Aller au contenu
Nicolas Azor

Bitcoin et autres cryptomonnaies

Messages recommandés

Avec moins de 10% du hashpower y’a aucune chance...

 

(et en plus il y avait un bug dans le code)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est quand même autre chose (c'est peu dire) de voir ces choix s'effectuer de façon transparente.

Même si prendre conscience de ce processus de choix collectif est forcément plus impliquant/inquiétant que de les constater 100% a posteriori, comme avec le système bancaire classique.

 

Nakamoto, c'est Gutenberg.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Vincent Andrès a dit :

C'est quand autre chose (c'est peu dire) de voir ces choix s'effectuer de façon transparente.

Même si prendre conscience de ce processus de choix collectif est forcément plus impliquant/inquiétant que de les constater 100% a posteriori, comme avec le système bancaire classique.

 

Nakamoto, c'est Gutenberg.

 

 

À ce sujet, le dernier talk d'Andreas Antonopoulos qui parle de ce que cette technologie est susceptible d'apporter dans les modèles sociaux (entreprises, États) : 

 

Toujours un plaisir de l'écouter parler. 

  • Yea 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je cherchais une estimation du nombre de noeuds bitcoin, je suis tombé sur :

https://bitnodes.earn.com/ qui recenserait environ 12.000 noeuds.

https://coin.dance/nodes  dans les 10.000 noeuds

 

Je pensais que le logiciel lui-même déterminait ça régulièrement ?

(ça pourrait même être une forme de proof-of-work (?))

 

... en même temps, je me demande si un noeud a la possibilité d'être anonyme ?

Car là, c'est carrément cartographié.

L'état qui veut supprimer les noeuds bitcoins sur son territoire, ils semblent faciles à localiser.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Vincent Andrès a dit :

Je cherchais une estimation du nombre de noeuds bitcoin, je suis tombé sur :

https://bitnodes.earn.com/ qui recenserait environ 12.000 noeuds.

https://coin.dance/nodes  dans les 10.000 noeuds

 

Ce sont des nœuds de différent type. Des particuliers qui ont un bitcoin-core ou autre qui tourne sur leur machine, ou des entreprises, ou même des mineurs.

 

Il y a 3 heures, Vincent Andrès a dit :

Je pensais que le logiciel lui-même déterminait ça régulièrement ?

(ça pourrait même être une forme de proof-of-work (?))

 

... en même temps, je me demande si un noeud a la possibilité d'être anonyme ?

 

Oui, il y en a sur Tor (routés en onion).

 

Il y a 3 heures, Vincent Andrès a dit :

Car là, c'est carrément cartographié.

L'état qui veut supprimer les noeuds bitcoins sur son territoire, ils semblent faciles à localiser.

 

Dans ce cas, il les poussera juste à passer par Tor ou d'autres mécanismes (proxy / vpn divers, html masquerading + port knocking, etc...) Ce serait très con.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sur les noeuds de mineurs, je suis tombé sur ça :

Blockchain : comment ça marche ? https://www.contrepoints.org/2016/09/09/265146-blockchain-comment-ca-marche
Une dizaine de ces coopératives, regroupant un nombre indéterminé de mineurs, fournit 95 % des blocs admis dans la chaîne.

 

Bref, l'essentiel des transactions validées passe par une dizaine de noeuds.

ça date de septembre 2016, mais pour le coup, ça ressemble quand même un peu à un oligopole.

 

J'imagine que cette dizaine de noeuds tiennent certainement à leur réputation etc etc.

Mais aussi, un noeud qui gagne régulièrement la course au minage/scellement de bloc ...

la question d'insérer un petit bonus discret dans le bloc, elle peut se poser dans certaines caboches.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Vincent Andrès a dit :

Bref, l'essentiel des transactions validées passe par une dizaine de noeuds.

 

Non. Un mineur peut avoir (et a) des douzaines de nœuds.

