Jump to content

TIL - today I learnt...


Recommended Posts

Non c'est bien sensé être -1/12 sauf que c'est faux. Déjà ensemblistement ça n'a rigoureusement aucun sens. Après il y a d'autres manières de voir les sommes infinies, en l'occurrence séquentielles, et c'est d'un mélange de torchons et de serviettes que vient l'erreur : https://plus.maths.org/content/infinity-or-just-112

Cf la partie 'the trick'.

Link to post
Share on other sites
...Ce qu'il y a de certain, c'est que les mathématiciens emploient dans leur notation des symboles dont ils ne connaissent plus le sens, et qui sont comme des vestiges de traditions oubliées ; et ce qui est le plus grave, c'est que non seulement ils ne se demandent pas quel peut être ce sens, mais que même ils semblent ne pas vouloir qu'il y en ait un. En effet, ils tendent de plus en plus à regarder toute notation comme une simple « convention », par quoi ils entendent quelque chose qui est posé d'une façon tout arbitraire, ce qui, au fond, est une véritable impossibilité, car on ne fait jamais une convention quelconque sans avoir quelque raison de la faire, et de faire précisément celle-là plutôt que toute autre ;

 

 

 

A ce point de vue, nous ajouterons seulement que, quand on perd ainsi complètement de vue le sens d'une notation, il n'est que trop facile de passer de l'usage légitime et valable de celle-ci à un usage illégitime, qui ne correspond plus effectivement à rien, et qui peut même être parfois tout à fait illogique ; cela peut sembler assez extraordinaire quand il s'agit d'une science comme les mathématiques, qui devrait avoir avec la logique des liens particulièrement étroits,. et pourtant il n'est que trop vrai qu'on peut relever de multiples illogismes dans les notions mathématiques telles qu'elles sont envisagées communément à notre époque.

 

 

Link to post
Share on other sites

... C'est bien d'un 'oubli' de la sémantique des notations que vient l'erreur, mais en l'occurence c'est la confusion entre deux significations conventionnelles de la même notation, et ça n'a rien à voir avec l'oubli d'un éventuel 'vrai sens caché' des notations.

Bref, lisez plutôt 'l'art de persuader' de Pascal sur la définition des concepts mathématiques, lui au moins savait à peu près de quoi il parlait...

Link to post
Share on other sites

TIL que Jean-Vicent Placé, l'écolo-pastèque qui a pondu ce texte liberticide sous couvert de pacifisme :

 

 


Néanmoins, les écologistes estiment que ce texte ne va pas assez loin. Vous allez sourire. Vous allez même me traiter d’idéaliste, ça me va ! Mais je vous le dis :
Nous prônons une société non-violente et pacifiste, dans laquelle les armes n’ont pas leur place… du tout !
Il ne me parait pas scandaleux d’affirmer que les particuliers ne devraient pas disposer d’armes à feu chez eux. C’est une question de bon sens et de sécurité préventive.
Je comprends les revendications des chasseurs, des collectionneurs et des sportifs. Et je respecte leur passion.
Mais nous parlons ici de vies humaines.
L’Office national de la chasse et de la faune sauvage a recensé pour la saison 2010/2011, 131 accidents de chasse dont 18 mortels. 4 enfants accompagnant les chasseurs ont été victimes de ces accidents, souvent leurs propres enfants d’ailleurs.
Des milliers d’usagers pacifiques de la nature : les promeneurs, les cyclistes, les randonneurs, les joggeurs …ne vont plus en forêt l’automne et l’hiver de peur d’être victimes d’une balle perdue.
Maladresse, homicide involontaire, coup de folie, règlement de compte : tous les jours, ou presque, de tels drames se produisent. Le risque zéro n’existe pas.
C’est pourquoi les écologistes estiment qu’aucune exception ne devrait avoir lieu. La prohibition des armes à feu n’est pas si utopique. Elle est déjà appliquée dans certains pays :
- Le Danemark et les Pays-Bas ont décidé une interdiction générale,
- Au Japon, La réglementation est tellement stricte qu’il est pour ainsi dire impossible d’avoir une arme à feu chez soi et encore moins une arme de guerre dans un but de collection, y compris les armes neutralisées.
- La loi anglaise prévoit l’interdiction de presque toutes les armes à feu. La police, elle-même, ne porte pas d’armes à feu, sauf dans des circonstances spéciales.

