Jump to content

Rincevent

Animateur
  • Content Count

    50538
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    95

About Rincevent

  • Rank
    Talmudiste-parrhésiaste
  • Birthday 05/08/1983

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral classique
  • Ma référence
    Revel, Simonnot, Sowell

Contact Methods

  • Website URL
    http://
  • Skype
    Demandez-le moi par MP !

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Près des grottes, pas loin du bout du monde
  • Interests
    Histoire, économie, science-fiction et genres afférents, sciences… Bref, la connaissance dans tous ses domaines ! Sinon l'humour, le coupage de cheveux en quatre et les livres de quelques auteurs dont j'apprécie les thèses et/ou le style.
    Ah oui, le pr0n aussi.

Recent Profile Visitors

16074 profile views
  1. Et pour soigner tous les gens qui vont tomber malades à cause des saloperies qui grouilleront dans les copeaux de bois ?
  2. Comme quoi le Beau est naturel, mais apprécier un art s'apprend.
  3. Et prenez du zinc aussi, qu'on trouve en bonne quantité dans la viande, la volaille et les fruits de mer (see a pattern, here ?).
  4. Tu m'étonnes. De temps à autres, le Covid joue effectivement à Ebola avec tes poumons (et l'hépatisation pulmonaire, c'est moyennement rigolo) ; mais c'est d'autant plus rare que tu es pris en charge assez tôt (et que ta santé est bonne par ailleurs).
  5. Il y a probablement plus d'effets à long terme du Covid que pour la grippe (même une fois que la sous-évaluation des répercussions de cette dernière aura été corrigée) du fait du caractère micro-hémorrhagique du Covid, de même que les passage à l'hôpital sont plus longs. Mais même si l'on part sur "deux à trois fois plus", ce qui me semble un peu exagéré, il s'agit d'adaptations à la marge.
  6. Répète après moi : la grippe ne donne jamais de pneumonie, jamais, jamais. Il semble que les effets à long terme de la grippe habituelle soient assez sous-étudiés et sous-évalués. On n'en sait pas assez, hélas.
  7. Il faut quand même se rappeler de ce que c'est qu'une grippe. Rien à voir avec les "états grippaux", la grippe est un truc qui te colle au lit une semaine en te faisant croire que tu vas mourir (littéralement, le virus fait délirer). Individuellement, c'est vraiment pénible et il n'y a aucune raison de la sous-estimer. Mais au niveau d'une société, on sait largement la gérer. Aucune raison de davantage réagir face au Covid que face à la grippe ; au pire, nos hôpitaux devront garder une plus grande proportion de lits pour les cas graves, mais ce n'est pas comme si les systèmes de santé est-asia
  8. Ces femmes de valeur sont l'hnneur de la gent féminine. Je ne crois pas les avoir jamais entendu militer pour la parité, mais toujours pour l'excellence, qui n'a pas de sexe.
  9. Ce qui est amusant, c'est le contraste entre la volonté de récompenser l'excellence (plus forte chez les hommes que chez les femmes) et la répartition de l'attirance sexuelle à partir de la puberté (le désir masculin se porte sur les femmes de manière bien plus égalitaire, alors que les femmes désirent plutôt une petite élite chez les hommes).
  10. Ce qui a sans doute donné l'expression "la semaine des quatre jeudis", désignant une époque rêvée mais qui n'arrivera jamais (expression qui a cessé d'être employée après la génération des baby boomers).
  11. Manifestement, pas mal de T le semblent aussi. Ainsi qu'à l'orthographe ou au bon sens.
  12. Je suis le seul à être aussi interloqué par l'emploi de "learn", comme si ce genre d'opérations était parfaitement naturel et qu'il suffisait de mettre un peu de bonne volonté pour arriver à ses fins malgré la réalité ?
  13. Et concernant la partie de l'art dédiée à la fiction, il est important de laisser la suspension volontaire de l'incrédulité jouer, ce qui arrive bien plus facilement quand l'univers est cohérent.
  14. Si l'un n'est pas le façonnier de l'autre, alors les vaccins sont différents.
×
×
  • Create New...