Jump to content

FabriceM

Membre Adhérent
  • Content Count

    8440
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

About FabriceM

  • Rank
    Apprenti-sage.
  • Birthday 12/09/1989

Previous Fields

  • Tendance
    Minarchiste

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    @_dXf_

Recent Profile Visitors

5108 profile views
  1. Sinon, perso, avant de payer pour la reconstruction, je veux bien aider à payer spécifiquement les mecs qui devront s'arracher les cheveux à déconstruire l'échafaudage de 250 tonnes, tordu, affaibli, corrodé, couvert de plomb, opération nécessaire avant d'initier quoi que ce soit d'autre.
  2. Ca fait longtemps que je n'ai pas posté, mais je vous suis, de loin, et il n'y qu'avec vous que je peux partager pleinement le sentiment d'horreur qui me saisit en lisant ceci https://www.slate.fr/story/175854/ne-pas-reconstruire-notre-dame-de-paris On ponctionne trois milliards par ans pour subventionner Plus Belle la Vie et capitaine Marleau, et tout va bien. Un milliard de dons privés pour restaurer un symbole, accomplir un projet fédérateur, c'est inacceptable, non, il vaut mieux, littéralement, voler cet argent pour rénover la cité radieuse ou planter des moulins à vent. Mais fuck^gogol quoi. Bon après, dans le détail, effectivement, on a du mouron à se faire quant aux choix qui seront faits pour la restauration : Et le PR qui nous annonce une reconstruction sous 5 ans, comme par hasard pour les JO .... autant dire qu'on va commencer des truc à l'arrache, et potentiellement disrupter des meilleures stratégies, tout ça pour que les travaux ne soient quand même finis que dans 50 ans. Supayre. Deux fonds publics gouvernementaux plus quatre fonds privés "labellisés" différents ... https://www.gouvernement.fr/rebatirnotredame + plus les donateurs individuels qui chercheront à influencer les prises de décision ... la presse va adorer les engueulades que ça va générer. Ma théorie c'est qu'étant donné que les lieux de cultes appartiennent à l'Etat, il devient impossible de refaire des vitraux d'inspiration religieuse, sauf à flouter le message jusqu'à l'illisible. D'où la porte ouverte aux coloriages de CM1 exécutés par des artisans d'exceptions qui doivent avoir envie de se pendre en voyant ce qu'ils sont obligés de faire pour préserver leur art. (Du coup) Je suis aussi d'accord. Même si ça ne serait pas un cadeau, loin de là, il est urgent de mettre fin à l'hyprocrisie de l'Etat qui est censé gérer ce patrimoine, mais qui n'en fait rien, au point qu'on en vient souvent à raser les églises tellement elles sont délabrées. Je ne sais pas comment était foutue l'installation de détection, mais dans l'absolu il faut très très peu de jus pour alimenter un capteur, donc zéro risque incendie associé, donc pas d'excuse pour ne pas avoir su détecter précocement l'émergence du feu. A ce propos, la première alarme a sonné à 18h20. Le personnel de sécurité de la cathédrale a été vérifié avant d'appeler les pompiers, mais n'a rien vu. Il a fallu un demi heure de plus pour que le foyer soit identifié, et il était trop tard. Si seulement ..... bref ... amha les enquêteurs vont creuser sur ce point. En parlant d'enquête, au moins un truc de bien les ouvriers ont été auditionnés quasi aussitôt, laissant le moins de temps possible pour mentir de façon coordonnée. A priori le personnel engagé était compétent, mais autrement, le nombre de PME, d'artisan, qui ne savent même pas ce que c'est qu'un permis feu et qui tronçonnent, soudent, n'importe quoi n'importe comment ou laissent les gars fumer sur les chantiers ... c'est flippant.
