Jump to content

Santé & nutrition, que manger ?


Jesrad

Recommended Posts

Ah ça, non, j'ai pas essayé. Je pensais plutôt à du sucre, de l'alcool, de la fleur d'oranger, de la menthe. Mais surtout de l'alcool…

De la fleur d'oranger ? :icon_up:

Mon frère m'a dit que ce soir, il y avait sur France 3 un documentaire montrant la mauvaise qualité de l'eau courante que nous consommons au robinet.

Malheureusement ce débat est très controversé : beaucoup diront que l'eau est saine, d'autres prétendront que l'eau est impropre à la consommation.

L'eau courante à mon domicile possède un goût particulièrement infâme. Fut-un temps j'utilisais une carafe filtrante, ce qui ne modifie, hélas, pas le goût et retire tous les minéraux… A mon humble avis, rien ne vaut l'eau minérale. Boire la même eau que celle qui se trouve dans la cuvette des toilettes ne me séduit absolument pas. Et puis quand je constate les effets de l'eau courante sur ma peau (sécheresse, tiraillements, crises de démangeaisons), je me demande ce qu'ils doivent mettre dedans pour la désinfecter… A mon avis, elle est simplement impropre à la consommation.

Link to comment
Boire la même eau que celle qui se trouve dans la cuvette des toilettes ne me séduit absolument pas.

Tout dépend du moment, en fait.

Et puis quand je constate les effets de l'eau courante sur ma peau (sécheresse, tiraillements, crises de démangeaisons), je me demande ce qu'ils doivent mettre dedans pour la désinfecter… A mon avis, elle est simplement impropre à la consommation.

Non, elle est simplement calcaire.

Link to comment
Concretement une eau calcaire c'est une eau ''riche en calcium''…

Tout à fait

La concentration du calcaire dans l'eau potable ou dureté s'exprime en « degré français ». Un degré correspond à 4 mg/l de Ca. La présence de calcaire dans l'eau ne présente pas d'inconvénient pour la santé, bien au contraire. Il n'y a donc pas de teneur maximum réglementaire.

En revanche une dureté trop élevée peut être source de désagréments à l'usage (entartrage, difficulté à faire mousser le savon, linge rèche). Les eaux distribuées dans la plupart des régions calcaires de France sont dans ce cas (Bassin parisien, Causses, Préalpes, Piémont pyrénéen).

Le gout immonde vient souvent de chlore utilisé pour désinfecter l'eau. Il suffit de laisser l'eau dans une carafe (éventuellement avec quelques goutes de citron) pour faire partir le gout. Parfois ça vient des canalisations aussi

Link to comment
:icon_up:

Le calcium dans le lait comme dans l'eau se trouve sous forme de carbonate de calcium. Une fois precipite le carbonate de calcium est tout simplement du calcaire.

En raison d'une presence importante de co2 les eau gazeuses sont particulierement chargee en carbonate de calcium, bien plus que le lait ou l'eau du robinet.

la distinction entre bon ''lait riche en calcium'' et mauvaises ''eaux calcaires'' est une ineptie marketing.

Link to comment

Les normes de qualité de l'eau potable sont très rigoureuses.

C'est la garantie d'une eau de qualité.

Les normes s'appuient en général sur les travaux médicaux établissant les doses maximales admissibles (DMA), c'est-à-dire la quantité de telle ou telle substance qu'un individu peut absorber sans danger quotidiennement tout au long de sa vie. Sur cette base, on calcule quelle quantité maximale peut être apportée par l'eau, en prenant une confortable marge de sécurité. C’est le principe de précaution.

Il ne faudrait pas en conclure que tout dépassement comporte un risque pour le consommateur. Par exemple, lorsque la teneur maximale de l'eau en fluorures est fixée à 1,5 mg par litre, cela ne signifie pas qu'une teneur de 1,6 mg comporte un risque immédiat d'intoxication.

