Yaums

Utilisateur
  • Compteur de contenus

    320
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de Yaums

  • Rang
    Jeune Padawan

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral classique
  1. Il a trois mois ton article
  2. Ceci dit sur le principe, personnellement, le mécanisme que tu décris marche assez bien sur moi. Mais il y a aussi l'effet inverse : un président peut apparaître comme un "sauveur" après un mandat calamiteux. Je pense à Sarko à ses débuts.
  3. Le cognac c'est pas déjà un brandy ? Je pensais que brandy ça regroupait les cognac, armagnac et consort...
  4. C'est marrant, tu es passé de "c'est un mensonge" à "ça ne veut rien dire regardez Bush et Obama" à enfin "ça ne veut rien dire car ça ne peut que descendre". Alors on va aller voir les chiffres : Cote de popularité en début de mandat (selon TNS Sofrès) : Giscard : indisponible Mitterand 1 : 74% Mitterand 2 : 57% Chirac 1 : 64% Chirac 2 : 50% Sarkozy : 63% Hollande : 55%
  5. C'est pas dans Astérix en Corse ? ("Chette fête ? Vouaye. Cette sôterie si vous préférez")
  6. Si ça veut dire quelque chose. La courbe de popularité en général baisse au fur et à mesure du mandat, l'idée étant qu'il y a de plus en plus de déçus au fur et à mesure qu'on s'éloigne de l'élection. Alors oui, ça relève du "toutes choses égales par ailleurs", mais ça n'entraîne pas forcément l'absurdité totale. Une fois qu'on a cité le chiffre brut, il faut encore faire le tri entre les différents facteurs "exogènes" ayant de l'influence (exemple : attentats comme tu le cites, crise économique, etc). Maintenant, si tu ne veux pas suivre cet indicateur, suivant un autre institut de sondage (Ipsos au lieu de TNS Sofrès), Hollande est bien le plus impopulaire de tous les présidents de la république. Avec cette source là cette affirmation n'est pas un mensonge. D'ailleurs je vois pas en quoi ça te dérange que ce soit vrai ou pas. Sarko avait été le pire avant lui, et la presse avait relayé l'info aussi.
  7. Selon le baromètre Ipsos (source publiée cette semaine), c'est vrai : http://www.ipsos.fr/barometre-politique/index.php min de sarko : 29% min de chirac : 27%
  8. Je note 900 hommes déployés officiellement. A comparer avec les 700 de cet exemple-là : http://www.lepoint.fr/politique/caen-700-policiers-pour-la-visite-du-president-normal-17-05-2013-1669012_20.php C'est moins, mais du même ordre de grandeur. Et puis mesurer la popularité du président sur le nombre d'hommes déployés...
  9. Ca s'arrête à mars 2013 pour Hollande. Comparaison à aujourd'hui : 20% pour Hollande, 32% pour Chirac second mandat et 39% pour Sarkozy, qui étaient les deux pires à la même période.
  10. Grr je viens de perdre mon post. Je crois que quand ils comparent les cotes de popularité des différents présidents, ils les comparent au même moment après leur élection. Ce que ça veut dire en ce moment, c'est qu'aucun président n'a été aussi impopulaire que Hollande 18 mois après l'élection. A confirmer quand même...
  11. Tu as des sources pour ces chiffres ?
  12. Dans le genre bestiole de cauchemar :
  13. De la pure manipulation, le reste à l'avenant... OK, je laisse tomber, il n'ezst pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. PS : l'immigration j'en ai strictement rien à cirer.
  14. Tu as lu mon post ?
  15. L'idée contestée par Chitah au départ est : "la gauche est pro-immigration". Alors c'est pas grand chose mais on peut en trouver quand même : - Jean-Luc Mélenchon : http://www.jean-luc-melenchon.fr/arguments/immigration-deferlement-xenophobe-a-droite/ - Martine Aubry : http://www.martineaubry.fr/mes-convictions/immigration - Jack Lang : http://www.amazon.fr/Immigration-positive-Jack-Lang/dp/2738118011/ - Noël Mamère : http://blogs.rue89.com/chez-noel-mamere/2013/10/21/noel-mamere-le-mentir-vrai-cette-detestable-pratique-de-francois-hollande-231458 Après entre les discours et les actes, surtout quand on est au pouvoir, il y a souvent un monde d'écart. Mais bon, de là à dire que la gauche n'est pas pro-immigration...