Jump to content
Jesrad

Santé & nutrition, que manger ?

Recommended Posts

Et pour ceux qui n'ont pas le temps de rentrer chez eux le midi et n'ont pas les moyens de s'offrir le restaurant ? Que conseillez-vous comme type de repas ? Des salades composées à faire chez soi le matin même ?

Skeggie, en quête d'idées pour bien manger pendant ses pauses à l'université :icon_up:

Pour le boulot entre midi, j'ai deux options : sois quand j'ai du temps je fais un gros plat que je conditionne en barquettes que je congèle, soit j'achète les plats tout prêts picard, en choisissant ceux qui contiennent le moins de glucides. Dans les deux cas, micro-ondes au boulot.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour le boulot entre midi, j'ai deux options : sois quand j'ai du temps je fais un gros plat que je conditionne en barquettes que je congèle, soit j'achète les plats tout prêts picard, en choisissant ceux qui contiennent le moins de glucides. Dans les deux cas, micro-ondes au boulot.

Hélas, il n'y a pas de micro-ondes à la Sorbonne, donc je ne puis suivre vos solutions :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hélas, il n'y a pas de micro-ondes à la Sorbonne, donc je ne puis suivre vos solutions :icon_up:

T'inquiètes, les bloqueurs vont bientôt revenir et avec eux les petits réchauds.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Depuis quand on mange le matin en France ? Et la tradition, bordel.

Un café apporte 100% des apports nutritionnels recommandés à un français.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bah dis donc, c'est vraiment la crise alors…

:doigt:

En dépit de ses salles somptueuses et de ses bâtiments imposants, la Sorbonne est le tiers-monde de l'université : des salles informatiques rares et toujours fermées, des amphithéâtres sans tables, des salles au mobilier dépareillé… Pour se nourrir, cela n'est guère plus reluisant : aucun réfectoire, deux distributeurs à sandwichs vides la plupart du temps et une cafétéria minuscule, où deux personnes peuvent à peine se mouvoir, tenue par des histrions de l'UNEF qui vendent des salades au goût aigre et des sandwichs sans saveur. Étant donné qu'il n'y a aucune salle consacrée au repas, les étudiants mangent sur des bancs dans des galeries venteuses et glaciales, surtout en plein hiver. Sans compter qu'il y a toujours un professeur ou un étudiant qui passe par là et qui vous regarde comme si vous faisiez quelque chose d'éminemment obscène. Me nourrir le midi est source d'un désespoir infini. Quand je ne peux pas m'offrir un menu dans un restaurant japonais, je mange fort mal et fort peu : une barre de céréales en cachette, à la bibliothèque, en lisant un ouvrage, ou un légume cru entre deux cours.

T'inquiètes, les bloqueurs vont bientôt revenir et avec eux les petits réchauds.

Ces avares ne partagent même pas les réchauds :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hélas, il n'y a pas de micro-ondes à la Sorbonne, donc je ne puis suivre vos solutions :icon_up:

Faut se réunir à plusieurs avec les téléphones portables des personnes électro-sensibles. Je suppose qu'en entourant un tupperware de portables on peut arriver à le chauffer à coups de sms ciblés…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hélas, il n'y a pas de micro-ondes à la Sorbonne…

Tu peux palier en adoptant un régime parfaitement équilibré : champagne, caviar et foie gras.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Faut se réunir à plusieurs avec les téléphones portables des personnes électro-sensibles. Je suppose qu'en entourant un tupperware de portables on peut arriver à le chauffer à coups de sms ciblés…

:icon_up:

Tu peux palier en adoptant un régime parfaitement équilibré : champagne, caviar et foie gras.

Pourquoi pas, mais il me faudrait trouver un riche mécène :doigt:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Même si pas hyperprotéiné, j'ai quand même l'impression que les protides ont pris davantage de place dans vos menus.

Pas tant que ça… surtout pour moi, je mangeais déjà pas mal de viande. Laurett n'arrivait pas à manger plus de trois bouchées de viande rouge sans caler - maintenant elle finit sa bavette :icon_up:

Sans vouloir rentrer dans les détails (ou si c'est trop indiscret, tu peux me répondre en mp) : ta perte de poids a été de quel ordre ? Tu t'es affuté progressivement, en quelques mois ? Tu es plutôt de quel type (ecto/meso/endo-morphe ?)

