.» Les moines, peu habitués à une telle affluence, n'avaient établi aucune restriction de vente au drive-in de l'abbaye. Surpris par l'assaut des touristes, ils ont tenté de se réorganiser en mettant en place un service de réservation par téléphone, avec un horaire de retrait bien précis. «La file s'est déplacée de la rue au téléphone, au point que même les lignes téléphoniques ont explosé, avec plus de 12.000 appels par heure», ajoute Mark Bode, devenu porte-parole de l'abbaye en 2005 pour aider les moines, débordés. «Et il y avait encore des gens qui trichaient, qui prenaient plusieurs voitures, voire des camions. Il a fallu réduire à deux caisses par voiture, en prenant la plaque d'immatriculation lors de la réservation.»

 

La ruée est telle que certains n'hésitent pas à traverser l'Europe, voire l'Atlantique, uniquement pour acheter cette bière, quitte parfois à revendre une caisse de 24 à plus de 199 euros sur eBay. «J'en ai vu, une fois, venir en hélicoptère, soupire Mark Bode. Tout ça pour de la bière, une simple bière...»

 

À 50 mètres de l'abbaye, des murmures s'échappent du café In de Vrede (Dans la paix, en français), caché par une dizaine d'arbres de la vue et de l'ouïe des moines. Le musée sur lequel veille Mark Bode se situe à l'intérieur, vide. Les visiteurs le boudent, ou ne le remarquent pas. «Ça fait dix ans que je viens, je ne l'avais jamais vu», reconnaît Martine, à peine visible derrière ses «6-packs» de Westvleteren. Près de la porte de l'estaminet, une vingtaine de personnes font la queue pour obtenir quelques Westvleteren 8. Twan et ses amis sont venus des Pays-Bas dans la matinée pour récupérer leur élixir. «On a réussi à avoir de la Westvleteren 12, après avoir passé des centaines d'appels. Là, on se prend quelques extras, pour la route.» Ils repartiront dans la soirée.

 

[...]

 

 

http://www.slate.fr/story/113201/titre-meilleure-biere-cadeau-empoisonne

 

 

Le «meilleur café du monde» pour boire une bière se trouve à Lennik

 

Sept établissements belges figurent dans le top-50 des meilleures destinations au monde pour déguster une bière, selon le classement 2015 de Ratebeer.

 

Le café « In de Verzekering tegen de Grote Dorst » situé à Eizeringen (Lennik, Brabant flamand), a été élu meilleur café au monde pour y déguster une bière, selon le classement 2015 du site internet spécialisé RateBeer 2015.

 

Sept établissements belges figurent dans le top-50 des meilleures destinations au monde pour déguster une bière, soit un de moins que l’année dernière. Le café brabançon figure à la deuxième place totale derrière le restaurant Akkurat situé à Stockholm, en Suède. Il obtient toutefois la première place dans la catégorie « café populaire ».

 

Un seul établissement en Wallonie

 

Les six autres établissements belges figurant dans le classement sont : le Kulminator à Anvers (5e), le restaurant De Heeren à Liedekerke (Brabant flamand, 15e), le Moeder Lambic Fontainas à Bruxelles (21e), la brasserie Cantillon à Anderlecht (27e), le Moeder Lambic Saint-Gilles à Saint-Gilles (28e) et le ’t Brugs Beertje à Bruges (30e).

Dans la catégorie « meilleurs restaurants de bière » figurent le Nüetnigenough à Bruxelles, le Bier Circus à Bruxelles, le restaurant 3 Fonteinen à Beersel et la brasserie Cambrinus à Bruges. Le seul établissement wallon figurant dans le classement est le Mi-Orge-Mi-Houblon à Arlon, dans la catégorie « meilleur magasin de bière ».

 

 

http://www.lesoir.be/1108286/article/actualite/belgique/2016-01-31/meilleur-cafe-du-monde-pour-boire-une-biere-se-trouve-lennik

Link to comment

Il se fait que je connais ce troquet, mon pere est fan de l époque où il habitait Bruxelles, dans son jeune temps.

Suis allé une ou deux fois, on y mange bien.

Pour la Westvle', je ne peux que croire l'article et j encourage les moines a continuer comme ca. La Westvle, c est aussi sa rareté qui fait son charme

Link to comment
  • 2 weeks later...

J'ai bu un pinard très honnête pour quelques 6€

 

 

Souvent, les Lubéron sont méconnus. J'ai l'impression que c'est à tort. A chaque fois, je passe un très bon moment avec ces bouteilles ! A recommander :)

Se trouve où ? 

 

Du coup je recommande celui là : 5-6€ chez carrouf, faisait longtemps que je trouvais plus de vin de table au supermarché.... 

 

3245390244208_plan_dieu_domaine_mistral.

Link to comment
  • 2 weeks later...

Les meilleures bières françaises du CGA 2016

 

Hier, ont été dévoilés les résultats du Concours Général Agricole 2016 avec comme chaque année une compétition dans la catégorie bière. Petite analyse des résultats avec de bien bonnes nouvelles cette année.

 

[...]