 

Il y a 2 heures, Vincent Andrès a dit :

ça date de septembre 2016, mais pour le coup, ça ressemble quand même un peu à un oligopole.

J'imagine que cette dizaine de noeuds tiennent certainement à leur réputation etc etc.

Mais aussi, un noeud qui gagne régulièrement la course au minage/scellement de bloc ...

la question d'insérer un petit bonus discret dans le bloc, elle peut se poser dans certaines caboches.

 

Non. Un bloc, une fois construit, est validé par tous les autres et rejeté si non conforme au protocole.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

‘Tain ! Le Dash :icon_eek:

je me tâte pour en vendre; je ne comprends pas cette soudaine montée. Quelqu’un a-t’il des infos?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a de plus en plus de buzz autour de Dash. C'est une bonne monnaie.

 

C'est un bon réservoir de valeur pour ceux qui quittent BTC.

Comme le Tether est en pleine disgrâce actuellement, je pense sage de

a/ se retirer des échanges

b/ se tenir loin du trading de façon générale

c/ prendre ses profits pour ceux qui le veulent et serrer les fesses en attendant que la tempête passe pour les autres.

 

Je pense que nous allons droit vers un nouveau MtGox pour Bitfinex.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 20/11/2017 à 09:17, h16 a dit :

Non. Un mineur peut avoir (et a) des douzaines de nœuds.

Oui, mais ça me parait assez secondaire de savoir que le mineur A va utiliser son noeud A001, A002, ... ou A150.

Le point c'est que, d'après l'article, ce sont juste une dizaine de propriétaires qui de facto réalisent l'essentiel des scellements de blocs.

 

Non. Un bloc, une fois construit, est validé par tous les autres et rejeté si non conforme au protocole.

C'est là que j'ai un petit souci :

* la blockchain bitcoin pèse actuellement 100GB.

(Je n'ai pas idée si elle est sous format raw ou BD sql ou autre chose ?)

* les blocs actuels contiennent en moyenne 1500 transactions

* il s'écoule en moyenne 10 minutes entre 2 génération de blocs successifs

Bref, il faut croiser 1500 transactions avec une chaîne de 100GB ... en moins de 10 minutes.

Je me demande combien de noeuds parviennent réellement à réaliser ce travail.

 

J'imagine bien qu'il y a des astuces algorithmiques (indexations ou autre), mais bon, ça demande a priori quand même des configurations matérielles balaises.

 

(Je pense que je ne suis pas prêt d'installer un full-node sur un raspberry :-) )

 

Je vais essayer de voir quelle(s) emonnaies pas trop pourrites se prêtent éventuellement à une gestion sur noeuds sur petites machines comme le raspberry.

Pas du tout pour miner, plutôt pour participer à la validation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, Vincent Andrès a dit :

(Je n'ai pas idée si elle est sous format raw ou BD sql ou autre chose ?)

Je doute un peu de la pertinence d'une base SQL pour la chose. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Rocou a dit :

‘Tain ! Le Dash :icon_eek:

je me tâte pour en vendre; je ne comprends pas cette soudaine montée. Quelqu’un a-t’il des infos?

J'étais devant mon écran au moment de la montée. En gros c'est venu de Bittrex (et pas de Bithumb pour une fois) hier. Le cours DASH/BTC est passé de 0.055 BTC (451$) à 0.08 BTC (654$) en 5 minutes :

dash-btc-20171120.thumb.png.abd53a1685ba7e35e580c4a87c1ef9da.png

Quelqu'un a dû en acheter beaucoup... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On 14/11/2017 at 4:07 PM, Rocou said:

 

Cela me conforte dans mon idée qu'il s'agit d'une attaque concertée. C'est arrivé d'un seul coup et tous azimuts. Je suis partagé entre défoncer cette ânerie ou l'ignorer.

Je pense qu'il faut défoncer puis ignorer.

Si on ignore tout simplement, il y a un risque pour que les idiots utiles alimentent le troll. Si on insiste nous alimentons nous même le troll.