Perte d'un kilo par semaine en moyenne, très régulière (100-200 grammes chaque jour) initialement (de partout en même temps: bras, cuisses, cou, ventre, hanches, joues), qui a très progressivement ralentie jusqu'à maintenant où je stagne depuis l'introduction des noix/amandes. Passage de 69 kg à 58, pour 1m63. Taux de graisse corporelle mesurée à l'impédancemètre: de 27% à 13%, tout aussi régulièrement, et taux d'hydratation de 52% à 60%.

Syndrome métabolique oblige, j'avais surtout pris sur le ventre et le cou (berk). C'est là que ça a fondu principalement, donc, et j'ai perdu deux tailles de pantalon (serré en 40 => à l'aise en 36). J'ai encore la peau à perdre :doigt:

Pour la morphologie, je ne sais pas, peut-être entre endo- et ecto- ? Mais là on entre dans le bizarre, je ne pense pas rentrer dans une case ou une autre…

Depuis quand on mange le matin en France ? Et la tradition, bordel.

Un café apporte 100% des apports nutritionnels recommandés à un français.

La voix de la sagesse ! :mrgreen:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Depuis quand on mange le matin en France ? Et la tradition, bordel.

Un café apporte 100% des apports nutritionnels recommandés à un français.

Enfin un message plein de bon sens.

Perte d'un kilo par semaine en moyenne, très régulière (100-200 grammes chaque jour) initialement (de partout en même temps: bras, cuisses, cou, ventre, hanches, joues), qui a très progressivement ralentie jusqu'à maintenant où je stagne depuis l'introduction des noix/amandes. Passage de 69 kg à 58, pour 1m63. Taux de graisse corporelle mesurée à l'impédancemètre: de 27% à 13%, tout aussi régulièrement, et taux d'hydratation de 52% à 60%.

C'est plutôt pas mal…mais n'est-ce pas un peu trop…rapide comme perte de poids ? Penses-tu conserver ce régime alimentaire et donc ton poids à long terme ? Il m'est souvent arrivé de perdre du poids pour le reprendre.

PS : j'ai cru lire cannellonis il y a quelques pages…voilà un exemple de glucides (pâtes), même s'il y a davantage de viande.

Share this post


Link to post
Share on other sites
A part ça, les changements les plus spectaculaires ont eu lieu quand j'ai cessé de croire à cette foutue pyramide alimentaire et que j'ai pratiquement arrêté tous les glucides. Plus de pain, plus de pommes de terrez, presque plus de nouilles et de riz, plus de farine et bien sur plus de sucre.

Je récapitule donc:

- plus de choucroute

- plus de raclette

- plus de tartiflette

Je préfère mourir à 50 ans :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

mais c'est normal, les glucides c'est du sucre, c'est une alimentation pleine de glucides et de gras ingeres le soir qui est n'importe quoi.

pas besoin de stopper psychotiquement et completement les glucides, il suffit juste bien se synchroniser avec les besoins energetiques de son propre corps.

Maigrir sans faire de sport c'est sympa mais con a la longue: vous allez aussi aller puiser dans vos muscles, qui vont devenir mous, ainsi que les ligaments et tendons, et apres on se fait mal au dos, quand on tombe on ne peut pas se rattraper, quand on fait un effort on se dechire un ligament, etc.

bouffez des legumes aussi bordel, ca prend de la place dans le bide sans gras ni sucres.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je récapitule donc:

- plus de choucroute

- plus de raclette

- plus de tartiflette

Si, du moment que c'est sans patates ! :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si, du moment que c'est sans patates ! :icon_up:

Il faut être malade pour se priver de pomme de terre et de pain.

En ce qui me concerne je suis au régime crêtois, avec force crudités, huile d'olive partout et poisson cru.

Pas de boeuf bourguignon le matin comme le prétend H16, mais ça m'arrive de manger un tartare de cheval vers 11h.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est plutôt pas mal…mais n'est-ce pas un peu trop…rapide comme perte de poids ? Penses-tu conserver ce régime alimentaire et donc ton poids à long terme ? Il m'est souvent arrivé de perdre du poids pour le reprendre.

Je vois pas pourquoi je changerais d'alimentation, vu comme je me sens mieux comme ça et que je conserve mon poids même en faisant des écarts de temps en temps :icon_up:

PS : j'ai cru lire cannellonis il y a quelques pages…voilà un exemple de glucides (pâtes), même s'il y a davantage de viande.

On n'est pas des psychotiques anti-glucides comme le soupçonne Jim16 :mrgreen: simplement, y en a pas besoin de beaucoup ni pour vivre, ni pour faire du sport (les graisses ont une meilleure densité énergétique et ne donnent pas faim deux heures après). Trois canellonis pour une personne c'est quoi ? 20 grammes de semoule de blé à tout casser ? Ça fait 15 grammes de glucides et j'ai pas besoin de plus :doigt: Je les prépare dans de petits plats individuels et je les recouvre de la sauce restante, plus une boule de mozzarelle en tranches.

