Jump to content

Neomatix

Membre Adhérent
  • Content Count

    11459
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    8

1 Follower

About Neomatix

  • Rank
    Erudit
  • Birthday December 14

Previous Fields

  • Tendance
    Minarchiste
  • Ma référence
    Balthazar Picsou

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Location, Location

Recent Profile Visitors

2596 profile views
  1. Même sur papier je trouve que c'est d'un goût douteux. Qui est l'idiot qui s'est dit qu'écrire avec des grands espaces puis tout serré la ligne d'après était harmonieux ? C'est inutile, c'est moche, ça perturbe la lecture et j'en ai marre de me faire reprendre quand je ne justifie pas mes textes. #BitchageDuLundi
  2. J'imagine la tronche des gamins qui, ayant été accepté par leur vœu n°1 sur Parcoursup, ont laissé tombé les procédures hors-Parcoursup (e.g. Dauphine). Revenir sur une offre ferme sans motif valable c'est vraiment le pire signal possible pour un établissement d'enseignement. "Notre incompétence est telle qu'on ne peut pas la quantifier" BTW ils ont envoyé un mail aux dossiers concernés mais sont incapable de compter le nombre de mails envoyés ?
  3. La loi Ollivier c'est 1864 ! Mouais. L'UE ne pèse pas (encore) assez sur l'économie européenne pour déclencher une perestroïka.
  4. Non à moyen terme. L'Europe est une roue à cliquet. Comme la social-démocratie. Qu'ils soient Eurosceptiques ou non, les partis se relaieront et continueront la même politique car c'est ainsi que le système qui leur fournit leur pouvoir est construit. La désintégration Européenne est, imo, inenvisageable car ça n'est dans l'intérêt d'aucune partie disposant du pouvoir de la concrétiser. A long terme j'en sais rien : y'a 150 ans l'Etat français était un empire libéral qui régnait sur une surface 12 fois supérieure à aujourd'hui.
  5. Mmmmhh, le devoir de réserve c'est dans le cadre de l'exercice de la fonction. Un enseignant qui lâche "l'EdNat c'est vraiment des branleurs" à un dîner n'y contrevient pas. Par contre, un enseignant qui ferait 1h d'ECJS (éducation civique, pour les intimes) sur "Pourquoi l'EdNat est mal foutue et pourquoi la solution de LR/LFI/whatever est meilleure", là oui. Bon, ça n'empêche pas certains profs d'éco et d'Histoire-Géo d'être borderline prosélytes. Le cas rigolo c'est celui de Pierre de Villiers, CEMA, qui avait l'obligation de témoigner devant une commission parlementaire mais qui devait, en même temps, réserver ses opinions politiques à lui-même. Bon, il a clairement outrepassé les exigences d'une telle convocation et aurait dû être radié sur-le-champ mais c'est pas si évident.
  6. TIL, auxiliaire de vie sociale c'est pas un euphémisme pour escort.
  7. Le cinéma américain n'est pas subventionné et est compétitif. Le cinéma français est lourdement subventionné et n'est pas compétitif. La solution : plus de subventions !
  8. Ben non, c'est très clair qu'un "acte de pénétration sexuelle" recouvre toute pénétration de nature sexuelle, peu importe ce qui rentre dans quoi (vu que ce n'est pas précisé, ce n'est pas restrictif). Ah bah non, on a aussi des débiles à la cour de cassation : Le texte ne prévoit pas non plus explicitement l'hypothèse inverse, mais c'est quand même cette dernière que le texte recouvre. Because fuck you. https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?idTexte=JURITEXT000007069526&dateTexte= Accessoirement, l'olive n'est pas un viol par manque de nature sexuelle de la pénétration (Cass. Crim. 9 décembre 1993).
  9. Je lis la définition du Code Pénal par curiosité : What ? Ah, je crois comprendre, c'est parce que "acte de pénétration sexuelle" c'est uniquement entendu comme "action du pénétrant" ? Ils se sont emmerdé à clarifier ça mais leur définition inclut toujours les olives ? On a vraiment des gros nuls pour législateurs.
×
×
  • Create New...