 

Bof, comme le système ne connaît pas de frontières je dirais que même si la France vit mal l'externalité environnementale de BTC ça n'empêchera pas les chinois ou les indiens de dormir, et du minage de se faire proprement depuis des fermes solaires dans le désert ou depuis l'espace. Me trompe-je ? Moi j'aurais tendance à ignorer, et à rappeler ce que disait H16 sur la malhonnêteté du calcul mis en avant. 

 

4 hours ago, h16 said:

 

Je pense que nous allons droit vers un nouveau MtGox pour Bitfinex.

 

C'est un des trois risques d'effondrement du cours mis en lumière par cette vidéo (j'espère que je ne confonds pas, je peux pas mettre le son à l'instant), que j'ai trouvée très intéressante. Je ne connaissais pas cette chaîne, le type a l'air posé et calé en finance, pas comme certains believers qui racontent un peu n'importe quoi. 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Axpoulpe a dit :

C'est un des trois risques d'effondrement du cours mis en lumière par cette vidéo (j'espère que je ne confonds pas, je peux pas mettre le son à l'instant), que j'ai trouvée très intéressante. Je ne connaissais pas cette chaîne, le type a l'air posé et calé en finance, pas comme certains believers qui racontent un peu n'importe quoi. 

Celle-ci plutôt : 

En effet le type a l'air raisonnable :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
18 minutes ago, Lugaxker said:

Celle-ci plutôt : 

En effet le type a l'air raisonnable :) 

 

Ah oui, merci pour cette correction, je parlais bien de celle que tu mentionnes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Vincent Andrès a dit :

Oui, mais ça me parait assez secondaire de savoir que le mineur A va utiliser son noeud A001, A002, ... ou A150.

Le point c'est que, d'après l'article, ce sont juste une dizaine de propriétaires qui de facto réalisent l'essentiel des scellements de blocs.

 

Non. Les pools de mineurs comptent des douzaines et des douzaines de mineurs.

 

Citation

 

C'est là que j'ai un petit souci :

* la blockchain bitcoin pèse actuellement 100GB.

(Je n'ai pas idée si elle est sous format raw ou BD sql ou autre chose ?)

 

C'est un format propriétaire. 

 

Citation

* les blocs actuels contiennent en moyenne 1500 transactions

 

Plutôt un peu plus (jusqu'à 3000).

 

Citation

* il s'écoule en moyenne 10 minutes entre 2 génération de blocs successifs

Bref, il faut croiser 1500 transactions avec une chaîne de 100GB ... en moins de 10 minutes.

 

Ca, ça va très vite en réalité puisqu'on sait que les blocs précédents ont déjà été validés, on n'a juste à reprendre chaque transaction et remonter au maximum d'un bloc (pas forcément le précédent, le bloc des inputs de la transaction) pour être certain que les balances sont correctes. Or ça, ça va très vite.

 

De surcroît, il est très simple d'organiser une table mémoire avec l'état de chaque adresse au bloc N (la balance). Même avec des millions d'adresses, cela représente quelques dizaines de Mo tout au plus. L'arrivée du bloc N+1 représente une mise à jour de quelques adresses (ce sont des hash, dont très très facilement indexables) dans une bdd. 3000 mises à jour dans une bdd de 10 ou même 100 millions de lignes, c'est peanuts en temps de traitement.

 

Citation

Je me demande combien de noeuds parviennent réellement à réaliser ce travail.

 

Oui, sans problème. 

 

Citation

(Je pense que je ne suis pas prêt d'installer un full-node sur un raspberry :-) )

 

Minage sur raspberry, c'est illusoire. Mais le reste, ça marche très bien. Ca ne marche plus dès que le mempool explose, évidemment (parce que le raspi n'a pas une mémoire suffisante). Mais l'idée d'avoir un raspi qui sert réellement à sécuriser les transactions est une idée sans réel intérêt pratique. 