La plupart des normes prennent donc leur sens sur le long terme.

C'est pourquoi la réglementation française n'utilise jamais les termes "eau potable" ou "potabilité de l'eau". En effet, une eau qui ne respecterait pas tous les critères de qualité requis pourrait cependant être bue sans danger et s’avérer potable de fait.

Etant donné la marge de sécurité que les normes intègrent, un dépassement temporaire et modéré est la plupart du temps sans conséquence ; il doit tout de même déclencher la mise en oeuvre d’un programme d’action et de surveillance. En revanche la qualité bactériologique doit être assurée en toutes circonstances et faire l’objet d’une surveillance très stricte.

L'eau, en France, est un des produits alimentaires les plus étroitement surveillés, un de ceux dont la qualité est la plus rigoureusement réglementée et contrôlée.

La production d'eau est soumise à des normes de qualité très exigeantes. Pour respecter ces normes, l'eau brute doit passer par des traitements souvent extrêmement sophistiqués.

Les nombreux contrôles dont l'eau potable fait l'objet ont pour but, non seulement de vérifier sa conformité aux normes, mais également la conformité de l'ensemble de son processus de production et de distribution.

La fonction des contrôles est double :

-déceler toute anomalie en temps utile ;

-prévenir toute défaillance dans la qualité de l'eau distribuée.

Dans tous les cas, la population doit être informée par les autorités municipales et sanitaires, dès lors qu'un dépassement de norme risque de menacer la santé publique. Des mesures sont ainsi prises (affichage public, tracts, avis dans la presse…) tant par les pouvoirs publics que par les distributeurs pour prévenir les consommateurs d'éventuelles restrictions de consommation pouvant viser telle ou telle catégorie d'usagers, voire l'ensemble de la population desservie. C'est le dispositif en vigueur pour l'ensemble des normes de qualité de l'eau potable à caractère sanitaire.

Les consommateurs qui désirent simplement s'informer peuvent consulter les analyses qui sont affichées en mairie ou s'adresser à leur service des eaux.

En ce qui concerne la calcaire, il faut soit investir dans un adoucisseur d'eau ( ce que tout le monde, j'en conviens, ne peut s'offrir, pour des raisons soient pratique, soient financière ) soit recourir à l'eau minérale vendue en bouteille pour satisfaire ses besoins en eau.

L'autre soucie sont les canalisations en plomb. Si vous êtes concernés, laissez couler l'eau un instant avant de la consommer.

Link to comment
Le calcium dans le lait comme dans l'eau se trouve sous forme de carbonate de calcium. Une fois precipite le carbonate de calcium est tout simplement du calcaire.

En raison d'une presence importante de co2 les eau gazeuses sont particulierement chargee en carbonate de calcium, bien plus que le lait ou l'eau du robinet.

la distinction entre bon ''lait riche en calcium'' et mauvaises ''eaux calcaires'' est une ineptie marketing.

D'accord, merci pour ces informations !

Link to comment
Pour respecter ces normes, l'eau brute doit passer par des traitements souvent extrêmement sophistiqués.

L'eau minérale apporte un peu de douceur dans ce monde d'eau brute. Même si ce n'est que du marketing.

Si le lait est chargé en calcium, prélude au calcaire, cela signifie-t-il que se baigner dans du lait, même de chèvre, pourrait irriter la peau comme l'eau du robinet sur la peau de Skeggjold ?

cleopatre-bain-au-lait.jpg

Link to comment
Si le lait est chargé en calcium, prélude au calcaire, cela signifie-t-il que se baigner dans du lait, même de chèvre, pourrait irriter la peau comme l'eau du robinet sur la peau de Skeggjold ?

D'où la question suivante : est-ce bien le calcaire qui provoque des irritations de la peau ? Si oui, pourquoi ?

Link to comment
Je pencherais plutôt pour le savon (ou le chlore, ou des douches trop longues ?).