Il faut être malade pour se priver de pomme de terre et de pain.

Ou ne pas aimer ça particulièrement :mrgreen:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé ben tant mieux. J'ai encore du mal à croire qu'autant de gras (même si c'est du bon gras) aient aussi peu d'impact dans le sens de prise de poids. Ca va clairement à l'encontre de toutes mes pensées. Sauf en ce qui concerne huile d'olive/graisse de canard…tropisme sudiste sans doute :icon_up:

Et au niveau sanguin/diabétique, ça va mieux également ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si, du moment que c'est sans patates ! :icon_up:

C'est un régime … citadin avec ça tu fais pas deux pas en montagne. Une bourrasque tu t'envoles, un coup de froid tu gèles. Bref de manière Darwinienne s'est installé un autre type de régime en dauphiné.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pas de boeuf bourguignon le matin comme le prétend H16,

tutututut, je te vois en manger. C'est une évidence. Solidement planté devant un plat fumant, à 7H12, écoutant la radio, une fourchette fermement campée devant l'assiette, et une grosse serviette à carreaux rouge nouée autour du cou. Ca marche aussi avec un gros potage au croutons. C'est excellent, le potage aux croutons !

Hé ben tant mieux. J'ai encore du mal à croire qu'autant de gras (même si c'est du bon gras) aient aussi peu d'impact dans le sens de prise de poids. Ca va clairement à l'encontre de toutes mes pensées. Sauf en ce qui concerne huile d'olive/graisse de canard…tropisme sudiste sans doute :icon_up:

Et au niveau sanguin/diabétique, ça va mieux également ?

Ceci dit, ce n'est pas absurde. Les graisses en trop ne sont pas stockées, elles se retrouvent dans … les flotteurs qu'on n'arrive pas à évacuer en tirant 7 fois la chasse. Ce sont les excès de sucre qui sont transformés en graisses stockées, me semble-t-il.

D'ailleurs, qui peut me citer un animal, à part l'homme, qui peut mourir de crise cardiaque ? Pour rire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah non, justement, lui, il meurt sensiblement moins que l'homme de la rue qui n'a pas une équipe de personnes toujours autour de lui et les meilleurs médecins, s'pa.

Share this post


Link to post
Share on other sites
D'ailleurs, qui peut me citer un animal, à part l'homme, qui peut mourir de crise cardiaque ? Pour rire ?

Le chien d'un ami en est mort. Il était surexcité et sautait tout le temps. Et un jour, paf le chien comme on dit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Arn0

Moi je suis au régime freestyle : je mange n'importe quoi n'importe comment, aussi bien de la cuisine gastronomique que du fast-food ou du grignotage selon mes envies et mes moyens du moment mais en tous cas presque toujours très gras, très sucré et très salé. Et je ne fais pas de sport. Au final je suis maigre comme un clou.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pareil, à ceci près que je fais du sport régulièrement. Cela dit, je doute que ça ait une quelconque incidence sur ma prise de poids ou non. Comme quoi dans ce domaine, les causalités sont obscures.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By Astha
      http://www.lesoir.be/1429599/article/economie/2017-01-31/tournee-minerale-plus-90000-personnes-s-engagent-ne-pas-boire-en-fevrier
       
       
       
    • By Hayek's plosive
      Sauf erreur, il n'y a toujours pas de fil dédié a l'approche libérale de la santé hors alimentation.
       
      En cherchant sur la NHS, je suis tombé la-dessus:
       
      Mirror, Mirror on the Wall, 2014 Update: How the U.S. Health Care System Compares Internationally
       
      Avec notamment ce tableau:
       

       
       
      Le UK aussi bien ranké me parait assez suspicieux. Non pas que le systeme soit a chier (des 2 fois ou j'ai du aller a l'hosto, j'ai pas eu a y redire) mais je serais curieux de mettre ca en parallele avec le cout des systemes. C'est bien d'avoir le meilleur systeme au monde, mais avec une armée de fonctionnaires (1,7mn de personnes pour la NHS, plus que n'importe ou dans le monde) ca serait la moindre des choses (meme si ce n'est pas un argument pour valider le modele).
       

       
      La NHS, 5eme plus gros employeur au monde (d'apres la BBC).
       
      Amusant d'ailleurs de voir que le systeme francais est en queue de peloton:
       

×
×
  • Create New...