 

Citation

Je vais essayer de voir quelle(s) emonnaies pas trop pourrites se prêtent éventuellement à une gestion sur noeuds sur petites machines comme le raspberry.

Pas du tout pour miner, plutôt pour participer à la validation.

 

Un noeud qui ne mine pas n'a pas d'intérêt. Il ne sert qu'à diffuser la blockchain, c'est tout. Un noeud qui valide juste sans miner peut très facilement être victime d'une attaque sybil. Un noeud qui mine ne peut pas être sujet d'une telle attaque sauf à ce que l'attaquant dispose d'une puissance de calcul au moins supérieure à celle déployée. Rapidement, cela devient prohibitif. 

 

C'est LA raison pour laquelle le minage a été choisi sur SHA256 et pas les petits algos sympas anti-ASIC et compagnie. Les cryptomonnayeurs qui croient faire plaisir en luttant contre les ASICs ou les mineurs spécialisés n'ont en réalité rien compris à la logique (économique, essentiellement) du choix de l'algorithme comme SHA256.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 55 minutes, h16 a dit :

Ca, ça va très vite en réalité puisqu'on sait que les blocs précédents ont déjà été validés, on n'a juste à reprendre chaque transaction et remonter au maximum d'un bloc (pas forcément le précédent, le bloc des inputs de la transaction) pour être certain que les balances sont correctes. Or ça, ça va très vite.

Prenons le cas d'un mineur qui a été récompensé/crédité dans un bloc très ancien sur l'adresse abc, et qui pour des raisons x ou y n'a plus touché aux bitcoins de cette adresse abc depuis.

Le jour ou une transaction mentionnant l'adresse abc se pointe ... ben sauf erreur, il faut bien "remonter" jusqu'à ce vieux bloc.

 

(De toutes manières, si on oblige les noeuds à conserver copie de l'intégralité de la chaîne, j'imagine que c'est parce que c'est pratiquement nécessaire (et pas juste pour des joies d'archivage)).

 

il y a 55 minutes, h16 a dit :

De surcroît, il est très simple d'organiser une table mémoire avec l'état de chaque adresse au bloc N (la balance). Même avec des millions d'adresses, cela représente quelques dizaines de Mo tout au plus. L'arrivée du bloc N+1 représente une mise à jour de quelques adresses (ce sont des hash, dont très très facilement indexables) dans une bdd. 3000 mises à jour dans une bdd de 10 ou même 100 millions de lignes, c'est peanuts en temps de traitement.

Je penche aussi pour une solution de ce type (mais je n'ai pas lu le code source).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Vincent Andrès a dit :

Le jour ou une transaction mentionnant l'adresse abc se pointe ... ben sauf erreur, il faut bien "remonter" jusqu'à ce vieux bloc.

C'est pas comme ça que ça fonctionne il me semble. De ce que j'ai compris, il parcoure l'ensemble des UTXO (unspent transaction output, les traces des bitcoins dépensables en gros) stocké en dehors de la blockchain pour trouver le bon. Qu'on me corrige si je me trompe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme dit, il y a certainement forcément un mécanisme d'indexation à l'oeuvre.

C'est pour cela que j'ai mis "remonter" entre guillemets. J'espère bien qu'il ne faut pas crawler les 500.000 blocs à contre-courant un par un !

Par contre, tous les blocs doivent être conservés.

 

Incidemment, ça répond peut-être à une autre interrogation perso qui est : pourquoi ne pas "nettoyer" régulièrement la blockchain ? purger les adresses trop vieilles et à 0 etc. Parce qu'on imagine bien que le % d'enregistrements obsolètes dans cette chaîne doit être important, surtout pour les blocs les plus vieux.

En fait, si la chaîne était ainsi purgée ... ça foutrait toute l'indexation (simplette) en l'air.

 

Peut-être que d'autres monnaies implémentent un mécanisme de mémorisation de la blockchain plus économe ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, h16 a dit :

Il y a de plus en plus de buzz autour de Dash. C'est une bonne monnaie.