Les études internationales démontrent, ce qui apparaît comme une évidence : plus le pourcentage de ménages possédant une arme à feu est réduit, plus le taux de décès par armes à feu est faible, voire quasi-inexistant.

Pour conclure, permettez-moi de citer le philosophe français Jean-François Ricard, dit Revel,
« Si l’individu ne devient pas pacifique, une société qui est la somme de ces individus ne le deviendra jamais. ».
Les écologistes défendent un modèle pacifiste respectueux de la dignité humaine et de l’environnement.

 

 

A été nommé colonel au prestigieux 13eme RDP (force spéciale) dans le cadre de la réserve citoyenne.

Y en a qui n'ont vraiment honte de rien.

Je ne regrette pas d'avoir abandonner  l'idée de faire une carrière militaire.

 

http://www.bfmtv.com/politique/jean-vincent-place-bientot-nomme-colonel-dans-les-forces-speciales-975785.html

 

 

 
Link to post
Share on other sites

pour expliquer le truc à un gamin de 10 ans: tout suppose l'arrêt de la série à un nombre, le dernier , ce qui est contradictoire avec l'idée de suite infinie (indéfinie)

 

(N tel que (N+1 n'existe pas)) n'existe pas 

 

Link to post
Share on other sites

Lien ?

Apart from focusing attention on the Moon’s formation, the isotopic match between Earth and lunar water and carbonaceous chondrites supports a startling theory about the evolution of the inner Solar System, Saal says. According to this theory2, known as the 'grand tack' model, the youthful planet Jupiter temporarely migrated into the inner Solar System, destabilizing the orbits of water-rich carbonaceous chondrites, which originally resided farther out than the birthplace of Jupiter and Saturn. As a result, some of the bodies could have fallen inwards and become part of the raw material for making Earth and its neighbours.

http://www.nature.com/news/common-source-for-earth-and-moon-water-1.12963
Link to post
Share on other sites

Pas seulement des astéroïdes, mais surtout les grosses comètes. Certaines ont ainsi contribué à surélever le niveau des océans sur Terre d'un bon 150m en tout, paraît-il.

Link to post
Share on other sites

Lien ?

 

J'ai pas de lien, ça vient d'un cours.   :(
En gros : Il y a les planètes telluriques qui sont les plus proches du Soleil ( Mercure, Venus, Terre, Mars) et les joviennes qui sont plus loin ( Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune). 
A la formation du système solaire la protoétoile qui allait devenir le Soleil était beaucoup plus chaude que notre soleil actuel, donc presque tout ce qui en était proche s'est désintégré (y compris les particules d'eau). 
Seules les particules très solides ont tenu le coup et ont formé les planètes telluriques comme la Terre : aucune trace d'eau.
Un peu plus loin la température est logiquement plus clémente et beaucoup plus de particules survivent : elles forment les deux géantes gazeuses que sont Jupiter et Saturne.
Encore plus loin l'eau est disponible en très grande quantité et forme les deux géantes de glace : Uranus et Neptune.
 
Jupiter se situe donc dans la zone ou l'eau est encore présente en quantité correcte, notamment sous forme de comètes de glace qui tournent autour du soleil selon un orbite légèrement plus grand que celui de Jupiter. 
 
- Jupiter est légèrement plus proche du soleil que ces comètes, elle tourne donc plus vite qu'elles.
- Jupiter est énorme (100 fois plus grosse que la terre) elle a donc une énorme force d'attraction.
 
A chaque fois que Jupiter va dépasser une comète de glace, la trajectoire de cette comète sera légèrement modifiée vers l’intérieur du système solaire, mais Jupiter étant plus rapide, elle s'en va et la comète continue sur un axe qui est alors dévié. 
 
A force de ses passages, Jupiter va modifier l'axe de comètes contenant de l'eau jusqu'à les envoyer dans le système solaire interne. Certaines vont se ramasser sur la Terre et y apporter l'eau. 
Selon le prof, a mesure d'un impact par an pendant ces millions et millions d'années, on explique la totalité de l'eau sur terre.
 