  3. Si c'était le message principal, énoncé haut et fort, par la base et/ou par des représentants du mouvements, je soutiendrai évidemment. Oui, ce message est exprimé, je l'ai souligné dans ma première intervention, mais de ce que je vois, ce message est noyé dans la masse des revendications confuses de tous ceux qui se sont agrégés dans ce mouvement. http://www.francesoir.fr/politique-france/nouvelle-liste-de-revendications-d-une-partie-des-gilets-jaunes-document https://www.lci.fr/politique/gilets-jaunes-baisse-des-taxes-et-retour-de-l-isf-suppression-du-senat-hausse-des-retraites-et-du-smic-les-multiples-revendications-du-mouvement-2106066.htm Ton message, je crois, c'est qu'il y a encore le potentiel pour que le mouvement prenne la bonne direction et donc, à ce titre, on doit le soutenir pour le guider. Mais concrètement, si poincaré arrive à se projeter dans un futur plus libéral avec des gens qui sont dans ce mode de pensée : tant mieux et je lui souhaite de réussir mais je ne peux pas.
  4. Certains combats sont symboliquement importants et méritent qu'on se batte, qu'on se fatigue, qu'on perde un peut, pour obtenir la victoire. Mais ici, on sait que oui, l'adversaire, c'est le gouvernement, mais de l'autre côté, les GJ, qui sont-ils, que veulent-ils vraiment dans leur majorité et qu'y a-t-il à gagner en participant à leur combat ... franchement je n'en sais rien et eux mêmes, visiblement, n'en savent pas grand chose, vu les dissensions chez les portes paroles nommés il y a moins d'une semaine ... Ce n'est pas une révélation, je suis globalement un démocrate. Au sens ou même si j'entends tous les défauts au système représentatif, et notamment dans la configuration française, je ne vois pas, pour l’instant, de meilleur système pour aligner les intérêts du gouvernement avec ceux de la population. Dans ce cadre, pour moi, le rôle des manifestations c'est de dire haut et fort un message. Mais attendre directement que les manifestations aient pour conséquence des décisions politiques immédiates, c'est inefficient et dangereux. Des gens prêts à balancer tous les immigrés à la mer, on en a aussi un bon paquet. S'ils manifestaient comme les gilets jaunes le font, on verrait votre tête ... Bref, les luttes sociales dans la rue, c'est une spécialité française dont je me passerais bien. Et par exemple, le fait que les flics soient obligés de surveiller les GJ, ça en fait d'autant moins pour assumer correctement les missions régaliennes que l'Etat peine déjà à assumer. Si tu fais un sitting devant le centre des impôts de mon département ou l'URSAFF je te soutiendrai ouvertement, aucun problème. Soutenir les blocage routiers, c'est niet. Mais même alors, il n'empêche qu'il ya beaucoup à dire et que je soutiens évidemment le fait qu'il faut diminuer la pression fiscale, la pression des cotisations obligatoires, etc ...
  5. En quoi c'est nécessaire de soutenir le mouvement pour expliquer ça ?
  6. Les dommages collatéraux, sur les salariés, les petits entrepreneurs, etc. sont 100 fois supérieurs. Le fait d'ignorer ou de ne pas concevoir ça, c'est pour le moins inquiétant ...
  7. Soutenir directement et ouvertement un mouvement, dont les contours flous poussaient dès le départ à une certaine réserve, et qui maintenant dégénère totalement. Heu. Permet moi de discuter. Dès le début, notamment, une grande partie avait des revendications HS, délirantes, notamment la démission de macron (élu démocratiquement depuis moins de 2 ans, WTF) ou la revalorisation des retraites. Dès le début, aussi, le fait que le mouvement autorise la récupération politique par tous les bords était suspicieux. Le message des gilets jaunes c'est juste : je veux plus, je mérite plus, donnez moi plus, maintenant. La majorité n'a rien à branler de la pression fiscale en tant que telle, le problème c'est juste qu'elle repose sur eux et pas plus sur "les riches". Les gilets jaunes, en masse, s'organisent notamment pour faire chier les commerces et notamment la grande distribution en mode "tu possèdes un commerce, donc t'as de la l'argent,donc ferme là". Et globalement, le fait de faire chier les gens du commun pour emmerder "symboliquement" le gouvernement par extension.... permettez moi de trouver ça complètement .. fou, pour être poli. Ceux qui vont faire chier des députés, des préfectures, directement, m'attiraient plus de sympathie si leurs modes d'action particulièrement violent ne confirmaient pas par ailleurs que ceux là ne sont pas plus réfléchis et raisonnables mais en fait plus cons et radicalisés que les autres. Oui, le mouvement a du mérite par ailleurs : signifier au gouvernement que ça suffit de ponctionner toujours plus les gens qui bossent et qui veulent juste vivre une petite vie décente. Mais amha il y a bien plus à gagner en éduquant le public sur les causes profondes du malheur français, qu'en soutenant directement ce mouvement.