 

C'est un bon réservoir de valeur pour ceux qui quittent BTC.

Comme le Tether est en pleine disgrâce actuellement, je pense sage de

a/ se retirer des échanges

b/ se tenir loin du trading de façon générale

c/ prendre ses profits pour ceux qui le veulent et serrer les fesses en attendant que la tempête passe pour les autres.

 

Je pense que nous allons droit vers un nouveau MtGox pour Bitfinex.

 

ça fait un certain nombre de fois que je me dis que j'aurais dû tous vous écouter ici, acheter du BTC il y a 10 ans déjà, et aujourd'hui je serais riche. Je vais peut-être finir par venir au moment où le BTC tombe et où le Dash monte... :D 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 58 minutes, Vincent Andrès a dit :

Peut-être que d'autres monnaies implémentent un mécanisme de mémorisation de la blockchain plus économe ?

IOTA utilise un système de "snapshots" : on mémorise le graphe des transactions (ce n'est pas une blockchain) à un instant donné et on "repart" de là. Ça doit être techniquement faisable avec Bitcoin mais ça supprimerait quelques données utiles stockées sur la blockchain (?).

  • Yea 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, h16 a dit :

Ca, ça va très vite en réalité puisqu'on sait que les blocs précédents ont déjà été validés, on n'a juste à reprendre chaque transaction et remonter au maximum d'un bloc (pas forcément le précédent, le bloc des inputs de la transaction) pour être certain que les balances sont correctes. Or ça, ça va très vite.

1/ prenons l'adresse abcdefghij qui en 2016 est créditée tous les mois de 1BC. Puis qui aujourd'hui dépense 12BC. Il y a bien plusieurs blocs concernés et pas juste le dernier.

Pour que le dernier bloc mentionnant l'adresse abcdefghij suffise, il faudrait qu'il contienne le solde (mais j'avais cru comprendre que ce n'était pas le cas (?)).

Ou alors comme dit, chaque noeud contient en fait une table des soldes, constamment à jour.

 

2/ sur la vitesse. Il est recommandé d'attendre l'empilement de 6 blocs par-dessus sa propre transaction pour être tranquille (et 100 pour les blocs de minage) ... a priori, cela semble signifier que même au bout de 50/60 minutes une invalidation peut encore se pointer (?). J'imagine que tous les noeuds ne sont sans doute pas logés à la même enseigne en vitesse de calcul. L'algo laisse peut-être le temps aux noeuds plus lents de participer quand même au processus de validation/invalidation ?

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, Vincent Andrès a dit :

Prenons le cas d'un mineur qui a été récompensé/crédité dans un bloc très ancien sur l'adresse abc, et qui pour des raisons x ou y n'a plus touché aux bitcoins de cette adresse abc depuis.

Le jour ou une transaction mentionnant l'adresse abc se pointe ... ben sauf erreur, il faut bien "remonter" jusqu'à ce vieux bloc.

 

Non. Tu raisonnes statiquement. Au moment où ton mineur / client se met en route, la première chose qui est faite est de repasser sur tous les blocs et constituer en mémoire une simple table adresse btc / solde btc, ce qui va très vite. Les adresses étant des entiers, c'est ridiculement facile à trier et indexer et le solde, c'est une simple série d'additions et de soustractions. Par la suite, à chaque réception d'une transaction (p. ex lorsque ton mineur veut dépenser de sa "vieille" adresse), il y a 1 select à faire sur la table mémoire, ce qui doit prendre une centaine de cycles à tout péter.  Ceci permet de vérifier une transaction en 2 à 3 secondes max. C'est là dessus que se base le principe SPV. 

 

Dans ces conditions triviales, la vérif de tout un bloc prend quelques secondes.

