Jump to content
pankkake

Introductions

Recommended Posts

Si vous deviez prêter ou recommander un livre pour des gens qui ne savent pas ce qu'est le libéralisme (et le libertarianisme aussi), lequel serait-il ?

Dans l'idée que la cible est noob, les livres de 1000 pages ou qui ont 200 ans ne sont pas forcément les plus adaptés.

(Je précise que c'est le projet 100-100-100 qui m'a donné cette idée, mais ça serait bien de ne pas dévier sur le troll à son propos :P)

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'anthologie de textes commentée de Pierre Manent est un bon début à mon avis. Je ne sais pas ce que vaut celle qui vient de sortir de Laurent et Valentin, mais ça m'a l'air pas mal non plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça ?

C'est certainement intéressant pour moi mais pour un noob, je sais pas.

Et puis 891 pages :(

Pareil

Share this post


Link to post
Share on other sites

bah, ce qui est bien, avec une anthologie expliquée, c'est que tu as directos accès au texte et l'explication à côté d'un spécialiste. En plus, tu peux piocher sans forcément te taper tout le bouquin. Sinon, toujours de Manent (et plus court) tu as l'histoire intellectuelle du libéralisme. Mais l'anthologie, c'est toujours mieux : tu as les textes directement sous les yeux, on ne peut pas (trop) t'embrouiller avec une interprétation tendancieuse ou capillotractée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je prends mon pardessus élimé, mon bâton de pèlerin, ma bouteille de ouisqui et je me taille, boss.

Share this post


Link to post
Share on other sites

et le dictionnaire de Mathieu Laine?

ou alors comme' petite approche facile, j'adore "l'etat c'est toi " Bastiat

Moderne et tout y est.

Share this post


Link to post
Share on other sites

39 leçons d'économie de Simmonot est une porte détournée qui peut s'avérer intéressante.

Je l'ai prêté à ma collègue de taf, on va voir le résultat rage-comics-untitled3.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pulp Liberalisme de Daniel Tourre est certainement l'introduction la plus complète et la plus facile d'accès pour les non initiés que j'ai lu. Le bouquin au format BD mélange textes, citations et détournement de vieux comics, c'est idéal pour une première approche.

Sinon Jefferson (oui j'y tiens) ou Bastiat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

celui la :

http://www.amazon.fr/Les-fondements-philosophiques-du-lib%C3%A9ralisme/dp/2707135208

Moins de 200 pages et à mon avis gros avantage : il n'attaque pas par (et aborde à peine) la question économique. Ce qui permet d'éviter le cliché "libéraux = juste attachés au pognon" (qui est l'un des clichés qui m'emmerde le plus mais force est de constater sur ce même forum qu'on l'entretient nous même).

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bizarre parce que la description et les commentaires semblent montrer le contraire.

Et la quatrième de couverture fait peur.

Mais ta description correspond à ce que je cherche :P

Share this post


Link to post
Share on other sites
celui la :

http://www.amazon.fr...e/dp/2707135208

Moins de 200 pages et à mon avis gros avantage : il n'attaque pas par (et aborde à peine) la question économique. Ce qui permet d'éviter le cliché "libéraux = juste attachés au pognon" (qui est l'un des clichés qui m'emmerde le plus mais force est de constater sur ce même forum qu'on l'entretient nous même).

Bien, alors je lis sur Amazon la description qu'en fait l'éditeur :

démontrant au terme d'une analyse comparative que le courant de pensée ultra-libéral qui réunit Hayec et Friedman appartient à une tradition philosophique opposée à celle du libéralisme classique.

Hop, poubelle. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est bizarre parce que la description et les commentaires semblent montrer le contraire. Et la quatrième de couverture fait peur. Mais ta description correspond à ce que je cherche :P

Ça parle d'économie mais au second plan. Ce n'est pas "leçons d'économie" quoi.

Bien, alors je lis sur Amazon la description qu'en fait l'éditeur : Hop, poubelle. :)

Jeter un livre tout à fait correct parce qu'un éditeur fait un travail de merde. Dommage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans l'idée que la cible est noob, les livres de 1000 pages ou qui ont 200 ans ne sont pas forcément les plus adaptés.

Tu penses vraiment qu'on peut pécho une meuf en lui offrant un livre ? :dentier:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hahaha, non complètement à côté mais bien tenté.

Je pense pas qu'il y ait pire turn-off que la politique de toute façon.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jeter un livre tout à fait correct parce qu'un éditeur fait un travail de merde. Dommage.

Bon, alors est-ce que le mec, dans son livre, voue une partie de ces pages à aboutir à la conclusion susmentionnée, ou non ? Si non, l'éditeur a fait en effet un travail de merde (et vu l'éditeur, je le soupçonne un peu de partialité). Si oui, je crains que ce ne soit de la responsabilité de l'auteur. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca fait quelques années que je l'ai lu, j'ai bien souvenir qu'il dit "libertarien =/= libéraux classique" mais pas qu'il les opposent.

edit : c'est vrai qu'il n'utilise pas le terme libertarien mais bien ultra-libéral en précisant que c'est parce qu'ils vont plus loin que les libéraux classiques (Smith, Hume, Turgot, …), c'est moi qui prend la liberté (huhu) d'utiliser ici "libertarien", bien que le terme soit sans doute une erreur pour Hayek et Friedman.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui bref je ne donnerai pas ça a quelqu'un pour lui montrer ce qu'est le libéralisme.

Finalement c'est Pulp libéralisme qui me semble le plus correspondre, d'après les extraits que j'en ai vu.

Dommage qu'il soit aussi cher (mais vu le format ça semble inévitable) !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moins de 200 pages et à mon avis gros avantage : il n'attaque pas par (et aborde à peine) la question économique. Ce qui permet d'éviter le cliché "libéraux = juste attachés au pognon"

Mais c'est en parlant de pognon que l'on convainc le plus. Je doute qu'une seule personne n'ait été converti par des arguments relatifs à la justice ou à la liberté.

Donc pour pankkake :

Il faut aussi voir cette analyse magnifique d'Alternative économique :dents:

http://www.alternatives-economiques.fr/l-erreur-economique--comment-economistes-et-politiques-se-trompent-et-nous-trompent-par-philippe-simonnot_fr_art_178_19700.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors, j'ai beaucoup aimé "pulp libéralisme" de Daniel Tourre mais (evidemment) je suis plus réservée (cf présentation de yo) sur la partie monétaire.

Je pense, je pense quand même que nous allons vers une définition plus libertarienne que libérale et que justement le côté "oui , c'est génial les monnaies privées" , attire moyennement le chaland (car on parle d'introduction au libéralisme n'est ce pas?)?

Pulp libéralisme est grand format, couleurs= + 10 euros par bouquins

Share this post


Link to post
Share on other sites

Héhé…je sens arrivé le débat sur la monnaie dans 5, 4, 3,…

Share this post


Link to post
Share on other sites

La monnaie, c'est régalien ? :dentier:

Share this post


Link to post
Share on other sites

attends, j'ouvre

Capitalisme et liberté :milton friedman

le libéralisme : Pascal Salin?

arhhhh, "résiste, prouve que tu existes, cherche ton bonheur partout, vas et fuis ce monde egoiste"

mais je peux pas.

oui, la monnaie c'est régalien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je relance d'un George Selgin theory of free banking et d'un denationalisation of money du père Hayek. Tu suis ou tu te couches ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...