Il y en a donc également eu sur Mars (on le sait d'ailleurs de nos jours) et il en reste peut être sous la surface. Il n'y en a pas sur Mercure et Venus tout simplement car elles sont trop proches du soleil et donc bien trop chaude. 
Link to post
Share on other sites

Nous sommes en train de gagner la guerre contre le Cavalier de la Peste:

Et comme par hasard, on n'en entend presque jamais parler.

Ca vaut le coup d'un billet, ça.

Link to post
Share on other sites

J'ai pas de lien, ça vient d'un cours.   :(

En gros : Il y a les planètes telluriques qui sont les plus proches du Soleil ( Mercure, Venus, Terre, Mars) et les joviennes qui sont plus loin ( Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune). 

A la formation du système solaire la protoétoile qui allait devenir le Soleil était beaucoup plus chaude que notre soleil actuel, donc presque tout ce qui en était proche s'est désintégré (y compris les particules d'eau). 

Seules les particules très solides ont tenu le coup et ont formé les planètes telluriques comme la Terre : aucune trace d'eau.

Un peu plus loin la température est logiquement plus clémente et beaucoup plus de particules survivent : elles forment les deux géantes gazeuses que sont Jupiter et Saturne.

Encore plus loin l'eau est disponible en très grande quantité et forme les deux géantes de glace : Uranus et Neptune.

 

Jupiter se situe donc dans la zone ou l'eau est encore présente en quantité correcte, notamment sous forme de comètes de glace qui tournent autour du soleil selon un orbite légèrement plus grand que celui de Jupiter. 

 

- Jupiter est légèrement plus proche du soleil que ces comètes, elle tourne donc plus vite qu'elles.

- Jupiter est énorme (100 fois plus grosse que la terre) elle a donc une énorme force d'attraction.

 

A chaque fois que Jupiter va dépasser une comète de glace, la trajectoire de cette comète sera légèrement modifiée vers l’intérieur du système solaire, mais Jupiter étant plus rapide, elle s'en va et la comète continue sur un axe qui est alors dévié. 

 

A force de ses passages, Jupiter va modifier l'axe de comètes contenant de l'eau jusqu'à les envoyer dans le système solaire interne. Certaines vont se ramasser sur la Terre et y apporter l'eau. 

Selon le prof, a mesure d'un impact par an pendant ces millions et millions d'années, on explique la totalité de l'eau sur terre.

 

Il y en a donc également eu sur Mars (on le sait d'ailleurs de nos jours) et il en reste peut être sous la surface. Il n'y en a pas sur Mercure et Venus tout simplement car elles sont trop proches du soleil et donc bien trop chaude.

Merci.

Tu as bien retenu ton cours. C'est très bien. Tu auras une bonne note :)

Link to post
Share on other sites

 

J'ai pas de lien, ça vient d'un cours.   :(
En gros : Il y a les planètes telluriques qui sont les plus proches du Soleil ( Mercure, Venus, Terre, Mars) et les joviennes qui sont plus loin ( Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune). 
A la formation du système solaire la protoétoile qui allait devenir le Soleil était beaucoup plus chaude que notre soleil actuel, donc presque tout ce qui en était proche s'est désintégré (y compris les particules d'eau). 
Seules les particules très solides ont tenu le coup et ont formé les planètes telluriques comme la Terre : aucune trace d'eau.
Un peu plus loin la température est logiquement plus clémente et beaucoup plus de particules survivent : elles forment les deux géantes gazeuses que sont Jupiter et Saturne.
Encore plus loin l'eau est disponible en très grande quantité et forme les deux géantes de glace : Uranus et Neptune.
 
Jupiter se situe donc dans la zone ou l'eau est encore présente en quantité correcte, notamment sous forme de comètes de glace qui tournent autour du soleil selon un orbite légèrement plus grand que celui de Jupiter. 
 
- Jupiter est légèrement plus proche du soleil que ces comètes, elle tourne donc plus vite qu'elles.
- Jupiter est énorme (100 fois plus grosse que la terre) elle a donc une énorme force d'attraction.
 