 

Citation

 

(De toutes manières, si on oblige les noeuds à conserver copie de l'intégralité de la chaîne, j'imagine que c'est parce que c'est pratiquement nécessaire (et pas juste pour des joies d'archivage)).

 

Mais justement, on n'oblige pas les nœuds à conserver l'intégralité de la chaîne. Seuls les mineurs en ont besoin et encore. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Lugaxker a dit :

C'est pas comme ça que ça fonctionne il me semble. De ce que j'ai compris, il parcoure l'ensemble des UTXO (unspent transaction output, les traces des bitcoins dépensables en gros) stocké en dehors de la blockchain pour trouver le bon. Qu'on me corrige si je me trompe.

C'est ça. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Vincent Andrès a dit :

Par contre, tous les blocs doivent être conservés.

 

Pour pouvoir valider le prochain bloc, il faut être sûr des blocs précédents. Un mineur a intérêt à conserver tout, et vérifier à chaque redémarrage. Un noeud lambda peut se contenter d'une version allégée (pruning), et un client SPV n'a besoin que du merkle tree (quelques Mo).

 

Il y a 10 heures, Vincent Andrès a dit :

Incidemment, ça répond peut-être à une autre interrogation perso qui est : pourquoi ne pas "nettoyer" régulièrement la blockchain ? purger les adresses trop vieilles et à 0 etc. Parce qu'on imagine bien que le % d'enregistrements obsolètes dans cette chaîne doit être important, surtout pour les blocs les plus vieux.

 

Regarde "blockchain pruning" dans google, il y a pas mal de choses qui existent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Vincent Andrès a dit :

1/ prenons l'adresse abcdefghij qui en 2016 est créditée tous les mois de 1BC. Puis qui aujourd'hui dépense 12BC. Il y a bien plusieurs blocs concernés et pas juste le dernier.

 

Il y a plusieurs blocs qui voient les additions, et un qui voit la soustraction. Et c'est le dernier bloc qui permet d'avoir le solde de l'adresse en question. 

 

il y a une heure, Vincent Andrès a dit :

Ou alors comme dit, chaque noeud contient en fait une table des soldes, constamment à jour.

 

Voilà.

 

il y a une heure, Vincent Andrès a dit :

2/ sur la vitesse. Il est recommandé d'attendre l'empilement de 6 blocs par-dessus sa propre transaction pour être tranquille (et 100 pour les blocs de minage) ... a priori, cela semble signifier que même au bout de 50/60 minutes une invalidation peut encore se pointer (?).

 

Hum non. Cela veut dire qu'un fork ne peut pas statistiquement être valide au-delà de 6 blocs. En pratique, on n'a observé qu'une fois un fork avec 4 blocs, la plupart sont des forks de 1 bloc et qq uns de 2 mais c'est tout.

 

il y a une heure, Vincent Andrès a dit :

J'imagine que tous les noeuds ne sont sans doute pas logés à la même enseigne en vitesse de calcul. L'algo laisse peut-être le temps aux noeuds plus lents de participer quand même au processus de validation/invalidation ?

 

Mais on parle de différentiels ridicules. Un noeud un peu mou peut mettre 30 seconde (ou même une minute par exemple) pour valider un bloc, mettons, mais c'est rikiki comparé au temps de calcul d'un nouveau bloc (hashage) qui lui prend normalement de l'ordre de 10 minutes.

 

En pratique, si tu veux faire tourner un noeud avec un raspi ou n'importe quoi d'autre, les processeurs et la mémoire moderne sont laaaaaaaaargement suffisants pour valider un millier de transactions en quelques secondes.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, h16 a dit :

Hum non. Cela veut dire qu'un fork ne peut pas statistiquement être valide au-delà de 6 blocs. En pratique, on n'a observé qu'une fois un fork avec 4 blocs, la plupart sont des forks de 1 bloc et qq uns de 2 mais c'est tout.

ok. oui, merci pour ces précisions.