Je choisis des produits qui sont adaptés à la fragilité de ma peau, soit en parapharmacie soit en parfumerie. Il me semble que cela soit davantage dû à l'eau.

D'un autre côté, je n'accuserai pas trop vite l'eau. Tout le monde sait que les rats de bibliothèque ont une vilaine peau. :icon_up:

Vilaine non, sensible, oui !

Link to comment
Si le lait est chargé en calcium, prélude au calcaire, cela signifie-t-il que se baigner dans du lait, même de chèvre, pourrait irriter la peau comme l'eau du robinet sur la peau de Skeggjold ?

Je ne sais pas si me baigner dans du lait de chevre m'irriterait la peau mais je suis a peu pres sur que ca me ferait gerber…

Certaines personne sont tres sensible au chlore. Un petit essais a la piscine en dirait plus.

Apres il y a aussi un cote psychologique. Dites au gens sur la plage qu'apres analyse l'eau de mer contiendrait beaucoup de chlorure et vous aurez quelques nouilles qui se trouveront des cloques…

Link to comment
D'où la question suivante : est-ce bien le calcaire qui provoque des irritations de la peau ? Si oui, pourquoi ?

Oui oui, c'est bien le calcaire. Ça rend l'eau légèrement basique, et le pH de la peau est acide. La peau desquame donc plus vite. On combat efficacement ça avec des crèmes hydratantes, ou en passant moins de temps sous la douche et en se séchant bien, ou en abusant de sexe.

Pour le sexe, je ne suis pas sûr, mais c'est à tenter tout de même. On ne sait jamais.

Apres il y a aussi un cote psychologique. Dites au gens sur la plage qu'apres analyse l'eau de mer contiendrait beaucoup de chlorure et vous aurez quelques nouilles qui se trouveront des cloques…

Il est pourtant de notoriété publique que les poissons chient, pissent et baisent dans l'eau de mer dans laquelle tout ce petit monde trempe joyeusement les pieds.

Pouaâh.

Link to comment
Oui oui, c'est bien le calcaire. Ça rend l'eau légèrement basique, et le pH de la peau est acide. La peau desquame donc plus vite. On combat efficacement ça avec des crèmes hydratantes, ou en passant moins de temps sous la douche et en se séchant bien, ou en abusant de sexe.

Pour le sexe, je ne suis pas sûr, mais c'est à tenter tout de même. On ne sait jamais.

:icon_up:

J'utilise déjà des crèmes réparatrices et hydratantes.

Par contre, je vais devoir tenter de passer moins de temps dans mon bain !

Link to comment
Certaines personne sont tres sensible au chlore. Un petit essais a la piscine en dirait plus.

Je penses que tout le monde est plus ou moins sensible au chlore.

Lorsque j'ai fait une année de natation, il y a 2 ans, j'avais les cheveux durs ( cassants ) et le cuire chevelue irrité, les yeux rouges et la peau séchée à certain endroit.

Et je n'étais pas le seul dans mon groupe à avoir ces petits problèmes.

De ce fait, j'ai préféré reprendre l'athlétisme :icon_up:

Link to comment
Si le lait est chargé en calcium, prélude au calcaire, cela signifie-t-il que se baigner dans du lait, même de chèvre, pourrait irriter la peau comme l'eau du robinet sur la peau de Skeggjold ?

cleopatre-bain-au-lait.jpg

Probablement, d'ailleurs si tu pouvais refaire la même photo avec de l'eau pure pour voir ?

Link to comment
Il est pourtant de notoriété publique que les poissons chient, pissent et baisent dans l'eau de mer dans laquelle tout ce petit monde trempe joyeusement les pieds.

Un calcul mettant en relation l'eau disponible sur terre et la biomasse avait montré que chaque molécule d'eau etait passée a 7 reprise par l'organisme d'un être vivant.

La probabilité pour que dans un verre d'evian au moins une molécule d'H2O soit passée par du sperme de hanneton n'est pas nulle.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...