  8. Pour faire bonne mesure, je vous laisse, environ 10 secondes pour dégager et aller raconter votre life, dire qui est papa, maman et comment on joue au docteur, dans le sujet approprié. Après, ce sujet sera fermé pour cause de déviation terminale.
  9. C'est pas faux. Mais je ne vous oublie pas. Juste, j'ai significativement moins de temps pour glandouiller, depuis un certain temps déjà. J'ai d'autant plus de respect pour ceux qui, depuis longtemps, concilient leur boulot, leur famille et le forum.
  10. Moui. C'est quand même rudement facile de descendre les emmerdeurs à vue et de les gratifier du titre de "terroriste" post mortem.
  11. http://foreignpolicy.com/2012/02/27/10-things-you-didnt-know-about-drones/ Quand même, oui.
  12. Rothbard, ethics of liberty : Autrement dit, pour faire un argumentaire convainquant, il faudrait avoir sous la main une contre argumentation d'un auteur libertarien d'influence comparable. On ne peut pas balayer juste renvoyer ceux qui voudraient jouer cette carte d'un revers de la main comme s'ils caricaturaient la pensée libertarienne.
  13. Ca dépend vraiment de la conception du bouzin. Ca peut autant être à chaque fois que tu changes le sac ou une fois par an. Et il peut y avoir plusieurs filtres, dont certains qu'il faut carrément changer.
  14. Si tu peux couper une tomate en deux sans la déformer, tu as un couteau pas trop mal dans les mains. De même, pour couper la viande, un couteau qui coupe vraiment tranche à peu près n'importe quelle épaisseur de viande maigre et sans os en un seul mouvement. Les couteaux à dents, c'est bien pour le service car les dents protègent le fil de la lame dans les creux quand tu mets le couteau au contact de l'assiette. Assiette qui est généralement en céramique, bien plus dure que l'acier et qui bousillerait donc très vite le fil d'un couteau "lisse".
  15. Un constructeur peut très bien s'opposer activement aux tentatives des agents extérieurs de tripoter son produit sans que ce soit de l'obsolescence programmée. Rendre plus difficile la rétro-ingénierie, ou même plus prosaïquement, rendre idiot-proof le produit, notamment pour se conformer aux normes et autres lois de protection des consommateurs sont des motifs justifiés. Et comme je l'ai déjà dit, il n'est pas raisonnable pour un consommateur d'attendre que son produit soit ""réparable"" si le constructeur ne lui fait pas des promesses explicites en ce sens, auquel cas l'appareil est en fait "maintenable". Mais les vieux machins qu'on peut bidouiller parce que les techniques qui ont servi à leur fabrication étaient archaïques et restent à la portée du tout venant muni de deux tournevis et d'un bout de scotch n'étaient pas conçus pour être réparable pour autant. C'est très probablement un fait que la complexification des objets et des techniques de fabrication à un impact sur la capacité des bricoleurs à allonger la durée de vie des appareils. Mais on ne peut pas parler d'obsolescence programmée pour autant. Ce qui est programmé, c'est de faire des objets satisfaisant le plus grand monde, qui veut juste un truc qui marche et qui' n'a pas le temps, ou pas les compétences, ou pas les moyens de bricoler. Le consommateur lambda est à peine foutu de nettoyer les filtres de son aspirateur à la fréquence préconisée par le fabricant, et a dans sa cuisine 10 couteaux différents qui ne coupent pas, infoutu qu'il est de les aiguiser ou de les faire aiguiser alors que c'est possible.
×
×
  • Create New...