On parle là d'un fork "technique". Ou 2 blocs scellés quasi simultanément, puis validés se propagent simultanément sur les noeuds, ce qui oblige chaque noeud mémoire de la blockchain à conserver les 2 blocs, ie à créer une fourche au bout de sa blockchain.

 

Par curiosité, tu te rappelles où tu as dégoté ces stats (une fois un fork avec 4 blocs, la plupart sont des forks de 1 bloc et qq uns de 2 mais c'est tout) ?

 

Parmi les (nombreuses) autres questions que je me pose, je me demande comment est réalisée l'interconnexion des noeuds ?

Chaque noeud choisi lui-même ? ce sont les plus proches voisins ? c'est le logiciel lui-même qui attribue les voisins au hasard ? c'est reconfiguré au hasard régulièrement ? on s'en fout ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Vincent Andrès a dit :

ok. oui, merci pour ces précisions.

On parle là d'un fork "technique". Ou 2 blocs scellés quasi simultanément, puis validés se propagent simultanément sur les noeuds, ce qui oblige chaque noeud mémoire de la blockchain à conserver les 2 blocs, ie à créer une fourche au bout de sa blockchain.

Oui exactement.

 

Il y a 5 heures, Vincent Andrès a dit :

Par curiosité, tu te rappelles où tu as dégoté ces stats (une fois un fork avec 4 blocs, la plupart sont des forks de 1 bloc et qq uns de 2 mais c'est tout) ?

 

Non. Mais ça se retrouve probablement facilement avec Google. Les mineurs doivent avoir ce genre de stats, puisqu'un bloc miné en trop leur coûte de l'argent ce qui doit les inciter à savoir exactement comment procéder pour éviter que ça se reproduise.

 

Il y a 5 heures, Vincent Andrès a dit :

Parmi les (nombreuses) autres questions que je me pose, je me demande comment est réalisée l'interconnexion des noeuds ?

 

Ca dépend. C'est du tcp/ip pour les relais, mais c'est de l'UDP pour les mineurs pour aller plus vite (avec des jolis algos de correction à la volée <- objectivement, aller voir les protocoles et les algos mis en place vaut le coup, sur le plan de l'ingénierie, c'est assez choupinet). Le réseau "mineurs" s'appelle FIBRE si tu veux chercher.

 

http://bitcoinfibre.org/

 

Il y a 5 heures, Vincent Andrès a dit :

Chaque noeud choisi lui-même ? ce sont les plus proches voisins ? c'est le logiciel lui-même qui attribue les voisins au hasard ? c'est reconfiguré au hasard régulièrement ? on s'en fout ?

 

En gros, il y a quelques noeuds toujours "up" qui servent d'ancrage et ensuite, c'est en fonction des demandes / de la qualité du noeud / etc. Il y a des stats aussi tenues pour chaque noeud (temps Up, bande passante, noeud complet ou seulement minage ou seulement relai, etc... et une note en fonction). Tu trouveras plein de trucs ici : 

https://bitnodes.earn.com/

 

 

  • Yea 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 21/11/2017 à 18:35, h16 a dit :

Un noeud qui valide juste sans miner peut très facilement être victime d'une attaque sybil.

... je ne saisis pas très bien.

Coté "sortant" : je comprends bien (enfin je crois) que l'exigence de minage empêche la participation facile/gratuite d'un "noeud" bidon à une armée de noeuds-clônes bidons. ie proof-of-work pour empêcher attaque sybil. Dans ce sens, ok.