A chaque fois que Jupiter va dépasser une comète de glace, la trajectoire de cette comète sera légèrement modifiée vers l’intérieur du système solaire, mais Jupiter étant plus rapide, elle s'en va et la comète continue sur un axe qui est alors dévié. 
 
A force de ses passages, Jupiter va modifier l'axe de comètes contenant de l'eau jusqu'à les envoyer dans le système solaire interne. Certaines vont se ramasser sur la Terre et y apporter l'eau. 
Selon le prof, a mesure d'un impact par an pendant ces millions et millions d'années, on explique la totalité de l'eau sur terre.
 
Il y en a donc également eu sur Mars (on le sait d'ailleurs de nos jours) et il en reste peut être sous la surface. Il n'y en a pas sur Mercure et Venus tout simplement car elles sont trop proches du soleil et donc bien trop chaude. 

 

 

C'est passionnant. Merci pour ces explications !

Link to post
Share on other sites

TIL que las canciones de la granja ont 331 millions de vues :

 

 

c'est à dire trois fois plus que

 

mais c'est aussi plus que

 

est ce que c'est le meilleur retour sur investissement en termes de vues sur Youtube ? Je veux dire l'animation est vide et les chansons sont des reprises de vieilles chansons latino (donc investissement max de 1000 €, plus le temps de le faire, pour réaliser les vidéos horrifiques de canards sur fond immobile).

Link to post
Share on other sites

 

J'ai pas de lien, ça vient d'un cours.   :(
En gros : Il y a les planètes telluriques qui sont les plus proches du Soleil ( Mercure, Venus, Terre, Mars) et les joviennes qui sont plus loin ( Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune). 
A la formation du système solaire la protoétoile qui allait devenir le Soleil était beaucoup plus chaude que notre soleil actuel, donc presque tout ce qui en était proche s'est désintégré (y compris les particules d'eau). 
Seules les particules très solides ont tenu le coup et ont formé les planètes telluriques comme la Terre : aucune trace d'eau.
Un peu plus loin la température est logiquement plus clémente et beaucoup plus de particules survivent : elles forment les deux géantes gazeuses que sont Jupiter et Saturne.
Encore plus loin l'eau est disponible en très grande quantité et forme les deux géantes de glace : Uranus et Neptune.
 
Jupiter se situe donc dans la zone ou l'eau est encore présente en quantité correcte, notamment sous forme de comètes de glace qui tournent autour du soleil selon un orbite légèrement plus grand que celui de Jupiter. 
 
- Jupiter est légèrement plus proche du soleil que ces comètes, elle tourne donc plus vite qu'elles.
- Jupiter est énorme (100 fois plus grosse que la terre) elle a donc une énorme force d'attraction.
 
A chaque fois que Jupiter va dépasser une comète de glace, la trajectoire de cette comète sera légèrement modifiée vers l’intérieur du système solaire, mais Jupiter étant plus rapide, elle s'en va et la comète continue sur un axe qui est alors dévié. 
 
A force de ses passages, Jupiter va modifier l'axe de comètes contenant de l'eau jusqu'à les envoyer dans le système solaire interne. Certaines vont se ramasser sur la Terre et y apporter l'eau. 
Selon le prof, a mesure d'un impact par an pendant ces millions et millions d'années, on explique la totalité de l'eau sur terre.
 
Il y en a donc également eu sur Mars (on le sait d'ailleurs de nos jours) et il en reste peut être sous la surface. Il n'y en a pas sur Mercure et Venus tout simplement car elles sont trop proches du soleil et donc bien trop chaude. 

 

Super intéressant !

Link to post
Share on other sites

Mais LOL !!
 

 

 

En 1820, le génie allemand des mathématiques Carl Friedrich Gauss fut l’un des premiers à décrire une méthode permettant de contacter les êtres intelligents qui pourraient vivre sur la Lune. Dans une partie de la toundra sibérienne, les hommes pouvaient construire une figure géante, preuve géométrique du théorème de Pythagore, dans laquelle les éléments, un triangle à angle droit et trois carrés, seraient si grands qu’ils pourraient être vus depuis la Lune.

 

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...