 

Bières blanches / Bière blanche

ARG Les Brasseurs de Gayant Saint Landelin Blanche

ARG Pietra Colomba Bière Blanche de Corse aux arômes du maquis

BRZ  Christophe Noyon Brasseur Blanche de Wissant

BRZ La Muette La Musse Blanche

 

 

Bière à dominante houblonnée

ARG Pleine Lune Gens de la Lune

ARG Parisis Parisis Double IPA

ARG Matten Highway To Ale 666 km IPA

BRZ Pleine Lune Lun’ion Jacques

BRZ Sutter Crazy IPA

BRZ Les 3 Loups Bière Blonde I.P.A. « Les 3 Loups »

 

Bières blondes haute fermentation < 6%

OR Ratz Ratz blonde

OR Ardwen Ardwen Blonde

OR Blessing L’Enjoleuse

OR La Muette La Métive Blonde

ARG La Muette La Muette Saison

ARG Saint-Rieul St Rieul Blonde

ARG Saint-Rieul St Rieul de Printemps

ARG Le Luberon B.A.L Blonde

BRZ Robiche 3ème D’Mi Temps

 

 

Bières blondes haute fermentation > 6%

ARG Castelain Castelain Grand Cru

ARG Université La Rochelle Science Infuse A New Hope

ARG La Ruche ALESIA Blonde bio

ARG Mascaret Coef 119 Bière Blonde Triple

ARG Ardwen Ardwen Woinic Triple

ARG Les Brasseurs de Gayant Goudale Grand Cru

ARG Le Sutter Brin de Folie

BRZ Lancelot Duchesse Anne Triple

BRZ Lancelot Duchesse Anne Triple Hops

BRZ Rabourdin Bière de Brie Blonde

BRZ La Choulette La Choulette Blonde

BRZ Moulins d’Ascq Moulin d’Ascq Triple

BRZ Parisis Parisis Triple

BRZ L’Aurore Turone La Tourangelle

BRZ Octopus Octopus Triple

 

 

Bières ambrées haute fermentation

OR Microbrasserie de Chandres L’Eurélienne Rousse

OR Mont Blanc La Rousse

ARG Moulins d’Ascq Moulins D’Ascq Ambrée

ARG Blessing L’insolante

ARG Corret Corret ambrée bio

ARG Beaumont Bellus Ambrée

ARG Vallée de chevreuse Volcelest Ambrée

ARG Saint-Rieul Bière Ambrée sur lie

ARG Mascaret Mascaret Ambrée bio

ARG Le Pavé PVL Ambrée

ARG Le Vezelay Vezelay Ambrée

BRZ Lancelot Duchesse Anne d’Automne

BRZ Saint-Louis Saint Louis Amarillo India Pale Ale

BRZ Le Vexin Bière du vexin ambrée

BRZ Robiche Rur’ale rousse

BRZ Parisis Parisis Ambrée

BRZ Université La Rochelle Science Infuse Triple Spéciale

BRZ Rabourdin Briarde Ambrée

 

 

Bières blanches / Bière blanche avec des épices et/ou d’autres végétaux

OR La Lie La Caenette

ARG Guyannaise Jeune Gueule Weity

ARG Ratz Ratz Blanche

BRZ Ratz Ratz Bio Blanche

BRZ Le Vexin Bière du vexin blanche

BRZ Maison de Brasseur Thou Blanche

 

Bières brunes haute fermentation

OR Cap d’Ona Brune d’Hiver

OR L’Odon Robust Porter

ARG Sutter Sombre Folle

ARG Maestracci Ribella Castagna à la chataîgne

BRZ Saint-Rieul Brune sur lie

BRZ Saint Germain Page 24 brune

BRZ Le Vezelay Vezelay Brune

 

Bières noires

OR Le Vezelay Vezelay Stout

ARG La Muette La Musse Milk Stout

ARG Christophe Noyon Brasseur Noire de Slack

BRZ Maestracci Ribella Inferna Stout au tabac et piment

BRZ Ninkasi Ninkasi Noire

 

Bières ambrées basse fermentation

ARG Les Brasseurs Savoyards BS Ambrée BIO

 

Bières aromatisées à…  macération (fruits, légumes, plantes ou addition de jus)

ARG Cap d’Ona Nöel Rousse aux Marrons

ARG La Somme Princesse des Marais

BRZ Le Sutter Folle des Bois

 

Bières aromatisées à…  aromatisée par des arômes

OR Brasseurs de Gayant Belzebuth Pink

OR La Choulette Bière des Sans Culottes La Cerise

ARG Carteron La Trop Rosée

ARG Kronenbourg 1664 Passion Citron Vert

BRZ Kronenbourg Grimbergen Alliance de Pêches

BRZ Météor Wendelinus Rossa

BRZ Météor Meteor Fruitée

 

Bières aromatisées à…  Bière au miel

ARG L’Ardèche méridionale Bière et miel de châtaignier

 

Bières blondes basse fermentation < 6%

OR Météor Meteor Pils

ARG Brasserie de Nouvelle-Calédonie Bière blonde de Nouvelle Calédonie

BRZ Le Froid Manta Intense, bière de Nouvelle Calédonie

BRZ Pleine Lune Gens de la Lune

BRZ Heineken Fischer Tradition

BRZ Kronenbourg Carlsberg

 

Bières blondes basse fermentation > 6%

BRZ Castelain Ch’ti Blonde

 

 

http://www.happybeertime.com/blog/2016/03/01/les-meilleures-bieres-francaises-du-cga-2016/

 

 

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...