Coté "entrant" : en quoi le fait de miner, ou pas, rendrait un noeud plus ou moins vulnérable à une attaque sybil ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Attaque_Sybil

 

(Et je ne saisis pas non plus ton emphase spécifique sur SHA-256 ? Perso j'aurais pensé que n'importe quel algo PoW faisait aussi bien l'affaire ?)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par Lugaxker
      Tout comme Bitcoin (Cash), l'ambition de Dash (digital cash) est de devenir un argent liquide numérique. Pour ce faire, Dash dispose de 2 fonctionnalités supplémentaires à celles de Bitcoin : 
      - InstantSend, qui garantit le caractèr instantané de la monnaie :  les transactions sont confirmées en quelques secondes ;
      - PrivateSend, qui garantit la fongibilité par mélange des transactions (une version modifiée de CoinJoin).
      Ces deux fonctionnalités sont assurées par des masternodes (ou nœuds-maîtres en bon français), qui doivent avoir 1000 DASH en réserve et qui sont rémunérés pour leurs services. En fait, la création monétaire du protocole est répartie entre trois catégories d'acteurs :
      - 45 % va aux mineurs (au lieu de 100 % dans Bitcoin) ;
      - 45 % va aux masternodes ;
      - 10 % va aux autres acteurs par l'intermédiaire du système budgétaire.
      Le système budgétaire constitue à mon avis la particularité essentielle de Dash. Dash se comporte comme une entreprise dont les actionnaires sont les masternodes. Chaque mois, des propositions sont faites au réseau et les masternodes votent pour les accepter ou non. Les propositions acceptées sont financées par le système budgétaire. Le budget mensuel (qui s'élève actuellement à 6651 DASH soit 3.5 millions d'euros) sert à financer les services utiles à Dash : le développement, la recherche, le site web, le marketing, le sponsoring, etc. 
       
      Bien qu'on puisse voir les aspects négatifs de la chose (prise de décision entre les mains d'un groupe d'individus), je trouve que ce modèle de gouvernance est particulièrement pertinent, surtout quand on a assisté au débat sur la scalabilité qui a paralysé Bitcoin pendant des années. Les masternodes sont impliqués économiquement dans l'organisation et ont donc tout intérêt à faire monter le prix du dash en favorisant son adoption.
       
      L'objectif de Dash est clair : l'adoption par monsieur tout-le-monde. Dash Core (l'équipe de développement) travaille actuellement sur une mise à jour tournée vers la simplicité d'accès : Dash Évolution. Cette dernière, qui devrait voir le jour courant 2018, devrait mettre à disposition un portefeuille abordable pour les personnes qui n'aurait jamais été confrontées avec l'univers des cryptomonnaies (notamment par le remplacement des adresses alphanumériques par un nom d'utilisateur) et des solutions simples et sécurisées pour les commerçants. 
       
      Dash est actuellement ignorée, voire détestée dans le monde des cryptomonnaies, mais représente à mon avis un sérieux concurrent à Bitcoin Cash et aux autres moyens de paiement numériques. 
       
      Article plus détaillé : https://steemit.com/fr/@lugaxker/dash-un-modele-de-gouvernance
       
      Que pensez-vous de Dash ? Trop ridicule face aux mastodontes que sont Bitcoin (Cash) et Ethereum ? Un bon potentiel ? Une arnaque ?
    • Par Axpoulpe
      Nous y sommes, la solution de mise à l'échelle imaginée par l'équipe de Bitcoin Core est lancée pour de bon, même si c'est encore en phase de test mais déjà sur le main net. @h16 a qualifié cette solution de vaste blague, ou un truc du genre. Moi-même je n'ai pas les connaissances techniques pour juger son jugement, mais pour la première fois j'ai pu entendre des explications plus détaillées que les courtes vidéos, et des réponses aux objections courantes, dans ce podcast. Tout ça m'a semblé plutôt convaincant, mais je suis conscient de mon biais de jugement chaque fois que c'est Antonopoulos qui s'exprime. Globalement j'ai quand même du mal à croire que l'équipe de développement de la plus grosse capitalisation dans le monde des cryptos aurait foiré au point de suicider sa monnaie. Les sommes en jeu sont trop grandes. Et puis du côté de Bitcoin Cash il me semble que l'augmentation de la taille des blocs ne peut pas être une solution à long terme en cas d'adoption, non ?
       
      Bref, je suis intéressé par vos commentaires sur la question !
       
       
×